Cheat Niveau 2 – Chapitre 22

Soudainement, un bruit étrange se fit entendre.

[Je remonte le temps]

[……eh ?]
Lys avait l’impression que son corps avait été coupé en deux.
Elle réalisa que non seulement, elle n’avait rien, mais aussi que la femme qui l’avait attaqué venait de reculer de quelques pas.

[…..Donc tu peux remonter le temps….. Je t’ai sous-estimé]

La femme n’était pas surprise ; elle avait déjà compris la situation et elle dirigée un sourire glacial à Furio.
Furio plissa les yeux et s’approcha de la femme.

[Puisque tu as réussi a nullifier une de mes attaques, je te dirais cela comme récompense.
Je suis Hiya, un esprit maléfique qui règne sur l’origine de la lumière et les ténèbres.
J’ai maîtrisé tout les magies de lumière et des ténèbres.

Par conséquent, c’est le résultat de ta tentative d’utiliser ta magie sur moi…..]

À ce moment, cependant, Le corps d’Hiya fut envoyée dans les airs.

C’était le résultat du coup de poing au menton que Furio lui avait assené.

Hiya fut envoyée 10 mètres dans le ciel avant de s’écraser sur le sol.

[T-Toi….. Qui penses-tu que je suis….. Je règne sur la lumière et les ténèbres-]

Furio s’approcha une nouvelle fois d’elle et lui délivra un coup de pied brutal.
Ayant reçu ce coup de pied sur le visage, Hiya fut envoyée dans les airs une seconde fois.

Quand elle retomba sur le sol, Furio lui marcha dessus. [NDT : pas sur, dites vous que c’est la scène que vous voyez dans les 3/4 des animes]
Sa force fit un trou énorme dans la zone ou se trouvait Hiya.

[Je suis…. Celui qui règne….]

Furio attrapa Hiya par les cheveux, la forçant a se lever, puis écrasa sa tête contre le sol.

|Lumière….. et ténèbres……]

[Arrête de marmonner, c’est chiant]

Furio amena le visage d’Hiya contre le sien en la prenant par ses cheveux ; elle était en lambeaux.
Son visage était gravement blessé, et, puisqu’elle était un esprit maléfique, du sang vert coulait.

Hiya était, sans aucun doute, celui qui régné sur la lumière et les ténèbres.
Elle avait bien maîtrisé la magie de lumière et des ténèbres. C’est la vérité.
Grâce a cela, elle possédait une force offensive impressionnante et une défense magique imprenable.
Naturellement, elle avait pas mal de sort défensif qui pouvait nullifier les attaques physiques, et elle était en train de les utiliser.

Cependant, Furio – qui possédait des stats qui brisaient la limite – arrivait à frapper a travers sa défense et faire des dégâts directement a son corps.

[Tu as levait la main sur ma femme]
En déclarant cela, Furio donna un coup de genou à l’abdomen d’Hiya.
[Je ne serais pas satisfait en te touchant juste avec de la magie ; j’ai besoin de te battre avec mes mains]

Suite a ça, Furio fixa directement Hiya avec un sourire glacial. [NDT ; j’ai l’impression qu’a chaque chapitre l’auteur a appris un nouvel adjectif et l’utilise h24)
En voyant un tel visage; pour la première fois de sa vie, Hiya tremblée de peur : son corps était glacial.

Quelques heures plus tard – Dans la maison de Furio

[……Ma-Maître….. Quelle est l’origine de tout cela…..]
Valyrossa alterné son regard entre Furio et Hiya (Qui était battue à un point ou même des ordures était plus en êtat qu’elle) , ne comprenant pas ce qu’il s’était passé.
[Je me suis relâché un peu, donc je vais m’occuper d’elle maintenant]

Dit Furio, tout en s’asseyant sur une chaise.
Derrière lui, l’apparence de Lys pouvait être vue, avec son visage complétement rouge et sa respiration incertaine.

Quand elle vit que Furio, qui était d’habitude calme, exploser de colére car quelqu’un avait levé une main sur sa femme, cela rendit Lys était vraiment émue. Il continua même sa route pour la venger, et cela fit que les émotions de Lys était hors de contrôle.

[Ahh, chéri. Je suis si heureuse….. Je suis la femme la plus chanceuse du monde…..]
Tout en le câlinant par derrière, Lys commença à se déshabiller.
[Oi oi, Valyrossa est en train de regarder, on ne peut pas faire ça ici]
En disant cela, Furio prit Lys dans ses bras et l’embrassa pendant le trajet jusqu’à sa chambre.

Le salon était maintenant vide, sauf pour les trois personnes qui restaient : Hiya, qui était complétement défoncé, Valyrossa qui était devenue toute rouge, et Sabrours, dans son déguisement de Lapin cornue, touchant Hiya.

Au même moment – Au château royal de Kryrode

[……Je me demande ce qu’il s’est passé ?]
Le collier sur le cou de la première princesse avait soudainement disparu, la laissant confuse.

Le collier devait décapiter la tête du porteur, selon l’envie du propriétaire.

C’est pourquoi, quand le collier disparus soudainement, la princesse voulait connaître la raison, mais elle ne pouvait absolument pas appréhender la situation.

[QU-Qui nous a sauvés ? Est-ce que quelqu’un sait ?]
Les sorciers et les chevaliers alignés devant la princesse étaient aussi sous le choc, ne savant pas pourquoi le collier avait disparu.
Pour cette raison, personne ne répondit à la question.

[….Se pourrait que…. L’esprit maléfique est échoué a exaucé le souhait ?…. Non, c’est une pensée impossible…..]

Un sorcier secoua sa tête, daignant ses propres spéculations.

Il ne savait que dans les faits, c’était bien le cas……

À la maison de Furio.

Quelques heures plus tard.

Lys quitta la chambre, remplie d’énergie.
[Tout le monde, nous allons avoir un festin ce soir]
Avec un sourire gai, elle alla dans la cuisine, fredonnant pendant tout le trajet.

Derriére elle se trouvait Furio, qui semblait lui aussi de bonne humeur. Il entra dans le salon et lança un sort de soin du plus haut niveau sur la Hiya inconsciente.

……Quel est cet endroit ? [NDT : pensée d’Hiya]

Ayant retrouvé conscience, Hiya surveillait les environs, seulement pour finir par faire un contact visuel avec Furio.

……H-Hiii !?

Ayant une sueur froide, elle rampa derrière Valyrossa et se cacha, tremblante.

Avec un sourire étrange,
[Je me suis un peu lâché. J’ai soigné toute tes blessures, donc, on est bon non ?]
Furio lui tendit la main tout en lui parlant.

Effrayée, Hiya resta cachée derrière Valyrossa, hochant sa tête doucement.

……B-Bien sûr, nous somme quittes, donc, pardonne moi, s’il te plaît…..

Elle versait même des larmes.

Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *