Élément Divin – Chapitre 219

Cela ne peut pas arriver…’

Calron baissa les yeux sur son moignon gauche saignant. Son bras au sol avait été coupé proprement et gisait sans vie sur le sol en dessous de lui. Calron sentit ses forces le quitter et s’écroulat sur le sol, ses jambes ne pouvant plus le porter.

Je perds trop de sang.’

Pensa-t-il, voyant la flaque de sang près de son bras sectionné augmenter de volume à travers ses yeux flous. Même sa capacité de guérison de l’héritage du sang n’était pas assez rapide pour arrêter tout le flux de sang.

« JEUNE MAÎTRE! »

Le capitaine des gardes cria, se précipitant frénétiquement vers le corps mutilé de Calron sur le sol.

« Pardonnez-moi, jeune maître, pardonnez-moi s’il vous plaît … »

L’homme gémit en voyant le bras gauche de Calron. Tous les gardes et personnalités du clan savaient que Calron allait prendre la place du patriarche une fois qu’il serait mûr . Ce jeune homme était l’avenir du clan, et maintenant Calron avait perdu son bras.

Les larmes coulant sur sa barbe, le capitaine plaça sa paume sur le moignon et cautérisa la plaie avec son éclair.

« ARRRGGHHH! »

Calron rugissait d’agonie à la sensation de rôti de sa peau.

« Je suis désolé … désolé … »

L’homme murmura tristement pour lui-même. Même à cause de la perte de sang, Calron avait une déficience visuelle et auditive, mais il pouvait encore entendre faiblement les mots du capitaine. Il voulait faire comprendre que ce n’était pas la faute de l’homme, mais aucun mot ne sortit de ses lèvres gercées.

« Tout à fait tragique. »

L’expert céleste sourit aux deux, amusé par la réaction de Calron sur son bras sectionné. Les seigneurs de la tour et le roi voulaient sa tête; par conséquent, peu importait qu’il mime l’adolescent ou non.

« Terminez rapidement le dernier et échappez-vous avec le jeune maître! »

Le capitaine se retourna et cria contre les trois gardes restants qui étaient toujours aux prises avec le dernier ennemi du stade Saint. Les cadavres des ennemis, les gardes et Vala étaient tous dispersés dans le domaine rocheux.

« Oui capitaine! »

Les gardes ont crié en retour à voix épuisées, le visage couvert de sang sec, de saleté et d’ecchymoses. Certaines parties de l’armure avaient été endommagées par des armes tandis que d’autres avaient été complètement cassées. Ils étaient en mauvais état, mais c’était mieux que d’être mort.

Le dernier ennemi du stade Saint était sur le point d’être vaincu et se battait avec son dernier souffle.

‘Merde inutile, il ne pouvait même pas durer quelques minutes. Allez-y, tuez-le aussi pour que je n’ai pas à partager la récompense avec lui.’

La brute se mit à rire sans se soucier le moins du monde de la vie de son subordonné.

En entendant son chef prononcer ces mots, l’expert du stade Saint s’arrêta au milieu d’un mouvement pour le maudire. Profitant de cet écart, l’un des gardes jeta sa lance dans le cœur de l’ennemi déjà affaibli.

Immédiatement après avoir tué le dernier ennemi, les gardes s’étaient précipités vers le capitaine et Calron. En voyant l’état ensanglanté de Calron, une rage froide couvrit le visage des gardes. En entourant le corps de leur jeune maître, les gardes avaient créé une barrière humaine pour protéger Calron.

‘Abandonnez. Aucun de vous ne pourra échapper à mon domaine. «

L’expert céleste secoua la tête et leur fit des reproches comme s’il s’agissait de petits enfants qui ne comprenaient pas la situation dans laquelle ils se trouvaient.

Pendant ce temps, dans son esprit, Calron tenta désespérément de trouver un moyen de rattacher son bras gauche. La première chose qui lui vint à l’esprit fut la capacité de l’héritage de sang à sacrifier le sang; cependant, elle ne pouvait que régénérer des os brisés et les rattacher à la chair. Il ne savait pas si le Sacrifice de Sang pouvait seulement faire repousser tout un bras. La simple quantité de sang dont il aurait besoin suffirait à le tuer deux fois.

À moins d’une pilule miracle qui aiderait à repousser les membres coupés, Calron devait vivre en infirme pour le restant de ses jours. D’ailleurs, s’il y avait une pilule miraculeuse comme celle-là, il en aurait déjà entendu parler.

« Fait chier. »

L’expert céleste bâilla en levant son bras et le baissa d’un geste rapide. Quatre épées de granit étaient tombées sous la pluie et avaient transpercé précisément le haut du capitaine et les crânes des trois gardes et les avaient empalés jusqu’au sol. Tout s’étaient passé en un éclair. Quelle chance les pratiquants Saint avaient-ils contre un expert céleste?

C’était une mort horrible.

Non…

L’esprit de Calron se figea, voyant ses membres du clan s’effondrer. Ils étaientt tous morts en raison de sa stupidité et de son arrogance en pensant qu’il pourrait tenir tête au roi et libérer facilement les esclaves. Chaque choix avait une conséquence et il était confronté au sien maintenant.

« Tue-moi… »

Calron étouffa les mots, incapable de faire face aux yeux morts du capitaine et de Vala. Il était infirme à présent, alors quel usage avait-il en tant que guerrier? Tout ennemi au même stade que lui pourrait le vaincre sans effort. Il préférerait mourir que d’être la honte du clan Raizel.

« Avec plaisir. Je ne voulais pas que l’épée de granit te gâche le visage, les seigneurs de la tour, et le roi voudront confirmer qu’il s’agisse bien de toi. «

La brute sourit en marchant vers Calron.

Ses yeux éteints fixèrent l’expert de la scène céleste, acceptant ce qui allait arriver.

Une hallebarde de granit géante était apparue dans la main de la brute, qui l’avait dirigée vers le cou de Calron. « Je devrais demander la maison du clan Raizel après avoir donné la tête de ce type au roi. »

L’expert céleste murmura joyeusement pour lui-même alors qu’il soulevait la hallebarde dans les airs.

* SCREEEEEEEEEEE *

Le cri déchirant les oreilles d’un oiseau résonna au-dessus et une ombre massive apparut dans le ciel. L’instant suivant, le son de nombreuses roches explosant se répercutait à proximité, alors que le domaine rocheux s’effondrait et que les murs s’érodaient comme de la poussière.

La brute leva les yeux au ciel, bouche bée, confuse quant à quelle bête avait le pouvoir de détruire le domaine d’un expert céleste. Il n’a pas eu à attendre longtemps alors qu’un colossal oiseau doré traversait le nuage de poussière et plongeait droit vers la brute.

« Le clan Raizel !? »

L’ennemi murmura sous le choc lorsqu’il avait vu l’oiseau d’or et s’est retourné pour s’échapper rapidement. Seuls quelques membres du clan Raizel étaient capables de changer de forme et chacun d’entre eux était extrêmement puissant.

Sans s’arrêter, l’oiseau doré se laissa tomber au sol et mordit brutalement la tête de l’expert céleste.

* SCREEEEEEEEE *

En battant des ailes métalliques, l’oiseau doré, qui s’élevait dans le ciel, se tourna vers Calron au sol. Lorsque l’oiseau géant s’était approché du sol, son corps commença à se contracter en plein vol et à se transformer jusqu’à devenir un humain de grande taille. Calron n’eu pas le besoin d’assister au changement de forme car il savait déjà de qui il s’agissait.

‘CALRON! IL EST LÀ! »

Le vieil homme beugla alors qu’il atterrissait sur le sol et courait vers Calron.

« Pa … tri … arche … »

Calron râla, sentant la force quitter son corps. Juste avant de perdre conscience, Calron avait vu plusieurs gigantesques oiseaux dorés voler tous vers lui.

Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *