Cheat Niveau 2 – Chapitre 7

Étant arrivés à la maison au Nord, Arpshow, Lys, et leurs animal de compagnie, Sabrours , commencèrent à la nettoyait.

La nuit dernière, le couple avait seulement rangeaient la chambre , donc, aujourd’hui , ils allaient mettre en ordre toute la maison , puisqu’ils voulaient que cette dernière soit leurs bases.

À cause des ours fous, les anciens propriétaires s’étaient enfuis, laissant la maison dans un état désordonné. Malgré ça, cela prit au groupe d’Arpshow moins d’une heure pour tout nettoyer, merci la magie.

Il reconstruit aussi le grand salon afin de permettre à Sabrours de l’utiliser normalement. Dans un coin de la pièce, il construisit une petite cabane avec un lit fait en paille ; Sabrours avait l’air de bien l’aimer et sautait dessus.

Les deux avaient prévu d’utiliser la chambre d’hier soir, mais ils décidèrent aussi d’utiliser les 3 autres pièces en tant que chambres et débarras.

….Du moins, c’est ce qu’ils avaient prévus, jusqu’à ce que Lys demanda de partager une chambre avec Arpshow; De ce fait, ils transformèrent 2 chambres en débarras. (NDT : oui, l’auteur a fait une erreur ici.)

« Si la taille de notre famille augmente, nous pourrons faire l’usage d’un de ces débarras. »

« As-tu prévu d’avoir d’autre animal de compagnie ? »

« Peut-être, mais à part ça… »

En disant cela, Arpshow toucha gentiment le ventre de Lys.

« C’est pour le moment où nous aurons des enfants. »

Lys rougit immédiatement en entendant ses mots.

Cette nuit, ils installèrent des pièges magique autour de la maison. Mais le lendemain matin, pas un seul ours fou était tombé dans les pièges.

Depuis hier soir, beaucoup d’ours fou on était tués par les pièges donc, les autres comprirent que cette endroit était extrêmement dangereux.

Après le petit déjeuner, le couple décida de partir chasser.

Même s’ils avaient tué beaucoup d’ours fou hier, il y avait toujours un certain nombre de monstres dangereux dans les forêts au Nord.

À part les ours fous, il y avait des salamandres , des cyclopes , et d’autre monstres similaire.

Même avec cela, pour ces deux là , ses monstres ne pouvaient même pas être appelés des adversaires; Ils s’occupaient facilement des monstres et ramenaient leurs corps.

« Des monstres de ce niveau ne sont pas assez bons pour s’échauffer. »

Dit Lys, tout en tranchant la gorge d’un cyclope avec un visage insatisfait.

Après une demi-journée de chasse , le couple laissa Sabrours poussait le chariot remplit de monstres jusqu’à la guilde.

« Hein !? Vous ne manquez jamais de me surprendre ! »

La femme de la réception fixa le chariot avec des yeux écarquillés.

Une foule commença à se formait autour d’eux.

« Ces deux-là, ils chassaient bien des ours fou hiers, non ? »

« Ils sont SURPUISSANTS…. »

« Attendez, ce ne sont pas des salamandres ? N’ont elle pas réussi à repousser les forces nationales l’année dernière ? »

La foule continua à murmurer des mensonges tout en regardant Arpshow avec des yeux envieux.

« Très bien, voila la récompense pour votre chasse. Le royaume avait placé une prime sur quelques monstres que vous avez tués, donc voila un supplément pour vous. »

Arpshow reçu un sac remplit de pièces d’or, se demandant si ses salamandres étaient vraiment les mêmes que les aventuriers mentionnaient

« C’est assez surprenant…. Comment peuvent-ils placer une prime sur un monstre aussi faible ? »

Un rire bref échappa de Arpshow en entendant les mots de Lys.

Accidentellement, il avait utilisait les salamandres pour tester son [Coupe-Vent] et les avaient tué instantanément.

Une semaine plus tard.

Sans aucun changement, Lys et Arpshow partaient chasser jusqu’à midi, puis ils laissaient Sabrours pousser le chariot remplis de monstres jusqu’à la guilde pour gagner de l’argent.

Après cela, ils allaient manger en ville et retournaient à la maison. C’était plus ou moins leur vie de couple.

Récemment, Sabrours venait aussi pour mangeait, et, puisque les enfants l’aimaient, Sabrours les portaient sur son dos.

« Ahh…… On va encore arrivait à la maison en retard. »

Voyant Sabrours comme ça, Lys soupira. Cependant, il y avait un sourire sur son visage

Aujourd’hui, le couple mangeait encore en ville, et maintenant ils étaient en train d’allais à la maison après avoir fait un peu de shopping.

Cependant, ils remarquèrent qu’un combat se déroulait à proximité.

Le couple alla sans faire de bruit en direction de ce dernier.

Là-bas, se trouvaient 4 personnes qui avaient l’air de chevalier, ils étaient en train de combattre 2 ours fous, mais leur situation n’était pas des plus belles.

Le groupe comprenait 2 épéistes, 1 archer , et 1 magicien. C’était assez evident que l’archer et le magicien qui était chargé de l’arrière manquaient d’expérience ; Ils n’arrivaient pas à fournir un soutien logistique.

Remarquant cela, les ours fous attaquaient l’arrière dès qu’une occasion se présentait, outrepassant la contre-attaque de la garde avant ; Ils étaient déjà en train de tout donnaient afin de défendre l’arrière.

À ce moment….

Après avoir localisaient les chevaliers en utilisant de la magie, Arpshow reconnus le groupe de la femme chevalier qu’il avait rencontrée au moment du combat contre Lys.

Lys les reconnus aussi et fit un visage irrité ; Elle était toujours énervée du fait que la femme chevalier avait flirté avec Arpshow.

De toute façon, Arpshow pouvait juste les ignoraient, de ce fait il tira un sort de foudre vers les ours fous, les brulant instantanément à mort. Même si les femmes chevaliers étaient complètement confuses, elles se sentirent soulagées du fait qu’elles soient sauves et, elles s’écroulèrent au sol.

Après avoir confirmé la sécurité des femmes chevaliers à distance, Arpshow et Lys retournèrent à leur maison.

Puisqu’ils y avaient toujours des pièges magique autour de la maison, 2 ours fous rencontrèrent leur destin aujourd’hui.

Avec l’aide de Sabrous, Arpshow retira les ours morts des pièges et les chargea sur le chariot

Pendant ce temps, Lys emmena les achats du jour à l’intérieur et prépara le dîner.

Soudainement, Arpshow remarqua la présence de quelqu’un s’approchant de la maison.

Ils découvrit que c’était en fait les femmes chevaliers qu’il venait juste de sauver.

Qu’est-ce qu’elles faisaient dans un endroit aussi reculé ?

…..Se demanda-t-il tout en penchant sa tête.

Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *