Emperor of the Cosmos – Chapitre 109

Jiang Li resta à la base de l’Université Astrale pendant cinq jours avant de partir pour la Terre.

Durant ces cinq jours, il avait absorbé assez de Chi Spirituel et s’était entraîné assez souvent. Il avait également discuté des arts martiaux avec Wang Changrong et avait également analysé en détail sa bataille avec Meng Xingyun.

Bien sûr, il avait également acheté deux bouteilles d’eau génétique de la Bête Céleste à l’Éclair Choquant sur l’intranet de l’école.

C’était 20 millions la bouteille.

Il avait presque dépensé tout l’argent de Big Black.

À l’origine, il fallait assez d’argent pour acheter toutes sortes de suppléments si vous alliez à l’Université Astrale. Mais il avait la capacité d’absorber le Chi Spirituel et pouvait donc économiser une grosse somme.

Il était nécessaire d’aider Big Black.

Il avait également fait des recherches. Il avait découvert qu’il était très efficace d’injecter l’eau génétique de la Bête Céleste à l’Éclair Choquant à des animaux d’espèces félines. Les scientifiques du district d’élite avaient fait ces expériences.

Mais, cela nécessitait encore la coopération des animaux.

C’étaient toutes des informations classifiées mais il pouvait les regarder. Grâce à cela, il avait découvert les inconvénients de cette eau génétique ainsi que de nombreux résultats de recherche secrets.

Il téléchargea toutes les informations sur l’eau génétique de la Bête Céleste à l’Éclair Choquant et les envoya à Big Black à des fins de recherche.

Big Black avait commencé à créer son propre laboratoire, pour la recherche en science génétique afin d’améliorer les chances d’évolution. Big Black était passé d’un chat volant à un chat scientifique.

Big Black et ce groupe de petits chatons lui manquaient beaucoup, car il ne les avait pas vus depuis si longtemps.

Il avait également dépensé le reste de son argent pour acheter des suppléments à ses parents.

Bien sûr, il y avait une autre raison importante de retourner sur Terre : Wang Changrong.

Seulement une fois sur Terre, Wang Changrong pourrait quitter sa dimension et contacter ses connaissances pour obtenir une nouvelle puce d’identité. Dans cette société, il était très difficile de se déplacer sans puce d’identité. Les cartes étaient nécessaires partout.

Normalement, un prisonnier qui arrivait soudainement n’aurait pas pu acquérir une puce d’identité.

Les informations de chacun se trouvaient dans le dépôt de données humaines et pouvaient être recherchées facilement. Même si vous changiez d’apparence, vous ne pouviez pas changer d’ADN.

Mais Wang Changrong avait dit de manière convaincante qu’il avait des moyens, donc Jiang Li ne pouvait que le croire.

Avec son identité d’étudiant à l’Université Astrale, même s’il faisait quelque chose de légèrement hors des rails, la loi ne le punirait pas. C’était un droit spécial.

Aujourd’hui, Jiang Li, Lara et Liana embarquèrent finalement sur le vaisseau spatial en direction de la Terre.

Dans la base sur la planète Emperor, il y avait des vaisseaux spatiaux se dirigeant vers toutes les différentes bases humaines. En tant qu’étudiant de l’Université Astrale, ils pouvaient voyager librement sans payer.

Il convient de préciser que les déplacements dans les vortex étaient très coûteux. Le billet coûtait facilement des centaines de milliers. Une personne normale ne pourrait pas se le permettre même si elle vendait tout ce qu’elle avait de valeur.

Sur le vaisseau spatial, Jiang Li sentit de nouveau que l’énergie spatiale était injectée dans ses cellules.

La dimension s’élargit également d’un tiers.

Maintenant, elle était devenue un espace de 500 mètres carrés et 9 mètres de haut. Wang Changrong en tirait également de nombreux avantages.

Il ne savait pas combien de temps cela avait duré, mais le vaisseau spatial s’arrêta finalement sur Terre. Jiang Li quitta la base sur Terre et vit une pleine lune suspendue très haut dans le ciel avec laquelle il se sentait proche.

Bien qu’il n’y ait pas Chi Spirituel sur Terre et que les ressources soient relativement rares, il aimait toujours sa maison. Sur d’autres planètes, la Terre lui manquait tous les jours.

Levez la tête et voyez la lune, inclinez-vous et pensez à votre maison.

Quand tu lèves la tête et que tu ne peux pas voir la lune brillante, à quel point te sens-tu seul ?

(NdT : c’est un poème qui parle du mal du pays.)

Jiang Li se tenait sur un sol solide. Il avait presque envie de baiser le sol en dessous de lui, mais il se contrôlait. Il ramena la voiture à la ville de Xing Hua, faisant ses adieux à Lara et à Liana alors qu’il se précipitait le plus vite possible chez lui.

« Maman, papa ! Je suis de retour ! »

Il avait préalablement envoyé un courrier électronique à ses parents pour l’informer de l’heure à laquelle il rentrait à la maison. Tous les membres de la famille l’attendaient, même Big Black était chez lui avec Suzerain à la Tête de Fleur et les 5 autres petits chatons.

La situation au marché noir s’était stabilisée, Suzerain à la Tête de Fleur pouvait également venir dans la ville de Xing Hua pour faire ce qu’il voulait. Bien sûr, le plus important était de protéger les parents de Jiang Li.

« Grand frère ! Tu es vraiment entré à l’Université Astrale ! Waouh ! C’est ton uniforme scolaire, non ? Il est si beau ! J’ai entendu dire que l’uniforme scolaire de l’Université Astrale avait l’air superbe, maintenant je l’ai enfin vu. » Jiang Xuan sautillait en larmoyant sans cesse en touchant l’uniforme de Jiang Li alors qu’elle venait le saluer.

« Petit frère n’est pas encore revenu ? » Jiang Li regarda autour de lui et fronça les sourcils.

« Non, il est encore en formation. Cette formation militaire est très longue et nous ne pouvions pas non plus le contacter, mais des officiers de l’armée nous signalent souvent qu’il va bien. » Jiang Zhendong regarda son fils avec joie : « L’Université Astrale, bien beau, bien beau, l’Université Astrale ! »

Il ne savait pas quoi dire, la chose qu’il avait espéré toute sa vie était enfin arrivée.

« Papa, maman, j’ai acheté beaucoup de cadeaux. Ils sont tous de l’Université Astrale, regardez. » Il sortit tous les cadeaux qui remplissaient toute la table. Jiang Xuan était éblouie.

« Jiang Li, nous devons avoir une bonne conversation ! »

Une vague spirituelle voyagea.

C’était Big Black.

Jiang Li acquiesça secrètement et dit à ses parents : « Je vais aller voir comment vont les chats dans la cour arrière. »

Tandis qu’il parlait, Big Black sauta et atterrit dans la cour arrière. La portée de chatons vit Jiang Li et commencèrent tous à miauler.

« Big Black, c’est l’eau génétique de la Bête Céleste à l’Éclair Choquant. Tu as vu les informations que je t’ai envoyées, n’est-ce pas ? » Dit Jiang Li avec sérieux.

« J’ai tout lu et fait quelques-unes de mes propres découvertes ho ho ! » Big Black agita humainement ses pattes.

Le Suzerain à la Tête de Fleur, de son côté, secoua la tête alors qu’il marchait, utilisant ses griffes pour toucher l’uniforme blanc et argenté de Jiang Li : « Miaou, cette qualité est tellement bonne, j’en veux un aussi ! »

« Pfft, tu es un chat, pourquoi aurais-tu besoin de vêtements ? » Big Meng tapota le derrière de Suzerain à la Tête de Fleur, lui signalant de se déplacer alors que le reste des Mengs se blottissait contre Jiang Li.

Deuxième Meng venait de sauter sur l’épaule de Jiang Li en utilisant ses moustaches pour toucher son visage.

Ces petits chats avaient tous appris à parler et étaient tous devenus très compétents en hypnose.

« Allons-y, allons au marché noir maintenant. Vous voulez vous développer sur le marché noir, j’ai trouvé un bon assistant pour vous. » Jiang Li sourit.

« Quel assistant ? »

« Vous saurez une fois que nous arriverons au marché noir. » Jiang Li amena Big Black dans le véhicule et se dirigea vers la gare. Il n’avait pas peur que les gens le suivent car son sixième sens était très aigu. Personne ne pouvait le suivre.

Ils prirent le train pour le marché noir, Jiang Li trouva le quartier général du Clan des Trois Dragons. Il entra dans la pièce secrète et agita la main. Immédiatement, une porte dimensionnelle s’ouvrit et Wang Changrong sauta avec impatience. « Hahahaha ! Moi, Wang Changrong, je suis revenu dans ce monde une fois de plus ! » Il respira goulûment l’air avec un visage plein d’euphorie : « J’ai finalement quitté cette maudite planète Luo Sha ! »

« Monsieur Changrong, vous avez besoin d’une identité, sinon vous ne pourrez vivre toute votre vie qu’au marché noir que vous ne pourrez pas quitter. » Jiang Li expliqua les règles du marché noir à Wang Changrong.

« Le Marché noir ? Bon endroit ! Je ne pensais pas qu’il y aurait un endroit sur Terre qui ne serait pas limité par la loi. » Wang Changrong était très excité quand il entendit ceci : « Cet endroit est parfait pour moi pour me développer…. Hein ? Ce chat ! »

Il découvrit Big Black.

Big Black le regardait aussi.

Pang !

La personne et le chat se reculèrent comme s’ils s’étaient bagarrés spirituellement.

« Un pouvoir spirituel aussi puissant ! » Les yeux de Wang Changrong clignèrent : « Est-ce vraiment un chat ? »

« Qui êtes-vous ? » Big Black parla : « Ton état spirituel est très fort, es-tu un ami de Jiang Li ? »

« D’accord, monsieur Changrong, voici mon frère le chat. Il est au marché noir depuis longtemps et a réduit en esclavage des chefs de clans et de gangs. Vous pouvez maintenant travailler ensemble et vous créer une carrière. » Jiang Li intervint pour arrêter la dispute.

« Ah, vraiment ? Ce chat est vraiment magique. » Wang Changrong le félicita mais il ne sembla pas être surpris de voir un chat qui parle : « Ses prouesses spirituelles semblent être plus fortes que les tiennes. »

Shhhh… Big Black s’envola et baissa les yeux sur Wang Changrong avec condescendance : « Tu es l’homme le plus fort que j’ai vu sur le marché noir. Puisque tu es l’ami de Jiang Li, nous pouvons travailler ensemble et dominer tout le marché noir. Il serait préférable de voler le Mecha secondaire à la Corporation Sun and Moon. »

« Un Mecha secondaire ? » Les yeux de Wang Changrong s’éclairèrent : « C’est une bonne chose, je vais le prendre ! Donnez-moi un ordinateur, je contacterai mes gens et leur demanderai de me procurer une puce d’identité. Bien que je ne les aie pas contactés depuis 20 ans, ils me donneraient quand même une aide après mon évasion. »

« Voici ! »

Big Black envoya un ordinateur à Wang Changrong et il se connecta immédiatement à Internet, transmettant des informations secrètes. Voyant comment il utilisait les programmes, il avait vraiment le tempérament d’un hacker.

Big Black et Jiang Li se regardèrent, ne s’attendant pas à ce que ce vieil homme soit si compétent en programmation informatique. Ses doigts cliquetèrent alors qu’il atteignait le sophistiqué Web profond. De grandes quantités de données commencèrent à apparaître.

Il envoya beaucoup d’informations.

Environ 2 heures plus tard, l’ordinateur commença à vibrer comme si le programme interne était en train de se mettre à jour.

« Statut de citoyen, Wang Changrong, né sur Terre, âgé de 62 ans, profession soldat, lieu de l’unité tenue secrète… » Une série d’informations apparut et cette puce fut insérée avec le programme. En fait, le statut de Wang Changrong était devenu celui de citoyen. En un clin d’œil, il était devenu un membre secret de l’armée et jouissait de droits spéciaux.

Lorsque Jiang Li vit ces changements, ses yeux devinrent quasiment exorbités. Les relations de Wang Changrong étaient un peu trop puissantes.

Il avait changé son identité si vite et elle était considérée comme un secret militaire. De cette façon, il était impossible pour de nombreuses organisations d’examiner son groupe sanguin et son ADN.

« C’est une bonne chose que mon vieux groupe de frères soit toujours là. » Wang Changrong rigola de manière satisfaisante en rangeant l’ordinateur : « Je vais prendre une douche et porter de nouveaux vêtements pour célébrer ma renaissance ! »

Un peu plus tard, Wang Changrong apparut à nouveau. Il s’était coupé les cheveux et rasé la barbe. Ses vêtements de rechange étaient propres et bien ajustés, ce qui lui conférait un caractère sain et sacré.

Il se regarda et se sentit très content. Il fit circuler son Chi autour de son corps. Sa force vitale semblait s’être encore améliorée, dépassant son apogée.

Son état spirituel avait atteint la Grande Stase.

« Monsieur Changrong, restez-vous au marché noir ou revenez-vous avec moi dans la ville de Xing Hua ? » Jiang Li lui demanda son avis.

« Je viendrai avec toi dans la ville de Xing Hua. » Bien que le marché noir soit le lieu où je me batte pour une carrière, cet endroit est comme la planète Luo Sha où on peut tuer des gens librement. Je veux mener une vie normale pour purifier mon esprit. De cette façon, je pourrai encore m’améliorer. Pensa Wang Changrong.

« D’accord, je dois y retourner, il reste encore beaucoup de choses à régler à la Corporation Safety. » Jiang Li et Wang Changrong partirent du Marché Noir.

À l’heure actuelle, il était invincible dans le Marché Noir. Son seul souci était la vitesse du Mecha Supersonique.

Si quelqu’un pilotait le Mecha, il ne pourrait toujours pas se défendre contre lui.

Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *