Je Scellerais Les Cieux – Chapitre 145

«Patriarche Violet!»

«Je n’aurais jamais imaginé que la personne qui nous dirige serait le Patriarche Violet de l’Âme Naissante de la Secte. On dit que son aura meurtrière est incroyable! Des années auparavant, quand il formait son Âme Naissante, son nom a secoué le Domaine du Sud. Il aurait même anéanti trois Sectes en une seule nuit!»

«Selon les rumeurs, la Secte est déjà entrée cinq fois dans cette zone dangereuse. A chaque fois, ils y laissent des gens en tant que gardes. C’est la sixième fois aujourd’hui. Mais regardez le nombre immense de personnes qu’ils ont rassemblées! La Secte est si puissante! Pas étonnant qu’elle soit l’une des cinq grandes Sectes du Domaine du Sud.»

Meng Hao entendait la conversation autour de lui et sentait également la pression exsudée par le vieil homme à la robe violette. Cependant, il gardait le regard rivé plus loin, sur l’énorme disque jaune Feng Shui de neuf mille mètres de large qui volait dans sa direction et sur lequel se tenaient des centaines de Cultivateurs, dont une femme.

Elle portait une longue robe noire et son visage était blanc, pâle, presque exsangue. Cela la rendait encore plus glaciale. Cependant… en la regardant, Meng Hao avait le sentiment qu’en vérité, elle ne faisait que masquer son cœur fragile.

«Sœur Aînée Xu…» murmura-t-il en la regardant. Enfin, il pouvait se reposer un peu. Ils n’étaient désormais plus si loin l’un de l’autre. Cependant, deux mondes les séparaient…

Soudain,  Meng Hao fronça les sourcils: près de Sœur Aînée Xu se tenait une jolie femme à l’air coquet et au sourire moqueur. On aurait dit qu’elle réprimandait Xu qui baissa la tête, comme si elle n’osait pas parler. Son visage devint encore plus pâle.

Une lueur froide apparut dans les yeux de Meng Hao.

Les centaines de personnes qui se trouvaient avec elle sur l’immense disque avaient des bases de Cultivation variées, mais il était évident qu’il s’agissait de disciples ordinaires et non d’Élus de la Secte.

Il y avait aussi, sur le disque, la gigantesque statue d’un homme torse nu doté, dans le dos, d’ailes semi-ouvertes qui lui conféraient un aspect très particulier.

Plus étrange encore, la statue portait, perchée sur sa tête, un immense chapeau qui semblait déplacé.

Si encore cela s’arrêtait là… Mais après une inspection plus poussée grâce à son Sens Spirituel extraordinaire, Meng Hao s’aperçut que la statue respirait!

À chaque inspiration, elle aspirait un peu de Qi provenant des centaines de disciples de la Secte qui se tenaient autour.

Meng Hao plissa les yeux. Bon nombre des disciples présents sur le Disque Feng Shui étaient de très bonne humeur: de toute évidence, ils n’avaient aucune idée de ce qu’était en train de faire la statue.

Sur le disque violet à dix faces se trouvait un jeune homme raffiné et élégant. Il se leva avec un sourire et s’adressa au groupe de cultivateurs, y compris à Meng Hao.

«Compagnons Daoistes, je suppose que beaucoup d’entre vous me connaissent. Je suis Xie Jie* de la Secte du Tamis Noir.»

«Je pense que quelques Daoistes se posent des questions sur le but de notre voyage» dit-il avec un sourire. «Je vous en dirai plus lorsque nous serons en route! Suivez-moi s’il vous plaît!»

Soudain, le disque violet sur lequel il se tenait s’élargit jusqu’à atteindre trois mille mètres de large, puis vola vers eux.

Meng Hao et les autres Cultivateurs de l’Établissement des Fondations pensaient tous des choses différentes. Cependant, un à un, ils prirent leur envol, se transformèrent en faisceaux de lumière et filèrent vers le Disque Feng Shui violet.

La plupart d’entre eux étaient au début de l’Établissement des Fondations, comme Meng Hao. Il y en avait dix-huit à l’étape intermédiaire et trois seulement à l’étape finale.

De ces trois, l’un était le vieil homme avec qui Meng Hao était arrivé. Un autre était un homme au teint pâle qui portait une robe blanche et dégageait un air froid et sinistre. Il n’avait pas de barbe, et sa pomme d’Adam était très petite. Cependant, il était entouré d’une aura meurtrière.

Le dernier était une femme aux traits ordinaires et légèrement en surpoids. Cependant, les ondulations émises par sa base de Cultivation de l’Établissement des Fondations faisaient que tout le monde autour d’elle la traitait très poliment. Tous trois rejoignirent  Xie Jie sur son Disque Feng Shui. Ce dernier les traita avec beaucoup plus de respect que les autres et les invita à rester à ses côtés.

Au même moment, Meng Hao regarda les Cultivateurs de l’Établissement des Fondations et aperçut dans un coin Lu Tao ainsi que la femme richement vêtue qu’il avait vue à la réunion secrète.

Mais une autre personne attira l’attention de Meng Hao; cette personne semblait être au début de l’Établissement des Fondations, et se déplaçait innocemment au milieu de la foule. Les yeux de Meng Hao passèrent d’abord dessus; il était difficile de décrire le Qi qui avait attiré son attention. C’était comme une puanteur émanant d’un cadavre en décomposition.

Personne ne semblait le remarquer, mais après un moment, Meng Hao se souvint des informations du Jade de Scellement de Démon ainsi que du Qi piquant qu’il avait senti dans la Secte.

Le Disque Feng Shui commença à vibrer sous leurs pieds, puis s’élança en avant. Tous les disques se transformèrent en des faisceaux de lumière colorés et filèrent dans les airs en direction des Cent Montagnes.

Meng Hao se tenait là tranquillement, immobile au milieu des Cultivateurs. Quiconque le regardait voyait une base de Cultivation au début de l’Établissement des Fondations. A part Lu Tao, personne ne semblait le remarquer, pas même Soeur Xu, dont le visage semblait amer. On aurait dit qu’elle réfléchissait à son propre avenir.

Alors que les Disques Feng Shui approchaient du milieu des Cent Montagnes, les vrilles de fumée qui s’élevaient du brûleur d’encens se mirent à se tordre dans l’air au-dessus de la Secte. Couche après couche, ils s’entrelacèrent pour former un immense anneau de fumée.

L’espace au milieu se mit à onduler et Meng Hao vit le premier disque entrer dans l’anneau de fumée puis disparaître. Ses yeux vacillèrent tandis que le disque violet sur lequel il se tenait entrait dans l’anneau.

Tous les disques suivirent, après quoi l’anneau de fumée disparut et tout redevint normal. À l’extérieur des Cent Montagnes, un bouclier apparut, suivi d’autres autour des Mille et des Cent Mille Montagnes. Toute la Secte étant désormais scellée; personne ne pouvait plus entrer ni sortir.

À peu près au même moment, des Sens Divin en provenance de plusieurs endroits différents se mirent à balayer l’État du Ciel Clair. Issus de diverses Sectes et Clans du Domaine du Sud, ils étaient venus là pour enquêter sur ce qui se passait au sein de la Secte du Tamis Noir.

En raison des différents accords qu’ils avaient passés avec la Secte tamis noir, ils ne pouvaient pas interférer.

De retour sur le Disque Feng Shui, la voix de Xie Jie retentit:

«Compagnons Daoistes, il n’y a aucune raison de s’alarmer. C’est là l’un des trésors les plus précieux de la secte, le Four Forgé par les Cieux. Dans les temps anciens, des runes capables de pénétrer le vide y étaient inscrites qui en faisaient un portail de téléportation.»

«Quant à savoir où ce portail menait, je crains qu’aucun d’entre nous ne le sache, pas même moi…»

Si la téléportation qui venait de se produire avait provoqué un bourdonnement de conversation, après avoir entendu les mots de Xie Jie, tout le monde se calma.

Meng Hao jeta un regard froid autour de lui. Ils semblaient enveloppés de ténèbres parsemées de points de lumière qui ressemblaient à des étoiles. Tout autour d’eux était désert, sans le moindre rayon de lumière. Seule la lueur émise par les Disques Feng Shui les éclairait.

L’un derrière l’autre, les disques avançaient. La plupart des disciples de la secte, assis en tailleur, méditaient. Seuls les Élus scrutaient l’obscurité.

Plus loin, les trois excentriques de la Formation du Noyau semblaient discuter entre eux par le biais de la pensée Divine. Quant au plus puissant de tous, le Patriarche Violet, il restait immobile dans sa méditation, les yeux fermés.

Xu était assise en silence au milieu des centaines de disciples de la Secte. La statue semblait sur le point de se  fondre dans la noirceur de ce monde de ténèbres. On pouvait voir partout des images fantômes qui ajoutaient à son étrangeté.

Sur le disque de Xie Jie, un des trois Cultivateurs en fin d’’Établissement des Fondations, un vieil homme vêtu d’une robe grise, fronça les sourcils et dit:

«Compagnon Daoiste Xie, vous avez dit que vous étiez déjà venu ici plusieurs fois. Et pourtant, vous ne pouvez pas nous dire où nous allons?»

Xie Jie sembla hésiter un moment et regarda autour de lui.

« Eh bien,» dit-il, « je connais un peu la route que nous empruntons. Comme le supposait  le Daoïste Tu, c’était un chemin que les Cultivateurs des temps anciens utilisaient pour voyager vers les étoiles et collecter des lignées Spirituelles étrangères. C’est un chemin qui traverse les Montagnes!»

Les Cultivateurs le regardèrent avec stupéfaction et observèrent les alentours, visiblement dans l’intention de graver tout ce qui les entourait dans leurs souvenirs.

«Ce n’est pas un vrai chemin entre les Montagnes» dit Xie Jie, en voyant le regard stupéfait des Cultivateurs de l’Établissement des Fondations. «Seuls les Immortels peuvent suivre cette voie. Ce n’est qu’un embranchement, comme l’un des centaines de ruisseaux qui se jettent dans la Voie Lactée. Cela étant dit, cela reste un chemin que nous ne devrions pas être en mesure de parcourir, c’est pourquoi nous avons besoin de la puissance du Four de la Secte. Il peut nous protéger.»

Ainsi, ce n’était qu’un embranchement et de plus, pour l’ouvrir, il fallait la puissance d’une grande Secte; une Secte ordinaire ne pourrait pas.

Les yeux de Xie Jie balayèrent la foule et se posèrent sur Meng Hao. Il fronça un peu les sourcils, puis dit:

«Ah, vous devez être le compagnon Daoïste Meng. S’il vous plaît, venez-vous asseoir ici.»

En effet, cela faisait un bon moment qu’il avait remarqué Meng Hao, que les trois Patriarches de la Formation du Noyau l’avaient personnellement chargé de surveiller.

Il en ignorait la raison, ne comprenant pas pourquoi ceux-ci s’intéressaient à un Cultivateur isolé qui n’était qu’au début de l’Établissement des Fondations. Il sourit à Meng Hao, mais ce sourire n’était pas sincère. Il n’avait aucune bienveillance envers lui et s’il l’avait nommé, c’était simplement pour semer la discorde parmi les autres Cultivateurs. Peut-être que de cette façon, il pourrait obtenir des indices sur cet homme.

Exactement comme il l’avait prévu, ses paroles firent que tous les regards se portent sur Meng Hao.

Mais ce dernier demeura impassible. On aurait dit qu’il n’en avait que faire. Il savait que ses actions de l’autre nuit allaient attirer l’attention. C’était inévitable. C’est pourquoi en entendant les paroles de Xie Jie, il hocha légèrement la tête.

«Je suis très bien où je suis», dit-il. «Ma base de Cultivation étant faible, il ne serait pas convenable que je m’assoie parmi des personnages aussi puissants.»

Les trois excentriques de la Formation du Noyau n’avaient pas osé enquêter ouvertement sûr les capacités extraordinaires de Meng Hao. C’était la raison pour laquelle le Chef de la Secte avait donné des instructions spéciales à Xie pour le surveiller.

Xie Jie eut un léger sourire. Il était sur le point de dire autre chose lorsque soudain, une secousse l’interrompit. Le Disque Feng Shui qui les précédait s’arrêta également et la lumière magique qu’ils émettaient s’éteignit instantanément.

Les visages des trois excentriques de la Formation du Noyau changèrent. Le Patriarche Violet ouvrit les yeux pour la première fois. Ils brillaient de dignité et de prudence.

Une voix archaïque résonna soudain dans l’esprit de tous les Cultivateurs.

«Silence, tout le monde!!» On aurait dit qu’un sceau intangible avait été placé sur chacun d’eux, les empêchant de parler.

Dans l’obscurité silencieuse qui les entourait apparut soudain une belle et éclatante lumière composée de cinq couleurs et ils virent devant eux une énorme méduse de plusieurs dizaines de milliers de mètres de large. Ses innombrables tentacules se balançaient doucement et son corps semi-transparent ondulait lentement. Elle émettait une lueur qui se reflétait dans les yeux des spectateurs.

Dans le corps de la méduse, tout le monde put voir un cadavre en décomposition, visiblement à moitié digéré.

Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *