Élément Divin – Chapitre 161

« Je suis désolé d’avoir détruit vos tuiles … », s’excusa Calron, baissant la tête.

‘J’ai pu assister à une bonne bataille aujourd’hui, donc je vais laisser passer cette fois-ci. Alors, pourquoi as-tu finalement décidé de nous voir?’

Le patriarche fit un clin d’œil au garçon assis devant lui et lui versa une tasse de thé vert.

Les deux personnes étaient actuellement assises par terre, face à face, avec seulement une petite table entre eux. Le patriarche avait dit aux autres de rester dehors pendant qu’il parlait à Calron, alors Kail prit Ellie et Roran pour leur montrer le reste du manoir Raizel.

« Je vous remercie. Je voulais vous demander de cultiver la foudre et le moyen le plus rapide de percer sur la scène de Saint. «

Calron prit poliment la tasse offerte et sirota un peu du thé chaud.

«Hmm… c’est difficile, mon garçon. Tu vois, l’éclair du clan Raizel est très différent de l’élément éclair des autres cultivateurs. Chaque membre du clan se concentre sur son chemin de cultivation unique. Asra est un enfant qui a décidé de suivre la voie de la vitesse de la foudre. Il a donc entraîné son esprit à libérer des éclairs rapides pour acquérir une agilité comparable à celle d’un éclair. Ne cultive pas uniquement pour devenir plus fort, mais choisis un chemin dans lequel tu veut utilisé ton éclair. ”

Le patriarche regarda sérieusement Calron et expliqua d’un ton sombre.

“Un chemin… combien de chemins y a-t-il?”, demanda Calron, les sourcils froncés.

«Il existe actuellement cinq chemins principaux pour lesquels nous avons les manuels de culture. Le chemin de l’agilité, où tu te concentre entièrement sur l’atteinte de la vitesse de la foudre, le chemin de la manifestation d’une arme où tu condense des armes faites d’essence éclair, le chemin de l’armure où tu façonne toute une armure faite de foudre, le chemin des éléments destruction où tu invoque ton éclair directement pour attaquer les ennemis, mais cela consomme une grande quantité de ton essence. Et enfin, le chemin de l’équilibre dans lequel tu t’entraîne dans les quatre chemins, mais moins concentré. Choisir un chemin augmentera la vitesse de ta cultivation, mais même dans ce cas, il faudra un certain temps avant que tu puisse passer au stade suivant. «

Le patriarche a pris une longue gorgée de thé après avoir fini.

« Puis-je voir les manuels de cultivation afin de pouvoir choisir le chemin à suivre? »

Calron hocha la tête en contemplation après avoir entendu l’explication du patriarche et posa une question.

« Bien sûr, mais tu ne peut pas sortir les manuels du manoir, alors reste ici jusqu’à la fin. »

« Compris. », répondit rapidement Calron avec un sourire sur son visage.

« Maintenant que tu as posé ta questions, c’est à mon tour maintenant. »

Le patriarche lança un sourire, sa main gauche caressant lentement sa barbe.

Calron posa la tasse vide sur la table et attendit que le vieil homme parle.

« Que sais-tu de notre ancêtre, Raizel, et de l’endroit d’où il vient? »

Les yeux du vieil homme brillèrent alors qu’il fixait Calron.

Ne voyant aucune raison de mentir ou de cacher ce qu’il savait, Calron répondit calmement au patriarche.

‘Je ne sais pas grand chose de lui, mais je sais qu’il vient du royaume divin, une dimension différente de ce royaume mortel. Notre ancêtre, Raizel, n’était pas humain car sa véritable forme était celle d’un immense oiseau doré ‘

« Correct. Notre lignée a été diluée pendant de nombreuses générations et il y a très peu de membres dans le clan aujourd’hui qui peuvent complètement changer de forme en une bête. À en juger par la griffe en écailles d’or que tu as révélée lors du combat contre Asra, j’imagine que tu es déjà capable de se transformer totalement en oiseau d’or.  »

Le patriarche gloussa à l’expression du visage de Calron et continua.

“Mon souhait le plus profond a toujours été de visiter le Royaume Divin et de voir nos ancêtres, mais je ne peux pas imaginer le niveau de cultivation nécessaire pour briser les frontières du plan mortel et entrer dans le Royaume Divin. Je sais que je ne parviendrai jamais à ce stade… ‘

Le patriarche murmura à la fin, une émotion perdue dans ses yeux.

‘Pourquoi restez-vous dans cette ville et attachez-vous à la famille royale? Avec la force du clan Raizel, je ne vois pas comment ils pourraient vous vaincre au combat. «

Calron ne savait pas comment répondre à l’attente du patriarche et a donc changé de sujet.

‘Tu te tromp, mon garçon. Nous ne sommes pas des subordonnés de la famille royale, mais des alliés contre un ennemi commun. Le clan Raizel compte les combattants les plus puissants parmi toutes les tours et dans la famille royale, mais nous sommes tout simplement trop peu nombreux. La famille royale est la seule entité capable de gérer l’affrontement des six tours par l’ego. Nous avons donc décidé de les suivre afin d’éviter tout conflit interne entre les alliés. Nos ennemis sont sans limites, nous n’avons donc d’autre choix que d’être unis.  » , répondit le patriarche, son humeur est revenue à la normale.

« Ennemis? Contre qui sont les tours et la famille royale?, demanda curieusement Calron, ignorant qu’il y avait une guerre en cours dans la ville.

«Ah, j’ai oublié que tu n’es que récemment venu en ville, donc tu ne le sais probablement pas. Nos ennemis communs sont les Darklings, qui ont leur propre royaume voisin du nôtre. Ils ont l’apparence d’humains, mais avec une peau pâteuse et des oreilles légèrement pointues. Ils cultivent l’élément des ténèbres, un attribut né seulement dans leur race. Les Darklings formaient une race pacifique il y a un siècle, mais il y a dix ans, leurs armées sont entrées dans le royaume humain et ont commencé à piller nos villages. Ils sont trop nombreux pour être traités par un seul clan ou une seule secte. Les six grandes puissances de la ville de Selior se sont donc rassemblées et ont formé une bannière sous la famille royale. Nous continuons à nous battre contre eux jusqu’à ce jour.

Le patriarche jeta un coup d’œil à l’extérieur, observant le petit étang et les légères ondulations de l’eau qu’il contenait.

‘La ville semble si paisible à l’intérieur…’

Calron pensa à toutes les personnes insouciantes qu’il avait rencontrées jusqu’à présent dans la ville. Personne ne penserait à l’atmosphère dans les murs, que la ville de Selior était en fait en guerre.

« Vous avez découvert pourquoi les Darklings ont commencé la guerre? »

Calron suivit le regard du patriarche vers le lac et admira le beau temps qu’il faisait dehors.

‘Oui, mais la vérité ne répond toujours pas à nos questions. Il semble que les Darklings aient commencé la guerre parce que leurs dieux leur avaient ordonné de le faire.’

« Leur dieux? »

Calron a demandé avec un sourcil levé.

« Oui. Cependant, les Darklings ne les considèrent pas comme des dieux, ils les appellent sous un autre nom.’

Le patriarche se leva lentement du sol en faisant signe à Calron de le suivre.

« Ils les appellent, les Anciens … »

Calron fixa le dos du vieil homme, ressentant une étrange résonance avec ce nom.

Le vent dériva vers l’extérieur, créant davantage d’ondes dans le lac autrefois tranquille.

Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *