Élément Divin – Chapitre 209

“Salutations ancêtre. Cela fait un moment que vous n’êtes pas sorti en public, puis-je vous demander ce que vous comptez faire ici?’

Le roi s’avança et s’inclina légèrement devant l’homme planant dans le ciel.

Étant donné que l’étranger semblait avoir la trentaine, il était étrange que le roi s’adresse à lui en tant qu ‘«ancêtre». Le visage rasé de près, les cheveux foncés et les yeux bleus brillants, l’Ancêtre avait un physique saisissant.

‘’Ne fais pas attention à moi. Je suis juste ici pour m’assurer que personne ne nuit à ce garçon. Continu avec ton jeu.  »

L’homme rit doucement et descendit lentement vers le sol, loin de la foule et à la droite exacte du roi et des seigneurs de la tour. Au moment où l’Ancêtre fait son apparition, les visages des autres seigneurs de la tour, y compris Resir, devint instantanément pâles. Seul le patriarche du clan Raizel avait le sourire aux lèvres.

« Pardonnez-moi de paraître impoli, Ancêtre, mais si vous intervenez ici, les autres Ancêtres des clans de la tour seront forcés de venir et la situation s’aggraverait au point qu’aucun de nous ne veut. »

Le roi se tenait debout, respectueux mais ne craignant pas l’homme devant lui. Bien que l’ancêtre du clan Raizel soit vraiment redoutable, les autres clans de la Tour et la famille royale avaient eux aussi des ancêtres. Ils étaient la base même de leurs clans. ( oui mais … )

‘Est-ce une menace, mon garçon? Laisse-moi me répéter, faites ce que tu veux mais ne fait pas de mal à ce jeune homme. C’est tout. Je ne m’intéresse pas aux affaires de la ville ni et que tu joue le roi ici.’

L’ancêtre bâilla et s’assit par terre tout en tendant le dos.

La foule murmura entre eux quant à l’identité de l’homme mystérieux, mais aucun d’entre eux n’osa exprimer ses pensées.

« Quel est le sens de cela, Quen? »

Le roi gronda en tournant la tête pour faire face au patriarche.

‘Je pensais que nous étions ici pour décider de l’avenir des ex-esclaves? Est-il nécessaire d’attaquer un membre du clan?’

Le patriarche inclina la tête vers Calron pour indiquer de qui il parlait.

« J’ai votre parole que vous n’interférerez pas tant que nous ne touchons pas le jeune homme? »

Le roi jeta un regard noir au patriarche, puis jeta un coup d’œil à l’ancêtre.

« D’accord, d’accord! »

L’homme agita la main en l’air. Les autres seigneurs de la tour se plaignirent de l’attitude de l’ancêtre en regagnant leur siège, sauvent le roi.

Pendant ce temps, Calron resta silencieux alors qu’il contemplait tout ce qui s’était passé jusqu’à présent. De l’arrivée de l’ancêtre du clan Raizel à l’échange entre le roi et lui.

‘Ancêtre? Est-il au sommet du stade céleste ou d’un autre royaume ?’

Contrairement au patriarche ou aux autres seigneurs de la tour, Calron ne pouvait pas mesurer avec précision les limites de l’essence de cet homme. Si l’Ancêtre était sorti ouvertement pour le protéger, cela signifiait-il que le clan était en faveur de son plan?

‘Calron, remettons cela derrière nous et poursuivons le discours. Je crois que seigneur Resir a déjà eu son tour, et maintenant tu peux commencer avec le tien.’

Le roi laissa échapper un soupir exaspéré, essayant d’ignorer le fait que Calron n’avait accusé que récemment le meurtre d’un seigneur de la tour.

« Votre Majesté! Ce dernier a essayé de me diffamer par de fausses accusations afin de pouvoir manipuler les gens pour qu’ils votent pour son clan à la place. C’est une violation flagrante de la morale et du fair-play. «

Resir se leva, contestant le droit de Calron de parler au public.

‘Bâtards! Arrête de me mettre dans une position inconfortable et termine cette querelle!’

Le roi était furieux intérieurement, énervé par les interruptions et les retards constants du discours. Il avait à s’inquiéter de questions plus importantes, comme la prochaine guerre avec les Darklings.

« Fausses accusations? Je ne mens pas, mon vieux.’

Calron renifla. Dès le début, il savait que Resir n’accepterait pas la défaite aussi facilement et tenterait de se frayer un chemin avec le roi.

Cela n’avait plus d’importance pour Calron. Il savait ce qu’il devait faire aujourd’hui.

‘De toute évidence, il n’a aucun respect pour ses aînés, Votre Majesté. Si j’essayais de le tuer, pourquoi enverrais-je un expert saint de rang inférieur après lui? J’étais là au combat avec Zarvel et je sais que quelqu’un de ce calibre ne sera pas capable de vaincre Calron. Ce gamin de Raizel essaye juste de me dénoncer!’

Resir éleva la voix, persuadant les autres avec logique.

« Hmm … »

Le roi regarda Calron, se souvenant des rumeurs sur la rapidité avec laquelle Calron envoya plusieurs pratiquants de scène de niveau inférieur lors de la dernière bataille. Si Resir essayait effectivement de le tuer, il aurait envoyé quelqu’un au sommet du stade saint ou même un assassin au stade céleste.

Cela n’avait aucun sens pour quelqu’un d’aussi intelligent que Resir de planifier un tel assassinat.

“Oy… qu’est-ce qui se passe ici? Je pensais qu’il allait y avoir un discours? Ces nobles ne font que parler entre eux…

« Tais-toi, quelque chose d’important est sur le point d’arriver! »

« Que sais-tu, tu ne peux même pas entendre leurs pet d’ici. »

Deux hommes à l’arrière de la foule se chamaillaient, ennuyés et inquiets de ce qui se passait sur la scène.

‘Calron, es-tu sûr que c’était seigneur Resir? Je pense qu’il y a eu un malentendu quelque part… Terminons le discours et discutons du reste plus tard. Je promets de mettre mes hommes dans cette enquête.  »

Le roi prit sa décision et fit signe à Calron de commencer son discours.

« Votre Maj-«

Resir commença mais s’arrêta brusquement au milieu de sa phrase lorsqu’il rencontra le regard furieux du roi.

‘Je suis désolé, Votre Majesté, mais je ne peux pas laisser cela aller. Ignoreriez-vous le problème si quelqu’un essayait de vous tuer, même s’il s’agissait d’un seigneur de la tour?’

Calron secoua la tête. Ses paroles ont immédiatement suscité la colère de deux des seigneurs de la tour, mais ils se sont abstenus lorsque l’Ancêtre a subtilement perdu son essence.

‘Tu es trop difficile, Calron. Ce n’est pas un jeu. «

Le roi commença à être irrité par l’obstination de Calron, et cela se voyait sur son visage.

‘Est-ce que vous me voyer batifoler? Allez-y fouiller toutes les maisons des nobles à la recherche d’esclaves illégaux et faite passer seigneur Resir à un procès ?’

Calron laissa tomber les titres honorifiques et s’adressa directement au roi. Le temps des subtilités était fini.

‘Tu marche sur des eaux dangereuses, jeune homme. Est-ce un ultimatum que tu me lancez?’

Le roi se renfrogna, son visage s’échauffant de fureur.

« Oui. », déclara calmement Calron, rencontrant les yeux du roi.

‘Alors je rejette tes conditions. Les esclaves appartiendront maintenant à seigneur Resir.’

Le roi exprima son regard joyeux sur le visage de Resir. Dans un moment de colère, le roi s’en prend à Calron.

« Très bien. »

Calron s’est retourné pour faire face au public. Il attendait cette réponse du roi. Il était donc temps de poser ses propres cartes sur la table.

« Qu’est ce que tu crois faire? »

Le roi s’avança pour empêcher Calron de parler au public, mais son corps était figé. C’était l’ancêtre du clan Raizel!

Ce n’était pas seulement le roi qui était pris au piège sur la scène, les gardes et les autres seigneurs de la tour, à l’exception du Patriarche, étaient tous fermement figés sur place, incapables de bouger ou de parler.

‘Je suis sûr que vous savez tous qui je suis, mais pour ceux qui ne le savent pas, je m’appelle Calron Raizel! C’est moi qui ai demandé au roi d’abolir tout esclavage dans la ville et de libérer tous les esclaves. Aucun être humain, animal ou vivant ne mérite d’être enchaîné avec des liens de servitude. Le roi de cette ville veut supprimer cette liberté que je vous ai donnée en vous forçant à vous séparer et à rejoindre différents clans en tant que travailleurs. Ils vous fourniront un salaire et de la nourriture, mais le fait est que vous resterez toujours l’esclave de ce clan. «

Calron éleva la voix pour que les milliers de personnes à l’arrière puissent également l’entendre.

‘Je vais vous donner le choix de décider de votre avenir et de celui de votre famille. Le clan Raizel quittera la ville de Selior et établira sa ville sur un territoire inoccupé à l’est! Vous aurez la possibilité de posséder des terres, de cultiver votre nourriture et d’être de vrais citoyens de la nouvelle ville. Vous n’êtes pas obligé de travailler pour un clan, mais vous travaillerez pour vous et votre famille. «

Calron prit une profonde inspiration et dit ses mots suivants.

« Le choix vous appartient. »

Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *