Bienvenue dans une guilde de monstres – Chapitre 29

Le chef des monstres, une énorme grenouille dont la hauteur atteignait presque cinq mètres, dominait les monstres environnants. Sur sa tête, une chose en forme de couronne indiquait sa force.

« Qu’est-ce que c’est que ça !? »

Les aventuriers qui combattaient actuellement avaient gelé sur place, tandis que la grenouille avait commencé à lever lentement ses pattes avant.

« Qu’est-ce que ça va faire ? »

Il n’avait pas l’air de se préparer à lancer ou à cracher quelque chose, et il n’y avait pas d’aventuriers à proximité.

« Retraite ! » cria Raiz.

Les combattants étaient revenus à la raison du cri de Raiz et avaient commencé à courir.

Puis, la grenouille avait touché le sol et après avoir mis de la force dans ses jambes, elle s’était propulsée vers l’avant, sautant par-dessus le champ de bataille et s’écrasant contre les murs de la ville. Personne n’était mort en raison de l’impact. Une fois qu’elle était arrivée au sol, elle avait vacillé, mais son corps rond l’avait aidé à rouler un peu plus loin. Elle avait à retrouver sa stabilité sans problème.

« … »

« … »

« … »

L’horreur était présente sur les visages des combattants pendant qu’ils regardaient la silhouette de la grenouille.

Elle avait sauté de deux cents mètres en un clin d’œil.

« Ne la laissez pas sauter à nouveau ! Chargez ! »

Lety avait été la première à retrouver son sang-froid, grâce au grand nombre de situations inattendues qu’elle avait connu auparavant en tant que soldate. Elle avait recommencé à donner des ordres aux aventuriers.

D’innombrables lances avaient essayé d’empaler la grenouille, mais…

« Pourquoi ne puis-je pas le poignarder ? »

Les fluides qui suintaient depuis sa peau dure la rendaient trop glissante pour être poignardés.

« Merde ! »

Les aventuriers avaient essayé à nouveau de l’attaquer, mais la grenouille avait réagi et elle avait déplacé ses énormes jambes autour d’elle, les projetant au loin. C’était comme si elle essayait de chasser des mouches.

La bataille à sens unique avait maintenant été renversée.

« Utilisez la magie ! Aux guerriers, repoussez les autres monstres ! Ceux qui ne peuvent pas se battre doivent aider les blessés à se retirer avant d’être mangés ! »

Trow avait crié de nouveaux ordres pour garder les soldats sous contrôle.

« Raiz ! Quel est le point faible de ce monstre !? »

Lety avait demandé, mais elle n’avait pas entendu la réponse qu’elle voulait.

« Ce n’est pas un monstre, » déclara Raiz.

« Quoi !? » s’écria Lety.

Elle ne pouvait pas comprendre ce qu’il venait de dire, et avait déplacé son regard sur la grenouille. Peu importe comment elle le regardait, ce n’était qu’une grenouille géante.

« C’est un Apôtre de Bael… un démon. »

« Un démon !? »

« Bael est un démon avec le corps d’un humain mélangé avec une grenouille et une tête de chat, et on dit qu’il se manifeste parfois dans le monde en accordant un souhait à l’une de ces créatures, comme dans ce cas. »

« Alors, c’est Bael !? »

« Non, ça ne l’est pas. C’est un de ses larbins. Pour invoquer Bael lui-même, tu as besoin d’une énorme quantité de sacrifices. D’un autre côté, celui-ci n’est qu’un démon qui s’est spontanément développé dans ce monde, donc c’est simplement un cas spécial. Probablement, il souhaitait constamment que les monstres trouvent suffisamment de nourriture pour survivre à cette saison de reproduction, et c’est ce qui s’est passé. »

« OK, comment pouvons-nous le vaincre !? »

Elle comprenait maintenant la situation, mais elle avait besoin de savoir comment s’en sortir.

Pendant ce temps, la grenouille envoyait voler des soldats et des aventuriers, et parfois même des monstres.

« Devrions-nous essayer de le bannir dans un autre plan d’existence !? Ou devrions-nous juste détruire son corps !? »

Des flèches et des sorts pleuvaient sur elle, mais les attaques étaient inefficaces, et le démon pouvait facilement ignorer tout le reste avec sa haute résistance à la magie.

« Il n’y a pas de tels mages dans ce royaume, et aucune de nos attaques n’a d’effet ! »

Puis, la grenouille se préparait de nouveau à sauter directement à l’intérieur des murs de la ville.

« Bloquez-le ! »

Trow avait crié à pleins poumons, sachant que la prochaine attaque pourrait certainement détruire une partie des murs, rendant la ville vulnérable à la horde de monstres, ou même être directement dans la ville, ce qui serait encore un cas encore pire.

La fin approchait…

« Seule une bénédiction divine donnerait à un être humain normal une chance de vaincre un apôtre… »

Raiz avait laissé échapper un léger murmure, tandis que les visages de tout le monde devenaient bleus alors que la grenouille était sur le point de frapper le sol.

« … Mais nous pouvons le faire. »

Le dompteur gardait un visage calme, tandis que le grondement du tonnerre perçait l’air.

Au lieu de sauter, le corps de la grenouille tremblait, comme si elle essayait de s’enfoncer.

« … »

« … »

« … Quoi ? »

Tout le monde s’attendait à ce qu’elle fasse exploser le mur ou saute par-dessus, pas à ce qu’elle tente de s’enterrer.

« Pourquoi se cache-t-elle !? »

Mais en vérité, la grenouille convulsait en raison de l’horreur, exactement comme quelqu’un qui allait être battu à mort.

Mais comment était-ce possible ?

Y avait-il quelqu’un qui pouvait effrayer un démon comme ça ?

À l’instant d’après, une ombre avait couvert le soleil, et le ciel était devenu sombre comme si nous nous trouvions en l’hiver. Un grondement secoua avec violence les airs, et les soldats ne levèrent les yeux que pour être paralysés par la terreur.

Le monstre le plus puissant au monde, l’ennemi imbattable, le seigneur des cieux, qui pouvait même effrayer les démons, planait au-dessus d’eux.

« Mon Dragon peut tout à fait gagner ce combat, » déclara Raiz.

Le serviteur le plus fort de Raiz avait ouvert la bouche, et une énorme quantité de pouvoir magique avait commencé à se concentrer dans sa gorge. À l’instant d’après, un jet de flammes sans fin, le souffle du dragon, avait couvert les monstres et leur boss, ainsi qu’une vaste zone de plaine.

Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *