Every Day the Protagonist Wants to Capture Me – Chapitre 4

Le son de notification du système bombardait dans ses oreilles alors que ses points descendaient soudainement à 64. Chu Yu ne pouvait plus supporter de regarder, il voulait pleurer mais il n’avait pas assez de larmes. Il voulait se plaindre mais il ne pouvait pas trouver les mots pour décrire ses sentiments. Et son estomac souffrait à cause du stress.

Pendant les trois dernières années, Xie Xi s’était trop fait rouer de coups. Il avait reçu beaucoup de blessures internes qui entraveraient sa cultivation plus tard quand il passerait au niveau supérieur. Dans le roman, Xie Xi n’avait pas réalisé qu’il avait des blessures internes. Donc il avait vécu une Déviation du Qi à cause de son obsession de progression, ce qui l’avait rendu un peu violent – il avait presque tué quelques personnes et avait lourdement flirté avec l’une des héroïnes.

Pour prévenir ce futur problème, quelqu’un devait envoyer chaque jour son Qi dans le corps de Xie Xi pour le soigner et fixer sa déficience en Yang. A Yuan Chen Peak, excepté Maître Lu Qingan, seul Chu Yu pouvait le faire.

Éteignant l’interface de commentaires, Chu Yu soupira de chagrin alors que l’énergie spirituelle coulait de la paume de sa main. Une douce lueur bleue aqueuse apparut alors qu’il versait, doucement et gentiment, son Qi dans le petit corps de Xie Xi, nourrissant son énergie interne.

Cela semblait être extrêmement confortable. Les sourcils froncés de l’enfant endormi se détendirent, rendant les traits de son visage encore plus attirants. Chu Yu ne pouvait pas aider mais pinça gentiment son petit visage.

Oh ! Je l’ai touché ! Le visage du protagoniste ! Si tendre ! Si doux !

Chu Yu continua à lui envoyer son Qi, sans remarquer qu’il y avait une grande silhouette juste à l’extérieur, devant la fenêtre.

Le vent de la nuit sanglotait. Lu Qingan, avec son épée dans le dos, regarda la scène intérieure pendant un long moment. Il sourit puis s’en alla.

***

Quand Chu Yu se leva le jour d’après, il était extrêmement fatigué.

Il avait passé une grande partie de la nuit à envoyer son Qi au protagoniste. Maintenant, tout ce qu’il voulait, c’était retourner dans son lit et continuer à dormir. Toutefois, les souvenirs de l’original Chu Yu lui disaient qu’il était temps d’aller dans les bois et de donner les premières leçons aux autres disciples.

Ah… C’est comme une nuit de rêves de printemps, bien que ce soit bon, maintenant on aurait dit que son corps était vidé d’énergie…

Le Chu Yu fatigué s’habilla avec amertume, prit Xun Sheng (son épée) puis sortit tranquillement par la porte. Dès qu’il fut dehors, il vit son maître dans le jardin en train de boire un thé, Xie Xi se tenant debout à côté de lui.

Chu Yu était si apeuré qu’il tomba presque sur le sol : “… Shizun, quand êtes-vous arrivé ?”

Le maître n’avait jamais attendu qu’il se lève avant…

Lu Qingan jeta un coup d’œil nonchalant à Chu Yu, reposa sa tasse de thé et dit : “ Pourquoi n’as-tu pas dormi un peu plus longtemps ?”

Chu Yu le comprit rapidement comme ceci : “Ce maître s’est levé plus tôt que toi, comment oses-tu te lever si tard ?”

Ayant donc rapidement saisi le sens de la phrase, il s’exclama : “… Je suis plein d’énergie aujourd’hui et je vais enseigner les premiers cours. “

Lu Qingan : “Il n’y pas besoin de premiers cours aujourd’hui. Yu-er, tu devrais y aller et faire une bonne sieste. En tant qu’enseignant, voir que vous vous entendez bien est vraiment gratifiant.”

Bien s’entendre… Quand nous avez-vous vu bien nous entendre ?

Chu Yu et Xie Xi se regardèrent mais s’abstinrent avec tact de contredire leur maître.

“Votre professeur partira aujourd’hui. Je te remets la gestion de Yuan Chen Peak, ne t’inquiète pas pour les questions triviales. Dans le but de réussir dans trois ans, il est nécessaire pour toi de pratiquer plus assidûment.”

Chu Yu hocha la tête respectueusement : “Oui !”

Lu Qingan laissa derrière lui quelques pilules de valeurs et des talismans. Il eut encore quelques mots à propos de la cultivation de Chu Yu puis s’en alla, satisfait.

Les deux personnes qui étaient laissées derrière dans le jardin se regardèrent. Chu Yu prétendait être impassible. Xie Xi était réellement impassible, fixant du regard l’autre.

Après s’être regardés fixement l’un l’autre pendant ce qui sembla être la moitié de la journée, Chu Yu se tourna pour retourner dans sa chambre.

Xie Xi s’était attendu à ce que Chu Yu le frappe ou le gronde. Il fut donc surpris quand l’autre bougea comme s’il était sur le point de s’en aller. Xie Xi, abasourdi, laissa soudainement échapper : “Qu’est-ce que tu fais ?”

La posture de Chu Yu était détendue alors qu’il se tournait pour faire face à Xie Xi et rétorquer : “Dormir.”

A ce moment-là, l’aube vint. Le soleil levant illumina les magnifiques traits du jeune homme qui, de façon inattendue, apparut heureux et paresseux. Comparé à sa beauté noble et élégante de tous les jours, il semblait maintenant plus chaud et plus doux.

Son sourire est vraiment attirant.

Xie Xi était horrifié quand cette pensée lui traversa l’esprit. Il regarda Chu Yu, qu’il détestait et craignait toujours. Pinçant ses lèvres, il s’écria : “Ne viens-tu pas de dire à Shizun que tu te sentais très énergique ?”

Chu Yu sourit, son attitude noble et chic comme toujours : “Les enfants sont des enfants.”

Puis il retourna dans sa chambre, ferma la porte, et retourna dormir.

Puisque Lu Qingan était parti et que Chu Yu n’avait pas à se charger des cours du matin pour les autres disciples, il n’y avait rien à faire à Yuan Chen Peak pendant les temps de paix. Donc Chu Yu dormit jusqu’à midi pour récupérer sa force spirituelle. Après cela, son corps entier se sentit vraiment relaxé et confortable.

Il n’était pas intéressé par l’idée de sortir. Il s’assit donc simplement en croisant les jambes et commença à réorganiser les souvenirs du Chu Yu original. Celui-ci utilisait une méthode de cultivation basée sur l’eau. Son pouvoir était modéré, et ce n’était pas vraiment létal.

Dans trois ans, il aurait à battre ces insectes mangeurs d’hommes démoniaques. Il ne pouvait pas être négligent dans sa cultivation.

Il aurait besoin d’apprendre quelques mouvements meurtriers pour protéger sa vie puisque s’enfuir au loin était hors de question. Chu Yu fouilla sa mémoire pendant un long moment. Finalement, il trouva la technique qu’il voulait. Cependant, il y avait des restrictions, sinon cela aurait été trop parfait.

Néanmoins, il avait la capacité de l’apprendre par lui-même. Durant les trois prochaines années, il cultiverait et, avec une dévotion sincère, étudierait les deux techniques qu’il avait choisit.

Il cultiva pendant quelques heures, les yeux clos. Quand il les rouvrit, la tombée de la nuit était proche. Les pratiquants au stade de l’Établissement de la Fondation pouvaient jeûner mais il était gourmand. Donc, il prit soin d’attacher son épée et se rendit dans la salle à manger pour prendre un repas.

Auparavant, le Chu Yu original n’allait jamais à la salle à manger puisque ses repas étaient envoyés dans sa demeure. Une fois qu’il avait construit sa Fondation, il n’y avait jamais été revu. Quand les disciples à l’intérieur virent Chu Yu, ils furent surpris. La moitié d’entre eux étaient si surpris qu’ils commencèrent à bafouiller et Qi Qi s’étouffa avec sa nourriture.

Concernant leur surprise, Chu Yu expliqua : “Le Second Frère n’a pas encore mangé”

Le reste des disciples, qui avaient réussi à se contrôler, éclatèrent soudainement de rire et s’étouffèrent avec leur nourriture.

Chu Yu se caressa le bout du nez et ne vit pas leur réaction.

S’il se souvenait correctement, depuis qu’il avait ramené le protagoniste la veille, celui-ci n’était pas venu à la salle à manger. Et n’étant pas apprécié, personne ne lui enverrait de la nourriture.

Donc Chu Yu revint chez lui en portant une assiette en bois, ses pensées emmêlées ensemble.

A l’origine, il était allé à la salle à manger parce qu’il voulait satisfaire son propre appétit. Ensuite, il s’était rappelé que sa future cuisse en or n’avait pas encore mangé. A quel point devait-il avoir faim ?

Chu Yu y réfléchit et décida d’emmener une assiette en bois à la porte de Xie Xi. Il frappa poliment à la porte et dit : “Frère, j’entre.”

Après qu’il ait fini de dire cela, il poussa pour ouvrir la porte sans attendre de réponse.

Le visage de Xie Xi était sombre alors qu’il déclarait : “Frère aîné, puisque tu n’as pas prévu d’attendre la permission d’entrée, pourquoi t’ennuies-tu à frapper ?”

Chu Yu fit semblant de rire haha et rétorqua : “C’est entre deux disciples proches, il n’y a donc pas besoin d’être si poli.”

Il posa l’assiette en bois sur la table, expliquant : “Pour toi. Ne t’affame pas toi-même ou Shizun me réprimandera pour t’avoir maltraité quand il reviendra.”

Le corps de Xie Xi trembla de dégoût alors qu’il fixait la nourriture sur la table, comme si elle était pleine de poison : “Je ne vais rien dire à Shizun ! Pourquoi me forces-tu?”

Voyant combien le protagoniste était méfiant et effrayé, Chu Yu sentit que le malentendu était vraiment énorme et qu’étreindre ses cuisses plus tard serait un peu compliqué.

“Tu penses que j’ai mis du poison dans la nourriture ?” Chu Yu fronça les sourcils pendant qu’il s’asseyait à table, prit les baguettes en bambou et mangea une bouchée de chaque plat, souriant froidement : “Si ce n’était pas pour Shizun, prendrais-je soin de toi ?”

Il pensa aux soins du Chu Yu originel et se sentit légèrement coupable.

Le visage de Xie Xi ne changea pas. Il ne parla pas non plus.

Chu Yu gloussa secrètement pour lui-même. Il semblait qu’ à chaque fois qu’il se montrerait bon avec le protagoniste plus tard, il pourrait utiliser le fait que le maître le lui ait demandé comme une excuse. Regardant le visage craintif de Xie Xi, Chu Yu ne poussa pas plus loin et partit.

Tard dans la nuit, Chu Yu se faufila dans la pièce d’à côté pour traiter Xie Xi et améliorer la température de son corps [1]. Comme attendu, le repas qu’il avait ramené était intact. Ce n’était pas bon puisque la cultivation de Xie Xi n’était pas assez élevée pour jeûner et son corps était encore en train de grandir.

Poussant habilement de côté les vêtements de Xie Xi, Chu Yu envoya son énergie spirituelle dans le protagoniste tout en pensant aux contre-mesures.

La raison principale du pourquoi Xie Xi ne mange pas dans la salle à manger est que les petits disciples chairs à canon sont toujours en train de l’insulter et de le maltraiter.

Pourquoi tu ne le fais pas… Bien que l’étape vienne peut-être un peu plus tôt, faire manger proprement le protagoniste est bon pour cet enfant grandissant !

Le jour suivant, la nouvelle que Xie Xi était maintenant capable de cultiver avait fait le tour de toute la secte Tian Yuan. Ceux qui étaient les plus intéressés par cette nouvelle étaient les disciples qui avaient persécuté Xie Xi, le groupe de chair à canon de Yuan Chen Peak.

N’était-il pas une poubelle ?

Bien que l’idée de “Xie Xi est une poubelle” soit profondément ancrée, ils dirent adieu à la possibilité de le persécuter. Même si le maître n’était plus là, ils ne chercheraient plus “la poubelle”.

Chu Yu, qui s’était caché dans le noir tout en observant les réactions de tout le monde, sourit joyeusement. Très bien, même s’il avait avancé un peu le scénario, l’histoire était encore la même et ces personnages chairs à canon mineurs avaient vraiment été coopératifs.

Chaque jour, il se glissait dans la chambre latérale toute la nuit. Il dormait jusqu’à midi puis méditait et cultivait jusqu’au soir.

Bien que beaucoup de disciples avaient ressenti que le frère aîné avait changé grandement, Yuan Chen Peak était calme.

Pendant ce temps, la vitesse de la cultivation de Xie Xi était aussi rapide qu’une fusée. En trois mois, il était allé du rang deux au rang sept. D’ici peu, il devrait être en mesure d’établir sa Fondation.

Chu Yu, qui était coincé aux premiers stades de l’Établissement des Fondations, était envieux. Le protagoniste était le protagoniste. Alors que le rôle de Chu Yu n’était pas d’être un génie.

C’était une autre nuit noire et orageuse quand Chu Yu se faufila dans la chambre d’à côté et écarta habilement les vêtements de Xie Xe tout en regardant ses points.

Trois mois de dur labeur n’avaient pas été perdus. Quelques gens avaient finalement reconnu ses efforts. Il avait donc récolté une longue et bonne série de louanges des lecteurs. Ses points étaient revenus au 100 originel. Il plaça sa main sur le torse de Xie Xi. Il était sur le point de lui envoyer son Qi quand Chu Yu prit soudainement conscience d’un problème. Il baissa les yeux et vit que les yeux de Xie Xi étaient ouverts.

Les yeux brillant noirs étaient remplis d’une fureur monstrueuse.

… Me*e ! Quand s’était-il réveillé ?

Le visage de Xie Xi était terrible à voir ; les veines tressautaient sur son front alors qu’il fixait Chu Yu, incrédule. Après un moment, il explosa dans un rugissement : “Effronté !”

Chu Yu retira précipitamment sa main, incapable de maintenir son élégante, belle et noble attitude. “Frère, écoute mon explication.”

Xie Xi lui jeta un regard noir. Il activa une technique de feu et la lança sur Chu Yu sans attendre. C’était la technique du Haut Souffle du Dragon de feu mais elle n’avait pas le pouvoir du cultivateur derrière. Chu Yu l’évita en toute hâte puis élimina les flammes. Il ne pouvait pas se permettre de laisser sa maison brûler.

Bien sûr, le protagoniste était compétent avec les cinq éléments donc pourquoi utiliserait-il seulement une stratégie de feu ? Alors que Chu Yu évitait le feu du dragon, une rangée d’épine jaillit soudain à ses pieds. Ce n’était pas facile d’esquiver dans ce petit espace donc Chu Yu sauta par la fenêtre précipitamment.

Il poussa un soupir de soulagement, rit sans conviction et se retourna pour essayer de parler à l’autre personne encore une fois : “Frère, écoute-moi…”

Une épée était en face de son visage.

Pu*** !!

Chu Yu dégaina Xun Sheng et bloqua l’épée. Des gouttelettes d’eau giclèrent partout.

Xie Xi sauta également par la fenêtre. Après trois mois de traitement pour sa déficience en Yang, Xie Xi avait beaucoup grandi et n’avait plus l’air d’un petit garçon adolescent. A ce moment-là, tout son corps exprimait son mépris et sa colère. On pouvait déjà avoir un indice de sa grâce, de son charme immortel et déterminé .

Xie Xi releva ses sourcils et parla d’une voix froide : “Tu as tiré ton épée ? Bien !” Dans ses mains, il tenait l’épée de bas-grade que les disciples utilisaient. Il fixa Chu Yu : “Frère aîné, je sais que tu me hais beaucoup. Si tu veux te battre ou me réprimander, ce jeune frère peut tout endurer. Mais, pourquoi veux-tu m’humilier ?! Battons-nous ce soir !”

Chu Yu était plein d’amertume.

Non, il n’était pas un pervers.

Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *