Bienvenue à la N.H.K. !

Bienvenue à la N.H.K. ! – Chapitre 11

Le printemps arriva. Bien sûr, j’étais terré dans ma chambre. Pourquoi ?! Pourquoi est-ce que je m’enferme ?! Reprends-toi ! Trouve un vrai travail pour changer ! Je tentais de reporter ma colère sur moi-même de cette façon ; bien évidemment, ce n’était jamais aussi simple d’échapper au hikikomorisme une fois tombé dedans. Je souffrais toujours…

Bienvenue à la N.H.K. ! – Chapitre 10

L’été était terminé. J’avais épuisé toutes mes réserves d’argent. Je n’avais plus de quoi m’acheter à manger, alors j’avais décidé d’essayer de dormir pour économiser mon énergie. Je restais éveillé pendant cinq heures, et ensuite, j’en dormais quinze. Je tâchais de vivre selon ce planning. Pendant les trois premiers jours,…

Bienvenue à la N.H.K. ! – Chapitre 9

Pour un hikikomori, l’hiver est pénible, parce que tout est froid, gelé et triste. Pour un hikikomori, le printemps l’est aussi, parce que tout le monde est de bonne humeur et par conséquent, enviable. L’été, bien entendu, est particulièrement pénible. C’était un été lourd avec le chant des cigales. Du…

Bienvenue à la N.H.K. ! – Chapitre 8

Ça avait peut-être finalement un rapport avec le dérèglement hormonal de mon cerveau. Comme des vagues qui s’avancent et qui se retirent, folie et dépression alternaient en moi, et c’était comme ça tous les jours. Juste au moment où je pensais me sentir mieux, je mourrais d’envie de me taillader…

Bienvenue à la N.H.K. ! – Chapitre 7

Avant même de m’en rendre compte, j’avais été dénigré socialement et émotionnellement ; voilà quel genre d’été j’avais vécu. Avant même de m’en rendre compte, j’avais été enfermé dans une sorte de cage, sans le moindre espoir d’en sortir ; voilà quelle sorte de mois de juillet j’avais vécu. Je voulais crier,…

Bienvenue à la N.H.K. ! – Chapitre 6

La Golden Week[1] était arrivée, et je m’étais dit que la saison des pluies s’était terminée en un éclair[2]. Les jours passaient encore et encore à une vitesse phénoménale. Mais, au cours du mois, il s’était passé toutes sortes de choses. Par exemple, il y a peu, un soir, je rencontrai…

Bienvenue à la N.H.K. ! – Chapitre 5

― Prends les lucioles, par exemple. Essaye d’imaginer leur beauté, l’éphémère beauté de leur vie, qui ne dure pas plus d’une semaine. » Les femelles lucioles brillent dans l’unique but de s’accoupler avec les mâles ; et les mâles ne scintillent que pour s’accoupler avec les femelles. Et une fois l’accouplement…

Bienvenue à la N.H.K. ! – Chapitre 4

J’étais au bord du gouffre. Je ne pouvais apercevoir ne serait-ce l’once d’une lueur d’espoir. Il n’y avait plus rien à faire, c’était sans espoir. Et à cause de mes délires d’illuminé sur la N.H.K. qui serait une organisation démoniaque contrôlant le monde, j’avais même perdu mon dernier moyen de…

Bienvenue à la N.H.K. ! – Chapitre 3

Malgré tout ce qui c’était passé et le fait que j’étais à trente-six pieds sous terre après ma rencontre de la veille, j’étais revenu à la vie. Pour la première fois depuis des mois, je m’étais aventuré dehors en pleine journée et m’étais dirigé vers le centre-ville, bruyant et bondé….

Bienvenue à la N.H.K. ! – Chapitre 2

Plusieurs mois après la nuit où j’avais décidé de combattre la N.H.K., je contemplais le parc en face de chez moi à travers la fenêtre de mon appartement. Les cerisiers étaient en fleur ― une scène ô combien réjouissante. Néanmoins, aucun espoir de victoire ne se profilait à l’horizon. Je…

Bienvenue à la N.H.K. ! – Chapitre 1

En une froide, très froide nuit de janvier, j’eus vent de l’existence d’un complot. Dans mon petit studio de trente mètres carrés, je m’étais confortablement installé sous mon kotatsu[1]. C’était une bien triste nuit. Malgré le fait qu’on entrait dans un nouveau millénaire, il n’y avait pour moi aucune lueur…