Infinite Competitive Dungeon Society – Chapitre 220

[Encore un homme…]

« Tu pourrais cacher ta déception ! »

Le Maître d’Étage du 70ème étage était, comme je l’avais supposé, le Roi des Incubes. Avec ses vêtements au design moderne et ses traits bien dessinés, il avait effectivement tous les atouts pour attirer les femmes d’un simple regard.

Bien que son Charme soit assez haut pour affecter les hommes comme les femmes, je n’étais pas du tout affecté, du fait de mon Charme supérieur.

[Je n’aime pas combattre. Je préfère largement passer mon temps à murmurer à l’oreille des belles femmes.]

« Ouais, ouais, j’ai compris. Tu es un gros dégueulasse. Ramène-toi. »

[Je hais tout particulièrement les hommes qui dégagent autant de phéromones que toi ! Toi et les tiens, vous volez mes femmes !]

« Occupe-toi de ton cul ! »

Après ses attaques verbales douteuses, le Roi des Incubes m’avait chargé avec une épée ornementée en main. Lorsqu’il avait donné un coup avec celle-ci, des milliers de lances de glace étaient apparues dans les airs. Avec ça, je pouvais au moins lui reconnaître qu’il avait une belle quantité de mana.

[Mes lances de glaces vont te pénétrer !]

« Tu peux arrêter avec les sous-entendus graveleux ?! Et puis je serais celui qui te pénètrera avec ma lance de glace ! »

J’avais renâcler en chargeant vers le boss. Au même moment, Ruyue s’était envolée. Dans son apparence humaine, elle avait crié.

[Tous ceux qui embêtent Shin recevra une leçon de ma part !]

Immédiatement après ses mots, les milliers de lances de glace qui volaient dans ma direction s’étaient arrêtées. Puis, en suivant le geste de la main de Ruyue, elles s’étaient regroupées en une seule énorme lance. Le Roi des Incubes avait donné un coup d’épée avec une expression choquée, mais il était trop tard. Il avait complètement perdu le contrôle de son sort.

[Un vulgaire élémentaire ose se dresser contre moi ?!]

« Si tu regardes ailleurs, tu vas crever ! »

Non pas qu’il ne mourrait pas s’il continuait à me regarder, cela dit. Alors qu’il resté bloqué sur l’énorme lance de glace dans les airs, j’avais utilisé Vitesse Divine pour lui asséner un Coup Héroïque enveloppé de flammes chaotiques. Mon attaque avait creusé un énorme trou dans son épaule.

[Kuaaaaaak ! Ma noble enveloppe charnelle !]

« Les autres hommes qui sont passé avant moi n’ont-ils pas fait la même chose ? »

[Tu oses me regarder de haut car je suis retenu dans le donjon ? Tu n’es pas meilleur, tu n’es qu’un vulgaire outil utilisé par le destin, humain !]

Dans sa rage, il m’avait chargé dessus avec un regard sanguin. J’avais souri en tenant ma lance.

Les flammes chaotiques et mon aura blanche s’étaient mélangés, s’embrasant tellement qu’il en devenait difficile de les décrire. J’avais alors répondu à la charge du boss avec ma propre charge, voyant l’énergie démoniaque du Maître d’Etage se rassembler en lui.

« Va te faire foutre avec ton destin à la con ! »

Au même moment, des centaines de lances de glaces renforcées par Ruyue s’étaient abattues. Le Roi des Incubes avait frappé avec son épée, créant une barrière. Il avait ensuite utilisé la magie pour briser les lances en approche, mais son visage était sombre, comme s’il savait déjà qu’il allait perdre.

Il n’avait pas tort. Il avait déjà utilisé une bonne quantité de mana pour créer ses lances de glace. Lorsque son sort avait échoué, sa défaite n’était devenue qu’une question de temps.

[Humain, humain, humaiiiin ! Désespère ! Abandonne face au destin ! Deviens un nouveau vaincu et tombe pour toujours dans les limbes de la rancœur !]

« Arrête de parler de toi de cette façon ! »

Mes lances de glace avaient alors brisé sa barrière pour frapper son corps. Ses beaux vêtements s’étaient déchirés alors que ses membres se détachés de son corps. Étonnamment, son visage était resté intact durant tout le combat.

[Kuhuk… Je ne t’oublierais pas !] Avait-il dit en crachant du sang avec un regard mauvais. J’avais alors planté ma lance en plein dans son visage en disant.

« Des conneries jusqu’à la dernière seconde, hein ? Même si j’affronte un Maître d’Etage 10 fois par jour, aucun de vous ne se souvient jamais de moi. »

[Un Grand Achèvement ! Vous avez vaincu le Maître d’Étage, Roi des Incubes, seul ! Incroyable !]

[Vous êtes passé 71. Vous avez obtenu les qualifications pour parcourir le 20ème étage de l’Au-Delà.]

[Vous avec obtenu 5 points de stats.]

[Vous avez obtenu le titre Tueur du Roi des Incubes. Toutes vos stats augmentent de 1. Cet effet s’applique même lorsque ce titre n’est pas équipé.]

[Vous êtes passé au Rang Or 2. Félicitations.]

[Vous avez vaincu le Roi des Incubes seul. Vous obtenez la récompense spéciale Haut Supérieur du Roi des Incubes.]

[Vous avec obtenu 500.000 pièces d’or.

[Choisissez votre récompense.]

[1. Livre Magique de Fascination.]

Contrairement à la Reine des Succubes, quelqu’un semblait avoir déjà récupéré la récompense de la première victoire en solo. Autrement dit, un Explorateur qui n’avait pas pu vaincre la Reine des Succubes du premier coup avait réussi à le faire avec le Roi des Incubes. Ce boss… Pauvre gars…

En tout cas, la récompense que je venais d’obtenir était vraiment irritante. Le Livre Magique de Fascination. Un autre objet ennuyeux venait d’apparaître. Je ne pouvais pas refuser la récompense de toute façon. Pensant que j’aurais besoin de contrôler mon Charme encore une fois, j’avais soupiré en acceptant mon destin.

[Vous avez appris le sort passif FascinationFascination renforce votre Charme. Au niveau 1, il augmente votre Charme de 10%. Contre les membres du sexe opposé, votre charme aura un effet doublé.]

« Je le savais… »

Si cet effet multipliait l’amplification que j’avais obtenu de la Reine des Succubes, cela voudrait dire que mon Charme serait quadruplé contre les personnes du sexe opposé. Même si l’effet était additif plutôt que multiplicatif, cela triplerait quand même le résultat. Comme les sorts que j’avais obtenu jusque-là dans le donjon étaient additifs, il y avait de grandes chances que ce soit la même pour celui-là.

Du 60ème au 70ème, la stat mise en valeur était vraiment le Charme. Hwaya devait en être particulièrement heureuse.

En tout cas, comme mon Charme avait de nouveau atteint un palier dangereux, il fallait que je le contrôle avant de me diriger vers la Boutique d’Étage.

Tu es de retour Shin…Uuuu, ton Charme a encore augmenté ! »

« Si tu dois en vouloir à quelqu’un Loretta, tu peux t’en prendre au créateur du donjon. »

« Pourquoi est-ce que j’en voudrais à qui que ce soit ? Je vais parfaitement bien tant que tu ne vas pas séduire d’autres femmes. En fait, je devrais même remercier le Seigneur pour ça ! »

« Tu es presque un peu trop honnête à ce propos… »

En voyant mon sourire mi-figue mi-raisin, elle avait gonflé sa poitrine proéminente en signe de fierté.

« L’honnêteté est un de mes points forts ! Donc maintenant, Shin… »

« A plus tard. »

« Je savais que tu dirais ça ! Je te hais ! »

En laissant Loretta derrière moi, j’étais retourné voir le Roi des incubes pour me défouler tranquillement. Et puis pour que mon plan fonctionne, il fallait que je travaille dur.

Deux heures plus tard, au hall de guilde sur Terre, j’avais passé en revue les membres qui voulaient participer à l’expédition. J’avais déjà prévenu tout le monde de notre petit projet le jour à j’avais promis à Yua de l’aider à trouver un nouveau compagnon, et après avoir fini mes combats du 70ème étage pour la journée, j’avais indiqué à tout le monde que nous étions sur le point de partir.

Au final, il aurait été plus rapide de compter les membres absents plutôt que présent. Attends un seconde…

« … Tout le monde est là ? »

« On va recoloniser un pays. N’est-ce pas évident que tout le monde doit venir ? » Avait dit Hwaya sur le ton d’une chef de groupe. Elle portait une tenue formelle en tenant un long bâton en argent dans une main. Elle se tenait à côté d’un mur vide, prête à expliquer quelque chose.

Michel et Leon avaient aussi hoché la tête à ses mots.

« Elle a raison. J’ai rejoint Revival parce que j’étais convaincu que nous éradiquerions les monstres de la Terre. C’est la première étape. Aucune chance que je rate cette occasion. »

« Bien dit vieil homme ! En plus, si je n’aide pas, je me sentirais coupable de recevoir de l’aide pour recoloniser le Texas ou la Californie. »

« Kuu, avoir perdu à Californie est vraiment une énorme catastrophe… »

« Haha, c’est pas grave, c’est pas grave ! Bien qu’on ne puisse pas ressusciter les morts, les territoires perdus peuvent toujours être reconquis. »

Plus de 10% de la population des États-Unis vivaient en Californie à l’époque. Lorsque les Deux Lunes s’étaient produites, une attaque massive de monstre avait décimé la moitié de la population de cet état. Même ceux qui avaient survécu avaient perdu leurs familles, propriétés et même la volonté de vivre.

« Nous irons bientôt en Californie, ne t’inquiète pas, Leon. »

« Je crois en toi mon ami ! »

« Shush. »

Hwaya avait intimé le silence en projetant un écran sur le mur vide derrière elle.

« L’endroit où nous allons aujourd’hui sont les Philippines. »

« Les Philippines… »

« a cause des monstres, 90 millions de personnes ont perdus leur vie là-bas. Ça représente 90% de la population du pays. Il s’agit d’une des plus grandes catastrophes à l’échelle de l’humanité. »

« J’ai vu des images satellites. C’est une vraie jungle luxuriante, comme si la zone avait remonté le temps sur des millions d’années. »

« Il est possible qu’il s’agisse de l’environnement naturel d’un autre monde. Même si vous avez déjà été aux Philippines par le passé, ne comptez pas sur vos souvenirs quand nous y serons. Il faut considérer ce territoire comme complètement inconnu. »

Le ton de Hwaya était sombre alors qu’elle pointait la carte dans son dos. Puis, quelques images étaient apparues à l’écran. De grands arbres, une végétation dense faisant penser à une image de la période jurassique. Entre les arbres, on pouvait deviner les silhouettes de monstres.

« Ces images ont été prises pendant le développement de la catastrophe qui a décimé les Philippines. A l’époque, trois Rang SS, moi comprise, avons combattus les monstres là-bas. Nous avons dû battre en retraite sans avoir pu réduire de plus de 10% les monstres présents uniquement sur la côte. Comme les autres pays occupés, les monstres des Philippines ont un rang plutôt élevé. Les plus faibles sont aux alentours du Rang A avec 60% de rangs S, 10% de rangs SS et 1% étant… supérieurs. De ce que nous savons. »

« C’est tout… ? Aie ! »

« Ne regarde pas les gens de haut juste parce que tu es fort. » Avait dit Ludia après m’avoir tapé sur l’arrière de la tête. J’avais alors répondu.

« Ils ont peut-être évolué depuis, devenant plus fort. Nous pouvons probablement estimer que la plupart ont gagner un demi rang. L’unité de combat des succubes a déjà reconquis la plupart des îles autres que les terres principales, et leurs rapports semblent indiquer que c’est un point commun aux différents territoires des monstres. »

« Exact. Les monstres étaient particulièrement forts. Cher Mari, ces Philippines… Je crois qu’il y a quelque chose au centre de la région. En passant prêt, j’ai senti une aura qui m’a fait trembler. »

« Ça pourrait être un monstre du niveau d’un général. En tout cas, cette opération est vouée à l’échec sans Shin. Comme tu le sais Shin, tes Yeux Démoniaques seront d’une importance cruciale. »

« Je m’en occupe. »

Je pouvais pétrifier tous les monstres en dessous de rang SS sans avoir à utiliser de mana. Cependant, comme les monstres de rang suffisamment élevé pouvaient certainement dépétrifier mes cibles, il était primordial de briser les statues de pierre de façon automatique.

Hwaya nous avait alors montré plus d’images des Philippines, expliquant la répartition qui avait été observé jusque-là. Les Philippines étant une nation à base d’îles, même la côte possédait des monstres océaniques puissants. Quant aux profondeurs de l’île, on pouvait trouver des monstres insectoïdes, des mammifères, et plusieurs autres types. Il y en avait vraiment pour tous les goûts.

« Il faut aussi penser à la raison qui nous a amené à nous y rendre. Trouver des monstres d’élites pour Yua. Daisy, arrête de baver ! »

« Un bon monstre est, un monstre mort. »

« Ta définition de monstres morts est plutôt celles de monstres morts-vivants. »

« Meki, forte parce que mort. Autres Mantes, faibles car vivantes. »

« Meki est le nom de la Reine des Mantes ? »

« Kang Shin, bon cerveau… ! »

Alors que je pichenettais Daisy, les explications de Hwaya avaient atteint leur paroxysme.

« Nous avons déjà expliqué la situation aux Gardiens et aux Ailes de la Liberté. Les médias parleront de nous aux alentours de midi. Il y a beaucoup de volontaires venant de différentes agences… »

« Rejette tout ceux en dessous du rang SS. »

« Tout le monde donc. »

En disant ça, elle avait brûlé quelques papiers dans sa main. Maintenant que j’y pensais, les seuls rangs SS qui ne faisaient pas parti de Revival étaient ceux que nous avions transformés en Explorateurs. Ils étaient probablement occupés à gravir le donjon.

Lorsque les papiers étaient devenus des cendres, l’expression de Hwaya s’était faite sérieuse.

« Confirmons une dernière fois. Nous ne forçons personne à participer à cette opération. Si vous n’êtes pas confiant dans vos capacités… »

En renâclant, Ludia avait répondu.

« Tu veux peut-être y aller seule avec Shin, mais ça n’arrivera pas. »

« Tsk, même si je le voulais, ma belle-sœur vient dans tous les cas… » Avait répondu Hwaya sur un ton boudeur en se tournant. Yua avait penché la tête en demandant à cette dernière.

« Belle-sœur ? Qu’est-ce que ça veut dire ? Ma compréhension de ce mot doit être fausse… Tu peux m’en dire plus ? »

Effrayante ! Et froide ! Pensant que c’était peut-être que mon imagination, j’avais regardé Hwaya qui était une Rang SSS, et une pyromancienne avec ça. En la voyant trembler elle aussi, j’avais l’impression que la température de la pièce avait baissé considérablement.

« Yua, ne soit pas aussi effrayante. Je veux être proche de toi aussi. Pourquoi tu ne m’aimes pas ? »

« Bien sûr que je t’aime bien, Hwaya. Haha… Alors ? Quel est le sens caché de belle-sœur ? »

Arrête de taquiner Hwaya, Yua ! Ses points de vies sont à zéro !’

« Reconquérir un pays juste avec nous… On dirait presque que nous sommes des super-héros de comics. »

« Tu n’as pas tort, Kang Yunghoong. Nous sommes les héros de ce monde ! »

« Shin, Yungoong. Quel choix de noms étranges. » (NdT : Shin veut dire Dieu et Yungoong veut dire Héros en coréen.)

« Et alors ? N’y a-t-il pas de meilleurs description pour ces deux-là ? »

« Et les hommes, arrêtez de dire n’importe quoi et ramenez-vous. Nous partons ! »

Les 17 membres de Revival s’étaient alors immédiatement rendu aux Philippines.

C’est à ce moment que nous étions devenus les personnages principaux d’un conte héroïque.

Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *