Emperor of the Cosmos – Chapitre 138

Au sommet du volcan, deux silhouettes se tenaient bien droites.

C’était Hong Heiyu et Gui Junzi. Ils observaient tous les deux la situation à l’intérieur du volcan. Maintenant, leurs élèves avaient disparu dans les profondeurs de la rivière de lave. Bien qu’ils ne puissent pas le voir avec leurs yeux, leur pensée était si puissante qu’ils pouvaient tout observer à l’intérieur et contrôler la situation de près.

« Hong Heiyu, on dirait que tes élèves n’obtiendront rien cette fois ? Ils n’ont même pas obtenu la moitié d’une Fleur Nettoyante du Feu. Lorsque le volcan entrera en éruption et que la lave coulera, ils mourront sans un enterrement approprié et sans l’énergie froide de la Fleur Nettoyante du Feu pour les protéger. Avec ce genre de jaillissements de lave, même moi, je ne peux pas garantir leur sécurité. Pareil pour toi. On dirait que tu es prêt à conduire tes élèves à la mort ? » Gui Junzi avait vu la situation à l’intérieur et fit un sourire lent mais chaleureux. Son tempérament savant faisait sentir aux gens qu’ils étaient baignés par un vent confortable.

« Si on ne connait pas la mort, comment connait-on la vie ? » Hong Heiyu regarda profondément dans les yeux de Gui Junzi. « Certaines personnes semblent condamnées mais ont en fait un large chemin devant elles, et certaines personnes semblent avoir le dessus mais sont en fait condamnées. La calamité et la fortune sont intimement liées. Tu ne comprends même pas ça ? »

« Oh ? Hong Heiyu, on dirait que tu détestes encore mon cran. Tu en pinces toujours pour cette femme ? » Gui Junzi se tenait les mains derrière le dos et soupira. « On dirait que tu es toujours à la recherche d’une occasion de me tuer, ai-je raison ? »

« Ferme la ! » Hong Heiyu avait été aiguillonné et rugit comme le tonnerre. « Gui Junzi, tu es un homme malfaisant ! Je ne veux pas te tuer. Attends un peu. Un jour, je te couperai avec ma propre épée. »

« Cela devra dépendre de ta capacité à me tuer… » Le visage de Gui Junzi devint sombre. Son tempérament était également passé de celui d’un érudit à celui d’un homme politique. Il était très vif. « À l’Université Astrale, ma position est plus élevée que la tienne. Par conséquent, cette fois, j’ai pu choisir des étudiants parmi les dix premiers, mais pas toi. Tu n’as fait que fouiller parmi les restes. Tu es l’un des meilleurs enseignants de l’école, alors pourquoi les hautes autorités te feraient-elles cela ? Tu en connais la raison : c’est parce que tu as presque trahi notre race. »

« Je ne trahirai jamais les humains de la Terre, mais je ne soutiens pas l’invasion sans fin et les meurtres de masse qui ont lieu dans de nouveaux territoires ! » Hong Heiyu se précipita et saisit l’épée au sol. Il en essuya doucement les cendres volcaniques et la secoua.

Wengg…. Cela ressembla au son d’une grosse cloche.

« Je déteste tous les politiciens, en particulier ceux comme toi. Gui Junzi petit salaud, nous aurons un combat un jour. Ensuite, je tremperai mon épée dans ton sang. » Hong Heiyu hurla et brisa toutes les pierres au sol.

« Tu es trop impulsif, et donc tu ne peux pas me battre. » Gui Junzi retrouva ce tempérament savant et dit lentement : « Je vais monter en grade très bientôt et je ferai partie du panel de haute direction. À ce moment-là, tu n’auras aucune chance contre moi. Tes élèves ne peuvent pas battre les miens. Mon élève, Meng Xingyun, est un vrai génie. Beaucoup d’enseignants voulaient le sélectionner, mais je l’ai eu, grâce à mon statut et à mon autorité ! Hong Heiyu, tu n’es pas bon pour contrôler le pouvoir, et c’est pourquoi tu es destiné à être mon plus petit adversaire. Le plus grand pouvoir de l’histoire humaine est l’autorité et non le pouvoir d’un seul. Bien sûr, si on peut contrôler le pouvoir, on peut contrôler son propre pouvoir. C’est aussi un type de cultivation. »

« Si tu ne peux toujours pas voir à travers les choses extérieures, comment peux-tu atteindre le sommet de la cultivation ? » La voix de Hong Heiyu était pleine de mépris. « Tous les plus grands hommes de l’humanité sont partis et ils ne contrôlent pas le pouvoir. Ils pouvaient voir qu’il n’y avait rien à désirer pour l’autorité et le pouvoir. »

« Les gens ont chacun leur propre chemin ! » Gui Junzi pressa ses mains et un grand nuage de fumée noire volcanique fut dispersé. « L’autorité est un type de fortune, et avant, on l’appelait la fortune du pays. Le roi d’un pays pouvait même être nommé divinité, et il pouvait même nommer les morts pour devenir un dieu ! C’est le pouvoir de la fortune. Aujourd’hui, l’humanité prospère et sa fortune est des milliers de fois plus importante qu’auparavant ! Plus votre position est élevée, plus vous obtenez de fortune. C’est quelque chose que tu ne comprendras jamais. Inutile de t’en parler. »

Grondement ! À ce moment-là, il y eut une énorme puissance qui monta des profondeurs du volcan. Le magma commença à bouillonner et la fumée noire fut beaucoup plus forte et plus épaisse qu’auparavant. La température avait également atteint des proportions vraiment dangereuses. Cela pouvait être ressenti à l’extérieur, et encore plus à l’intérieur du volcan.

Hong Heiyu et Gui Junzi gardaient constamment un œil sur la situation à l’intérieur mais ils ne descendirent pas et laissèrent plutôt leurs élèves se débrouiller seuls. En effet, la situation de vie et de mort était un grand test pour leurs élèves. Les attributs d’un héros ne pouvaient être atteints que pendant des périodes périlleuses. S’ils étaient constamment sous la protection de leur professeur, ils ne réussiraient jamais. S’ils ne pouvaient pas y résister, alors ils étaient destinés à être ordinaires, donc peu importait qu’ils meurent.

« Le volcan entre en éruption, c’est une situation désastreuse ! » Jiang Li, Li Zhen et les autres étaient au fond de la coulée de lave. Ils virent que la rivière de lave avait soudainement commencé à éclater et que de grandes quantités de lave coulaient. Toutes sortes de fumées noires et de poison se répandaient également à profusion. Tout était d’un rouge ardent, ce qui rendait très difficile le déplacement des gens.

Les vêtements qu’ils portaient se mirent soudainement à brûler. Ils ne pouvaient pas résister à la chaleur et leur peau était brûlante et grésillait. Lu Jiajia, Yang Miaoyu furent brûlées à nu. De grandes quantités de peau étaient brûlées à en devenir noires. C’était si douloureux qu’elles s’étaient presque évanouies. C’était la sensation d’un vrai feu brûlant votre corps. De grandes quantités de lave tombèrent du ciel, ne laissant aux élèves aucune chance de survie.

Jiang Li rugit en utilisant tout son pouvoir alors qu’il donnait des coups en taillade vigoureusement, en utilisant des murs de Chi pour bloquer la lave à l’extérieur. Cependant, il y avait encore de la lave qui tombait sur sa peau et celle-ci fut immédiatement brûlée. L’odeur de soufre mélangée à l’odeur de chair brûlée.

Je n’ai pas encore saisi l’essence du Sceau du Feu de l’Empereur et j’ai été brûlé par le feu tant de fois…  Jiang Li sentit soudainement que ce sentiment était un peu familier et il se souvint soudainement des jours où il était chassé par le Roi des Oiseaux Dieu du Feu. Il se dit : À quel point suis-je condamné en ce moment ?

Li Zhen et compagnie avaient également du mal à rester en vie. Ils n’avaient pas récupéré la Fleur Nettoyante du Feu et ne pouvaient pas résister plus longtemps à cette température élevée et à cette lave. Tout le monde était tellement brûlé qu’ils n’avaient plus l’air humain. Ils luttaient pour survivre, comptant sur leur force vitale élevée. S’ils n’étaient pas à l’Université Astrale, même la technologie moderne ne pourrait pas les soigner après avoir été brûlés comme ça.

C’était un combat de vie et de mort. La moindre négligence vous ferait brûler jusqu’à devenir cendres. C’était l’enfer ardent.

Leur professeur Hong Heiyu n’apparaissait toujours pas, et c’était comme s’il les avait abandonnés. Cependant, Jiang Li savait que c’était sa vraie cultivation. Comparé à maintenant, la cultivation d’avant n’était rien. C’était vivre constamment au bord de la mort.

Il utilisait tout son pouvoir et projetait du Chi sympathique. Il contrôlait le flux de Chi, formant un énorme tourbillon autour de lui. Tout le monde resta près du centre et alors seulement ils évitèrent d’être ensevelis par le magma. En même temps, sa pensée s’étendit et il vit l’équipe de Meng Xingyun de l’autre côté de la rivière.

Les membres de cette équipe avaient chacun une énergie verte fraîche qui circulait autour d’eux. Elle les défendait contre la corrosion des hautes températures.  Dans le même temps, tous les cinq se mirent en formation, chacun utilisant du Chi sympathique pour pousser vers l’extérieur, formant la barrière parfaite.

Ils transformaient le flux d’air en champ d’air. Cela nécessitait une technique extrêmement élevée et une force vitale élevée. Même Jiang Li n’était pas en mesure de le faire, sans parler des membres de son équipe.

Il avait son attention posée sur la pulsation de son Chi Spirituel. Il savait que lorsque la Pierre Spirituelle du Feu apparaîtrait, ce serait une grande pulsation. Personne n’était plus sensible au Chi Spirituel que lui. Lorsque la lave arriverait en volant autour d’eux, il envisageait d’utiliser secrètement la pierre opaque pour prendre la Pierre Spirituelle à cet instant précis.

Bien que Meng Xingyun ait pris toutes les Fleurs Nettoyantes du Feu et ait acquis un avantage, la partie la plus cruciale de cette compétition était d’obtenir la Pierre Spirituelle du Feu. Une fois qu’il l’aurait acquise, il serait vraiment victorieux.

Mais il avait une petite inquiétude, et c’était de révéler le secret de la pierre opaque. Il était étrange que les étudiants de l’Université Astrale aient des secrets. Surtout les équipes classées au sommet, qui n’auraient pas pu y arriver sans avoir gardé quelques secrets remarquables.

Comme cela, les vagues de lave devinrent de plus en plus redoutables. Le gaz toxique se propagea rapidement et l’équipe ne pouvait plus le retenir. Leur volonté devenait paralysée ; Lu Jiajia et Yang Miaoyu étaient brûlées partout et même à certains endroits jusqu’aux os. Elles n’avaient même pas la force de crier.

C’était l’enfer. C’était là le début de la cultivation du [Chemin à Dix Facettes de l’Enfer].

Wernnnn…

Le visage de Jiang Li était toujours calme. Il avait également été brûlé sur de nombreuses parties de son corps mais son esprit était constamment clair. Toute cette douleur n’avait eu aucun effet sur son esprit ; il avait le sentiment que son esprit et son corps étaient séparés.

Soudain, au fond de la lave, une boule rouge ardente s’éleva. La boule était comme un petit soleil qui irradiait de grandes quantités de vagues de chaleur. Le puissant Chi Spirituel du Feu fit bruisser encore plus la lave. La Pierre Spirituelle de Feu ! L’esprit de Jiang Li fut touché et il sut que le trésor le plus crucial était apparu.

Les Pierres Spirituelles étaient déjà précieuses. Celles qui avaient des attributs étaient d’un prix astronomique. Elles ne pouvaient pas être achetées même à l’Université Astrale. On disait qu’après l’absorption de la Pierre Spirituelle de Feu, le Chi Spirituel et l’essence du feu qui s’étaient formés après des milliards d’années fusionneraient avec votre corps pour augmenter le potentiel cellulaire, renforcer vos tendons et vos os. Elle avait un pouvoir inimaginable.

Même si votre état spirituel n’était pas élevé, avec la Pierre Spirituelle de Feu, vous pourriez toujours améliorer votre force vitale. Si Jiang Li acquérait cela, sa force vitale s’améliorerait certainement avec l’Essence du Feu et le Chi Spirituel.

Allez-vous en !  Soudain, son esprit sentit une lame tranchante. C’était Meng Xingyun. Il n’entra pas lui-même dans la lave, mais envoya plutôt une épée de Chi qui entra dans la lave et fit sortir la Pierre Spirituelle de Feu.

Une épée volante ! Il a une épée volante ? Est-il vraiment un espion de la civilisation de cultivation ?  Jiang Li était choqué. Mais il devait apprendre les connaissances de cultivation plus tard, donc avoir une épée volante ne signifiait pas grand-chose.

Si l’épée volante pouvait être cultivée au maximum, il pourrait même former un Fœtus d’Épée lorsqu’il aurait formé son Fœtus Sacré. C’était la connaissance que Jiang Li avait acquise de son rêve dans le monde de la cultivation. Le Fœtus de l’Épée avait des pouvoirs offensifs extrêmement puissants. Ses Arts Divins étaient très aiguisés et pouvaient tout couper.

Depuis que Meng Xingyun avait utilisé son épée volante, Jiang Li n’eut plus de soucis. Il utilisa son esprit pour contrôler la pierre opaque. L’épée volante de Meng Xingyun allait à une vitesse inférieure. Bien que sa puissance soit excellente, elle ne pouvait pas se comparer à la vitesse de Mach 5 de la pierre opaque. En un clin d’œil, la pierre opaque passa sous la Pierre Spirituelle de Feu et ouvrit un petit espace dans la dimension. Il s’en empara et la Pierre Spirituelle de Feu disparut dans les profondeurs de la dimension.

Puis, il reprit la pierre opaque et l’engloutit dans son estomac. Maintenant, Jiang Li pouvait contrôler son estomac. Manger la pierre n’était que pour la garder en sécurité, car il pouvait la recracher à tout moment. Bien sûr, quand il avala la pierre opaque, il avait sorti la Pierre Spirituelle de Feu et la tint sur sa tête. C’était le moyen de prouver qu’il avait obtenu la Pierre Spirituelle en premier.

« Quoi ? La chose a disparu ? »

Meng Xingyun était hébété. La pierre opaque était silencieuse et Jiang Li était très rapide. Cinq fois la vitesse du son n’était pas quelque chose qu’ils pouvaient voir clairement. Quand il libéra son esprit, il sentit que la Pierre Spirituelle de Feu était déjà tombée entre les mains de Jiang Li.

« Et merde ! » Il sortit son épée volante et attaqua vers Jiang Li.

Grondement ! À ce moment-là, une énorme vague se précipita dans la grotte du volcan. Jiang Li sentit juste une vague d’air l’entourer, Li Zhen et les autres hors du volcan.

Hong Heiyu était intervenu.

Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *