Je Scellerais Les Cieux – Chapitre 138

Meng Hao prononça quelques mots,  fit un geste d’incantation de la main gauche, puis pressa du doigt son plexus solaire et du sang de sa base de Cultivation suinta de sa bouche. Ce sang était très précieux; Les Cultivateurs ne pouvaient en produire qu’une petite quantité. Mais sans hésiter Meng Hao récupéra  le sang de Cultivation de ses lèvres avec son doigt et le posa sur le masque.

Selon les Ecritures Dévoreuses d’Esprit gravées dans son esprit, c’était une méthode simple pour prendre le contrôle du masque.

Son doigt s’enfonça dans les profondeurs du masque. Il poussa très loin vers le fond, et trouva dans un coin le visage sombre et peu avenant du Patriarche du Clan Li.

– «Ta volonté est faible!» S’écria le Patriarche. – «C’est pourquoi le  masque a essayé de t’ensorceler!»

Le doigt de Meng Hao s’arrêta devant le Patriarche du Clan Li. Le regard froid, il ne disait rien. Après un moment, il poussa vers le bas, poussant le Patriarche du Clan Li à laisser échapper un gémissement aigu, découragé. Son corps s’assombrit alors qu’il était écrasé; il semblait qu’il pourrait disparaître.

«Dans le monde extérieur, je pourrais te détruire d’innombrables fois d’un seul doigt!» rugit furieusement le Patriarche du Clan Li en lui  lançant un regard noir. Le doigt de Meng Hao s’arrêta, puis recula lentement. Mais alors, juste au moment où le Patriarche du Clan Li poussait un soupir de soulagement, il le repoussa.

Un autre cri misérable retentit, pas déprimé, mais angoissé. Le corps du Patriarche du Clan Li n’était pas seulement en train de faiblir, il drainait maintenant le Qi de Sang. Il avait l’air incroyablement lugubre. Cependant, il gardait la tête levée et  fixait le doigt de Meng Hao.

– «Suis-je ensorcelé par le masque lui-même, ou le guidiez-vous secrètement?» demanda Meng Hao calmement. «Nous savons tous les deux ce qui s’est passé. Ces deux attaques de doigt sont une punition et les répercussions n’ont pas disparu. Si cela se produit à nouveau, alors moi, Meng Hao, serai forcé de rompre notre accord et de vous éliminer». Il retira son ensuite son doigt. Le Patriarche du Clan Li avait peut-être l’air déterminé en surface, mais il était en fait très perturbé. La peur persistait dans son cœur à cause des tactiques impitoyables de Meng Hao.

Tout à l’heure, il avait vraiment profité de la période d’illumination de Meng Hao concernant les Ecritures Dévorantes d’Esprit. Il avait secrètement utilisé des méthodes spéciales pour influencer le masque et essayer de le faire porter par Meng Hao. Juste au moment où il pensait avoir réussi, Meng Hao avait retrouvé ses sens.

«Cette âme désincarnée est très étrange,» se dit Meng Hao en regardant le masque. «Ce n’est pas à cause de la Divinité du Sang, il doit y avoir une autre raison. Après avoir retiré son doigt, il pressa du sang qu’il fit tomber sur l’esprit du Patriarche du Clan Li.

Le sang qui coulait  se transforma en une brume de sang, qui enveloppa le Patriarche Des cris misérables retentirent.  L’expression de Meng Hao était inchangée. Il extraya son Sens Spirituel, permettant au Patriarche du Clan Li de gémir continuellement à l’intérieur du masque.

Une partie de l’héritage que Meng Hao avait acquise était un avertissement de l’Immortel Sanglant. Maintenant, il savait qu’il ne devrait pas mettre le masque avec désinvolture. S’il le faisait, il pourrait se perdre. L’Immortel Sanguin n’avait même pas expliqué l’origine du masque, et il semblait y avoir d’innombrables changements à l’intérieur.

Cependant, le porter avait de nombreux avantages. Bon nombre des techniques et de la magie de l’Héritage Immortel du Sang ne pouvaient être utilisées qu’avec le masque. Par exemple, les quatre grandes magies.

Malheureusement, sans une base de Cultivation des Fondations du Noyau, le masque ne pouvait être porté en aucune circonstance.

Cela étant dit, les techniques créées par l’Immortel Sanguin après ses trois défaites – le doigt, la paume et le monde de la mort – ne nécessitaient pas l’utilisation du masque. Ils avaient en fait été imprégnés dans l’esprit de Meng Hao.

«Même si je suis le vainqueur de l’Héritage, je ne pouvais pas contrôler la puissance du masque tout à l’heure. Et pourtant, cette âme désincarnée le pouvait…. Le dogue a clairement pris le masque et est devenu l’Esprit d’Arme, alors comment l’âme désincarnée aurait pu le faire?» L’expression de Meng Hao ne changea pas, mais cette question pesait certainement sur son cœur. C’était l’une des raisons pour lesquelles il n’avait pas simplement tué le Patriarche du Clan Li.

Meng Hao remit le masque dans sa sacoche de Cosmos. Il regarda attentivement autour de lui, puis sortit le miroir en cuivre pour l’examiner.

Sans ce bruit du miroir tout à l’heure, Meng Hao aurait certainement mis le masque. Il n’était pas sûr de ce qui serait arrivé, mais vu l’avertissement de l’Immortel Sanguin, il ne put s’empêcher de ressentir un peu de peur.

– «Le son de l’instant était comme le cri d’un oiseau…». Il regarda le miroir en cuivre pendant un moment, et y envoya même son Sens Spirituel. Mais rien ne se passa. Après un certain temps, il le rangea, puis leva le sort de chance qu’il avait acquis du Patriarche Reliance.

Il l’avait étudié dans le passé en vain. Mais cette fois-ci, alors qu’il le tenait dans sa main, il fit tourner sa base de Cultivation et y envoya de l’énergie spirituelle. Soudain, ses yeux s’illuminèrent.

«Alors, ça a une fonction…. Je me demande comment va Sœur Aînée Xu de nos jours. Je ne l’ai pas vue depuis tant d’années, je me demande si elle se souviendra de moi?» Une image fusionna dans son esprit: le comportement froid de Xu Qing alors qu’elle parlait de la Pilule d’Amélioration Cosmétique. Un regard chaleureux apparut sur son visage.

«Ça fait tant d’années…». Meng Hao leva lentement la tête et regarda au loin. Un long moment passa avant qu’il ne se lève et s’envole de la montagne aride, pour se diriger au loin.

Plus tard, dans une ville fortifiée à l’intérieur du territoire de la Secte du Tamis Noir, une ville très animée de Cultivateurs, un jeune homme était assis dans une auberge, vêtu d’une longue robe noire. Il sirotait une tasse d’alcool et de temps en temps, levait la tête pour regarder par la fenêtre vers le centre-ville et l’imposante pagode noire qui s’élevait dans le ciel.

La peau de ce jeune homme était un peu sombre, mais son comportement était assez raffiné. Il avait des traits délicatement ciselés qui, couplés aux vêtements de son érudit, lui donnaient vraiment l’air d’un intellectuel mortel.

Il avait une démarche simple mais élégante, avec des yeux brillants emplis d’intelligence. Ses lèvres étaient pincées d’une manière qui semblait indiquer qu’il n’était pas facile à approcher.

Ce n’était nul autre que Meng Hao. Il était arrivé à cet endroit il y a quelques jours pour avoir confirmation par lui-même des rumeurs répandues au sujet de la Secte du Tamis Noir.

Il voulait aller voir Xu Qing, mais ne pouvait évidemment pas aller directement la chercher. Au lieu de cela, il pensait qu’il profiterait du rassemblement de Cultivateurs de l’Établissement des Fondations voyous appelés par la Secte du tamis Noir. Il ne savait pas exactement quand le rassemblement devait avoir lieu, mais il avait décidé de rassembler quelques informations avant de prendre une décision finale.

«Je n’aurais jamais imaginé qu’il y aurait une Tour Tang ici….» Murmura-t-il en regardant la pagode noire au loin.

Avant, il avait supposé que les tours Tang n’existaient que dans les villes des mortels. Mais il y en avait pourtant une dans cette ville de Cultivateurs.

Il regarda calmement la Tour pendant un moment, puis posa sa tasse. Dans sa main apparut un ancien morceau de jade recouvert de fissures. Ce n’était pas le jade de Scellement de Démon, mais plutôt le porte-bonheur que Meng Hao avait pris au Patriarche Reliance.

Il l’avait étudiée plusieurs fois par le passé mais n’avait pas pu déterminer son utilisation. Après avoir établi une Fondation Parfaite, cependant, il était parvenu à des conclusions basées sur divers indices.

«Ce porte-bonheur peut changer la position d’une personne…. c’est comme un téléporteur. Malheureusement, il est recouvert de fissures et ne peut être utilisé que quelques fois.» Il retourna le porte-bonheur dans ses doigts. En y jetant son Sens Spirituel, il pouvait sentir sa capacité de téléportation.

«Il n’y a pas de destination de téléportation prédéfinie. En d’autres termes, ce porte-bonheur peut m’envoyer n’importe où. Je ne peux pas le tester au hasard». Il jeta de nouveau un coup d’œil au porte-bonheur, puis le rangea. Vu son expérience antérieure avec le roc, il ne voulait pas être emmené sans pouvoir garder le contrôle. Qui pouvait savoir dans quelle terrible situation il pourrait se retrouver?

Alors qu’il était plongé dans ses pensées, de plus en plus de Cultivateurs commencèrent à remplir l’auberge. On ne vendait dans cet endroit qu’un seul type d’alcool, fabriqué à partir de bambou. Cela ne brûlait pas dans la bouche, mais en glissant dans la gorge, le liquide dégageait une chaleur brûlante. Une fois dans l’estomac, il brûlait encore plus, ce qui faisait chauffer tout le corps. Un tel sentiment est difficile à décrire. Si vous aimiez un telle sensation, alors vous finiriez par apprécier cet alcool; dans le cas contraire, vous ne pourriez plus jamais en boire une goutte.

Non loin de Meng Hao, un groupe de Cultivateurs discutait à voix basse.

«Tout le monde est un peu plus prudent que d’habitude. Il y a beaucoup de Cultivateurs de l’Établissement des Fondations inconnus ces derniers temps…. »

«C’est vrai. Ils sont tous des Cultivateurs voyous, des poissons et des dragons mélangés ensemble. En fait, j’ai vu un gars il y a quelques jours qui possédait une intention meurtrière intense. Je pense qu’il doit être un Cultivateur sauvage des Terres Noires».

– «Ils sont tous ici pour la récompense promise par la Secte du Tamis Noir. La secte ne lésine sur rien, ils offrent même des pilules de terre de tamis. C’est l’une des cinq pilules les plus efficaces pour l’étape de l’Établissement des Fondations. On dit même que le Grand-Maître des Pilules de la Secte du Sort Violet en fait des louanges. Personne en dehors de la Secte du Tamis Noir ne peut la concocter».

«Ce n’est pas qu’ils ne peuvent pas, mais plutôt qu’ils en sont incapables. Chaque pilule est gravée d’un sceau talismanique. Indépendamment de la personne ou de la Secte, si une tentative est faite pour la décortiquer, elle sera menacée d’extermination par la Secte du Tamis Noir».

D’après leur ton, il était évident qu’ils convoitaient les Pilules de Terre de Tamis. Au milieu de leur discussion, quelqu’un entra dans l’auberge. C’était un jeune homme vêtu d’une robe noire. Son expression était glaciale et quand il entra, il balaya la foule du regard avant de s’asseoir dans un coin. Il sortit un morceau de fer de la taille d’un ongle, qu’il tripota alors qu’il réfléchissait, regardant de temps en temps autour de lui dans la pièce.

Meng Hao était imperturbable alors qu’il levait de nouveau sa tasse pour prendre une gorgée.

Il était resté assis là toute la journée. À l’extérieur, le soleil emplissait le ciel de sa lueur. Il avait entendu parler du rassemblement des Cultivateurs de l’Établissement des Fondations.

N’importe quel Cultivateur de l’étape de l’Établissement des Fondations pouvait participer et recevoir une Pilule de Terre, quel que soit son origine ou son héritage.

– «Quoi qu’il en soit, revenons à l’essentiel. Qu’est-ce que la Secte du Tamis Noir essaye d’accomplir exactement? Ils sont l’une des cinq grandes Sectes du domaine du Sud. Pourquoi rassemblent-ils autant de Cultivateurs de l’Établissement des Fondations? Il y a évidemment quelque chose d’étrange qui se passe. Offrir des Pilules de Terre du Tamis montre que quoi qu’il arrive, c’est évidemment incroyablement dangereux!»

«Frère Sun, vos informations sont un peu dépassées. Selon les rumeurs que j’ai entendues, la Secte du Tamis Noir aurait découvert un ancien champ de bataille. Ils avaient déjà essayé de la fouiller plusieurs fois, mais avaient été bloqué par un sort ancien. S’ils peuvent obtenir suffisamment de Cultivateurs de l’Établissement des Fondations pour remplacer l’œil du sort, alors ils peuvent le percer. De toute évidence, c’est incroyablement dangereux».

«Toutes les rumeurs ne sont que des rumeurs. Les anciens champs de bataille sont toujours incroyablement dangereux. Pas étonnant que la Secte du Tamis Noir offre des pilules de la terre! »

Bien que leurs voix soient basses, étant donné que Meng Hao possédait désormais trois Piliers du Dao Absolu et qu’il pouvait tenir tête à des Établissement des Fondations tardifs, il n’était pas difficile pour lui d’entendre la conversation de ces personnes.

Une Fondation Absolue était une légende qui n’était pas apparue depuis des dizaines de milliers d’années. Une fois qu’il aurait atteint le milieu de l’Établissement des Fondations, il serait l’égal des enfants Dao des diverses Sectes et Clans.

Cela étant dit, avoir une Fondation Absolue était très dangereux. Ce danger viendrait quand il serait temps de passer à la Formation du Noyau. Pendant ce temps, la Tribulation Céleste serait incroyablement puissante, bien plus puissante que celle de l’étape de l’Établissement des Fondations. Meng Hao n’était pas sûr de pouvoir le traverser. Après tout, s’il n’avait pas été aidé par l’Immortel Sanguin et l’Ancien Temple du Destin, alors il aurait certainement péri sous la Foudre de la Tribulation.

«Eh bien, la Tribulation de la Formation du Noyau n’est pas pour tout de suite. Je n’ai pas besoin d’y penser maintenant, je trouverai une solution le moment venu.» Meng Hao prit un autre verre et une sensation de chaleur brûlante envahit son corps. Il pensa aux informations de la carapace de tortue de Shangguan Xiu, qui décrivaient la Fondation Absolue et le Noyau d’Or Absolu.

«Je me demande si, quand j’atteindrai la Formation du Noyau, je pourrais raffiner un Noyau d’Or Parfait? À quoi cela ressemblera-t-il?» Il hésita un moment, puis mit l’affaire de côté. Cependant, il avait décidé qu’il commencerait à rassembler les ingrédients nécessaires pour raffiner un Noyau d’Or Absolu.

la nuit approchait et il restait peu de Cultivateurs dans l’auberge. Meng Hao était sur le point de se lever et de partir, quand soudain son expression changea. Il tourna la tête et regarda plus loin dans l’auberge. Là, dans le coin, se trouvait le jeune homme en robe noire. Il ne fronçait plus les sourcils, mais à la place, fixait froidement Meng Hao. Une aura meurtrière émana lentement de lui, l’entourant et se transformant en une montagne de cadavres et une mer de sang.

«Vous avez quelque chose dont j’ai besoin…» dit-il froidement, ses yeux fixés sur Meng Hao.

Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *