Infinite Competitive Dungeon Society – Chapitre 103

J’avais décidé de retourner en Corée une fois que Hwaya serait partie de Windermere. Bien sûr il ne m’avait fallu qu’un instant. J’avais appelé Walker dans le donjon, je l’avais attrapé puis j’avais crié Retour. C’était à peu près tout.

« H-Hm ? C’était quoi ? Qu’est-ce que t’as fait ? »

« C’est bien évidemment un secret. »

Juste comme ça, je m’étais retrouvé chez moi avec Walker. Comme j’étais apparu dans le salon avec un étranger, ma famille, qui étaient rassemblés dans le salon, s’étaient soudainement figés.

« Grand frère ! »

« Et oui, je suis de retour. »

Yua avait rapidement sauté dans mes bras. Tout en lui caressant affectueusement la tête, j’avais lancé un regard à Walker du genre ‘c’est elle que tu vas garder’.

« On t’as vu à la télé, donc je me doutais que tu rentrerais rapidement. »

Mon père avait pointé la télévision. Sur l’écran on pouvait voir un blond platine avec des yeux rouges portant un masque tout en se faisant interviewer avec le Lac Windermere en fond. Ils avaient voulu que je fasse une interview rapide comme j’avais eu un gros impact sur la réussite de la mission, mais je n’aurais jamais pensé qu’elle serait diffusée en Corée.

« T’as l’air super cool comme ça ! »

« Merci, même si ce n’est pas ma véritable apparence. »

A la télé, les gens spéculaient sur l’apparence du Chevalier Éclair puisqu’il était un mélange entre occidental et oriental. En entendant le reporter indiquant que vu ma relation avec Hwaya, il y avait de grandes chances que je sois Coréen, je m’étais senti irrité.

« Donc, qui est ce jeune homme ? »

« Walker, c’est ma famille. Présente-toi, mais reste concis. »

Comme Walker ne savait pas parler Coréen, il s’était présenté en anglais. Mais comme les membres de ma famille, comme beaucoup de Coréens, avaient des bases en anglais, ils n’avaient pas eu trop de problèmes pour le comprendre. En fait, comme mon père avait voyagé tout autour du globe pour son entrainement, il connaissait les bases de beaucoup de langues.

« Nous vivons une époque dangereuse. J’ai donc engagé Walker en tant que garde du corps pour Yua. Ah, il ne vivra pas avec nous ou quoi que ce soit du même genre. »

« Il n’y a pas de garde du corps pour moi ? »

« Maman, tu ne sors pas tant que ça. Si tu es en danger, tu peux toujours m’appeler moi, ou Papa. »

« Huu, mon chéri, regarde ça. Ton fils ne pense qu’à protéger sa sœur et ne pense même pas à sa mère. »

« Lorsque tu sortiras, tu n’as qu’à me demander de t’accompagner. Mais sinon… comment dire. Comme un Explorateur de donjon finit-il en tant que garde du corps ? »

J’avais fait un clin d’œil à mon père, lui indiquant que je lui expliquerais plus tard. J’avais ensuite tapoté la tête de Yua, qui s’était calmée, avant de me séparer d’elle. J’avais ensuite rendu le Visage Fantôme à son propriétaire d’origine.

« Allons-y, Walker. Il faut qu’on te fournisse une identité et un endroit pour vivre. »

« Ça sera facile. Juste en étant un Éveillé, n’importe pays te donnerait une identité. C’est quelque chose qui serait passé pour impossible à une certaine époque. Je me souviens encore d’un temps où les gens se faisaient déportés  car ils étaient étrangers. »

« C’est clair que ça indique à quel point nous vivons une époque dangereuse. Avoir une personne supplémentaire avec la capacité de combattre les monstres est plus important que les histoires de patries ou de territoire. »

Alors que j’étais sur le point de quitter la maison, Yua m’avait arrêté. Avec un sourire radieux, elle avait offert une main à Walker.

« Pour être honnête, je ne pense pas que j’ai besoin d’un garde du corps, mais prends bien soin de moi. Je suis Kang Yua. »

« Hmm, je ferais de mon mieux. Je suis Edward Walker. »

Une fois leur poignée de main échangée, nous avions tous les deux quitté la maison. Walker avait remis son masque, le transformant en un homme que je n’avais jamais vu.

« Au fait, boss. »

« Boss ? »

« Tu n’es pas mon boss ? »

« Nous sommes égaux sur le contrat, donc appelle-moi par mon nom. »

« Tu as clairement un collier sur mon cou, mais… Ok. Kang Shin. »

« Oui ? »

« Ta sœur est innocente et gentille, contrairement à toi dont l’intérieur est noir et violent. Êtes-vous réellement frère et sœur ? »

« Si tu succombes à son charme, je te tuerais. »

Sa réponse m’avait choquée.

« Voyons, elle a la moitié de mon âge… Je ne suis pas un pédophile. » (NdT : Écoute ça Shin !)

« La moitié ? Quel âge as-tu ? »

« J’ai 36 ans cette année. »

Comment est-ce que tu fais pour avoir l’air aussi jeune… ?!’

« Brightman a 37 ans, c’est ça ? »

« Exact. C’est pour ça que j’ai été son jouet depuis si longtemps. Rien que d’y penser me rend fou. »

« Brightman donne aussi l’impression de n’être que dans la vingtaine, mais c’est pire dans ton cas. Je pensais que tu étais dans le début de la vingtaine. »

« … Ton regard me dérange un peu. »

« Pourquoi n’es-tu pas marié ? Est-ce que ce salaud t’en a empêché ? »

« Je n’ai pas eu l’opportunité. »

« Ah, je vois. Pas eu l’opportunité, hein ? »

« Je n’aime pas trop ton ton… »

« Quoi ? Pourquoi ? Si tu n’as pas eu l’opportunité, tu n’as pas eu l’opportunité, c’est tout. »

« Ku… Je veux te tuer, mais juste le fait de le penser me donner l’impression que ma tête va exploser… ! »

Walker avait ensuite bâclé son évaluation d’Éveillé et obtenu un Rang B. S’il avait fait un bon usage de son équipement et de sa capacité de camouflage, il aurait été classé de Rang A+. Bien sûr, il n’avait aucune raison de révéler ses vrais pouvoirs.

Après avoir obtenu son permis, le reste s’était fait facilement. Je lui avais dégoté une chambre d’hôtel avant de lui louer une maison proche de la mienne.

Pour tout dire, j’avais même pensé à quitte la maison parentale pour devenir indépendant. Comme les monstres allaient vraisemblablement me cibler, ma famille serait la première en danger s’ils se trouvaient proche de moi. Cependant, j’avais repensé à ce qu’avait dit Loretta. J’avais encore le temps. Donc autant ne pas trop chambouler ma routine quotidienne.

Je savais ce qu’elle entendait par ‘routine’. Ce n’était pas qu’un temps de paix qu’elle et moi pourrions apprécier ensemble, mais aussi ma vie sur Terre. Ainsi, c’était bon pour le moment. Lorsque le temps viendrait, elle me dirait tout. Je savais qu’elle faisait ça pour mon bien. Bien sûr… Il faudrait aussi que je lui réponde. Uuuu, c’était assez embarrassant, agréable et étrange en même temps. Maintenant que j’y pensais, il y avait aussi le problème avec Ye-Euyn. Ma tête était deux fois plus confuse.

Alors même que j’étais en train de faire tourner ces informations dans ma tête, je m’étais occupé du logement de Walker. Celui-ci avait alors demandé.

« Tu as vraiment beaucoup d’argent. »

« Je peux échanger de l’or pour ça, donc j’ai largement assez pour quelque chose d’aussi simple. »

« Même en étant au 44ème étage, je n’obtiens que 100 pièces d’or tous les trois monstres que je tue. Avec ça, il ne me reste plus grand-chose une fois les dépenses en potions et en réparation d’équipement faites. En tout cas, je n’ai pas assez pour dépenser autant dans une maison. C’est différent pour toi ? »

« Tu es au 44ème étage et tu ne gagnes que 100 pièces d’or tous les trois monstres ? Ha, je vois. C’est donc comme ça que ça se passe dans le Troisième Donjon. »

« Tu es vraiment doué pour faire enrager les gens. Espèce de… ! Kuaaak ! »

J’appréciais vraiment ce spectacle, de le voir se tortiller sur le sol comme ça. C’est ainsi que Walker était devenu notre voisin et que Yua avait obtenu un garde du corps de confiance. Une fois que tout cela avait été réglé, j’avais enfin pu retourner dans le donjon. Cela dit, c’était toujours mon premier jour d’accès au donjon depuis mon expulsion.

*

J’avais pensé à affronter de nouveau la Sinistre Faucheuse par moi-même, mais je m’étais souvenu des paroles de Lin qui commençaient à dater d’un moment. Il m’avait dit à l’époque que beaucoup de personnes étaient bloquées au 40ème étage. C’est ce qui m’avait motivé à rejoindre un groupe. Celui que j’avais rejoint était composé d’un homme de 50 ans. Les Explorateurs n’avaient pas tendance à vieillir aussi vite que les personnes ordinaires, donc il était plus probable qu’il soit un peu plus vieux.

« Hm ? Je ne t’ai jamais vu avant. Cela fait un moment qu’un nouveau n’est pas apparu au 40ème étage. »

A la suite du chef de groupe, d’autres membres, assez âgés eux-aussi, m’avaient salué. Certains d’entre eux m’avaient regardé avec un air inquiet.

« On va se faire balayer plus vite que d’habitude. Ne devrions-nous pas le virer ? »

« Ne dis pas ça. Les nouveaux aussi doivent obtenir de l’expérience. Comme on va échouer de toute façon, autant qu’il gagne un peu de bouteille. »

« Nous ne réussirons pas de toute façon. On va finir par pourrir au 40ème étage. »

« … »

Qu’est-ce que c’était que cette atmosphère de résignation morbide ? Un sentiment de défaite flottait au-dessus du groupe.

« Même si on passe, il n’y a plus trop d’intérêt à monter de niveau. Autant l’aider comme on peut. »

« Arrêtez avec tout ça. Le nouveau va se sentir déprimé si vous continuez. »

Non, je veux vous défoncer la gueule avant tout chose…’ Je m’étais retenu de dire beaucoup de choses, avant de me présenter brièvement.

« Je suis Kang Shin, un Explorateur de la Terre. »

« De la Terre ? »

« Kang Shin ? Attend… Kang Shin ? »

Quelques-uns de nos camarades qui étaient bloqués comme nous au 40ème étage ont réussi à passer grâce à un certain Kang Yungoong. »

« J’étais là aussi. Je suis mort mais apparemment ils ont réussi à passer après ça. »

« Ce n’est pas le plus important. J’ai entendu dire récemment dans la Zone Résidentielle que Kang Shin est le nom du Pince Couronné des rumeurs. »

« Le Prince Couronné est au 40ème étage… »

Même eux connaissait mon surnom tristement célèbre. Avec un sourire amer, j’avais continué.

« J’ai déjà vaincu le Maitre d’Étage du 40ème, donc je peux vous dire cela le plus sérieusement du monde. Si vous voulez avancer au-delà de cet étage, il vous suffit de survivre. Je ne peut pas me permettre d’assurer votre sécurité. »

« Le Prince Couronné… »

« Compris. »

« Ok. Je veux aller plus haut. J’ai toujours mon monde… »

« Peut-être… qu’un miracle va aussi venir à moi. Bien que j’aie quitté mon monde, je serais peut-être autorisé à continuer mon ascension… ! »

Leur esprit combattif était presque de retour. Mais ça me suffisait. Si je pouvais alléger leur désespoir, même un petit peu, c’était suffisant ! J’avais levé ma Lance Gloutonne en l’air en criant.

« Le but est que tout le monde traverse le 40ème étage. C’est parti ! »

« Oooooooh ! »

Cependant la Faucheuse était un des pires ennemis à affronter en groupe. Elle utilisait principalement des attaques de zone et lorsqu’elle se téléportait aléatoirement derrière un Explorateur, ceux de type guerrier subissaient des dégâts souvent mortels alors que ceux de type magicien ou prêtre étaient tués instantanément. Ses vagues de lames, ses faux lancés depuis ses entrailles et les mains noires sortant du sol étaient toutes fatales !

C’était difficile de s’occuper de la Faucheuse, mais il y avait aussi 500 apparitions dont je devais me soucier. Dès le départ, j’avais dit aux membres du groupe de se concentrer sur les apparitions, mais ils avaient réussi à mourir un par un. Lorsqu’il n’était plus resté une seule apparition, seul trois autres membres du groupe étaient encore en vie.

« Kuk, aujourd’hui nous avons tenu un long moment. »

« Dire qu’on a réussi à tuer toutes les apparitions… »

« Attention derrière vous ! »

[Mourez !]

Au son de ma voix, ils s’étaient tous les trois jetés au sol. La faux du boss avait frôlé le haut de leur crâne. Je l’avais stoppé grâce à la magie de Ruyue. A cause de la défense magique de la Faucheuse, Ruyue n’avait pu la retenir qu’un instant, mais ça avait été suffisant pour que je m’approche et que je la frappe.

« Bouffe ça ! »

La Vitesse Divine suivie par Enchainement d’Éclairs Blancs ! Suite à ce combo, un énorme trou était apparu dans la poitrine de la Faucheuse. Elle s’était ensuite libérée des entraves de Ruyue avant d’invoquer son océan de mains noires. Cependant, je savais déjà comment les gérer.

J’avais infusé Ruyue dans mon armure afin que les mains noires se gèlent et se brisent en attrapant mon armure. Les autres membres étaient à l’abri dans une barrière sacrée qu’un des prêtres survivants avait créée. Confirmant qu’ils étaient à l’abri, j’avais crié.

« Hey le prêtre, est-ce que tu peux l’empêcher de voler ?! »

« Ô Iloinu, abat donc cet être maléfique ! Marteau Divin ! »

[Kuaaaaaa ! Espèces d’insectes insignifiants, comment osez-vous !]

« Je t’attendais ! »

Après avoir atterri suite au Marteau Divin, la Faucheuse avait disparu avant d’apparaître derrière moi. Je m’étais instantanément tourné afin de la frapper en pleine tête. L’Aura Spirituelle électrique de Peika s’était condensée alors que le boss criait sans fin. Bien qu’elle ait invoqué une faux noire afin de me frapper la tête, si j’avais été assez bête pour me la prendre, je ne serais pas vivant pour en parler. Avec ma lance toujours dans ma main, j’avais utilisé mon corps comme pivot afin d’éviter la faux. Puis j’avais secoué ma lance encore plus violemment en criant.

« Explosion de Tonnerre ! »

[Coup Critique !]

Même si mon attaque avait réussie, je m’étais rapidement reculé. Une petite faux était sortie du corps du boss tout en filant vers moi. Son corps entier était une arme. Je ne pouvais pas laisser mon attention fléchir ne serait-ce qu’un instant. Il fallait que j’emploie la technique du hit&run1). En plus, alors que je courrais, il fallait que je fasse attention à ses attaques à longue portée. C’était vraiment un boss casse-burnes.

[Je vais te tuer, Héros !]

« On pense pareil. Je veux te tuer moi aussi. »

J’avais lancé un sourire glacé à la Faucheuse tout en renforçant ma prise sur ma lance. Puis sans aucune hésitation, j’avais chargé vers elle. ‘Comme si j’allais me laisser tuer une seconde fois par le même mec ! Goûte à la colère d’une semaine de perdue !’

[Vous avez obtenu 37.500 pièces d’or.]

[Les récompenses seront distribuées par ordre de contribution.]

[La contribution de Kang Shin est la plus élevée. Choisissez votre récompense.]

[1. Faux de la Faucheuse Sinistre.] |[2. Elixir de Renforcement de l’Âme.] | [3. Potion de Mana Supérieure.] |[4. Epée de Bataille Renforcée.]

Au final, j’avais réussi à tuer la Faucheuse sans que tout le monde ne meure. Cependant, les autres étaient de différents groupes, et ils regardaient la Faucheuse avec un air mi-figue mi-raisin. Je me moquais un peu de ce qu’ils ressentaient, donc j’avais directement regardé la liste des récompenses. Bien, mon élixir était là. Je l’avais immédiatement choisi avant de l’avaler.

[Vous avez consommé un Elixir de Renforcement de l’Âme. Votre âme se renforce. Votre Magie et votre Charme augmentent de 1.]

Un sourire était apparu sur mes lèvres. Je devenais de plus en plus fort. J’avançais lentement mais surement. Tout en étant confiant dans ma croissance, j’avais serré les poings.

Je continuerais à chasser la Faucheuse, à renforcement mes stats et à avancer dans le donjon. Je renforcerais aussi mes élémentaires, je collecterais des sorts et je changerais d’équipement lorsque ça deviendrait nécessaire.

C’est ainsi que je deviendrais plus fort.

Afin de ne jamais, JAMAIS, me laisser trainer vers le désespoir que ces glands m’avaient montré aujourd’hui.

Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *