Abyss Domination – Chapitre 53

Soran éteignit le feu de joie avec un coup de pied, puis s’assit et commença à assigner le point d’aptitude et le point d’arme nouvellement acquis. Les guerriers obtiendraient leur point d’arme plus tôt et en recevraient un autre avant de pouvoir continuer dans les professions avancées, mais les voleurs étaient différents ; ils n’obtiendraient leur premier point d’arme qu’au niveau 6, et le suivant ne serait obtenu qu’au niveau 12. Les Points d’Armes étaient presque les mêmes que les Points d’Aptitude, sauf qu’ils ne pouvaient être utilisés que pour augmenter la maîtrise des armes. Comme pour les autres points attribuables, il fallait aussi une certaine habileté pour attribuer les points d’armes de façon appropriée.

 

Soran était extrêmement familier avec la façon de devenir plus fort en tant que voleur, mais il envisageait un chemin différent de celui qu’il avait déjà utilisé dans le jeu à cause de sa capacité, Mains omnipotentes. Même s’il était à l’état scellé, cela ne changeait pas le fait qu’il s’agissait d’une compétence passive. C’était une capacité habituellement obtenue par les Rogues légendaires grâce à l’entraînement. Avoir cette capacité équivaut à avoir la capacité Focus d’arme, la version avancée de la compétence d’arme, pour toutes les armes.

 

Ceux qui exerçaient une profession de mêlée devaient augmenter progressivement leur maîtrise des armes. Les capacités les plus élémentaires étaient la compétence de base, la compétence d’arme martiale et la compétence d’arme exotique, ce qui permettait au détenteur d’utiliser les armes ou les types d’armes spécifiés sans aucune pénalité. La classe suivante au-dessus de la compétence d’arme était Focus d’arme. Les lanceurs de sorts de combat au corps à corps, par contre, ne pouvaient obtenir la capacité Focus d’arme que pour des armes spécifiques. Les prêtres ne pouvaient obtenir la capacité que pour le marteau de guerre, le morgenstern et le fléau, tandis que les druides se limitaient aux Gourdin, à la faucille et au bâton.

Pour améliorer ses compétences en armes, on ne devait pas toucher à un large éventail d’armes, mais plutôt se concentrer sur celle qui convenait le mieux à son style de jeu. Le grade suivant au-dessus de Focus d’arme était Spécialisation d’arme. Toutes les autres professions devaient s’entraîner à utiliser une arme choisie, tandis que les guerriers obtenaient la spécialisation d’arme martiale après avoir choisi une profession avancée de guerrier.

 

Soran, bien sûr, choisirait de se spécialiser dans les épées courbées.

 

« Spécialisation d’arme (épée courbée) : En combattant de plus en plus avec des épées courbées, vous devenez habile dans l’utilisation de l’arme. Votre maîtrise de l’arme sera classée parmi les deux à cinq pour cent au-dessus de tous les utilisateurs d’épée courbée ; même beaucoup de drows, les principaux utilisateurs d’épées courbées, manquent par rapport à votre capacité d’utilisation de l’arme. Vous comprenez ses forces, permettant à vos attaques de toucher plus facilement et d’infliger des dégâts plus importants. Précision +2, dégâts +2. »

 

Le niveau suivant de compétence des armes était la maîtrise des armes, qui ne pouvait être obtenue qu’après l’acquisition de la spécialisation d’arme. Les guerriers qui ne pratiquaient pas la multi-profession pouvaient apprendre la Maîtrise des armes martiales par une simple montée de niveau, ce qui leur permettait de devenir des maîtres d’armes ou des saints de l’épée. Après avoir avancé dans l’un des deux, ils pouvaient obtenir la Grande Maîtrise des Armes pour une arme spécifique. D’autres professions, d’autre part, ne pouvaient pas atteindre la maîtrise des armes martiales, car ils se battaient rarement avec un large éventail d’armes. Elles ne pouvaient viser qu’une seule arme en particulier, et raison pour laquelle Soran choisirait certainement des épées courbées.

 

Le plus haut niveau de compétence que l’on pouvait normalement atteindre pour plusieurs armes, toutefois, était la maîtrise des armes. De plus, la maîtrise des armes martiales était presque exclusivement réservée aux guerriers, car ils pouvaient apprendre cette compétence naturellement, tandis que d’autres professions devaient s’entraîner manuellement à toutes les armes martiales jusqu’au niveau de maîtrise. S’ils avaient le temps, ils pourraient aussi bien passer du temps à entraîner d’autres compétences et capacités au lieu d’essayer de devenir des maîtres d’armes qu’ils n’utiliseraient probablement pas de toute façon.

 

Certains guerriers apprenaient la compétence d’arme martiale au niveau 1, Focus d’arme martiale au niveau 3, Spécialisation d’arme martiale au niveau 6 et Maîtrise d’arme martiale au niveau 9. Ils commenceraient alors seulement par apprendre d’autres capacités et finalement obtenir la Grande Maîtrise d’Arme pour l’arme de leur choix en devenant saints de l’épée ou maîtres d’armes. Enfin, le niveau le plus élevé de compétence d’arme était Maître d’armes légendaire ; les saints de l’épée et les maîtres d’armes obtenaient habituellement la capacité au niveau 15.

 

Cela présentait des inconvénients. Les guerriers qui se concentraient sur l’amélioration de leurs compétences d’arme compromettaient d’autres capacités, telles que la compétence d’armure, le blocage, et parade d’arme. Lorsqu’ils portaient une armure intégrale, leur mobilité et leur flexibilité seraient faibles par rapport à leurs homologues qui avaient des compétences en armure. S’ils devenaient des maîtres d’armes, ils seraient alors limités à porter une armure moyenne. Tout ce qui pourrait être plus que cela, comme une armure lourde ou une armure intégrale, entraînerait une baisse drastique de leurs prouesses au combat. Leur maîtrise de l’utilisation des boucliers n’était pas aussi bonne que celle des autres guerriers. Les plus extrêmes encore étaient ceux qui choisissaient la voie de saints de l’épée, qui abandonnaient complètement la défense, ce qui était l’une de leurs principales faiblesses.

 

C’était la populaire  » fureur du guerrier  » qui figurait dans le jeu.

 

Soran avait la capacité Main Omnipotente ; même si elle était actuellement dans un état scellé, il avait toujours la capacité, bien qu’il ne pouvait pas en utiliser les bénéfices. En d’autres termes, Soran avait un Focus d’arme de base, une Focus d’arme martiale et une Focus d’arme exotique, mais toutes étaient dans des états scellés, donc les effets des compétences n’étaient pas actifs. Même ainsi, cela ne signifiait pas qu’ils étaient complètement inutiles ; ils pouvaient être utilisés pour satisfaire les conditions préalables à d’autres compétences.

 

C’était juste une supposition, alors Soran retint son souffle par anticipation lorsqu’il vérifia s’il pouvait améliorer sa maîtrise d’arme en utilisant des épées courbées.

 

Là !

 

Voyant l’option apprendre la spécialisation d’arme (épée courbée), Soran fut exalté et le choisit immédiatement. Son hypothèse était juste ; la capacité scellée satisfaisait les conditions préalables à l’apprentissage de la spécialisation des armes.

 

Avancez dans la spécialisation d’armes (épée courbée) !

 

Les options de choix de Spécialisation d’armes pour d’autres armes disparurent immédiatement, et une nouvelle aptitude apparut sur la liste des capacités obtenues : Maîtrise d`arme (épée courbée).

 

Contrairement à la maîtrise d’un grand nombre d’armes, la maîtrise des armes pour une seule arme était relativement simple. Les conditions préalables de la capacité étaient la maîtrise d’arme, le focus d’arme et la spécialisation d’arme dans ce type d’arme en particulier ; tant qu’ils répondaient aux exigences, ils obtiendraient immédiatement la maîtrise d’arme pour cette arme. Ceci expliquait pourquoi Soran pouvait obtenir Maîtrise dArmes (épée courbée) plus tôt que les guerriers auraient la Maîtrise dArmes Martiales.

 

« Maîtrise d`armes (épée courbée) : Vous êtes maintenant un maître dans l’utilisation des épées courbées, capables de les utiliser comme des extensions de bras. Votre compétence avec elles est maintenant classée 2% supérieur au dessus de tous les utilisateurs d’épée courbée. Si les gens veulent apprendre de vous, vous pouvez même installer un dojo dans les villes pour enseigner la voie de l’épée courbée. Précision +3, dégâts +3, vitesse d’attaque +1. »

 

Bon sang ! En fait, j’ai la maîtrise d’arme pour des épées courbées !

 

Soran ne pouvait pas s’empêcher de sourire ; il n’arrivait pas à croire qu’il avait réussi à apprendre la maîtrise d’armes au niveau 6.

Posant sa main sur la poignée de son épée courbée, Soran donna un coup de pied à une bûche l’envoyant dans les airs et dégaina l’arme, la lame produisait des éclairs dans les airs. Sa vitesse était beaucoup plus rapide qu’auparavant ; il pouvait même sentir son épée couper l’air et la totalité de sa puissance transférée à la bûche au moment du contact. L’épée courbée était presque comme une partie de son corps. Il savait seulement comment faire ressortir toute la puissance de l’arme et comment concentrer toutes ses forces au bon moment.

 

La bûche retomba au sol, se fendant en quatre morceaux à partir des entailles horizontales et verticales.

 

« Comme prévu, les niveaux inférieurs de la compétence d’arm sont tout simplement incomparables à la maîtrise maîtrisée d’arme. »

 

Soran rengaina lentement son épée courbée. Même si les entailles qu’il venait de faire paraissent simples, ceux qui portaient des armes comprendraient combien de puissance, de vitesse et de précision étaient nécessaires pour effectuer de telles frappes.

 

Les boxeurs professionnels pouvaient frapper sept à dix fois en une seconde, tandis que Mike Tyson pouvait frapper jusqu’à douze fois. Cependant, ces coups de poing se concentraient davantage sur la vitesse que sur la puissance. Même Mike Tyson ne pouvait donner trois ou quatre coups de poing en une seconde s’il devait faire ressortir toute sa force dans chacun des coups. De ce point de vue, on pourrait dire que Mike Tyson ressemblerait à des moines de niveau 6 ; leurs attributs et leur vitesse d’attaque à mains nues avaient peu de différence entre eux, juste que les moines auraient une sagesse légèrement supérieure, tandis que Mike Tyson aurait une force légèrement supérieure. Les maîtres martiaux qui s’entraînaient à la vitesse et à la force pourraient atteindre ce niveau également.

 

Par rapport à l’utilisation de poings nus, l’attaque avec des armes était évidemment plus lente. En termes de statistiques, la vitesse d’attaque de base de l’utilisation de poings était supérieure d’au moins 1 point à celle de l’utilisation d’armes. Si Soran s’entraînait au combat de poing, il pourrait frapper au moins quatre fois en une seconde avec toute sa force, avec tous ses attributs actuels. Cela signifiait qu’en dehors de la Force, ses attributs seraient meilleurs que ceux de Mike Tyson.

 

Beaucoup de joueurs aimaient créer des fiches de personnage pour des personnages historiques emblématiques. L’un des plus connus était Bruce Lee ; sa feuille de personnage était Moine niveau 7 / Maître de Poing niveau 1. Sans tenir compte de leur énergie ki, la vitesse d’attaque et les attributs des moines et de Bruce Lee étaient similaires, donc leur puissance explosive au combat devrait être comparable.

 

« Bruce Lee [Humain] (Grade 2)

 

Cote de défi : Niveau 5 (Niveaux des professions : Moine Niveau 7 / Maître de Poing Niveau 1) ; Cible dangereuse.

 

Estimation des attributs : Force 17, Dextérité 18, Constitution 16, Intelligence 11, Sagesse 16, Charisme 15

 

Capacités spéciales : Maîtrise du combat à mains nues, maîtrise du poing One-inch, maîtrise du Nunchaku, coup de pied circulaire puissant, coup de pied latéral puissant, sens du danger, mobile ».

 

Bruce Lee était l’une des rares personnes de la Terre qui était presque au grade 3. A cause des limites des Terriens, leurs attributs et capacités étaient beaucoup plus bas que ceux des personnages dans le jeu. Les gens de la Terre n’avaient pas de capacités et de compétences pratiques telles qu’une vitalité et un taux de régénération accrus ; leur PV maximum était d’environ 20 PV. Un simple guerrier de niveau 5 serait capable de décimer facilement les gens normaux sur Terre ; après tout, le nombre de combattants légendaires qui pouvaient atteindre le niveau de Bruce Lee et Mike Tyson pouvait être compté avec les deux mains même avec des milliards de personnes.

 

Ceux qui avaient des professions de grade 3 faisaient déjà partie du domaine du surnaturel du point de vue des Terriens ; les deux ne pouvaient tout simplement pas être comparés.

Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *