Élément Divin – Chapitre 158

« C’est ici? », demanda un jeune musclé a la personne à côté de lui

« C’est le centre-ville, mais je ne sais pas comment trouver la première tour. », répondit Calron à Roran, alors que le trio se tenait au milieu d’un trottoir propre et élégant. Avor resta à l’auberge au cas où Balis chercherait Calron. Calron se sentait mal d’avoir remis à plus tard ce dont Balis voulait discuter, mais son état de santé dû à la Perception Divine et le besoin de percer dans le stade Saint prirent le pas sur tout le reste.

Après avoir quitté l’auberge, Calron, Roran et Ellie étaient arrivés au centre-ville et se dirigeaient vers la première tour. Le seul problème était que, maintenant qu’ils se trouvaient à l’intérieur des murs intérieurs, ils ne pouvaient pas distinguer la première tour des autres.

Il y avait beaucoup moins de personnes errant dans le centre-ville, mais on pouvait dire d’un seul coup d’œil que les gens ici étaient tous des pratiquants des artiste martiaux.

C’était les auras des experts.

« Essayons de demander à quelqu’un. » suggéra Calron en arrêtant un étranger qui était sur le point de passer à côté d’eux.

« Excusez-moi, connaissez-vous les indications pour la première tour? »

« ….. »

L’homme a simplement regardé Calron avec mépris, baissant les yeux sur leurs apparences minables et se demandant quelle relation ils entretenaient avec le clan Raizel.

‘Je vous conseille de ne pas irriter le clan Raizel, car ils ne sont pas une famille très accueillante. Essaye de trouver du travail ailleurs.’

L’inconnu ne perdit pas son temps et partit avant que Calron ne puisse répondre.

L’homme pensait que Calron et son groupe étaient simplement dans le centre-ville à la recherche d’un emploi dans les célèbres sectes ou clans, comme le font beaucoup de roturiers de l’extérieur. Cependant, la première tour appartenait au clan Raizel et ils étaient réputés violents et très durs à l’égard de tous les étrangers qui n’appartenaient pas à leur clan.

« Il est tellement grossier! », cria Ellie avec colère, sur le point de se précipiter sur l’étranger.

« C’est bon, Ellie. »

Calron mit sa paume sûr la tête de la petite fille, arrêtant ses mouvements.

‘Je suppose que je n’ai pas le choix.’, pensa Calron, sur le point d’activer la Perception Divine et de rechercher le lieu du clan Raizel.

‘Si tu veut vraiment visiter la première tour, je peux t’y emmener. Cependant, n’essayez pas d’entrer à l’intérieur, sinon leurs gardes t’attaqueront avec force.’

Une jeune voix résonna derrière le groupe alors qu’un adolescent d’aspect ordinaire s’avançait vers eux. Il semblait qu’il avait surpris leur discussion avec l’étranger précédent.

« Hoh? »

Roran regarda avec curiosité l’adolescent, qui semblait être légèrement plus jeune que lui et Calron.

‘Nous pouvons lui faire confiance.’

Calron transmis sa pensée à Roran à travers l’héritage et marcha derrière le jeune avec Ellie. Même sans utiliser la perception divine, il pouvait sentir que ce jeune ne mentait pas et n’avait aucune intention malveillante.

Roran laissa échapper un petit soupir et décida de suivre également .

…………………… ..

‘Eh bien, c’est la première tour. Les tours ne sont en réalité que des pièces de décoration massives, car tu ne peut pas y vivre réellement. Chaque tour est située là où habite le clan ou la secte correspondante, de sorte que le manoir là-bas est la maison du clan Raizel. ”, déclara l’adolescent, désignant un manoir colossal qui était le plus grand bâtiment que le trio avait vu depuis son entrée dans le centre-ville.

Il y avait plusieurs gardes ornés d’une armure légère en métal qui étaient postés devant la porte et chacun d’eux dégageait une aura violente et dangereuse.

« Je te remercie… «

Calron a fait une pause, attendant que l’adolescent donne son nom.

« Leor. »

Le jeune a souri.

« Merci, Leor. »

Calron poursuivit, excité qu’ils aient finalement atteint le domicile du clan Raizel.

Sa maison.

« Pas de soucis! En tout cas, je suis en retard pour mes cours, alors bonne chance. »

Leor leur souhaita gentiment bonne chance et partit pour une autre rue communicante.

« Tu te sent nerveux? »

Roran se tourna vers son frère et demanda, voyant que Calron ne s’était pas déplacé après le départ de Leor.

« Surement. »

Calron répondit avec embarras. C’était la première fois qu’il rencontrait le reste de sa famille, et il ressentait une étrange nervosité à propos de tout cela.

‘Ne soyez pas nerveux, Maître! S’ils essaient de te faire mal, alors je vais les mordre! ‘, murmura secrètement Ellie à côté de Calron, lui lançant un grand pouce.

« Allons-y. »

Calron gloussa aux mots d’Ellie, sa nervosité s’amenuisant et se dirigeant vers la porte.

En voyant le trio s’approcher de la porte, les gardes se mirent instantanément en alerte et Calron put les détecter en train de rassembler toute leur essence.

‘Sont-ils aussi agressifs envers tout le monde?’, se demanda Calron, surpris par l’hostilité dont ils étaient l’objet.

Calron était sur le point de crier qu’il était membre du clan Raizel, lorsque deux éclairs dorés frappèrent près de la porte et qu’une paire de personnages vêtus de noir doré apparurent à leur place.

« Laissez-les entrer. Le Patriarche les a invités. »

Calron a entendu l’un des personnages en robe ordonner aux gardes, ce qui a amené les gardes postés à regarder avec étonnement le trio en tenue simple qui s’approchait.

Les deux personnages en robe se sont alors tournés vers Calron et ont donné un léger signe de tête avant de disparaître de l’endroit. Calron n’a même pas eu le temps de regarder leurs visages ou de leur parler.

‘Ils étaient vraiment des experts du stade saint!’

Calron réfléchit, sentant les fluctuations d’essence juste au moment où ils se téléportaient.

Les gardes se sont rapidement déplacés jusqu’à ce qu’ils se tiennent sur le bord de la porte, laissant le centre ouvert à Calron et au groupe. Les gardes restèrent silencieux alors qu’ils passaient devant la porte, leurs yeux se posant sur Calron et Roran avec une curiosité non masquée.

*crépiter*

Au moment où Calron entra sur le territoire du clan Raizel, l’Éclair Azur dans son corps se mit à bouger, incitant Calron à se diriger dans une direction différente qui se trouvait au fond de la maison.

De petits éclairs d’azur dansaient autour du coin de ses iris, tandis que Calron avait de plus en plus de difficultés à maîtriser le puissant éclair.

Roran et Ellie s’arrêtèrent net lorsqu’ils réalisèrent que Calron avait cessé de bouger.

*gronder*

Le tonnerre explosif résonna soudainement à l’intérieur du manoir, comme s’il appelait quelque chose ou quelqu’un.

…………………… ..

« Il est là. »

Le patriarche sourit mystérieusement devant une statue gigantesque de l’oiseau divin.

C’était le même artefact qu’il avait interdit aux membres du clan d’approcher il y a quelques mois.

Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *