High School DxD – Tome 1 Epilogue

« Tu dois te lever ! Mets-y plus d’entrain ! »

Je me suis levé en entendant la voix de garçon manqué de mon réveil. Je l’avais réglé une heure plus tôt que d’habitude. Je devais aller au club à tout prix, même si je devrais souvent frotter mes yeux ! J’ai quitté ma chambre après avoir enfilé mon uniforme.

« Ah, tu es venu. »

Quand j’étais arrivé au club, seule Buchou était présente. Les cours n’avaient pas encore commencé. Je suis venu en avance, car hier soir, on avait prévu une réunion dans la matinée. Buchou était assise sur le canapé et elle buvait du thé vert.

« Bonjour, Buchou. »

« Ah, bonjour. On dirait que tu t’es habitué à la matinée. »

« Oui, c’est grâce à vous. »

Elle regarda ensuite mes jambes.

« Comment vont tes blessures causées par l’ange déchue ? »

Mes cuisses avaient été percées par la Lance de Lumière, lors du combat de l’autre jour.

« Elles sont soignées, grâce au pouvoir de guérison. »

Je répondais avec un sourire.

« C’est vrai ? Le pouvoir de guérison de cette fille est assez impressionnant. Je peux comprendre pourquoi une simple ange déchue le convoiterait, en allant jusqu’à en garder le secret à ses supérieurs. »

Je me suis assis en face de Buchou. J’avais quelques questions à lui poser.

« Euh, Buchou ? Si le nombre de Pièces Démoniaques est identique aux échecs, il est donc possible d’avoir 7 autres Pions en plus de moi, n’est-ce pas ? Est-ce qu’un jour, un autre Pion nous rejoindra ? »

C’est vrai. Comme aux échecs, il y a 8 Pions. Il est donc possible d’en recruter d’autres à mes côtés. Je lui ai posée la question, car ça arriverait dans le futur. Mais Buchou hocha la tête.

« Non, mon seul pion sera Ise. »

Quoi ? Je dois m’en réjouir ? C’est une confession ? Du genre, « Ise est le seul que je désire ! », ou quelque chose comme ça ? « Nous utilisons les Pièces Démoniaques pour transformer un humain en démon, mais comme cela dépend des aptitudes de chacun, il se peut que la consommation en pièces augmente. »

…… Ce n’est pas une déclaration……… Hein ? Consommation de pièces ?

« Il y a un principe dans le monde des échecs. La Dame vaut 9 Pions. La Tour en vaut 5. Le Cavalier et le Fou valent 3 Pions chacun. Des valeurs standard sont ainsi appliquées aux Pièces Démoniaques. Des phénomènes singuliers peuvent arriver lors des réincarnations. Certains ont besoin de 2 Cavaliers pour devenir un démon, d’autres peuvent avoir besoin de 2 Tours. Par ailleurs, il faut savoir que ces pièces ne sont pas compatibles entre elles. On ne peut pas en utiliser des différentes pour attribuer leurs rôles, il est donc important de les utiliser judicieusement. Étant donné que nous n’en recevons pas d’autres après les avoir utilisées. »

« En quoi tout ça est lié à moi ? »

« Ise, j’ai utilisé tous mes Pions sur toi. Si je ne l’avais pas fait, alors tu ne serais jamais devenu un démon. »

Tous !? Vraiment ? Je vaux 8 Pions, alors.

« Quand je l’ai découvert, je t’ai tout de suite choisi pour être mon serviteur. Je ne savais pas pourquoi c’était arrivé. Mais j’en suis maintenant sûre. L’un des plus puissants Sacred Gears, l’un des Longinus, le « Boosted Gear ». Tu le possèdes, toi, Ise. Cela explique ta grande valeur. »

Je regardais mon bras gauche. Le gantelet rouge. Un pouvoir illimité, doublant ma force toutes les 10 secondes. Selon la façon dont je l’utilise, il pourrait même tuer Dieu. Ce Sacred Gear est trop important pour moi, mais comme je l’ai, alors je n’ai pas d’autre choix que de le garder.

« Lorsque j’étais en train de te réincarner, il ne me restait qu’un Cavalier, une Tour, un Fou et 8 Pions. Pour faire de toi mon serviteur, je devais utiliser tous les Pions. Les autres pièces n’avaient pas assez de pouvoir pour te réincarner. Mais sache que la valeur du Pion est encore un mystère. Surtout avec la « Promotion ». C’est pourquoi j’ai misé sur cette chance. Du coup, tu es celui qui possède la plus grande valeur ici. »

Buchou souriait de joie. Elle caressa mes joues avec ses doigts.

« Nous sommes très complémentaires, moi, la « Princesse Ardente des Ruines », et toi, avec ton gantelet de l’Empereur du Dragon Rouge. Ise, avant tout, ton but est de devenir l’ultime Pion. Si c’est toi, alors tu peux le faire. Puisque tu es mon adorable serviteur. »

L’ultime Pion. Ça sonne fort. Buchou rapprocha son visage du mien alors que je réfléchissais. Si proche ! Buchou, vous êtes trop proche ! Ses lèvres touchèrent alors mon front.

« C’est un porte-bonheur. Deviens fort, ok ? »

Un baiser sur le front…

J’ai perdu mon calme après l’avoir reçu. Uoo. Uooo. Uoooooooooh ! Quelque chose a réagi dans ma tête ! J’étais si content que j’allais danser ! Oh mon dieu ! Oh mon dieu ! Mon premier baiser venu d’une fille ! Il n’était pas sur la bouche ou les joues, mais y’a pas mieux que ça ! J’allais pleurer de joie ! Je travaillerai dur, Buchou ! Je le promets sur ce baiser ! Je ne vous décevrai pas !

« Je devrais m’arrêter de t’affectionner, pour l’instant. La nouvelle finira par être jalouse de moi. »

Jalouse ? De qui elle parle ?

« Ise-san… ? »

Une voix venait de derrière moi. Je la connaissais. En me retournant, je vis une fille blonde, Asia, qui tentait de sourire.

« A… Asia ? »

Hein ? Elle est fâchée ? Pourquoi ?

« Ça devait arriver… Rias-buchou est très belle, donc même Ise-san peut… Non, non ! Je ne peux pas penser comme ça ! Ah, Dieu. Pardonnez mes pensées immorales. »

Asia fit une prière, mais elle cria « aie ».

« J’ai mal à la tête. »

« Évidemment. Si un démon prie Dieu, il recevra des dégâts. »

Buchou l’affirma naturellement.

« C’est vrai… Je suis devenue une démone. Je ne peux plus m’adresser à Dieu. »

Asia semblait un peu troublée. Asia, ne fais pas une tête aussi triste.

« Tu le regrettes ? »

Buchou l’interrogea. Asia hocha la tête.

« Non, mais je vous remercie. Je suis heureuse tant que je suis avec Ise-san, alors je vais bien, même si je ne suis plus comme avant. »

Mon visage devenait rouge face à sa réponse un peu embarrassante. Hmm, des mots comme ceux-là me rendent heureux. Pour un garçon, c’est le compliment ultime. En entendant ces mots, Buchou a souri.

« Si c’est ce que tu penses, alors c’est d’accord. Tu seras ma servante dès aujourd’hui, et je te ferai travailler auprès d’Ise. »

« Oui ! Je ferai de mon mieux ! »

Asia répondit, énergiquement. Elle devait d’abord distribuer les papiers, mais je me suis demandé si tout irait bien ? J’étais anxieux. Soudain, j’ai remarqué ce qui avait changé chez Asia. Pourquoi je ne l’avais pas vu depuis tout à l’heure ?

« Asia, cet uniforme… ? »

Ouais, Asia portait l’uniforme de cette école. L’uniforme féminin de l’Académie Kuou.

« Est-ce qu’il me va bien ? »

Elle me le demanda timidement. Bien sûr ! Une autre déesse est arrivée dans mon école ! Je pouvais déjà entendre les gars du lycée parler d’elle. Tu es vraiment belle !

« C’est parfait ! Prenons une photo de nous deux. »

« Euh, d’accord. »

Elle était troublée de ne pas savoir comment réagir à ça, mais c’est vrai qu’elle était mignonne. Ahhhh, ma vie de lycéen devient radieuse !

« J’ai inscrite Asia dans l’école. Elle a presque le même âge que toi, elle sera donc en deuxième année. Elle sera dans ta classe. C’est son premier jour en tant que nouvelle élève, tâche de prendre soin d’elle. »

Buchou me l’a dit. Vous plaisantez !? Ma classe !? Asia sera dans ma classe !?

« Je suis sous ta responsabilité, Ise-san. »

Asia inclina sa tête. J’avais commencé à m’imaginer en train de la présenter à Matsuda et Motohama. J’étais mort de rire, en sachant qu’ils seraient très jaloux de moi.

« Ouais, je te présenterai à mes deux amis. »

« J’attends ça avec impatience. »

Héhéhé, Matsuda, Motohama, j’ai l’impression de devenir plus vite un adulte que vous deux. Les gars, ma vie de loser impopulaire est finie !

Pendant que j’imaginais tout ça, Kiba, Koneko-chan et Akeno-san sont entrés.

« Bonjour Buchou, Ise-kun, Asia-san. »

« … Bonjour Buchou, Ise-senpai, Asia-senpai. »

« Comment allez-vous, Buchou, Ise-kun, Asia-san ? »

Tout le monde nous salua. On m’appelait « Ise », et Asia s’était intégrée dans le club. C’est parfait. Il n’y a rien de mieux que ça. Buchou se leva.

« Comme tout le monde est là, pourquoi ne pas commencer la fête ? »

Buchou claqua des doigts en disant ça. Un gros gâteau est alors apparu sur la table. C’est de la magie, n’est-ce pas ?

« Ce serait bien de se réunir de temps en temps le matin pour faire ce genre de réunions, non ? Comme nous avons de nouveaux membres, j’ai fait un gâteau, alors mangeons-le. »

Buchou parla, un peu gênée. Un gâteau fait maison ! Je le mangerai, c’est sûr ! Buchou, j’aurai avant tout comme objectif de devenir l’ultime Pion. Je travaillerai dur avec elle, Asia, Kiba, Koneko-chan et Akeno-san. Après m’être fait cette promesse, j’ai commencé à me préparer à lancer le Kaméhaméha pour mettre l’ambiance.

Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *