Élément Divin – Chapitre 156

« Grand frère! Qu’est ce qui t’es arrivé? »

Alors que Calron se réveillait avec beaucoup de difficulté, la voix inquiète de Roran envahit immédiatement la pièce.

‘‘Juste un mal de tête, Roran. Sortons d’ici. », répondit Calron en jetant un coup d’œil aux spectateurs environnants.

Il semblait que son cri de douleur avait alerté la foule.

‘’J’espère que tout va bien, mon garçon. Nous ferions mieux de partir maintenant si tu as terminé la vente aux enchères.  »

Balis parla sur le côté alors qu’il regardait le jeune avec inquiétude et indiquait de ses yeux brillants que la foule devait les laisser seuls. Il pouvait sentir que quelque chose s’était passé avec Calron et que le garçon ne voulait pas en parler pour le moment.

« Ouais, allons-y, grand frère. »

Roran aida Calron à se relever, et ce dernier balaya toute saleté collée à ses vêtements.

‘C’était embarrassant.’, pensa Calron, remarquant que la foule se dispersait dans la direction de la vente aux enchères.

« Nous devons visiter la salle des ventes pour payer l’offre de l’esclave. »

Calron grinça entre ses dents alors qu’il se dirigeait vers l’auditorium principal.

‘Grand frère, nous pouvons le faire plus tard. Tu devrais t’asseoir et te reposer un peu.’

Roran coupa la parole de Calron, le souvenir de l’incident précédent était encore présent dans sa mémoire. Il n’avait jamais vu son frère s’évanouir brusquement de la sorte, donc il se sentait inquiet pour sa santé.

‘Je vais bien, Roran. Au fait, combien de temps ai-je été inconscient?’

Calron sourit à Roran, satisfait de l’affection inconditionnelle de son petit frère, mais tenta de recueillir des informations relatives à la période pendant laquelle il était inconscient.

‘Euh… tu t’es évanoui seulement quelques secondes ou plus. « , répondit Roran en suivant Calron dans la salle. Pendant ce temps, Balis se traînait silencieusement derrière les deux jeunes et écoutait sans mot dire ce dont ils discutaient.

‘Hmm, y a-t-il des gens en noir doré près de nous quand je me suis évanoui?’

Calron fronça les sourcils.

« Je ne crois pas… », murmura Roran, le visage plissé alors qu’il essayait de se rappeler ses souvenirs.

‘Qui étaient ces deux personnes en robe que j’ai vues avant de m’évanouir? Était-ce juste mon imagination? Quoi qu’il en soit, il semble que je ne pourrai plus utiliser la Perception Divine avec insouciance à l’avenir tant que je n’aurai pas appris davantage sur les Psylockers sombres.’, réfléchit Calron, mais arrêta ses pensées alors qu’il était enfin arrivé à la salle des ventes et qu’il se tenait devant la porte ouverte où l’on récupérait ses esclaves.

« Puis-je s’il vous plaît voir votre plaque d’immatriculation? »

Une jeune femme mince et jolie s’approcha de Calron lorsqu’il s’approcha de l’entrée de la pièce.

Calron lui tendit sa plaque d’immatriculation et attendit sa confirmation.

“Merci pour votre patience, chère client. Je vais vérifier si vos offres sont retenues. «

La femme sourit à Calron et entra gracieusement à l’intérieur.

Après une courte minute, elle revint à Calron avec un imposant esclave marchant derrière elle.

«Heureusement, votre enchère était à exactement 100 or. Nous avons donc déduit ce montant de votre dépôt précédent. Cependant, nous prenons 5% de l’enchère comme commission, donc après avoir payé les 5 pièces d’or, vous pouvez prendre le cachet de l’âme de cet esclave. « , dit la jeune femme d’une voix agréable.

« Ici. »

Calron ne souhaitant plus parler aux gens de la maison de vente aux enchères, il lui donna 5 pièces d’or et reçut le timbre de l’âme d’Avor.

« Merci pour le business. »

Immédiatement après, la jeune femme s’est retournée et est partie.

Bientôt, un moment inconfortable et tendu se produisit où Avor fixa silencieusement Calron et le reste de son groupe.

Calron sourit simplement et attendit qu’Avor parle, alors que Roran gigotait sous l’étrange maladresse.

‘Comment connu mon vrai nom? Même les vendeurs aux enchères ne le savaient pas.’

Les yeux marron foncé d’Avor pénétraient dans Calron

‘Je t’expliquerai tout une fois que nous serons rentrés dans notre chambre. Dis-moi, Avor, que désires-tu dans ta vie?’

Calron rendit son regard à Avor et le questionna avec une question qui lui était propre.

« Ha! Désir? Je suis un esclave… mon seul désir est de me libérer de cet esclavage et de vivre ma propre vie. Ne me demande pas de mes désirs quand tu ne peux pas les réaliser. « , répliqua amèrement Avor. Il y avait un soupçon d’inquiétude sur son visage, comme s’il craignait que Calron ne s’offusque de son attitude et n’utilise le timbre de l’âme pour l’infliger une douleur, sinon plus.

« Vous avez tort. J’ai demandé tes désirs, précisément parce que je peux les satisfaire. « , répondit Calron avec un léger sourire, ses yeux azur brillant à l’expression étonnée du visage d’Avor.

* kacha *

Calron écrasa ensuite le timbre d’âme dans sa main.

Même si le timbre existait toujours dans l’esprit d’Avor, Calron montrait à Avor qu’il était résolu à ne pas tenter de contrôler l’esclave en détruisant le cachet physique qui lui avait été donné. Calron avait fait la même chose quand Ellie avait été emmené par lui.

‘À l’avenir, je supprimerai également le timbre de l’âme en toi. Suis moi. »

Calron exprima sa confiance et se retourna pour quitter le lieu de vente aux enchères, suivi par Roran et Balis. Calron ne se retourna pas pour voir si Avor les accompagnait ou non.

Cependant, Calron detecta rapidement que l’esclave blonde le suivait lentement.

Non, il n’était plus un esclave.

C’était un homme libre.

Ce gamin a du charisme.

Balis gloussa d’émerveillement alors qu’il fixait le dos calme et confiant de Calron.

………………………….

De retour à l’auberge, dans la chambre de Calron.

*crépiter*

De violents éclairs traversèrent Calron tandis qu’il restait assis dans une pose méditative sur le sol.

Après avoir découvert que la Perception Divine libérait de petites quantités d’énergie sombre dans son esprit et son âme, Calron décida de cesser de créer de nouvelles Tuiles divines jusqu’à ce qu’il comprenne ce pouvoir étrange.

C’est pourquoi il se poussait actuellement à atteindre le neuvième rang de l’étape Vajra. Selon l’étrange femme qu’il a rencontrée dans l’autre dimension, une fois arrivé au stade Saint, il serait en mesure de mieux comprendre les pouvoirs des Psylockers sombres.

Roran était actuellement au pavillon Azure avec Ellie et vendait un peu du stock des tuiles divines que Calron avait préparé auparavant.

*Gronder*

Le tonnerre résonna dans toute sa chambre, les éclairs dansant autour de la peau nue de Calron.

‘Je pense qu’il est temps de visiter le clan Raizel maintenant.’

Calron réfléchit en fermant les yeux, réalisant qu’il avait besoin d’en savoir plus sur sa foudre pour pouvoir pénétrer sur la scène de Saint.

Ce serait sa première fois entrer dans l’une des tours de la ville.

Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *