Infinite Competitive Dungeon Society – Chapitre 121

L’effet de ma cape qui me protégeait contre les attaques surprises ne pouvait pas être utilisé avec l’apparence de Ludia.. Bien que j’avais conservé toutes mes compétences, ça n’incluait pas les effets de mes équipements. Ainsi, je n’avais pu qu’observer la lame me poignarder, sans rien faire.

[Vous avez été poignardé avec une arme légendaire, Suceur d’Âme, forgé avec le pouvoir du Seigneur Démon. Si vous ne recevez pas de traitement de pointe rapidement, vous serez bientôt tué ! Tous les membres du groupes subiront l’effet de statut ‘obéissance honteuse’. Cri de Guerre d’Orc Lord tente de résister. La résistance est insuffisante, résistance échouée !]

Donc même le cri de guerre pouvait échouer !? La raison pour laquelle il n’avait pas assez de résistance devait être parce qu’il avait dû rompre la pétrification. Comme la pétrification était un effet lancé par le Seigneur Démon, c’était compréhensible. En fait, ça aurait été surprenant que ce sort ait pu résister à nouveau à un effet de statut.

« Je ne pensais pas que tu serrerais les dents et que tu viendrais me chercher… Mais je suis heureuse d’avoir pu utiliser cette épée, grande sœur. »

« Kof. »

« Mais quand même, je suis surprise. Je pensais que tu te ferais attraper avant que ça ne soit mon tour. On avait mis beaucoup d’espions parmi les chevaliers, tu sais. Ah, à cette heure-ci, l’Armée des Démons devrait avoir déjà attaqué le Palais aussi. Les démons qui d’ordinaire restent dans le territoire du Seigneur Démon ont été envoyé là-bas, sachant que ça serait la meilleure opportunité. Une force d’élite a dû être constituée afin de venir me secourir. Sans elle, qu’est ce qui aurait pu arriver au Palais Impérial… à Papa et Maman ? Je ne pense pas que le dirigeant d’un empire s’enfuirait dans le donjon, donc il a dû être capturé, tu ne penses pas ? »

Je toussais du sang. Une douleur infinie me parcourait, partant de l’endroit où j’avais été poignardé. C’était comme si mon âme allait se faire aspirer par l’épée. Les membres du groupe avaient essayé de s’approcher de moi, mais j’avais secoué la tête en leur jetant un coup d’œil. C’était le signal pour exécuter le plan que nous avions conçu ‘au cas où’. Bellode avait alors secoué la tête avec un regard douloureux mais l’invocateur et la magicienne étaient différents. Ils avaient immédiatement exécuté l’action. Bien qu’ils semblent souffrir de l’effet de statut, je leur avais donné un ordre excessivement simple.

Pensant que la victoire était à sa portée, Shina avait continué.

« Pourquoi tu ne dis rien, grande sœur ? Comme par exemple quand ou pourquoi je me suis rallié au Seigneur Démon. Ou si le Seigneur Démon m’a lavé le cerveau. N’as-tu pas des choses à me dire ? »

« Qu’est-ce que tu veux ? »

Shina avait semblé surprise à ma question directe. Elle avait relevé le coin de ses lèvres en un sourire avant de répondre.

« C’est le siège aux côté du Seigneur Démon, grande sœur. Un siège où je pourrais obtenir tout ce que je veux au monde… Il m’a autorisé à rester à ses côtés. Bien sûr, avec une condition supplémentaire. Le pouvoir de Kang Shin, le Héros de l’autre monde. Tu sais à quel point je suis avide, n’est-ce pas grande sœur ? Le Seigneur Démon a accepté mon offrande du pouvoir d’un autre Héros. Il me tient aussi en haute estime. On, va bien ensemble, tu ne trouves pas ? »

« Donc… à cause de ton avarice, tu as coopéré avec lui pour détruire l’Empire d’Ehuir, me tuer, et offrir le pouvoir de Shin au Seigneur Démon ? Laissant ainsi ton monde s’effondrer ? »

« Oui. Quoi, tu essayes de le contacter ? Abandonnes, grande sœur. Le pouvoir de cette épée est incroyable. La seule chose que tu es autorisée à faire est de m’insulter avec le peu de temps qu’il te reste. Tu ne peux surement même pas ouvrir ton inventaire, non plus. »

Il ne s’ouvrait effectivement pas. Je lui avais déjà fait savoir qu’il restait d’autres personnes que moi, mais Shina avait continué sans s’en soucier.

« Je ne te l’ai pas déjà dit, grande sœur ? C’est une épée qui contient le pouvoir du Seigneur Démon. Tous ceux présents n’ont plus le droit à la liberté. Au minimum, tout ce qu’ils peuvent faire en tant qu’Explorateurs leur est interdit. En plus, les autres que tu as sauvés sont… ! »

Shina avait parlé tout en tournant la tête, et elle avait été choquée. Autre que Bellode, qui serrait les dents tout en fermant les yeux, les actions de l’invocateur et la magicienne l’avaient laissé pantoise.

Sept Explorateurs, qui étaient ligotés suffisamment pour ne même pas être capable d’ouvrir l’accès au donjon, avaient été jeté par-dessus bord. Actuellement en chute libre, ils criaient tous.

« Kuaaaaaaaaaaaaaaaaak ! »

« V-Votre Majesté ! »

Comme à la fois leurs mains et leurs jambes étaient attachées, ils étaient destinés à entrer en contact avec le sol à grande vitesse sans rien pouvoir y faire. Bien sûr, ils ne pouvaient pas non plus s’échapper dans le donjon.

Dès l’instant où j’avais réalisé que Shina avait été frappé par la magie du Seigneur Démon volontairement, les chances que les autres pétrifiés soient des traitres étaient devenus exceptionnellement hautes. Et lorsqu’elle l’avait confirmé de sa propre bouche, les membres de mon groupe les avaient juste poussés dans le vide. Devoir tuer les personnes que nous étions venu sauver… c’était vraiment un sentiment désagréable.

« Pourquoi ! »

« Ils vont probablement mourir. »

A ma courte phrase, Shina avait eu un regard étonné, mais avait rapidement remis de l’ordre dans sa mèche rebelle et soupiré.

« Hu… Je me moque de ce qu’il peut leur arriver. Ils étaient uniquement là pour rendre ma capture plus crédible. Le plus important est que vous ne puissiez rien me faire. »

Elle semblait dire la vérité. Même après avoir jeté par-dessus bord sept Explorateurs, l’invocateur et la magicienne ne pouvaient pas m’approcher. Apparemment, la lame qui trifouillait dans mes entrailles les en empêchait. S’ils tentaient de forcer une action dans ce sens, ça risquerait d’être eux qui feraient un plongeon dans le vide. Ça devait être l’effet d’Obéissance Honteuse. Juste en attaquant une personne, tout le groupe était éliminé ! Je savais qu’on parlait là d’une arme forgé avec le pouvoir du Seigneur Démon, mais quand même ?! A ce moment, alors que je sentais ma vitalité sur le point d’atteindre zéro, un message avait retenti dans mon oreille, me surprenant.

[Irréductible s’est activé. Toutes vos blessures ont été soignées et votre vitalité a été restaurée à hauteur de 50% de son maximum.]

[Le pouvoir de la Suceuse d’Âme empêche les soins ! Si vous ne recevez pas un soin de Haut-Rang Sacré d’ici 2 minutes, vous mourrez !]

Sans même savoir qu’Irréductible s’était activé, Shina avait souri avec confiance en disant.

« Huhu, cette épée est aussi le contrat nous liant. C’est le pouvoir qui m’a été transmis. Soit heureuse, grande sœur. Tu aimes Kang Shin, non ? Il sera frappé par la même arme. Avec cette épée, je lui volerais le pouvoir de son monde. Comment c’est ? Tu es heureuse de mourir de la même façon que ton âme sœur ? »

« Kuu, ça fait mal… Il y a une chose que je voudrais dire. »

Après son discours, j’avais probablement appris tout ce que je pouvais apprendre avec l’apparence de Ludia. J’avais donc immédiatement annulé mon déguisement.

En un instant, ma taille avait augmenté, mes cheveux s’étaient raccourcis et ma voix était devenue plus grave. Mes deux bras, qui tenaient Shina, étaient passés de deux bras fins de jeune fille à des bras vigoureux d’homme. Surement à cause de l’épée maudite, je ne portais pas mon équipement et seulement mes sous-vêtements. Comme la lame était coincée dans mon estomac, ceux-ci étaient teintés de rouge. Sans rire, ça faisait vraiment très mal.

« Je ne suis pas ta grande sœur, Shina. »

Les yeux de celle-ci s’étaient écarquillés en grand.

« Shin ?! »

« Bellode, la requête a été remplie. Es-tu d’accord ? »

« …Kuk, la requête… Désolé, mais même comme ça, je ne peux pas… ! »

« Vraiment ? Mais je ne pense pas que ça soit de ton ressort à ce niveau-là. »

Dès l’instant où j’avais dit ça, une fanfare avait retenti dans mes oreilles.

[Requête Complète ! Bien que l’auteur de la requête n’ait pas menti, la cible de la mission est devenue l’ennemie du monde. A partir de ce moment, tous les Mercenaires Dimensionnels qui ont portés la mission à terme seront considérés comme ayant remporté la quête avec succès. Il est recommandé que vous retourniez dans votre dimension aussi rapidement que possible.]

[Vous avez obtenu 8 points de compétences comme récompense pour cette quête !]

8 points. C’était vraiment beaucoup. Je ne pouvais pas ouvrir ma fenêtre de statut à ce moment-là, donc je ne pouvais pas utiliser ces points que j’avais durement gagnés.

Shina était visiblement surprise par le fait que j’avais changé d’apparence, mais après avoir réalisé que l’épée était toujours dans mon ventre, elle avait regagné ses esprits.

« Shin tu es déjà devenu un Mercenaire Dimensionnel ? Je ne l’aurais jamais imaginé. En plus, tu t’étais déguisé en ma sœur… C’est dommage que je n’aie pas pu la tuer ici, mais au moins tu m’as simplifié la tâche. Je peux remplir ma part du contrat avec le Seigneur Démon maintenant. »

« Je me disais bien que je n’étais pas ton âme sœur. »

« Pitié, Shin. Mon âme sœur n’est pas une recrue immature comme toi. C’est le Seigneur Démon. »

Ludia n’avait-elle pas dit que les yeux des femmes de son clan leurs permettaient de découvrir leur âme sœur qui permettrait à l’Empire de perdurer ? Apparemment il y avait une erreur dans l’énoncé. Par exemple, au lien de permettre à l’Empire de perdurer, c’était surement plus du genre permettre à leur descendance de perdurer. Avec son âme sœur en la personne du Seigneur Démon, c’était compréhensible qu’elle soit autant excitée. Spécialement du fait qu’elle m’avait immobilisé avec une arme aussi puissante.

A ce moment, j’en étais complètement certain. J’aurais voulu croire que le Seigneur Démon lui avait lavé le cerveau, mais tous les effets négatifs sur elle auraient dû disparaître avec mon cri de guerre. Comme elle avait menti à propos son âme sœur, supposé être moi… elle avait dû conspirer avec le Seigneur Démon depuis longtemps.

« Donc, Shina, tu me hais tellement que tu veux me tuer ? »

« Hm… Pour être honnête, je pense que tu aurais fait un bon petit-ami. Tu es mignon, fort et gentil. »

« Merci pour le compliment. Au fait, Shina, je suis venu ici pour te sauver. Bien que j’ai pris l’apparence de Ludia, j’espérais que tu allais bien. »

C’était la vérité. Si possible, j’aurais voulu sauver Shina et repartir. J’aurais voulu compléter la mission en premier afin de ne pas avoir à voir Shina se rebeller contre l’empire, sa sœur et ses parents. Je ne voulais pas voir le visage en pleurs de Ludia et je ne voulais pas qu’elle me haïsse. Mais…

« Mais tu es un Héros, n’est-ce pas ? Sans prendre en compte le fait que je t’aime bien ou pas, tu dois te sacrifier toi-même pour le futur. S’il te plaît, considère juste ça comme ton destin. »

« Je vois, donc tout dépend du ‘destin’… En vérité, Shina, notre conversation jusqu’à maintenant a été insignifiante. »

« Quoi ? »

Désolé Ludia. Mais je n’ai aucunement l’intention de laisser vivre quelqu’un qui a essayé de me tuer.’

« Caduceus. »

Le serpent spiralant autour de mon bras avait ouvert les yeux. Il était noir anthracite, puis il s’était éparpillé en pièces.

[Comme votre cible à un niveau inférieur au votre, vous reflétez tous les dégâts que vous avez subis à la cible.]

« Kuhuk !? »

Shina avait attrapé son estomac en grognant. J’avais touché mon estomac et confirmé que l’épée n’était plus coincée dans mes tripes. Mes HP étaient de nouveau remplis. L’état de mon corps était tellement parfait qui je trouvais ça étrange.

Envoyant du mana dans mon bracelet, j’avais revêtu mon armure. Puis, j’avais vérifié que mes alliés allaient bien. Comme prévu, ils avaient échappé à l’effet de statut et me regardaient avec des expressions confuses. Voyant l’état de Shina, Bellode s’était précipité vers moi, mais l’invocateur lui avait frappé l’arrière de la tête avec son arc infusait de mana.

« Ce mec est vraiment stupide. Même après ce qu’elle lui a fait… »

« Kuk… »

« Kahak ! »

Shina avait toussé du sang noir avant de relever la tête vers moi. L’épée était plantée dans son estomac tout en émettant une aura noire. Juste la regarder me donnait la chair de poule, tout spécialement en repensant au fait que quelques secondes plus tôt, elle était logé dans mes entrailles.

« Que, Qu’est-ce que… tu… »

« Shina. Dans mon pays, on appelle ça le contrecoup du karma. »

Je lui avais expliqué froidement.

« Je t’ai simplement retourné ce que tu m’as infligé. »

« Comment ? Le pouvoir du Seigneur Démon… Et grande sœur… »

« Tu as justifié le meurtre avec ton avarice, non ? »

Quant à moi, je te tue pour ma propre justice.’

« Kuhuk…Shin, sauve-moi. S’il te… »

Il venait sans dire que je n’avais jamais tué d’être humain. J’avais tué des monstres comme des fourmis. J’avais même tué des démons après être venu ici. C’est vrai, j’avais aussi tué des chimères qui étaient en partis composées d’humains.

Cependant, je n’avais jamais tué d’être humain. Sans parler de la question considérant si la vie d’un être humain avait plus de valeur ou pas, j’avais une répulsion naturelle à tuer des gens de la même espèce que moi. C’était une répulsion que normalement tout le monde avait.

Mais j’avais étonnement accepté le fait de tuer Shina. Elle avait essayé de tuer sa sœur aînée. Elle avait voulu trahir son continent pour se jeter dans les bras du Seigneur Démon. Elle avait accepté un plan dont le but était de tuer ses propres parents.

Non, ce n’était pas la raison. Je n’essayais pas de la tuer pour ces raisons compliquées. C’était plus simple.

C’était parce qu’elle était mon ennemie et qu’elle avait essayé de me tuer.

Pour la tuer, je n’avais pas eu besoin d’autres raisons.

« Kuk…kuhuk ! »

« Huu. »

Une fois que j’avais réorganisé mes pensées, j’avais rapidement agi. J’avais sorti ma lance de mon inventaire avant de l’amener contre l’épée coincée dans son estomac. Bien que l’épée ait appartenu à Shina, ce n’était plus le cas comme elle lui avait infligé des dégâts critiques. En fait, il était plus que probable qu’elle soit mienne.

Comme prévu, ma lance avait facilement absorbé l’épée démoniaque, qui était joyeusement en train d’aspirer son âme.

[La Lance Gloutonne Cramoisie a absorbé la Suceuse d’Âme. Croissance : 87%]

Elle avait un rang inférieur à l’épée sacrée. Quelle puissance l’épée sacrée avait-elle bien pu avoir à son apogée ? Tout en me posant la question, j’avais regardé Shina qui cherchait à reprendre son souffle.

« S-Shin. »

« Tu essayes d’ouvrir le donjon. »

Dès que j’avais senti sa résistance, j’avais invoqué mes élémentaires. Peika et Ruyue étaient apparues sur mes épaules à l’instant où je les avais appelées. Avec un grognement, Ruyue tenait l’œuf avec son petit corps, mais j’avais prétendu ne pas voir ça en lui ordonnant.

« Entrave-la. »

[Okay !]

A cet instant, les mains de Shina ainsi que ses pieds avaient été gelés. Avec l’épée démonique disaprue, elle ne m’arrivait plus à la cheville. Ayant perdu son moyen de me combattre et de s’enfuir, elle n’avait pu que me regarder avec un regard hagard.

« Shin, tu as retiré l’épée pour me sauver, non ? »

« Faux. »

Sans même une once d’hésitation, j’avais abattu ma lance.

« Je me suis débarrassé de l’épée afin de ne pas regretter par la suite de ne pas t’avoir achever moi-même. »

Je porterais le poids de mes crimes. Je ne donnerais pas l’excuse selon quoi je n’avais fait que lui retourner les dégâts que j’avais subis. Je l’avais identifiée comme mon ennemi, et c’est pourquoi j’agissais en ce sens.

La lance avait tranché Shina en deux et l’énergie électrique dans ma lance avait brûlé les deux parties jusqu’à n’en laisser que des cendres. J’avais entièrement détruis son corps afin qu’elle ne puisse pas être ressuscité comme mort-vivante.

De mes propres mains, j’avais tué la sœur de Ludia.

Le fait que j’ai ressenti la même chose que quand je tuais un monstre était à la fois triste et effrayant.

Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *