Instant Death – Chapitre 4

Avec Suguru Yazaki en tant que figure majeure, une stratégie de fuite était en train d’être développée à l’avant du bus.

Tomochika ainsi que tout les autres qui n’avaient pas eux de lumière furent conduit au fond du bus avec interdiction de participer à la discussion.

En tout, ils étaient 4 étudiants à n’avoir pas brillé, mais Tomochika n’était pas très familier avec les trois autres.

Ayaka Shinozaki. Une fille arrogante qui portait le fait qu’elle était riche sur le bout de son nez, la rendant sans amis.

Yuuichirou Kiryuu. Un espèce de délinquant, son comportement rude faisait que les gens ne l’approchaient pas.

Yogiri Takatou. Passant la plupart de son temps scolaire à dormir, il n’y avait aucune relation entre camarade de classe à signaler.

« Ce mec est vraiment en train de dormir ? »

Kiryuu trouvait ça dur à croire, mais Yogiri avait été dans la rangée arrière depuis le début, dormant depuis les cris de tous a l’heure, et continuant toujours. (NDT : mauvaise tournure ?)

« Ah, c’est vrai, Takatou-kun est toujours endormis, n’est ce pas ? »

« Qui s’en préoccupe ! Pourquoi je me suis retrouvé dans cette situation !? »

Tomochika avait plus ou moins finit sa phrase quand Ayaka commença à s’agitait sur elle.

« Je ne suis pas vraiment la personne à qui demander… »

Tomochika regarda vers l’avant du bus.

La discussion avait l’air d’avancer minutieusement, même si ce n’était pas vraiment une discussion puisque tout le monde écouté ce que Yazaki avait à dire.

Quelque temps après, leurs camarades de classe commencèrent à sortir du bus. Une heure était presque passée et les étudiants étaient près à commencer la mission.

« Tch. Même pas un mot pour nous. Allez, suivons-les. »

Yuuichirou invita les autres individus impuissants à le rejoindre.

« Takatou-kun, tout le monde va partir à ce niveau-là. Allez, réveille toi, oh. »

Le bruit des pas d’Ayaka était un gros « Laisser le, qui s’en occupe de toute façon. »

Tomochika se sentait un peu coupable, mais elle ne voulait pas être impolie et le secouer pour le réveiller. De ce fait, elle commença à s’avancer vers l’entrée elle aussi.

Cependant, Suguru Yazaki et Asuha Gunzan bloquaient la sortie.

« Qu’est que vous êtes en train de faire ? »

La colère de Kiryuu pouvait être entendu a travers ses mots.

« Excuse-nous, mais on ne peut pas vous amener. Vous allez rester ici. »

On n’aurait pas dit qu’il s’excuser vraiment quand il dit ses mots.

« De quoi ? Ce mec… Il croit qu’il peut choisir ce qu’il veut juste parce que nous ne faisions pas partit de la discussion ! Qui tu es pour dire ça ? »

« Le général »

Yazaki attrapa la poignée qui était situé à l’entrée du bus et la tira doucement. Il réussis à tordre ce qui semblait être du metal comme du caoutchou.

« C’est le pouvoir du général. Même au niveau 1, voilà comment le système renforce le corps de quelqu’un après avoir reçu sa faveur. Amener avec nous de simple humain serait une perte de temps, alors faites moi une faveur et comprenaient. »

Le corps de Kiryuu devint raide après avoir assister à la démonstration de puissance.

« Mais, si vous êtes aussi forts, vous pouvez bien être capable de nous protéger, non ? »

Plaida Ayaka, comme si elle essayer de s’attacher à lui.

« Et qu’elles en seraient les bénéfices ? Nous avons besoin de devenir des sages quoi qu’il en coûte, nous ne pouvons pas nous permettre de vous surveiller. »

« Très bien, dans ce cas là, ne vous occupez pas de nous mais pouvez-vous au moins nous laisser venir avec vous ? »

Tomochika rejoignit la conversation. S’ils venaient à être laissés derrière dans un moment comme ça, alors ils allaient certainement mourir.

« Ce ne sera pas bon non plus. Le fait que vous restiez ici est une partie du plan. »

« Ok, peu importe, il est temps de vous rendre tous un peu plus attractif. [Charmeuse] ! »

Asuha fit quelque chose avant qu’ils puissent demander à Yazaki ce qu’il sous-entendait par « plan ». Cela fit que Tomochika se fit-elle même un « face-palm ».

Peu importe ce qu’elle venait de faire, cela fit briller Tomochika.

« Huh, quoi ? Asu, qu’est-ce que tu as fait ? »

La lumière disparue sans laisser de changement notable, mais le fait qu’elle avait brillé était suspect.

« C’est sa classe, [Coordinatrice Attirante]. Sa classe se concentre sur les améliorations de statut. En regardant les compétences de tout le monde, nous avons remarqué qu’elle était capable de contrôler l’attention des monstres. De ce fait, nous avons décidé de nous servir de vous en temps qu’appâts. »

« Appâts ? »

Tomochika avait besoins d’un moment pour comprendre ce qu’il disait

« Tomochi~, tu vois, [Charmeuse] est une compétence qui te rend populaire ! »

« Quelqu’un avec une compétence de détection d’ennemie à scanné les environs et apparemment, il n’y a qu’un seul dragon au-dessus de nous. Ce qui veut dire, que temps que ce dernier vous ciblent, nous pourrons rejoindre la ville sans problème. »

« Es-tu en train de me dire que tous le monde à accepter un plan pareil ? Ah, Mikochi sûrement pas ! C’est impossible que Mikochi soit avec vous sur ce coup !

« Mikochi ? Ahh, tu veux dire Jougasaki. Bien évident, elle a acceptait. »

« Mais bon, ce n’est pas comme si on vous disait de mourir, ok ? Nous avons juste besoins de vous pour tenir le dragon éloigné pendant un moment. »

Asuha sortit du bus avec son rire habituel, on aurait dit qu’elle avait dit ses mots à elle-même plutôt qu’a eux. Yazaki la suivi peu après avoir fermé la porte de force.

Kiryuu, paniquant, couru vers la porte à toute vitesse.

« Bordel, ça ne s’ouvre pas ! Il l’a cassé avec sa force ridicule ! »

« Que devrions-nous faire ? »

« Comme si je savais ! Pourquoi est-ce que ça arrive !? Pourquoi je me suis retrouvé dans quelque chose comme ça ? ! »

VRAAAaAAAaaAAAAAA

Alors que les trois camarades de classe étaient en train de paniquer, un cri qui aurait pu faire trembler les cieux s’introduit dans le bus.

« Étais-ce… Le dragon ? »

Il ne s’était pas encore montré, mais Tomochika le comprit immédiatement. C’était le rugissement d’un être avec un pouvoir absolu.

« La fenêtre ! Sortons d’ici par cette dernière ! »

Tomochika entendu l’idée de Kiryuu et essaya elle aussi.

Cependant, la fenêtre était fixée au châssis.

Elle pouvait voir ses camarades de classe s’enfuirent le plus rapidement possible du bus, leurs différents cris montrait le danger imminent.

— Je dois faire quelque chose !

Tomochika essaya de briser la vitre, mais cela n’eut aucun effet.

« Aa- ! »

Soudainement, le bus se fit heurter par quelque chose, ce qui le fit presque faire un tonneau. Tomochika valsa dans les airs.

« Tout le monde va bien !? »

Elle atterri sur le sol, mais elle se releva rapidement.

« AAHHhh ! »

Kiryuu, qui fus envoyé vers la sortie, cria comme un fou en voyant son camarade de classe couvert de sang, qui se situé entre lui et Tomochika.

Quelque chose d’aiguisé avait transpercé le bus à travers le plafond et avait empalé le torse d’Ayaka Shinozaki.

« Ouais, Ayaka s’est fait attaquer en premier et quand j’ai courus vers le fond du bus pour essayer de m’échapper, c’est à ce moment que j’ai vu une certaine personne dormir comme un tronc. »

Tomochika avait l’air de trouver l’habitude de dormir de Yogiri agaçante.

« Un univers parallèle, hein…. Ah ! Comment je vais faire pour recharger ma console… »

« C’est la première chose qui te préoccupe après avoir entendu mon histoire !? »

Pour Yogiri, cela était très important.

Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *