Emperor of the Cosmos – Chapitre 123

« Certes, avec notre force actuelle, ce serait un suicide d’essayer de faire des missions dans ces empires féodaux ! » Yu Tiancai hocha la tête, révélant la profondeur de sa terreur.

« Si nous avons beaucoup d’argent, nous pouvons acheter un cuirassé. » Lu Jiajia examina les informations concernant les cuirassés : « La planète Emperor est très grande. Nous ne pourrons pas nous éloigner de la base humaine juste à pieds. Nous ne pouvons aller nous entraîner dans ces endroits lointains que si nous achetons un cuirassé. »

Yang Miaoyu soupira : « Dommage, quel dommage. Même un petit cuirassé coûte des milliards. Nous ne pouvons pas nous le permettre du tout. »

« Ne pensons pas à ça en premier. Allons manger à la cantine ! » Li Zhen haussa les sourcils et dit : « Jiajia, Miaoyu, je vous invite à dîner. »

Il y avait des cantines dans la base de l’Université Astrale et les gens pouvaient y acheter des suppléments coûteux.

Jiang Li s’était déjà renseigné et savait qu’il y avait même de la viande génétique du Roi des bêtes Luo Sha à la cantine. Cependant, c’était très cher.

Avec ses 3 millions d’économies, il ne pourrait même pas acheter un demi-morceau.

Outre cela, il y avait encore meilleure viande que la viande génétique du Roi des bêtes Luo Sha, comme le cœur de la Bête Céleste à l’Éclair Choquant. Après un long raffinement à la foudre, il s’était constitué une structure très solide. Après consommation, il était très bénéfique pour les fibres du corps humain.

Il y avait aussi la viande d’un serpent de l’espace appelé le Dragon d’Inondation à Trois Têtes. Il contenait un pouvoir qui ne pouvait pas être créé par le corps humain. Après l’avoir mangée, l’énergie contenue dans la viande serait stockée dans la profondeur des cellules, libérée uniquement pendant un exercice faisant face à des dommages énormes.

« Peu importe, la nourriture à la cantine est trop chère. Nous avons déjà dépensé tout notre argent rien que pour acheter des Pierres Spirituelles. » Lu Jiajia était un peu maussade : « Ça suffira juste pour boire des sérums nutritionnels. »

« Notre situation est tellement grave… » Cria Yu Tiancai.

Oh oui, quelle équipe Lara et Liana ont-elles rejoint ? Je n’ai pas encore reçu de nouvelles, je vais envoyer un mail pour demander. Jiang Li avait été tellement torturé par l’entraînement démoniaque qu’il était complètement distrait par son instinct de survivre chaque jour. Maintenant, quand il avait finalement pu reprendre son souffle, il les avait immédiatement contactées.

Cependant, après qu’il ait envoyé son message, il n’y eut pas de réponse. Il était possible qu’après avoir rejoint une équipe, elles soient allées s’entraîner dans un endroit où il n’y avait pas de signal sur leur ordinateur. Sur la planète Emperor, il était très difficile de recevoir un signal si vous vous trouviez très loin de la base ou dans ces salles de gravité.

Grondement !

À cet instant, il y eut un grand grondement à l’extérieur de la base. Un navire de 30 mètres de long apparut de nulle part. Le cuirassé ressemblait à un poisson avec des écailles densément tassées à l’extérieur. Aucune crevasse n’était visible. C’était comme une bête cosmique qui restait à 20 mètres du sol. Quelques personnes ouvrirent la porte et sautèrent. Le navire lui-même faisait 20 mètres de haut, ressemblait à un bâtiment de sept étages. Pourtant, ces personnes avaient sauté facilement et n’étaient pas blessées. Cela attira le regard de Jiang Li.

Des Maîtres, ils étaient vraiment forts.

« C’est le cuirassé Astral Fish, 4 milliards pièce. Si notre équipe disposait de ce navire, nous pourrions aller n’importe où sur la Planète Emperor et même aller au-delà du dôme atmosphérique de la planète. » Lu Jiajia regardait attentivement le cuirassé, sa voix pleine d’envie. « Seules les équipes vraiment fortes peuvent se le permettre, même si cela aurait épuisé toutes les richesses de l’équipe ! Mais avec un navire comme celui-ci, toute mission serait très facile. L’argent serait récupéré très rapidement. »

« Normalement, les anciens étudiants ne viennent pas à la base des nouveaux étudiants. » Yu Tiancai regardait les anciens étudiants qui avaient quitté le cuirassé. Chacun d’entre eux avait un comportement arrogant en entrant dans la base. Soudain, ils se tournèrent vers eux. « Ces anciens élèves sont tous très puissants et arrogants. Nous devrions les éviter. Si nous les énervons, nous pourrions être battus. »

« C’est peut-être vrai, mais ils n’oseraient pas se battre à la base. » Dit Yang Miaoyu, mais il était toujours prêt à se retirer.

Il y avait trois anciens étudiants qui étaient descendu, deux gars et une fille.

En marchant, ils faisaient des pas comme des tigres, parcourant la foule de nouveaux arrivants aux yeux écarquillés. Ils avaient une attitude très forte et imposante et de nouveaux étudiants essayèrent de leur parler, mais reculèrent de peur.

Jiang Li allait également reculer. Mais tout à coup, l’ordinateur à son poignet clignota et il sembla être bloqué sur ses pieds par quelque chose.

Sho sho sho

Les trois anciens étudiants qui étaient descendus du navire presque au même moment filèrent vers Jiang Li. Leur vitesse était incroyablement rapide ; l’un d’eux portait un uniforme scolaire très soigné, et il mesurait 2 mètres de haut et regardait l’ordinateur de Jiang Li. Il parla ensuite froidement d’une voix grave : « Tu es Jiang Li ? »

« Tu me cherche ? » Jiang Li fit quelques pas en arrière pour observer cet étudiant. Son regard était aiguisé comme des rasoirs, tranchant constamment sur son corps. Il semblait pouvoir tuer toutes les cellules de son corps avec ses yeux.

« J’ai demandé si tu t’appelais Jiang Li ! »

L’homme devant lui éleva la voix, presque comme un policier interrogeant un criminel.

« Pourquoi devrais-je te répondre ? » Jiang Li était très mécontent. Ses mots étaient froids mais clairs.

Ce vieil élève lui donnait beaucoup de pression mais cela ne voulait pas dire qu’il avait peur. Depuis son entrée dans la stase, Jiang Li était moins préoccupé par les questions de vie et de mort et avait appris à adopter une attitude sans peur.

SCHLACK !

Quelqu’un essaya de gifler Jiang Li.

Avant même que la main l’ai atteint, l’air fut pressé pour former un énorme poing rapide comme l’éclair.

Jiang Li se rétracta. La gifle manqua, créant une explosion d’air dans l’air. Si c’était avant l’entraînement, il n’aurait certainement pas pu éviter cette gifle. Mais après les dix jours d’entraînement et de passages à tabac de Hong Heiyu, sa réaction et sa vitesse s’étaient améliorées.

Ainsi, il utilisa la vitesse du Sceau du Vent de l’Empereur et esquiva l’attaque, mais la poussée d’air résultant blessa tout de même sa peau. Il sut immédiatement que celui qui essayait de le gifler avait définitivement une force vitale supérieure à 3.0. C’était plus fort que Meng Xingyun de 100 jours auparavant.

Pourquoi un étudiant senior qu’il ne connaissait même pas était-il venu chercher des ennuis avec lui ?

« Ha, tu as des couilles ! » La fille parmi les trois anciens étudiants se démarqua. C’était elle qui avait essayé de gifler Jiang Li à ce moment-là. À l’origine, elle pensait pouvoir frapper Jiang Li au sol, mais ne s’attendait pas à ce qu’il l’évite, et elle récupéra de sa surprise avec un rire hautain.

« Qui êtes-vous ? Pourquoi attaquez-vous dans la base ? Ignorez-vous les règles de l’école ? » Li Zhen se démarqua. Même si les trois anciens élèves semblaient très forts, il n’était pas prêt à s’asseoir timidement. Après tout, il y avait les règles de l’école.

« J’ai demandé si tu t’appelais Jiang Li ! » Demanda à nouveau l’homme. Son intention de tuer grandit et une vague d’air intangible se dépêcha de son corps pour repousser Li Zhen.

Son corps ne bougea même pas et des vagues d’air furent créées de nulle part. Ses arts martiaux étaient presque magiques.

« Inutile de demander, il s’agit bien de Jiang Li. » La fille fit un autre pas en avant, bloquant ses yeux perçants sur Jiang Li. « Tu as du cran ! Comment as-tu osé tuer Jiang Liu. Une pourriture qui n’aurait même pas dû venir dans ce monde est entrée à l’Université Astrale. C’est vraiment une insulte à la famille Jiang. »

« Vous êtes de la famille Jiang ! » Jiang Li comprit enfin pourquoi ces gens venaient chercher des ennuis avec lui. La famille Jiang, qui dirigeait la Corporation Sun and Moon, était une famille colossale. Ce n’était pas difficile pour eux de voir leurs gens infiltrer l’Université Astrale.

« Je suis Jiang Tianhe. » L’homme parla encore. Les yeux avec lesquels il regardait Jiang Li étaient ceux de celui regardant un insecte. Il dit avec arrogance : « Jiang Li, ton père, Jiang Zhendong, faisait des recherches sur les Essences Solaires et Lunaires pour notre famille, mais il a trahi et fui. Ton père a violé les règles de la famille et s’est marié et s’est reproduit. Tu es pire, en ayant tué Jiang Liu de la lignée directe. Dis-moi, comment faut-il rendre compte de ce si grand péché ? »

« Grand péché ? » Jiang Li semblait avoir entendu une blague amusante. Il se mit à rire et répondit d’un ton froid : « Je connais seulement les lois de l’humanité et pas certaines conneries de règles de la famille. Si les lois de l’humanité jugent que je n’ai commis aucun crime, je suis innocent. Quant à Jiang Liu, qu’est-ce que ça peut faire si je l’ai tué ? Cela ne vaut pas la peine de perdre mon temps à expliquer ça aux autres. »

« L’ignorant est vraiment impressionnant. » Jiang Tianhe regarda autour de lui. « C’est ton équipe nouvellement formée ? Quel est son nom ? L’Escadron des Dix Facettes ? Malheureusement, cette équipe nouvellement formée sera détruite à cause de ta stupidité. Peut-être que dans certaines missions, vous allez soudainement tous périr mystérieusement ? »

« Vous osez nous menacer ! » Li Zhen, Yu Tiancai, Lu Jiajia et Yang Miaoyu serrèrent les dents et se tinrent derrière le dos de Jiang Li quand ils entendirent ces paroles. « Juste parce que vous êtes d’anciens étudiants et membres de l’Escadron Grande Rivière vous pouvez faire ce que vous voulez ? Je vais vous dire que nous n’avons pas peur non plus ! »

Les quatre coéquipiers venaient d’apprendre que Jiang Tianhe appartenait à l’Escadron Grande Rivière via Internet. Cette équipe était très forte et classée autour des 2000 sur le tableau de classement.

« Tuer de nouveaux étudiants, c’est comme écraser une fourmi. Il y a toujours de nouveaux étudiants qui ne connaissent rien. » Jiang Tianhe secoua la tête et regarda ensuite Jiang Li. « Maintenant, je vais te donner une chance. Tout d’abord, quitte l’école. Deuxièmement, retourne sur Terre et dis à ton père d’aller reconnaître ses torts devant les aînés. Troisièmement, une fois que tu auras quitté l’école, les forces de l’ordre de la famille Jiang t’appréhenderont et te puniront. Si tu remplis ces trois conditions, tu pourras toujours rester en vie. Si tu continues dans cette voie, personne ne pourra te sauver. Ton père contrôle trop de secrets scientifiques de la famille. Il souhaite même aider d’autres sociétés à effectuer des recherches sur les Essences Solaire et Lunaire. Les anciens de la famille sont déjà furieux. Ne crois pas naïvement que l’Université Astrale peut te protéger. »

« Tu es rempli de paroles de merde ! » Jiang Li fit un sourire moqueur, il cria : « La famille Jiang veut intervenir contre l’Université Astrale ? Je vais rester ici et voir si la famille Jiang a des moyens si puissants. Que peuvent-ils me faire ? »

« Si je t’ai dit que l’Université Astrale ne peut pas te protéger, alors elle ne peut pas. » La jeune fille reprit la parole : « Si les anciens de la famille le disaient à Maître Naran, alors il n’aurait plus besoin que de prononcer une phrase, et l’école t’expulserait. »

Maître Naran était Jiang Naran ! Un Maître Spirituel de l’humanité, quelqu’un avec une force de vie à trois chiffres. Il était invincible même dans le district des élites. Il était le suzerain. Une phrase de quelqu’un comme lui avait un pouvoir infini. D’innombrables représentants du gouvernement seraient ébranlés. Mais ces personnes ne parlaient pas si facilement.

« Tu es aussi de la famille Jiang ? » Demanda Jiang Li à la fille.

« Mon nom de famille est Huang mais je suis sur le point de me marier dans la famille Jiang. » La fille ricana : « Viens, tu n’as pas le mérite de connaître mon prénom, mais voyant que tu peux esquiver ma gifle, tu as le droit de savoir… Mais à peine. »

« Huang Ye, emmène-le. » Jiang Tianhe n’avait toujours pas bougé. On pouvait voir que cette fille Huang Ye était sa petite amie et était sur le point de l’épouser.

« Ça marche. » Huang Ye fit soudainement un pas en avant et attrapa l’air.

Le vent se leva et les ondes roulèrent. L’air devint une arme entre ses mains. Avec un petit geste, une grande quantité de gaz fut aspirée et Jiang Li sentit immédiatement que son corps était aspiré dans l’espace situé devant lui. Jiang Li n’avait même pas besoin de penser alors qu’il secouait les bras, soulevant des ondes. Une série d’explosions aériennes atténua l’aspiration.

« Une lutte inutile. » Huang Ye fit un autre pas en attrapant sept fois. Chaque pince formait un énorme tourbillon d’air couvrant des dizaines de mètres de rayon.

L’air tournait rapidement. Les yeux pouvaient même voir l’air se condenser et se dilater à mesure qu’il tournait. Lorsque l’air se concentrait au maximum, il y avait des frottements entre l’air et il semblait y avoir des étincelles au centre du tourbillon. C’était comme sept étoiles brillantes dans sa main qui n’avaient jamais perdu leur luminosité.

Art martial classé A – – [Sept Étoiles de Chi Fracassant]

Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *