Berserk of Gluttony – Chapitre 16

Le lendemain, tôt dans la matinée, il est l’heure pour les habitants du domaine des Heart d’aller aux vendanges.

Roxy finit rapidement son petit-déjeuner et retourna dans sa chambre. Puisque je n’avais pas besoin de me préparer ni de changer de vêtement en particulier. je l’attendis à l’entrée.

Après un moment, Roxy, qui avait noué ses cheveux d’or, arriva. Contrairement à sa tenue habituelle dans le manoir, elle portait des vêtements faits pour être durables. Elle ressemblait vraiment à une très belle villageoise.

« Je suis désolée de t’avoir fait attendre. Allez, on y va. Tout le monde nous attend. »

« Oui. »

Roxy était de bonne humeur, je la suivis.

J’ai laissé Greed dans la chambre. Il était seulement utile pour la chasse aux monstres et gênerait la récolte. La sécurité est très bonne dans le domaine des Heart donc il est impossible qu’on soit attaqué par des voleurs ou autre.

Le ciel était dégagé aujourd’hui aussi. Quand nous marchâmes vers les vignes, nous vîmes les villageois qui avaient déjà commencé à récolter.

Roxy salua la plus vieille personne parmi eux.

« Tout le monde travail dur aujourd’hui aussi. Je pense que nous aurons une bonne récolte cette année. »

« Ah, si ce n’est dame Roxy… »

L’aîné s’inclina profondément. Puis, les autres personnes travaillant dans la vigne, remarquant l’arrivée de leur dame, et se mirent à se rassembler.

Ils tenaient un grand nombre de gros raisins, à la limite de ce que leurs mains pouvaient contenir.

Il semblait qu’ils voulaient montrer les raisins, avec fierté visible, auxquels ils avaient consacré tant d’effort.

« Eh bien, on dirait que cette année est bonne aussi, de ce que j’ai vu d’après les raisins qui ont été envoyé à la résidence de la capitale royale. »

« Merci pour vos compliments. »

L’aîné, qui s’était fait le représentant de tous, présenta doucement les raisins récoltés à Roxy.

« Ceux-ci… sont gorgé de jus et délicieux. »

Les villageois qui entendirent ça furent fous de joie. Quelques uns sautèrent même sur place. Avec ça, je comprends bien à quel point ils chérissent Roxy.

Après que Roxy ait fini de les saluer, l’aîné dit aux autres villageois de retourner travailler.

Quand il me vit à côté de Roxy, il sourit.

« Donc tu es Fate ? J’ai entendu l’histoire. Tu as travaillé dur pour aider aux vendanges hier. C’est digne du domestique de dame Roxy. »

« Pas… tant que ça. »

Je n’étais pas habitué à être couvert de compliments, donc ça m’embarrassait.

Soudain, le visage de Roxy resplendit de joie.

« C’est parce que Fate est le domestique que j’ai choisi. »

« Sans surprise de votre part, dame Roxy. Bien, devrions-nous nous mettre au travail ? »

« Oui. Fate, faisons de notre mieux ! »

« Oui, dame Roxy. »

Je m’efforçai donc de travailler dur. Ce n’était pas parce que Roxy était présente… Enfin, cela pourrait être le cas.

Roxy, qui est paladin, peut porter d’énormes paniers grâce à son statut. À chaque fois qu’elle le fait, les villageois crient de joie.

Dans un environnement qui fait chaud au cœur comme celui-ci, je me sens soudain mal à l’aise. Jusqu’à quand puis-je rester… j’ai peur de rester…

À cause de [Gloutonnerie], je dois continuer de me battre désormais.

Puis-je rester dans un endroit paisible comme ici ? Y a-t-il une place pour un homme qui veut continuer de combattre ?

En y pensant, j’ai le sentiment qu’arrivera un moment où je devrais quitter l’asile que représente Roxy pour moi.

 

♦ ♦ ♦

 

Cette nuit, je m’éclipsai du manoir dans le noir. Si je dis que je ne ressentais pas de culpabilité, ce serait un mensonge. Toutefois, c’est d’une importance absolue pour moi.

Si je néglige de tuer des monstres et d’absorber leurs âmes, je tomberais dans un état affamé comme la dernière fois, ce qui avait mis une semaine à finir. Et dans le pire des cas, je me mettrais juste à attaquer au hasard des humains.

Donc, pour ne pas devenir un monstre, je dois chasser des monstres tout le temps.

Les nuages cachaient la lune, mais la faible lueur m’était suffisante grâce à la compétence [Vision Nocturne].

Quand je me mis à courir, Greed me parla.

(Qu’est-ce qu’il y a, Fate ? Tu sembles perturbé aujourd’hui)

« Comment tu le sais ? Greed, tu as aussi la compétence de lecture de pensées ? »

(Je le devine d’après le pouls de la main avec laquelle tu me tiens. Alors, qu’est-ce qu’il y a ?)

Je ne veux pas le dire. Si je le dis, j’ai peur que ça devienne réalité.

(Si tu ne veux pas le dire, très bien. Plus important, Il semble que la paladin va se débarrasser des kobolds demain. Donc, tu dois en manger autant que tu peux aujourd’hui)

« C’est ce que je prévoyais depuis le début. »

J’en ai seulement mangé deux la nuit dernière. Si je ne consomme pas assez d’âme cette nuit, il n’y en aura plus après que Roxy ait chassé les kobolds.

Et après qu’elle l’ait fait, nous attendrons ici pour voir l’évolution de la situation pendant deux jours, et durant cette période, je deviendrai fou à cause de la faim.

Eh bien, même si j’arrive à l’endurer, je dois satisfaire ma faim avec la rapide chasse de gobelins après mon retour à la capitale royale. Ce sera une situation intenable.

(C’est difficile pour moi de te voir devenir affamé, tu deviendras sûrement fou sur le chemin du retour à la capitale)

« Ne dis pas des choses de si mauvais augures ! »

Tandis que Greed se plaignait à sa façon caustique, nous atteignîmes le même endroit que la nuit dernière.

De cet endroit, on pouvait voir la vallée au nord, et puisque c’était en contrebas, les kobolds ne nous remarqueraient pas.

Un long moment passa. Je bâillai.

(Ça vient)

Je regardai attentivement vers la vallée après que Greed m’ait prévenu. Il y avait deux kobolds à poil bleu qui descendaient en regardant attentivement autour d’eux.

Des éclaireurs, hein ? Après que je les ai tué la nuit dernière, les autres kobolds ne se sont pas montrés.

Je me cachai et attendis.

« Le gros des troupes va arriver ? »

(Oui, ça m’en a tout l’air)

Comme Greed l’avait prédit, une rivière bleue descendit de la vallée, ondoyant à chaque mouvement des kobolds.

Il y en avait à peu près 50 ?

Bien qu’il y ait majoritairement des petits kobolds, il y avait cinq grandes silhouettes parmi eux.

Parmi ceux-là, il y en avait un encore plus grand que le reste. Sa fourrure n’était pas bleue, mais argentée.

Sans tarder, Greed me prévint d’un danger approchant.

(Il est très dangereux, mais il vient. C’est un Titré)

« Un Titré ? »

(C’est un monstre qui a un nom unique. Pour qu’une telle créature soit née, une incroyable quantité de Fiel à dû se rassembler depuis des années. Ce sera plus rapide si tu le vois par toi-même avec ton [Évaluation])

Incité par Greed, j’utilisai donc [Évaluation].

Heiiinn ?! Son statut… il est à 6 chiffres.

 

[Héraut du Chagrin]

Ÿ• Kobold d’assaut Ÿ• Niveau 50

Endurance : 200 000

Force : 200 000

Magie : 125 000

Intelligence : 135 000

Agilité : 125 000

Compétence : Lutteur

 

L’impressionnant statut de ce kobold d’assaut et le nom unique de [Héraut du Chagrin] le différenciait des autres kobolds. Donc c’est le titre dont voulait parler Greed.

(Fate, c’est très mauvais si on le laisse entrer dans le domaine. De plus, il est accompagné de quatre kobolds d’assaut. Avec ce genre de formation, ce sera trop dur pour un jeune paladin)

« Alors, en d’autres termes… »

(Si tu ne les arrêtes pas maintenant, le domaine sera écrasé par eux)

En vérifiant mon statut actuel, je retins ma respiration.

 

Ÿ• Fate Graphite •Ÿ Niveau 1

Endurance : 50 201

Force : 50 051

Magie : 21 501

Intelligence : 21 501

Agilité : 30 901

Compétences : Évaluation, Lecture des Pensées, Dissimulation, Maîtrise de l’épée à une main, Maîtrise de l’épée à deux mains, Amélioration de l’Endurance (Faible), Amélioration de la Force (Faible), Amélioration de la Force (Moyen), Amélioration de l’Endurance (Moyen), Auto-Guérison.

 

Je serrai le manche de Greed fortement… me préparant.

Les gens du domaine des Heart. Je veux les protéger.

Je n’en laisserai aucun réchapper. Je les dévorerai tous.

Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *