Infinite Competitive Dungeon Society – Chapitre 87

En un clin d’œil, l’éclair blanc avait frappé la hache qui se dirigeait vers moi. Comme Dullahan était en état de Super-armure lorsqu’il utilisait son sort, sa hache n’avait pas quitté sa main malgré la force de mon attaque.

J’avais alors rapidement amené mon arme en arrière pour frapper une nouvelle fois. En visant l’endroit exact de mon premier assaut, j’avais frappé, encore et encore. Comme la technique utilisait une grosse partie du mana dépensé afin de protéger mon corps, le coût en HP avait grandement diminué alors que le coût en MP avait, lui, augmenté. Chaque fois que je frappais avec ma lance, j’utilisais 3% MP pour 1% HP environ. Lorsque la septième attaque avait frappé la hache du boss, une fissure était apparue dessus. Bien que cela ait surpris Dullahan au point que ses yeux s’élargissent, il n’avait pas cessé d’attaquer pour autant. Huit ! Neuf !

[Je peux la bloquer !]

« Non, tu ne peux pas ! »

[Kuaaaaaaaaaaaaaaaaa !]

Avant que ma dixième attaque ait lieu, Ruyue avait utilisé une grosse quantité d’énergie de froid afin que la partie basse du corps de Dullahan ainsi que sa hache soient couverts de gel. Bien évidemment, sous l’état de Super-armure, cela n’affectait pas ses mouvements, mais la rencontre du froid de Ruyue et de la hache fissurée de Dullahan qui avait été chauffé par mes assauts répétés avait créé une symphonie de craquement lorsque ma lance l’avait frappé.

Tandis que les yeux du boss s’élargissaient de plus en plus de surprise, j’avais eu le temps d’enchaîner mon onzième et douzième coups. La fissure s’était alors élargie sur son arme. Elle n’était alors qu’à quelques centimètres du sol, prête à relâcher son sort dévastateur. Dès l’instant où Explosion avait été déclenchée, j’avais donné à Peika autant de mana que possible. J’avais ensuite transféré le mana qui protégeait mon corps directement dans la pointe de ma lance, avant d’asséner ma dernière attaque.

« Casse ! »

[Vermisseau !]

Le résultat, bien sûr, n’était pas celui d’un vermisseau. Lorsque mon attaque avait atteint la hache avec un flash de lumière blanche, la fissure s’était étendue sur toute l’arme, la dispersant en morceaux. Après avoir brisé sa hache, ma lance avait continué sa course, frappant Dullahan en plein dans la poitrine.

[Coup Critique !]

[Kahak !]

Laissant échapper le manche de son arme brisée, il avait roulé sur le sol. Apparemment, il était en état de choc car il avait même abandonné sa tête qu’il avait protégée jusque-là. Au même moment, le message que j’attendais avait retenti à mes oreilles.

[Vous avez créé le sort Enchainement d’Éclairs Blancs ! Grâce à un excellent contrôle de votre vitalité et de votre magie, vous pouvez délivrer de puissantes frappes consécutives puis terminer par un coup incroyablement puissant ! Chaque frappe consomme 1%HP et 3%MP tandis que le coup final consomme 15% HP et MP ! Ce sort ne peut être utilisé que par son créateur. En tant que créateur de ce sort, celui-ci est ajusté au Rang Bas niveau 8.]

[Vous avez créé un sort ! Enchainement d’Éclairs Blancs est une technique à la lance de haut vol, adapté de Coup Héroïque. Ce sort, qui est impossible à utiliser sans une profonde compréhension de sa vitalité et de la magie, vous vaudra le respect et l’admiration de tous vos ennemis. Vous obtenez un point de compétence en récompense. Points à dépenser : 12.]

(NdT : Un petit sondage est disponible en bas, merci de me donner votre avis1)

Éclairs Blancs Consécutifs

Pluie d’Éclairs Immaculés

Enchaînement d’Éclairs Blancs )

Je l’ai fait !’ C’était la première chose qui m’avait traversé l’esprit. Dès l’instant où j’avais assené le coup final, j’avais su que ce sort deviendrait bien plus puissant que Coup Héroïque. Contrôler mon mana pour protéger, régénérer et renforcer mon corps tout en concentrant mon énergie dans la pointe de ma lance était un processus tellement dur à réaliser que j’avais envie de vomir. Mais je l’avais fait malgré cela et la récompense était douce. Même la douleur lancinante dans mon bras ne pouvait me retirer la joie que je ressentais à cet instant. Mais pourquoi c’était devenu Enchainement d’Éclairs Blancs au lieu de Coups Héroïques Consécutifs ?

[Kuaaaaaaaaaaa !]

Suite à sa séparation, Dullahan avait perdu la tête (sans mauvais jeu de mot) et m’avait foncé dessus. Comme il n’avait plus d’arme non plus, je me demandais ce qu’il allait utiliser comme telle. Étonnement, son arme de fortune n’était autre que son destrier noir ! ‘Ce foutu bourrin est pas mort ?!’

[Kiaaaaaaaaaaa !]

« Espèce de taré de merde ! »

Il avait agrippé une des pattes arrière de son canasson et le balançait devant lui comme une épée, uniquement avec sa force brute. Mis à part la question fondamentale qui était : ‘est-ce qu’un cheval de guerre pouvait être considéré comme une bonne arme’, j’étais sous pression devant la taille colossale de l’équidé-pée. (NdT : oui, j’ai osé faire ce jeu de mot pourri, et en plus j’y ai réfléchi !)

J’avais d’abord rapidement reculé avant de tester le second sort auquel j’avais pensé et qui pourrait être pratique dans ce genre de situation.

Celui-ci n’avait rien de spécial. Ce n’était qu’une version plus édulcorée de l’extension de lance que je réalisais avec mon mana depuis longtemps déjà. L’objectif serait de créer une lame de mana infusée d’élémentaires. Un peu comme une version plus faible de Tempête Élémentaire.

« Élémentaires, venez à moi ! »

[Tourbillon ?]

[C’est le tourbillon ?]

« Non, mais j’aimerais que vous veniez dans la lame de ma lance. Cela dit, vous risquez d’avoir la tête qui tourne un peu. »

[Est-ce que tu vas couper le mort-vivant pourri ?]

[En haut ! En bas ! A gauche ! A Droite !]

[Des montagnes russes !]

[C’est des supers montagnes russes !]

Après cette discussion animée, les élémentaires s’étaient précipités dans ma lame. Ma lance faisait originellement 3 mètres de long. J’avais étendu sa taille d’un mètre via mon mana et un autre mètre avait été rajouté avec tous les élémentaires. C’était comme le bâton magique de Sun Wukong2). L’utilisant pour donner un coup de taille vers le bas, j’avais frappé directement vers le destrier-pée. (NdT : oui je continue.)

A chaque fois que la lame élémentaire entrait en contact avec lui, des petites explosions se déclenchaient. Le sort que j’avais créé sans trop y penser était au final excessivement efficace.

[Wheee, trop biiiien !]

[Explose- !]

[Uek, je vais vomir…]

[Wouhouuuu ! En Haut ! En Bas !]

Ignorant les voix des élémentaires, j’avais frappé en continue avec ma lance améliorée. Alors que je m’en servais comme d’un sabre laser, des morceaux de chair se détachaient de la bête jusqu’à ce qu’il meurt et qu’il disparaisse en d’innombrables particules. Dullahan avait continué à m’attaquer sans se rendre compte que son arme de fortune s’était volatilisée. En ayant perdu l’esprit et son cheval, il n’était plus une menace pour moi. Je m’étais donc jeté à corps perdu dans la bataille en donnant un coup avec ma lance.

[Kuaaaa !]

B-Boom ! Lorsque les élémentaires de ma lame avaient touché le corps du boss, des explosions successives s’était enchaînées, incapable de le percer. La lame de 2 mètres de long avait commencé à rétrécir alors que les explosions faisaient reculer Dullahan petit à petit. Lorsque mon extension avait complètement disparu, il y avait une blessure impressionnante sur la poitrine de mon adversaire. J’avais continué à pousser de toutes mes forces sur ma lance. Avec toutes les attaques qu’il avait subi, sa défense s’était lentement mais surement affaissée, et ma lance avait finalement réussi à le percer.

[Kuk !]

« Meurs ! »

Après avoir violemment secoué mon arme, je l’avais rapidement retirée tout en lui donnant un coup de pied dans le torse pour extraire mon arme. Dû au choc de voir sa poitrine percée de part en part, Dullahan n’avait pas pu se défendre contre ce coup de pied et s’était envolé en arrière. Je n’avais pas raté cette opportunité. Appelant de nouveau les élémentaires, j’avais créé une nouvelle extension de lame. J’avais ensuite taillé dans la direction de mon adversaire qui se trouvait déjà loin. En un instant, mon coup s’était aligné avec lui et ma lame de mana et d’élémentaires s’était alors détachée de la pointe de ma lance. J’avais réussi à séparer mon mana de mon arme et il s’était envolé vers le boss. Cette technique expérimentale était vraiment géniale. Mon projectile était entré en contact avec le trou où aurait dû se trouver la tête du boss, causant une énorme explosion. (NdT : dans la version anglaise, le projectile est censé entrer dans la tête du boss, mais je trouvais ça bizarre puisqu’on parle du cavalier sans tête et que l’attaque est censé être alignée avec le corps qui n’a pas ramassé sa tête.)

[Kuhuk !]

[Vous avez appris le sort Lame Élémentaire ! Ce sort incroyable, créé par accident par un Elémentaliste, augmente la portée d’une arme avec du mana mélangé avec des élémentaires, permettant à l’utilisateur d’attaquer plusieurs ennemis ou des ennemis éloignés ! Ce sort utilise 150 MP/s, et absorber le sort permet de récupérer 50% des MP utilisés. Lorsque la lame est envoyée au loin, les MP ne seront pas restaurés. Vous avez appris ce sort sans que personne ne vous l’enseigne ! Le niveau du sort est ajusté au Rang Bas de niveau 6 !]

« C’est dommage que je ne sois pas le créateur, mais il couvre à la fois les attaques à moyenne et longue distance. C’est un sort parfait. Maintenant, pour le fina… merde ! »

Bien que je n’ai pas réalisé d’attaque spéciale, une fissure était apparue dans l’armure de Dullahan. C’était sans aucun doute un sort ! Comment faisait-il pour avoir autant de sorts différents ? Comme il me semblait que c’était trop tard pour esquiver, j’avais pensé à utiliser Peau de Dragon, mais je m’étais rappelé que j’avais récemment appris la Maîtrise de l’Armure Lourde.

[Maîtrise de l’Armure Lourde. Lorsqu’équipé d’une armure lourde, votre défense augmente énormément, et vous permet de vous déplacer plus aisément. Vous pouvez aussi augmenter votre défense en infusant votre armure avec du mana. L’efficacité augmente avec le niveau du sort.]

Bien que Peau de Dragon soit un excellent sort, son gros défaut était de ralentir ma vitesse, rendant les esquives difficiles à réaliser. Il se devait donc d’être utilisé qu’en dernier recours. Décidant de tester l’efficacité de la Maîtrise de l’Armure Lourde, j’avais réparti une partie de mon mana restant dans mon set du Chevalier Squelette. Au même moment, j’avais dématérialisé Ruyue et mis en place un Mur de Glace entre moi et Dullahan. Bien que ça ait pris du temps pour expliquer tout ça, ça n’avait pris que 1.7 secondes à mettre en place.

Immédiatement après, l’armure du boss avait explosé et les morceaux s’étaient envolés dans toutes les directions, enveloppés de mana noir. Des dizaines de fragments avaient traversé le mur de glace en se dirigeant vers moi. Tout en esquivant ce que je pouvais, je m’étais dirigé vers Dullahan.

Avec des bruits d’impacts lourds, les fragments d’armure s’étaient écrasés sur la mienne. Ma compétence avait l’air efficace puisque je n’avais pas reçu une grosse quantité de dégâts. Assuré de ma victoire, j’avais souri. Le boss en face de moi n’avait plus d’arme, plus d’armure (plus de cheval également) et il tremblait avec sa tête loin de lui, essayant de la récupérer.

« Pas besoin de te relever, vraiment ! »

[Kuuuuuu… !]

Comme pour répondre à ma provocation, il avait grogné en secouant son corps.

Comme c’était un spectacle assez dégueu, j’avais décidé de vite en finir.

*

[Choisissez votre récompense.]

[1. Elixir de Renforcement Cérébral.] | [2. Hache Géante de Dullahan.]

Je me demandais vraiment pourquoi, mais Dullahan, le cavalier SANS tête, donnait quelque chose nommé Elixir de Renforcement Cérébral. Pourquoi ? Etait-il si intelligent que ça ? Avec sa tête séparée de son corps ? Ignorant de nouveau cette question qui me revenait quand je voyais la liste des récompenses, j’avais choisi l’Élixir avant de le consommer.

[Vous pouvez penser plus rapidement et vos sens sont renforcés. Votre intelligence et votre Magie augmentent de 1.]

« Oh, la chance. C’était déjà ma seconde amélioration. »

En tout cas, j’étais heureux avec ces effets. Non seulement mon intelligence, dont j’avais l’impression de manquer, augmentait, mais aussi ma Magie, dont je ne pourrais jamais trop en avoir. J’avais presque l’impression que le timing était trop parfait. En même temps, il était temps qu’un élixir qui augmente ces stats apparaisse.

« Tu as encore gagné et survécu. »

Lorsque j’avais quitté la chambre du boss, Lin était en train de fumer en me regardant, au lieu de forger mon équipement. Alors qu’il m’avait salué avec une pointe de déception dans la voix, j’avais haussé des épaules.

« J’ai réalisé que j’avais des lacunes dans plusieurs de mes compétences, donc j’ai essayé des nouvelles choses cette fois. Au final, je pense que c’était un franc succès. Je dois faire deux batailles de plus que celle que je viens de faire… je vais faire un point sur ma bataille un petit moment. »

Avais-je fait des mouvements inutiles ? Comment est-ce que Dullahan avait bougé et quelle serait la manière idéale d’en tirer parti ? Comment faire concernant le poney-pée ? Quand était-il de ma communication avec Ruyue ? La magie élémentaire de Peika ? Quand est-ce que les sorts que je venais de débloquer seraient le plus efficace ? J’avais beaucoup d’informations à gérer. Je m’étais assis en fermant les yeux pour méditer, mais Lin m’avait alors interrompu.

« Le désir de s’améliorer est une bonne chose, mais tu devrais te détendre et laisser ton corps se reposer. Tu vas te blesser si tu tires trop sur la corde. »

« Merci de t’inquiéter pour moi, Lin. »

« C’est juste que, maintenant que je travaille sur ton équipement, j’ai besoin de récupérer mon argent. Je m’en fous un peu si tu meurs ou pas. »

« T’es vraiment un… Hein ? Quel argent ? »

« Celui-là. Tu m’as seulement donné un dépôt de garantie, non pas le prix de l’objet complet. Tu dois me payer 100.000 pièces d’or de plus. »

J’avais tourné mon regard vers ce qu’il pointait avec son menton. Je pouvais y voir le corps nu d’une femme, enroulé dans un tissu fin… c’était le corps de la succube. Bien qu’ils soit enveloppé dans ce tissu léger, je pouvais tout voir à travers, vraiment TOUT. Même sa tête était parfaitement recousue, lui donnant l’air d’une femme endormie. Bien évidemment, devant ce spectacle, mes joues s’étaient embrasées.

« Q-Quoi ?! Pourquoi est-ce qu’elle est nue ?! »

« C’est quoi cette question de puceau ? C’est la façon classique de récupérer la puissance spirituelle d’un corps physique. »

« Je n’avais jamais vu ça avant… »

Je ne m’y connais pas trop en culture de la Terre, mais en tant cas, c’est les connaissances de base que n’importe quel forgeron d’artéfact monstrueux devrait connaître. Les parties de la succube que je veux, les yeux et les ailes, sont déjà mises de côté. L’œil sera le cœur même de l’artéfact et je vais utiliser la même méthode pour retirer le mana des ailes. »

Il avait alors pris une bouteille en verre pour me montrer deux yeux dorés flottant dans un liquide inconnu. Les yeux de la succube semblaient vraiment avoir des propriétés spéciales, comme je pouvais les voir continuer à briller dans la bouteille.

« Il s’avère que ce monstre était du rang de boss. C’est pour ça qu’elle avait des pouvoirs spéciaux. Tu vas pas être déçu. »

« Je, je suis pas sûr de quoi tu parles, mais je vais aller méditer. »

« Ha, c’est pour ça que les puceaux sont… enfin, je suis sûr que la demoiselle sera contente… deux innocents, quelle belle paire. » (NdT : cette révélation confirme que Loretta est la plus vieille pucelle au monde !)

Je ne l’avais pas entendu. Je n’avais pas entendu les mots de ce draconien ! M’auto-hypnotisant, j’étais entré en état de médiation. Bien sûr, les dix minutes suivantes n’avaient été qu’une succession d’images d’une femme nue dans ma tête. Merde !

Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *