Cheat Niveau 2 – Chapitre 19

Le lendemain, en ville.

Le chevalier déguisé faisait des rondes à l’intérieur de la ville de Houtau.

Son nom était Bolaris.

Elle était la commandante du second régiment de la première division de la garde impériale de l’empire de Kryrode (NDT : plus long la prochaine fois), directement sous les ordres de la princesse.

Ayant reçu l’ordre de traquer l’homme du nom d’Arpshow, qui devait sûrement être le véritable héros, elle fouilla beaucoup d’endroits différent toute seule.

Cela faisait presque un mois

Bolaris a déjà cherché dans plus de 10 villes différentes, mais la seule chose qu’elle réussissait a obtenir était des informations inutiles.

Précédemment, le royaume a révélé leur botte secrète, la magie de rang divine [Purification], afin de repousser l’armée des démons.

Afin de pouvoir l’utiliser encore une fois, ils n’avaient pas d’autre choix si ce n’est d’attendre le rétablissement des sorcier de haut niveau, c’est à dire 2 ou 3 ans de plus.

Pendant cette période de rétablissement, Le royaume n’auras plus aucun moyen de se protéger si une deuxième invasion venait à ce produire. Pour cette raison, la première princesse impériale agissait en tant que « représentant du roi » et donnait des ordres.

Peu importe les sacrifices, je dois me dépêcher et finir cette mission……. (Bolaris)

Se rappelant de la mission, Bolaris continua son devoir avec une détermination sans faille.

……Cependant, l’apparence divine de la princesse devant la chevalier…. Ah, je pourrais jamais m’en lasser……

Son corps mince et petit….. C’est totalement dans ma ligne de mire. (NDT : en gros dans ce qu’elle aime)

Même si elle est encore jeune, sa conduite est résolu et digne ; l’écart est juste……

Si j’arrive à accomplir cette mission sans problème, ces sentiments qui sont miens seront….. N-Non, elle est la première princesse et la représentante du roi…… Je ne peux pas laisser mes sentiments personnels…… Non non non, mais si je….

C’était Bolaris, la femme chevalier déguisé en homme.

En tant que commandante du second régiment de la première division de la garde impériale du royaume magique de Kryrode, directement sous les ordres de la princesse……

…… Elle était le genre de femme qui était uniquement intéressé par des femmes en croissance ayant peu « d’atouts », mais ce genre de pensées était caché et inconnu de tous.

Réalisant qu’elle était en train de faire une tête remplie d’envie (NDT : my bad), Bolaris repris ses esprits, encore une fois, et se remotiva.

……P-Peu importe, il faut que je rassemble des informations…..

En pensant à cela, Bolaris jeta un coup d’œil vers la ville.

Son regard s’arrêta dans un coin.

  • Petite !
  • Corps mince !

C’était une femme avec un corps jeune et des habits d’épéiste magique; elle portait avec elle 2 gros grimoires.

Sous son chapeau d’épéiste magique, qui caché ses yeux, se trouvait un visage assez enfantin.

Chacun des détails correspondais parfaitement a Bolaris et sa zone « d’attaque »

Tout en gardant son cœur vacillant……

« Il-il a aucun moyen, je ne l’approcherais pas. »

…..Bolaris trouva sa réponse et prit une profonde respiration.

[Jeune femme, cela semble être assez lourd. Cela vous dérange t’il si je vous apporte de l’aide ?]

En restreignant ses respiration sauvages, Bolaris s’approcha de la fille et l’appela.

La fille fut surprise en étant soudainement appelé dans le dos, de ce fait, elle recula.

[Ah, je ne suis pas une personne suspicieuse. Je suis un chevalier en mission dans cette ville. Ne t’inquiète pas, c’est juste que je ne peux pas laisser une fille porter des bagages aussi lourds. C’est pourquoi j’ai décidé de t’offrir de l’aide en t’appelant. Je n’ai aucunes pensées perverse dans mon esprit….. Cependant, si tu pourrais venir perdre un peu de temps avec moi, en prenant le thé après par exemple….. ah…..Attends,attends ?]

Ayant réalisé que la fille s’était enfuit avant qu’elle puisse finir sa phrase, Bolaris était choqué et arboré un visage idiot.

Plus tard, elle revient à la raison et surveilla ses alentours, cherchant la fille avec des vêtements d’épéiste magique.

Dans l’ombre d’une ruelle à proximité.

La fille– Le visage de Belano était devenu pale pendant qu’elle observée Bolaris, qui regardé au milieu d’une rue; elle prenait une posture spécial afin de pouvoir fuir a n’importe quel moment.

Pour la raison derrière cela……

Bolaris voulait juste parler normalement à Belano.

Cependant, après avoir vu Belano, elle n’agissait plus de manière « normal ».

Au début, tout allait bien.

Mais au fur et à mesure que la conversation avancée, ses yeux commencèrent a être injecté de sang et sa respiration devint irrégulière ; elle s’était graduellement transformée en quelque chose d’effrayant prêt a sauter sur Belano a n’importe quel moment.

Sentant le danger approcher son corps, Belano rassembla toute sa force physique et courut vers cette ruelle au moment ou Bolaris la quitta du regard.

[……..! (Cette femme est dangereuse) ]

Ayant confirmé que Bolaris avait changé d’emplacement, Belano fuyait dans la direction opposée.

Cependant.

[Ah, jeune femme ! Tu étais la depuis tout ce temps ?]

Même si Bolaris était sensé être partie de l’autre côté, elle apparut soudainement dans un coin de la ruelle, rendant Belano surprise.

Elle essaya de s’échapper, mais les livres qu’elle portait était tellement lourds que cela lui avait drainé presque toute son endurance ; son corps ne l’écoutait pas.

[Tu n’as pas besoin d’être aussi vigilant. J’essaye juste de t’aider, sans pensée bizarre derrière……]

En opposition complète a ce qu’elle venait de dire. Bolaris commençait à se transformer en une perverse avec une respiration irrégulière en s’approchant de Belano.

Soudainement, une femme apparut devant elle.

[Qu’est-ce que tu es en train de faire en plein lumière ?…. Greanille a été ordonnée de te punir.] (NDT : elle parle d’elle-même)

Greanille brandit son épée et fixa Bolaris.

En réponse à cela…..

[Tu ose interrompre mon action de bonté….. Haha, tu es une criminelle non ? Tu essayes de te mettre en travers de ma route pour voler cette douce et innocente fille a la moindre occasion, n’est ce pas ? Non, c’était ton plan depuis le début !]

En déclarant cela, Bolaris brandis son épée et confronta Greanille.

[Ara ? C’est Belano…..Attends, c’est quoi ce bordel ?! Qu’est-ce qu’il se passe ?]

Lys arbora un visage d’incompréhension vers Belano tout en courant vers elle.

Belano était perdu, elle était entre Bolaris et Greanille, qui étaient consumées par leur esprit combatif.

Quand elle vit Lys marcher dans cette ruelle, elle courut désespérément vers elle.

Plus tard, Furio arriva et ramena les deux à la maison en utilisant sa magie de téléportation.

Encore plus tard.

Belano prit quelques jours de congé afin de ne pas aller à l’école.

Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *