Emperor of the Cosmos – Chapitre 93

Sous le soleil ardent, les dix étudiants continuaient à sprinter sans arrêt.

7 Blancs, 3 Asiatiques.

Sur le chemin, ils virent les corps de nombreux étudiants, complètement desséchés par la brûlure du soleil.

Certains étudiants étaient en train de marcher et tombèrent soudainement au sol à cause du coup de chaleur et ne purent pas se relever. Certains avaient été tués et dépossédés de leur sérum nutritionnel ou de leur bouteille d’eau.

Ici, les bouteilles d’eau étaient très importantes. Si vous aviez quelques bouteilles d’eau en plus et que vous les aviez toutes remplies au départ, vous n’auriez pas à voyager sur des centaines de kilomètres chaque jour pour faire le plein d’eau sous une chaleur extrême.

Les dangers d’avoir à aller chercher de l’eau étaient sévères. Ce n’était pas seulement épuisant pour le corps, mais les gens risquaient aussi de se faire attaquer et assassiner en route.

Jiang Li pouvait transporter des dizaines de tonnes d’eau, et il avait là un énorme avantage.

Après avoir couru pendant trois heures, Jiang Li aperçut finalement une chaîne de montagnes arides, avec tellement de grottes et de trous que c’était discernable à cette distance.

Si ce n’était pas à cause des étudiants qui se traînaient derrière lui, en le retardant, Jiang Li aurait pu arriver en l’espace d’une heure.

« Entrons dans les grottes, c’est trop pénible ici sous cette chaleur. » Henry agita la main, faisant signe d’emmener tout le monde vers l’enchevêtrement de cavernes.

« Attendez ! » cria Jiang Li.

Il s’avança, forma un sceau de foudre avec ses mains et hurla vers les caves obscures : « Sors de là ! »

Gezi !

Un son aigu émana des grottes, et une silhouette noire se rua à l’extérieur. Elle ressemblait à une énorme chauve-souris, et son vol apportait un courant d’air coupant. Une lourde intention meurtrière exsudait de son corps noir, donnant l’impression à la foule environnante qu’un démon venait juste de descendre sur la terre.Ce chapitre a été volé de l’Empire des Novels. Soutenez le traducteur !

« … Une bête Luo Sha ? » se hasarda Jiang Li.

Jiang Li effectua un geste tranchant de la main vers cette silhouette noire, utilisant la puissance destructrice de son poing qui pouvait écrabouiller une balle de métal. Elle ne fit que tituber en arrière sous la douleur et frappa contre un rocher. Immédiatement, elle se remit debout et commença à reculer face à la menace.

Il vit alors la vraie forme de la bête Luo Sha. Elle marchait debout comme un humain et en avait le profil. Mais des écailles couvraient son visage et des crocs à l’air féroce sortaient de sa bouche, tout comme les vampire des films.

De son dos saillait une paire d’ailes noires qui avaient l’air très puissantes. Avec le geste le plus infime, elle émettaient un son qui ressemblait au sifflement d’un ventilateur.

« Ça ressemble vraiment à un démon. » Quiconque voyait cette bête Luo Sha d’une taille de 1m30 aurait certainement comme première impression qu’un démon était tout droit sorti de l’enfer.

Qui plus est, la bête Luo Sha semblait avoir des pensées sinistres à l’esprit, un désir de déchiqueter tout organisme vivant. Sa puissance extrême signifiait qu’elle pouvait même se défendre contre l’hypnose de Jiang Li, ne se sentant seulement qu’un peu étourdie.

Par-dessus le marché, avec une force vitale d’une puissance de 2.0, Jiang Li n’avait même pas pu la tuer en un seul coup. À partir de ça, on voyait clairement et de manière effrayante à quel point le corps de la bête Luo Sha était solide.

La bête Luo Sha montra les dents et s’envola soudainement dans le ciel, comme si elle voulait fondre sur tout le monde et attaquer encore. Dans le même instant, chaque personne ressentit un flot sanglant de Qi irradier de son corps.Ce chapitre a été volé de l’Empire des Novels. Soutenez le traducteur !

« Extraordinaire, elle peut même faire halluciner les gens ; elle a naturellement la capacité d’hypnotiser. Pas étonnant que même avec mes techniques de Stase, je n’ai pas réussi à l’hypnotiser. Mais elle est tout de même inférieure, elle ne peut pas échapper à mes mains ! » Jiang Li arborait un sourire sur le visage et pensa par devers lui : je ne suis pas un Hypnotiseur Secondaire ordinaire…

« Descend ! » La voix de Jiang Li retenti à nouveau.

Il utilisa le Cerveau de l’Univers et projeta un coup d’éclair de ses yeux. Avec lui comme centre, une vague de pensée déferla et tout le monde près de lui eut l’impression que son corps et ses membres s’étendaient sur des kilomètres de largeur et de longueur. Avec des mains aussi larges que des montagnes, il atteignit le ciel et ‘attrapa’ la bête Luo Sha.

À ce moment-là, la bête Luo Sha sembla avoir réellement été attrapée dans sa poigne et se débattait désespérément, essayant de s’échapper. Elle tomba finalement au le sol et étira ses jambes, mourant peu après.

L’hypnotiser jusqu’à ce qu’elle meure est 100 fois plus difficile que de le faire sur une personne normale, observa franchement Jiang Li. En regardant la bête Luo Sha morte, l’expression de Jiang Li n’était pas satisfaite. Il avait été très difficile de tuer la créature ressemblant à un démon avec ses poings. Seule l’hypnose avait pu détruire ses nerfs, et c’était particulièrement éprouvant pour son énergie mentale.

En calculant rapidement la puissance cérébrale nécessaire pour hypnotiser cette seule bête Luo Sha, Jiang Li conclut qu’elle était approximativement cent fois plus grande que celle pour hypnotiser d’un humain !

Dans son état actuel, ‘tuer par la pensée’ 3 à 5 bêtes Luo Sha était sa limite absolue. S’il en faisait plus, il endommagerait ses cellules cérébrales.

« Tu es un hypnotiseur ? Et en plus, un Hypnotiseur Secondaire ? » Henri regardait la bête Luo Sha morte. Ses yeux lui sortaient pratiquement de la tête. « La bête Luo Sha est plus puissante à la lumière du jour : sous la forte luminosité du soleil, sa force de combat se multiplie ! Il serait beaucoup plus facile de s’occuper d’elle pendant la nuit. Tu l’as en fait tuée aussi facilement en plein jour ? »

« Ah bon ? Pas étonnant qu’elle ait été si forte. » répondit Jiang Li. Il s’avança et attrapa la bête Luo Sha. Le corps était très lourd. Jiang Li lui donna un petit coup sec du doigt, et elle émit un son métallique comme du laiton, comme s’il avait frappé une statue de métal et non un corps fait de chair et d’os.Ce chapitre a été volé de l’Empire des Novels. Soutenez le traducteur !

« La chair de la bête Luo Sha est faite d’un métal de vie. Après extraction, c’est un excellent matériau pour fabriquer des vaisseaux de guerre et des machines. » Lara s’avança et l’examina. « Pourquoi les humains ont-ils établi une base sur la planète Luo Sha ? Parce qu’ils sont bien entendu intéressés par les ressources en métal de la bête Luo Sha. Malheureusement, elles sont bien trop difficile à attraper. En particulier, à chaque groupe de dix mille bêtes Luo Sha, il y a un chef que l’on nomme le roi des bêtes Luo Sha. Ceux-ci peuvent faire irradier une énergie mentale qui font expérimenter aux gens des hallucinations profondes. Leur pouvoir offensif est aussi extrêmement fort ; les Mechas secondaires ordinaires ne peuvent rien leur faire. Des armes à feu à gros calibre peuvent au plus leur infliger un peu de dommages, mais son corps, qui est fait de métal fluide, se remet rapidement. Tant qu’ils absorbent la lumière des étoiles, ils peuvent avoir un ravitaillement en énergie illimité. »

Jiang Li répondit : « Il y a un morceau de viande génétique à l’intérieur de son corps également. C’est là que toute son essence est rassemblée. Mais là maintenant, on dirait que je ne peux pas l’obtenir. » Jiang Li essaya de hisser le corps et de l’écraser avec ses doigts, mais il était trop dur. Même le diamant n’aurait pas été en mesure de le découper. Il soupira. « On dirait que je devrai attendre la nuit lorsque la température sera plus basse. La chair métallique se ramollira petit à petit et seulement alors serais-je ne mesure d’extraire la viande génétique. »

La bête Luo Sha avait une habitude spéciale, et c’était d’aimer la chaleur. Elles ne craignaient pas la lumière du soleil à l’extérieur peu importe à quel point il était brûlant. Tout au contraire, elles s’y sentaient très à l’aise. Mais ce qu’elles craignaient, c’était le froid. Le froid faisait ramollir la chair métallique de leur corps et elles s’affaiblissaient.

« Il n’y a aucun danger dans les grottes. » dit Jiang Li. Il s’y rendit en premier, et utilisa sa ‘pensée’ pour la scanner. Toute chose à l’intérieur devint clairement imprimée dans son champ de vision.

Cette grotte était bien plus spacieuse que celle dans laquelle Wang Changrong avait vécu. Le seul problème, c’était qu’elle était trop loin de la moindre source d’eau. Aller et venir encore, c’était une distance qui excédait les 100 kilomètres chaque jour.

La grotte était profonde et complexe, comme un labyrinthe zigzaguant. Certains chemins s’embranchaient dans de nombreuses autres crevasses sombres. Il était très facile de s’y perdre.

Mais Jiang Li s’en moquait, parce qu’il ne se perdrait pas du tout. Sa ‘pensée’ irradiait avec lui pour centre, et chaque choses dans un rayon d’un kilomètre était bien imprimé dans son cœur comme un miroir réfléchissant qui montrait les plus petites choses.

Il se dirigea rapidement dans une grande pièce de pierre. Elle mesurait environ 200 à 300 mètres carrés avec un plafond d’environ 3 mètres de hauteur. C’était très spacieux et c’était recouvert d’herbe sèche partout. Il semblait que des fugitifs avaient été tués par ce groupe d’étudiants et qu’ils s’étaient emparé cette grotte.

« C’est plutôt confortable ; le seul dommage c’est qu’il n’est vraiment pas pratique de s’approvisionner en eau. La nuit, il y aura encore des attaques des bêtes Luo Sha. Hier, beaucoup de nos camarades ont été tués… » La voix d’Henry s’amenuisa pour tomber dans le silence. Il apporta la bête Luo Sha morte à l’intérieur. Sans la lumière du soleil, le corps se ramollit, comme prévu.

Jiang Li apporta une bouteille d’eau et la renversa sur le corps de la bête Luo Sha. Sa température retomba, et cette fois, lorsqu’il la déchira avec ses mains, la chair se fendit immédiatement. Comme prévu, il découvrit un morceau de viande génétique de couleur de neige à l’intérieur. Elle exsudait la senteur aromatique d’une substance nutritive.

Il y plongea ses doigts, arracha un morceau jaune de la taille d’un pois et le consomma. C’était comme du jade liquide qui fondait immédiatement et afflua dans son estomac. Son corps se sentit plein de vigueur, et même une partie de la puissance cérébrale qu’il avait utilisée contre la bête Luo Sha fut réapprovisionnée.

« Vous devriez en manger aussi toutes les deux. » Jiang Li en offrit à Lara et Liana. « Ces choses ont drôlement bon goût. »

Ce fragment de viande génétique n’avait que la taille d’un ongle. Elle disparut très rapidement lorsqu’elle fut partagée entre eux trois.

Henry et ces étudiants ravalèrent leur salive, ne pouvait que regarder sur le côté. Cette bête Luo Sha avait été tuée par Jiang Li, donc il était tout à fait juste qu’il la consomme. Et à la nuit tombée, lorsque de grands groupes de bêtes Luo Sha frapperaient, ils auraient toujours besoin de Jiang Li pour les défendre.

« Ces choses sont certainement nutritives et son très bénéfiques pour les cellules cérébrale. » expliqua Lara en mangeant. « Les bêtes Luo Sha sont naturellement compétentes en hypnose. Ce petit morceau de viande génétique contient en fait l’énergie convertie de la lumière des étoiles. Le contenu en protéines et en eau est compressé en énergie. Elle a subi une mutation, et la super protéine créée par les humains n’est pas dans la même catégorie que ça… »

« Encore… » Liana se mit à rire. « N’es-tu pas fatiguée ? Tu es encore en train d’être pédante. »

Lara jeta un regard noir à Liana de ses beaux mais dangereux yeux, et prétendit qu’elle allait l’étrangler.

Jiang Li se pressa et les sépara. Il se mit à rire. « Haha, ça suffit, vous êtes toutes les deux fatiguées, allez vous reposer. »

Auparavant, Jiang Li avait dépensé 100 000 stars pour un tube de super protéine qui avait grandement augmenté ses capacités physiques et ses performances.

Mais ce type de super protéine ne pouvait pas se comparer à celle à l’intérieur de la viande génétique d’une bête Luo Sha.

Un étudiant s’exclama : « De l’eau ! Ils utilisent de la précieuse eau pour refroidir la température… » Quelques étudiants blancs avaient vu Jiang Li déverser l’eau et eurent le sentiment que cela était trop extravagant. « Comment peux-tu gaspiller de l’eau comme ça… À la nuit tombée, le corps de la bête Luo Sha se ramollira de lui-même. » le critiquèrent-ils.

Jiang Li était sans expression, ignorant les filles blanches. Il y avait de l’eau dans sa poche dimensionnelle, donc il n’avait pas à s’inquiéter que de l’eau soit gaspillée. Mais bien entendu, il ne pouvait pas l’exposer publiquement. Il remplirait une bouteille en secret plus tard.

« Très bien, reposons-nous. Tout le monde est fatigué après une journée à se prélasser au soleil. Nous devons préserver notre endurance. Il y aura un combat intense à la nuit tombée. » Henri ordonna : « Préparez quelques rochers pour bloquer l’entrée de la grotte. Autrement, quand il fera nuit, les bêtes Luo Sha pourront facilement se ruer à l’intérieur pour nous attaquer et nous subirons de grosses pertes. »

L’entrée de la grotte fut bouchée avec de nombreuses pierres empilées. Mais ils ne pouvaient pas l’obstruer complètement, sinon il suffoqueraient.

Bien entendu, la force des griffes d’une bête Luo Sha pourrait facilement déchirer les pierres, mais au moins les pierres pourraient servir de défense.

En un rien de temps, toute la salle de pierre devint silencieuse. Henry et les étudiants blancs se reposaient tous. Jiang Li était aussi en train de méditer les yeux clos, attendant la tombée de la nuit.

Approximativement quelques heures plus tard, toute la grotte s’obscurcit. Une brise froide hurlait à l’extérieur.

Jiang Li sentit l’étendue sans fin d’une énergie démoniaque qui couvrait les cieux et la terre. Elle pénétrait même les murs de la grotte. Il conclut que ce devait être une horde de Luo Sha.

Bien sûr, des milliers de bêtes Luo Sha se ruaient dans les grottes pour trouver un endroit chaud où se cacher. Par coïncidence, l’endroit où Jiang Li se trouvait était le plus chaud. À cause du Qi des corps vivants, leur salle de pierre devint plus attirante pour les bêtes Luo Sha.

« Elles entrent ! Soyez tous prudents ! »

Henry et les étudiants furent réveillés par la peur, regardant de près l’ouverture scellée tandis que les créatures ennemies l’approchaient.

L’entrée resta avec un trou juste assez gros pour qu’une bête Luo Sha puisse entrer. De cette manière, le premier instinct des bêtes Luo Sha serait de passer par le trou, individuellement, et de ne pas briser les autres pierres.

« Vous autres, posez votre corps contre l’entrée pour tenir les pierres, nous ne devons pas laisser plus d’autres bêtes Luo Sha entrer ! » ordonna Henry d’un ton impérieux.

À cet instant, il y eut un son d’écrasement et une silhouette noire se rua dans la pièce à travers le trou. Ses yeux brûlaient lentement d’un rouge comme des rubis pâles.

Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *