Battle Through the Heavens – Chapitre 243

La voix glaciale du jeune homme résonna lentement sur le champ de bataille, et il attira le regard d’innombrables combattants alentour.

Xiao Ding, qui était de l’autre côté du terrain, resta momentanément perplexe en le voyant arriver de nulle part : “Xiao-Yan-Zi ?” Tout d’un coup, une joie folle remplaça son expression sombre et mauvaise. Il frappa lourdement ses mains l’une contre l’autre. “T’es vraiment arrivé pile au bon moment !”

Xiao Ding desserra lentement son poing crispé jusqu’à l’ouvrir, et il prit une grande inspiration pour empêcher son allégresse de prendre le dessus. Il pencha la tête et s’adressa aux membres de la compagnie : “Ké ké, on dirait bien que notre compagnie de mercenaires du métal du désert n’est pas fichue en fin de compte.” Son benjamin avait beau être jeune, il accordait néanmoins une confiance extraordinaire à ce gamin relativement mystérieux. Il avait précédemment réussi à effrayer seul la compagnie de mercenaires du sable jusqu’à ce qu’ils n’osent plus sortir de la ville lors du précédent incident, ce qui n’avait d’ailleurs que conforté sa confiance.

Tout le monde soupira en voyant le jeune homme tout sourire, mais nombre des mercenaires ignoraient pourquoi cet adolescent pouvait donner une telle confiance à leurs deux chefs tout d’un coup. Ils avaient tous assisté au match entre les frères benjamin et cadet ; cependant, le second n’était pas de taille face à ce Da Dou Shi. Peut-être que le dernier…

Les membres du métal du désert étaient en pleine confusion. Cependant, après avoir suivi Xiao Ding pendant toutes ces années, ils savaient au moins que leur Chef de Compagnie gardait toujours son sang-froid en toutes circonstances et ne fanfaronnerait pas sans raison dans ce genre de situation.

Ils s’échangèrent des regards dans lesquels se lisaient la joie et l’espoir de survivre à une situation létale. Ils espéraient ainsi que ce jeune maître puisse vraiment aider leur compagnie à trouver une situation leur permettant d’échapper à l’annihilation qui les attendait.

La lourde règle en main, Xiao Yan tourna la tête vers Xiao Li qui était couvert de sang ; une intention de tuer évidente apparut dans ses yeux noir d’encre. Il sortit une bouteille de pilules médicinales de son anneau et la lança vers lui en demandant doucement : “Comment vas-tu, second grand-frère ?”

*tousse*, *tousse*…” Après qu’une toux intense lui ait fait cracher plusieurs gorgées de sang, le cadet essuya distraitement les coulures de sang au coin de ses lèvres. Après quoi, il avala les pilules, leva la tête et observa le jeune homme devant lui qui se tenait droit et ferme. Un halo apparut sur son visage pâle ; il sourit et se détendit doucement.

Appuyé sur l’énorme rocher derrière lui, il rit d’une voix assez rauque : “Tu es enfin de retour, petit frère. Je crains que si tu étais arrivé un peu plus tard, tu aurais dû te rendre devant ma tombe pour me parler.”

Je suis désolé d’être en retard.” répondit son cadet à voix basse. Il sourit tout d’un coup, d’un sourire sauvage et vicieux de loup affamé. Il échangea un regard avec son frère et lui adressa un petit sourire doux s’emplit d’admiration. “Rassure-toi, second grand-frère, je vais t’aider à tuer ce type.”

Xiao Li sourit et hocha la tête. Il toussa à nouveau du sang et haleta pour reprendre son souffle en disant lentement : “*tousse* Il s’appelle Mo Ran et est un Da Dou Shi 1 étoile. Sa méthode de Qi est de type terre ; ce genre d’affinité est connu comme ayant de grandes quantités de Dou Qi, ce qui en fait un combattant excellant sur la durée. De plus, l’effet engourdissant de mon Dou Qi de foudre n’a pas d’impact sur lui ; j’aurais pu tenir plus longtemps sinon. Cela étant, il est vraiment dommage qu’il y ait un tel gouffre entre nos niveaux. Il n’a pas eu besoin, du coup, de montrer ses techniques de Dou, alors je n’ai aucune idée de quel niveau elles peuvent être non plus. Sois prudent face à lui.”

Un Da Dou Shi 1 étoile, hm ?” Le benjamin lui adressa un grand sourire et hocha la tête, puis il se retourna lentement. Son beau visage délicat souriant devint soudainement aussi féroce que celui d’un démon. Son regard aussi froid que le plus ancien glacier fit picoter la nuque de l’homme d’âge moyen de l’autre côté.

Celui-ci remua son bras légèrement engourdi à cause du retour de force précédent et demanda en se renfrognant : “Qui es-tu ?”

Xiao Yan ignora sa question et ferma les yeux. Des filets de Dou Qi vert s’échappèrent de son vortex et s’écoulèrent à travers sous son corps. Immédiatement, une cape de Dou Qi au vert léger l’enveloppa.

L’expression de son adversaire changea légèrement quand il vit la cape de Dou Qi quelque peu particulière du gamin. C’était la première fois qu’il voyait une vraie flamme solide de Dou Qi apparaître. Il dit sévèrement d’un air grave : “Petit gars, je te conseille de ne pas te mêler des affaires des autres ou tu vas te brûler dans l’histoire !”

Tu devrais bien savoir que la force des mercenaires du métal du désert ne suffit pas à rivaliser la nôtre !” Il pointa du doigt la foule de gens de l’autre côté du terrain vide en riant froidement. “Par conséquent, tu ne devrais pas mener une bataille aussi vaine !”

Tu racontes vraiment n’importe quoi.” Le jeune homme ouvrit les yeux et secoua doucement la tête. Sa main tint fermement la lourde règle de fer tandis que son pied prit violemment appui au sol. Un trou apparut dans un bruit d’explosion sur la surface rocheuse dure là où s’était trouvé son pied.

Cette explosion survint lorsqu’il se changea en une ligne noire brutale qui bondit vers l’homme du nom de Mo Ran. Sa vitesse époustoufla les gens alentour.

L’homme d’âge moyen enfila rapidement une paire de gants tandis qu’un vent féroce apparut devant lui. Il serra ses poings où s’aggloméra rapidement un Dou Qi jaune, dont l’énergie puissante provoqua une légère ondulation dans l’air ambiant.

Le Da Dou Shi ne se recroquevilla pas face à l’attaque de la règle du jeune alchimiste ; le corps à corps semblait être sa spécialité. Par conséquent, il n’esquiva pas. Il fit un pas en avant et ses gants métalliques acérés rencontrèrent lourdement la règle noire de son assaillant quand il frappa vers l’ombre noire.

Clang !”

Un bruit métallique résonna au point de rencontre des deux armes. Comme en suivant l’onde sonore, un cercle d’énergie violente jaillit également de leur point d’impact, et le sol se fissura et forma une crevasse sous leurs pieds.

Dans cet échange brutal, le Dou Shi recula précipitamment de quelques pas avec sa règle en main quand son opposant, lui, fit simplement un demi-pas en arrière avant de parvenir à se stabiliser.

En reculant, ce dernier jeta un œil au gamin qui fut forcé de reculer de plusieurs pas. De par cet échange, il parvint relativement à estimer sa force et un sourire goguenard apparut sur ses lèvres. Il rit de dédain : “Oh, tu es légèrement plus puissant que le type d’avant et tu oses faire ton rebelle avec moi…”

Xiao Yan ignora sa provocation et planta soudainement son pied reculant dans le sol. Son corps bondit une fois de plus en avant de manière explosive. Il fit un moulinet avec sa règle en main, ce qui fit lourdement siffler le vent.

Alors qu’il entra à portée d’attaque de Mo Ran, il appuya avec force au sol du pied et son corps se déplaça étrangement à l’horizontale sur sa gauche. Il serra fermement la règle et l’écrasa vers la tête de son ennemi.

Il avait vaguement compris son mode opératoire lors de leur échange précédent. Le Dou Qi de type sol avait beau exceller lors de longues batailles, ce Dou Qi épais faisait que le Da Dou Shi était extrêmement lent. Par conséquent, le jeune homme pouvait se servir de sa vitesse élevée pour l’attaquer sauvagement.

Son ennemi n’ignorait rien de ses propres faiblesses et du coup, il ne perdit pas son temps à esquiver bêtement. Ses gants de métal noir dansèrent comme si rien ne pouvait les percer. Il repoussait les attaques frontales par des attaques plus puissantes encore.

Clang, clang, clang…”

Tandis que ces échanges offensifs et défensifs continuèrent, les échos métalliques de leurs coups résonnèrent à travers tout le terrain découvert et s’y attardèrent un long moment avant de disparaître.

Tandis que le combat devenait de plus en plus violent, Mo Ran qui jusque-là éprouvait du dédain pour son opposant qui n’était qu’un Dou Shi, devint relativement surpris. Il était très fier de son endurance au combat, mais le gamin devant lui avait choisi de se battre contre lui dès le début au corps à corps. C’était un choix singulier pour un Dou Shi face à un Da Dou Shi. De plus, il était capable d’endurer cette confrontation prolongée sans la moindre égratignure.

On dirait que ce type a une méthode de Qi de haut niveau ; sans ça, il ne pourrait absolument pas gaspiller du Dou Qi face à moi !” pensa gravement l’homme entre deux âges en fixant intensément le jeune homme vêtu de noir qui l’assaillait.

Je devrais en finir rapidement. Les autres membres du clan vont se payer ma tête s’ils apprennent que j’ai été entraîné dans un combat aussi long face à un Dou Shi…” Son expression devint graduellement plus féroce quand cette pensée le traversa.

Clang !” Un poing s’écrasa à nouveau sur la règle noire et la repoussa. Cela dit, les pointes acérées des gants avaient déjà été grandement émoussées.

C’est fini, gamin !”

Mo Ran fit soudain un pas en diagonale après avoir bloqué le coup et bloqua en même temps la retraite de son jeune ennemi. Il cria d’une voix profonde : “Explosion terrestre des étoiles de la queue de la Grande Ourse !” (NdT ouais, sans déconner, c’est la traduction :p 地爆星罡)

Suite à son cri, un Dou Qi jaune féroce commença à s’agglomérer frénétiquement sur son poing et un moment plus tard, il y forma un cyclone jaune sable. Au centre de ce dernier se trouvait un trou noir dans lequel une force féroce se concentra rapidement.

Crève gamin !” L’homme d’âge moyen eut un sourire mauvais et une expression sauvage envahit son visage quand il abattit abruptement son poing. Tandis que ce dernier bondissait en avant, des ondulations d’énergie jaune foncé l’entourèrent et en jaillir.

Le vortex sur son poing s’arrêta soudainement à cet instant, et une substance ressemblant à des amas d’énergie jaune s’écrasa violemment sur la règle noire. Au point de contact, ces amas d’énergie gonflèrent et explosèrent sur le champ comme des bombes.

Bang, clang !”

Le bruit inattendu de deux objets métalliques entrant en contact éclata violemment sur le champ de bataille comme un coup de tonnerre. Les spectateurs environnants se couvrirent involontairement sous cette onde sonore intense tandis qu’ils regardèrent le champ de bataille d’un air abasourdi.

L’expression de Xiao Yan changea légèrement quand son arme fut frappée par l’énergie féroce. Il recula rapidement de plusieurs pas, qui laissèrent chacun une empreinte dans la roche robuste.

Après qu’il ait fait dix pas en arrière, sa lourde règle de fer trembla soudainement et s’arracha à sa main. Elle vola ensuite et alla atterrir dans un coin vide à côté.

À ce moment, les mercenaires du Sable le huèrent avec dédain et leurs rires moqueurs résonnèrent sur le terrain d’entraînement : “Boooooooouh !”

De l’autre côté, les mercenaires du Métal du Désert soupirèrent de découragement devant cette scène. Leurs visages furent traversés par un éclair de déception.

Ké ké, vous n’avez pas de raison de désespérer ! Vous vous souvenez de ce qui s’est passé lors du combat entre votre Second Chef et Xiao-Yan-Zi ?” Xao Ding glissa ses mains dans ses manches. Il fixa son benjamin et marmonna en souriant : “Sa force est à son apogée quand il n’a plus son étrange règle en main !”

Xiao Li, appuyé sur son rocher, respirait à présent de façon bien plus régulière. Il leva la tête et observa son petit frère désarmé en secouant la tête. Il dit en souriant : “Il devrait se battre sérieusement à présent.”

La retraite rapide de l’adolescent s’arrêtant lentement. Une fois qu’il retrouva sa stabilité, il jeta un regard du coin de l’œil à son arme pas loin de là. Il secoua doucement sa main presque engourdie et expira longuement un souffle turbide.

Il toussota légèrement et frotta doucement sa poitrine relativement gonflée, en calculant la différence de force entre son adversaire et lui.

Bien que Yao Lao lui ait dit que sa force actuelle était celle d’un Dou Shi 4 étoiles, il pouvait sentir -peut-être grâce à la Flamme du Lotus Cyan- qu’elle était davantage autour de celle d’un Dou Shi 5 étoiles !

Sa méthode de Qi, quant à elle, avait déjà évolué au niveau Xuan Intermédiaire après avoir avalé la Flamme Exceptionnelle. Cependant, sa force véritable n’était pas moindre que celle d’une méthode de niveau Xuan Supérieur grâce à ses particularités.

Par conséquent, si on faisait la conversion, Xiao Yan devait être capable d’avoir la puissance d’un Dou Shi 7 étoiles ordinaire puisqu’il avait la puissance offensive d’un type pratiquant une méthode de Qi de Xuan Supérieur. Si on ajoutait à ça les Huit Destructions Extrêmes et la solidité de son corps qui avait été renforcé après avoir été calciné par la Flamme, le jeune homme estimait qu’il devait être capable de se battre contre un Dou Shi 9 étoiles s’il devait en rencontrer un.

Bien sûr, il y avait une différence énorme entre un Dou Shi 9 étoiles et un Da Dou Shi. Cependant, pour lui qui avait la Flamme de Noyau Terrestre du Lotus Cyan et une technique de Dou de rang Di, le ‘Tsunami séparant les flammes’, cette différence n’était pas insurmontable !

Voilà pourquoi il n’était pas le moins du monde effrayé en affrontant pour la première fois un Da Dou Shi avec sa propre force. Au contraire, il bouillait même d’envie de se battre.

Mo Ran fit craquer son cou. Le Dou Qi jaune tumultueux sur son corps était devenu bien plus riche. Il leva la tête pour observer son opposant désarmé et poussa un rire sinistre : “Tu vois maintenant ce qui arrive quand on se mêle de ce qui ne nous regarde pas, gamin ? Hé hé, dommage, il est trop tard pour fuir alors laisse-moi sagement prendre ta vie !”

Xiao Yan leva les yeux mais continua d’ignorer ce type bruyant. Il resta silencieux un moment et trembla légèrement tandis que la cape de Dou Qi l’enveloppant s’éleva de près de cinquante centimètres. Ce Dou Qi était comme un amas de flammes cyan qui le couvrait complètement, et des volutes d’air chaud voilèrent son corps. De nombreuses petites fissures s’étendaient continuellement de là où il se tenait.

Les flammes turbulentes de sa cape grossirent continuellement, et un puissant Qi jaillit du jeune homme à ce moment. Sous la pression de ce dernier, les moqueries des mercenaires du sable alentour se turent petit à petit jusqu’à complètement disparaître.

Mo Ran fronça les sourcils en remarquant que le Qi de son adversaire ne cessait de croître. Il fut choqué en observant cette énergie comparable à celle d’un Dou Shi 7 oui 8 étoiles et pensa : A-t-il caché sa véritable force jusque-là ?

La colère monta en lui, et il dit d’un air agressif : “Hmm, tu peux te débattre autant que tu veux gamin, ça m’indiffère. Tu mourras quoi qu’il arrive !”

La lente montée du Qi de son jeune opposant s’arrêta lentement après avoir atteint un certain niveau. Ses yeux noirs étaient également couvert d’un léger voile cyan sous le couvert du Dou Qi.

Il leva lentement la jambe et l’écrasa au sol d’un pas lourd abruptement.

*Bang !*

Une explosion intense d’énergie résonna, suite à quoi il se changea soudainement en un petit rayon de lumière. Le temps qu’il faut pour inspirer et expirer, il était déjà près de l’homme entre deux âges.

L’expression de ce dernier changea en voyant que la vitesse du gamin était devenue bien plus rapide qu’auparavant. Il plissa les yeux et fixa intensément le rayon de lumière qui grossissait graduellement dans son champ de vision.

La silhouette rapide comme l’éclair trembla soudainement comme si elle avait senti la force féroce qu’elle approchait par devant. Elle vira à l’horizontale et apparut bizarrement derrière l’homme d’âge moyen. Elle tournoya légèrement et une force enveloppa son poing serré. Celui-ci fut violemment brandit en avant et un bruit d’explosion retentit à cet instant dans les airs.

Bang !”

Suite à ce bruit étouffé qui secoua les spectateurs alentour, le poing du Dou Shi frappa violemment le dos de son ennemi.

Kraaaak !” Quelques craquelures apparurent rapidement là où il retomba. Cette collision avait permis à tous de voir à quel point cette attaque était puissante.

Mo Ran trembla intensément après avoir été frappé. Il fut silencieux un moment avant de frapper abruptement derrière lui brutalement. Il rit d’un air glacial en même temps : “Quelle vitesse ! Cependant gamin, tu croyais vraiment que la défense d’un Da Dou Shi était si facile à briser ?”

Effectivement, le jeune alchimiste avait légèrement froncé les sourcils en portant son cou. Ses sens lui avait dit qu’il n’avait pas frappé un corps humain, mais une armure solide à la place.

Il esquiva le coup de pied féroce de son opposant en bougeant aussi bizarrement qu’un loche. Le vent mordant porté par le coup fit légèrement enfler sa peau bien qu’elle soit couverte par sa cape de Dou Qi.

Ensuite, il se rapprocha soudainement pour rester au corps-à-corps et utilisa ses esquives aussi agiles que celles d’un poisson ainsi que sa grande vitesse pour apparaître partout autour de l’homme entre deux âges comme une puce. À chaque fois qu’il surgissait, il le frappait d’un coup de poing à la force féroce.

De nombreux bruits sourds s’élevèrent les uns après les autres sur le champ de bataille sous ses coups quasi-incessants.

Mo Ran rit sauvagement : “Ha ha ha gamin, je t’ai déjà dit que tu ne pouvais pas briser les défenses d’un Da Dou Shi avec ta force !” Il restait immobile et laissait le môme l’attaquer librement. Il bloquait seulement de temps à autre les coups visant ses points vitaux, en laissant le reste le frapper.

Bang !”

Un autre bruit étouffé raisonna, et déchira pour de bon les vêtements de l’homme d’âge moyen qui avaient déjà reçu plus d’une dizaine de coups. Une cuirasse jaune luisant légèrement apparut sous les lambeaux de tissu et fit plisser les yeux à Xiao Yan. On voyait de légères marques de poing ça et là à sa surface, qui étaient clairement les traces des coups qu’il venait de porter.

Son opposant baissa la tête pour jeter un œil à son armure jaune qui émettait un halo dense, poussa un soupir de regret puis lui jeta un regard de travers et rit : “Tu vois ça gamin ? C’est l’armure de Dou Qi que seul un Da Dou Shi peut agglomérer. C’est la version évoluée de la cape de Dou Qi. Malheureusement, j’ai percé il y a peu au rang de Da Dou Shi et c’est pour ça qu’elle ne recouvre pas mon corps tout entier. Cela dit, même si je n’ai que cette cuirasse, tes attaques ne pourront pas la briser !”

Une Armure de Dou Qi ? Je comprends mieux.” Le jeune homme fronça les sourcils en regardant le halo jaune sur la substance ressemblant à une cuirasse et rit froidement : “Je refuse de croire que ta carapace de tortue ne peut pas être brisée !”

Une fois de plus, il prit appui au sol et chargea directement le Da Dou Shi. Il tournoya étrangement et esquiva la paire de gants acérés de ce dernier, puis tordit son pied et profita de son élan pour foncer vers sa poitrine en lui tournant le dos. Il se tordit ensuite avec un angle bizarre et son coup frappa tout d’un coup lourdement son ennemi.

Il poussa un cri sourd en son for intérieur et la force en lui devint soudainement aussi affûtée qu’une lame sortit de son fourreau. Une force incomparablement féroce créa de nombreux bruits explosifs net à son coude : “Les Huit Destructions Extrêmes !”

Le grand visage souriant de Mo Ran changea légèrement quand il sentit la force extrêmement terrifiante apparue soudainement au coude de son adversaire. Il ne s’attendait pas à ce qu’il soit capable de déchaîner une attaque de ce niveau ! Il fit immédiatement rapidement circuler le Dou Qi en lui et le halo de son armure devint immédiatement plus brillant.

Bang !”

Le coude s’imprima fermement sur la cuirasse, où un cercle de force informe jaillit du point de contact. Des fissures couvrirent instantanément le sol alentour dans des craquements audibles.

L’homme d’âge moyen regarda son armure de Dou Qi craquelée sous l’attaque du môme, et la rage envahit son regard tandis qu’il sera ses poings. “Excellent gamin, je ne m’attendais pas à ce que tu connaisses vraiment une technique de Dou aussi sophistiquée ! On dirait que je t’ai vraiment sous-estimé !” Au moment où il allait le frapper violemment, deux explosions étouffées résonnèrent en lui.

Il se mit alors à trembler intensément. Il blanchit autant qu’il verdit et un filet de sang coula du coin de ses lèvres.

Une force cachée ?” Il essuya la coulure de sang d’un air aussi féroce que celui d’un tigre sur le point de mordre quelqu’un. Il avait l’air extrêmement terrifiant… Il ne s’attendait pas à ce que sa légère négligence permette au moutard devant lui de lui faire autant de mal.

Serrant ses poings qui tremblaient sous la colère, Mo Ran leva la tête et poussa un rugissement porté par du Dou Qi, qui étouffa toutes les voix sur le terrain.

Je vais te tuer, petit bâtard !” hurla-t-il rageusement d’un air sinistre.

Il attrapa soudainement le poignet de l’adolescent de la main gauche avant qu’il ne puisse le rétracter, et un Dou Qi jaune se rassembla rapidement sur sa main droite. Un instant plus tard, elle concentra une force terrifiante qui fit drastiquement changer l’expression de son jeune adversaire tandis que ce poing s’abattit vicieusement vers sa poitrine. D’après son élan, si ce coup venait à le toucher, il souffrirait certainement d’une blessure sérieuse et perdrait la force de se battre. S’il ne mourrait pas sur le coup.

La pression intense du vent empêcha le jeune homme de respirer normalement. Il serra les dents et tenta d’arracher son poignet de toutes ses forces. Cependant, son opposant semblait être décidé à se débarrasser de lui en un coup et par conséquent, la grosse main le tint fermement, comme une serre d’oiseau.

Une rage tumultueuse l’emplit après cette lutte futile, et un éclair de méchanceté traversa son visage. Sa main droite trembla légèrement et du Dou Qi cyan flotta au-dessus. Ensuite, il visa les craquelures créées par les huit destructions extrêmes et l’y écrasa.

Les deux bras de taille différente se croisèrent, et chaque combattant éprouva une terreur mêlée de fascination devant la force de l’autre.

Xiao Yan ne bloqua pas l’attaque de son ennemi, car il était clair qu’il avait décidé de risquer sa vie pour prendre la sienne.

Le Da Dou Shi observa froidement l’attaque vicieuse du gamin et un sourire cruel et hideux apparut sur son visage. Il devait être devenu stupide à force d’être frappé s’il voulait voir lequel d’entre eux deux allait résister le mieux aux échanges de coups !

Les spectateurs alentour ne purent s’empêcher de siffler en observant ce combat qui était déjà devenu un pugilat sans la moindre stratégie. Nombre d’entre eux crurent que le jeune homme n’était plus capable de réfléchir en le voyant se jeter dans un échange au corps-à-corps avec un Da Dou Shi.

Les poings des deux hommes firent siffler le vent tandis qu’ils entrèrent en contact avec leur cible sous le regard de tous.

À ce moment, tout le monde retint involontairement son souffle. Ils fixèrent intensément, les yeux grands ouverts, les deux hommes sur le champ de bataille. Ils sentirent tous que dans cet échange, l’un d’entre eux allait définitivement être vaincu et tomber.

Peut-être serait-ce le puissant Da Dou Shi… Mais bien sûr, il était beaucoup plus probable que ce soit le gamin vêtu de noir.

Juste avant que le poing du jeune alchimiste ne frappe le corps de son ennemi, il trembla tout d’un coup étrangement une paire de fois. Suite à ça, un filet de flamme cyan jaillit en montant en spirales de son poing et l’enveloppa.

Lorsque ce filet de flamme apparut, l’espace entourant son propriétaire se déforma immédiatement, comme si l’air était devenu extrêmement chaud à ce moment précis.

Mo Ran sentit ce changement soudain ; il baissa immédiatement la tête et vit la flamme dansante. Il eut alors immédiatement l’air horrifié, au point que la terreur déforma terriblement son visage.

Bang !” Les deux poings, portant chacun leur propre énergie terrifiante, s’écrasèrent enfin violemment sur leur cible. Les deux hommes blanchirent immédiatement.

Eux qui tempêtaient quelques secondes encore auparavant s’immobilisèrent au même moment, et une puissante vague d’énergie s’étendit autour d’eux en ravageant la surface du sol jusqu’à lui donner l’apparence d’un champ labouré par un bœuf.

Tout le monde sur le champ de bataille se tut à ce moment, et chaque regard fixa intensément les deux combattants immobiles.

Une certaine lourdeur envahit l’atmosphère du terrain d’entraînement, oppressant les gens alentour jusqu’à ce que leur respiration se fasse précipitée. Cependant, ils n’osèrent pas expirer en faisant du bruit, aussi nombre d’entre eux étaient cramoisis à retenir leur respiration.

Après que ce silence ait perduré pendant quelques minutes (NdT ça va les gens qui se retiennent de respirer, tranquilles ? xD), Mo Ran fut le premier à trembler légèrement. Juste après, le visage de Xiao Yan devint abruptement rouge et il cracha une gorgée de sang frais en gargouillant.

Le moral des mercenaires du métal du désert chuta immédiatement quand ils le virent faire, et ils furent saisis d’une froideur glaçant les os qui persista un long moment malgré le soleil brûlant dans le ciel.

A-t-il échoué ?” soupira doucement un de ces mercenaires. Il sourit amèrement et secoua la tête tandis que la déception se lisait dans son regard.

Tous ses compagnons eurent l’air abattus et maintinrent leur silence. Une atmosphère sombre et déprimante envahit toute la compagnie, dont l’espoir avait été brisé.

Xiao Ding serrait fermement ses poings dans ses manches, et il fixait sans cligner des yeux le visage du jeune homme sur le champ de bataille. Il trembla légèrement et murmura d’un air perdu : “A-t-il vraiment perdu ?”

Cependant, il se mit juste alors à frissonner intensément et un sourire envahit immédiatement son visage. Il venait de voir son frère lui adressant un grand sourire.

Sous le regard de tous, le jeune homme que tout le monde pensait vaincu se mit soudainement à tousser violemment. Il se retourna lentement, alla chercher sa règle sur le côté et la ramassa doucement. Après quoi, il la rengaina dans son dos et marche tranquillement vers son aîné et ses hommes.

Au moment où il se retourna, Mo Ran qui était resté immobile, pencha légèrement en arrière et tomba lourdement. Son visage, qui était livide de terreur, apparut au yeux de tous.

De nombreux regards choqués parcoururent son corps afin de finir par s’arrêter à sa poitrine, qui n’était plus qu’un amas noir carbonisé là où aurait dû se trouver la cuirasse épaisse de Dou Qi. Il y avait un gros trou noir dans sa poitrine, et un regard observateur pouvait remarquer que tout dans ce trou avait été réduit à néant.

Les gens alentour sentirent leur nuque s’engourdir en voyant la façon misérable dont le Da Dou Shi avait été tuée, et ils en restèrent abasourdis. Ils prirent une grande goulée d’air frais avant de tourner leur regard terrifié vers le jeune Dou Shi. Personne parmi eux ne s’était attendu à ce que ce jeune homme qui paraissait totalement inoffensif soit aussi vicieux dans ses attaques.

Les mercenaires de la Compagnie du Métal du Désert reculèrent involontairement d’un pas en le voyant venir vers eux. “*Gulp*…” La façon dont il avait tué son ennemi leur faisait le craindre, clairement.

Xiao Ding, lui, ne bougea pas d’un poil. Au lieu de ça, il adressa un grand sourire à son benjamin en faisant deux pas en avant. Il tapota son dos et rit doucement : “Tu vas bien, p’tit gars ?”

Xiao Yan sourit. Il couvrit sa bouche de sa main, toussa une paire de fois et du sang frais éclaboussa sa paume. Il jeta un regard alentour et l’essuya indifféremment sur ses manches, puis il ouvrit doucement sa veste et montra la veste interne que lui avait donné Yun Zhi, l’autre fois sur la Chaîne Montagneuse des Bêtes Démons. Il sourit et dit : “Heureusement que j’ai ça, parce que sinon j’aurais vraiment été gravement blessé.”

Le Chef de Compagnie jeta un regard au cadavre de Mo Ran, et poussa un soupir involontaire d’émerveillement. “Tsk tsk, quel jeune homme remarquable tu fais. Tu as vraiment massacré un Da Dou Shi…” C’était la première fois qu’il voyait la vraie force de son petit frère.

Celui-ci sortit une Pilule de Récupération d’Énergie de son anneau de stockage et l’avala, puis poussa un long soupir. Honnêtement, il avait remporté la victoire par chance. Il avait encore plein d’autres atouts dans sa manche, mais Mo Ran de son côté n’avait utilisé qu’une seule technique de Dou.

S’il n’avait pas été imprudent et n’avait pas sous-estimé son adversaire parce qu’il était d’un niveau inférieur au sien, ce combat aurait été autrement plus difficile. De plus, il avait bien trop confiance en son armure de Dou Qi, ce qui résulta en sa défaite quand le jeune homme invoqua la Flamme Exceptionnelle. On peut ainsi imaginer à quel point l’armure de Dou Qi à l’air solide était faible face à cette flamme, un objet naturel et merveilleux dont même la Reine Médusa avait une peur bleue.

Par conséquent, le poing couvert de la Flamme put facilement pénétrer les défenses du Da Dou Shi. Le jeune alchimiste contrôlait encore extrêmement mal sa Flamme Exceptionnelle, qui une fois entrée dans le corps de Mo Ran, réduisit abruptement tous ses organes internes en cendres en un instant. De là résultait l’apparence lugubre post-mortem de ce dernier. Tout ça était tout à fait involontaire.

Le Dou Shi sourit gentiment à son frère avant de se retourner et d’adresser un grand sourire au grand groupe de mercenaires de sable de l’autre côté du terrain. “Massacrez tous ces types également.”

Il avait dépassé les attentes de tout un chacun en tuant le Da Dou Shi, Mo Ran et grâce au choc créé par cet exploit, son air imposant était extrêmement agressif. Par conséquent, quand les mercenaires du sable le virent se tourner vers eux, ils reculèrent précipitamment de plusieurs pas. Ils avaient totalement perdu l’élan que leur supériorité numérique leur avait confié.

Xiao Yan dégaina soudainement la lourde règle noire de son dos et fit semblant de se précipiter vers eux. Les mercenaires, qui avaient perdu le moral à la mort de leur chef, poussèrent immédiatement des cris terrifiés et se mirent à fuir du quartier général de la compagnie de mercenaires de métal du désert de façon absolument pitoyable.

Che…” Le jeune homme eut un petit sourire en coin en voyant ces mercenaires du sable si bouleversés qu’ils fuyaient sans la moindre organisation. Légèrement pris de vertige, il secoua la tête puis regarda sa main couverte de sang avant de rire doucement. C’était la première fois durant toutes ces années qu’il avait affronté et vaincu un adversaire avec autant de difficulté. De plus, il avait utilisé sa propre force du début à la fin cette fois, et cette victoire était pleinement la sienne !

Le rire chaleureux de Yao Lao, qui avait été silencieux jusque-là, résonna soudainement en lui d’un air heureux : “Ké ké, tu t’es bien débrouillé petit gars. Je pensais au départ que tu allais me demander de me battre à ta place, et pourtant tu es parvenu à te débrouiller avec ta propre force. Peut-être ne l’as-tu pas senti, mais dépendre de sa propre puissance et avoir foi en celle-ci est une chose que seuls les gens puissants possèdent.”

Tu es en train de devenir progressivement quelqu’un de vraiment puissant.”

Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *