Je Scellerais Les Cieux – Chapitre 147

«Vous ne pouvez utiliser cette chose qu’une seule fois», dit le visage, alors qu’un cri féroce retentit tout à coup derrière le groupe.

 

Meng Hao regarda et vit que l’étrange statue qu’ils transportaient, était en train de fondre et de se transformer en trois globes de brume noire. À l’intérieur de chacun se trouvait un vieil homme entouré d’une aura mortifère. Il s’agissait des trois personnes présentes sur la grande plate-forme, sous la Secte du Tamis Noir !

 

Ces dernières se précipitèrent vers la porte noire de bouche du visage, pour y pénétrer. Lentement, elle se déforma et s’ouvrit.

 

Une voix archaïque retentit alors «Entrez vite, nous ne pouvons tenir que très brièvement !» Elle résonna comme si elle provenait des sources jaunes des enfers. C’était une voix à vous glacer le sang.

 

Un homme d’âge moyen émergea du fond de la bouche. Toute sa base de Cultivation semblait brûler. La moitié de son corps était complètement détruit, et laissait apparaître son Noyau Pourpre.

 

Ses cheveux étaient en bataille, et son visage tordu par la folie. Tout en se précipitant, il cria «Tous morts! Le pilier des cent noms n’était pas terminé. Ils sont tous morts. AH AH AH! Tous morts…»

 

«C’est l’Aîné Zheng! »

 

«Oui! Il était dans le groupe précédent. Qu’est-ce qui l’a mis dans un état pareil? »

 

Un brouhaha surgit aussitôt parmi les disciples de la Secte, qui avaient reconnu l’homme. Les pupilles de Xie Jie se contractèrent, alors que Han Bei plissa ses yeux d’où il émanait une étrange lumière. Les autres élus de la Secte eurent des réactions similaires.

 

L’homme sortit avec frénésie, vomissant de folles paroles qui résonnaient à l’intérieur de la fissure, et choquaient tout le monde.

 

Il était évident qu’il s’agissait d’un cultivateur de la Formation du Noyau. Mais qu’est-ce qui avait pu le mettre dans un état aussi misérable? L’assistance se demandait ce qu’il avait bien pu vivre.

 

Les paroles de l’homme continuaient à résonner, en particulier le mot «mort», qu’il avait prononcé trois fois, à l’instar d’un marteau invisible frappant le coeur des hommes.

 

Les disciples de la Secte étaient légèrement moins affectés. Après tout, ils en savaient un peu plus sur cet endroit que les autres Cultivateurs indépendants. Leur nombre avait augmenté d’environ 200, après que les groupes aient traversé la porte, les uns après les autres.

 

Une ombre de mort intangible, sembla se répandre dans toute la zone, depuis le cultivateur de la Formation du Noyau.

 

Néanmoins, alors même que l’homme sortait de la porte noire en criant, les yeux du Patriarche Violet brillèrent d’une lueur puissante. Ce dernier s’approcha de Zheng et leva la main. Ce qui eut pour effet de le faire venir jusqu’à lui. Il lui donna ensuite une frappe sur la tête.

 

Le coup retentit avec un boum qui fit trembler les environs. Zheng vacilla et ses yeux devinrent clairs. La brûlure du Noyau Pourpre commençant à s’estomper, il récupéra ses esprits, mais avant qu’il ne puisse dire quoi que ce soit, le Patriarche laissa échapper une diatribe glaciale et agita sa manche. Un vent noir apparut ensuite, balayant Zheng et l’envoyant loin.

 

«Ce ne sont que des divagations ! Je t’épargne la vie parce que tu es un Aîné. Retourne à la Secte et reste en isolement pour méditer pendant cent ans. Voilà ta punition!» Le Patriarche Violet leva la main, et immédiatement Meng Hao et les autres Cultivateurs de l’Établissement des Fondations ressentirent une pression intense qui fit battre leur cœur.

 

«Cultivateurs indépendants invités par la secte.» Dit-il froidement, «Vous avez accepté nos pilules médicinales et avez signé un contrat! Nous sommes arrivés devant l’ancienne Terre Sainte. Malheureusement, elle est instable et aussi incompatible avec les bases de Cultivation de niveau supérieur.»

 

«Si vous êtes en mesure d’acquérir certains des objets désignés, vous pourrez les échanger contre davantage de Pilules de Terre. Prenez ces feuillets de jade.» La pression que dégageait le Patriarche, emplit la zone. Il fit un mouvement rapide de sa manche et deux cents feuillets de jade volèrent pour planer devant les Cultivateurs indépendants.

 

«Il ne fait aucun doute que c’est un endroit dangereux, mais ce n’est pas un piège mortel. De toute façon, de nombreux disciples de notre Secte entreront avec vous. Alors, veuillez rester tranquille.» Alors qu’il parlait, la belle femme d’âge mûr qui était à ses côtés, regarda froidement la foule. Ils n’avaient pas besoin de les menacer. Vu leur niveau, personne n’oserait les défier.

 

Meng Hao plaça silencieusement le porte-bonheur dans sa sacoche spirituelle. Autour de lui, les autres Cultivateurs indépendants maintinrent également le silence. Il était impossible de dire ce qu’ils pensaient.

 

Ayant atteint l’Établissement des Fondations, ils n’appartenaient à aucune Secte. Il y en avait peut-être parmi eux qui étaient stupides, mais la plupart étaient très calculateurs et pragmatiques. Ils avaient choisi de venir ici pour leur propre bénéfice, quoi qu’il en coûte !

 

Huit personnes sortirent du groupe pour se diriger vers la porte noire. Elles entrèrent ensuite dans la bouche, suivies par d’autres, et disparurent.

 

Marmonnant entre ses dents, Meng Hao regarda le Patriarche Violet et la belle femme. À l’arrière se trouvaient les cultivateurs de la Formation du Noyau, surveillant la scène d’un regard froid.

 

«Sœur Aînée Xu semble avoir des ennuis. Maintenant que je suis là, je ne peux pas l’ignorer.» Ses yeux se remplirent de détermination. Il vola entouré d’une dizaine de Cultivateurs. Tous avaient pris la forme de faisceaux de lumière se dirigeant vers le visage de la porte noire. À peu près à mi-chemin, il tourna la tête et aperçut Xie Jie, esquissant un léger sourire hypocrite. Il y avait la jolie Han Bei, ainsi que les autres Élus de la Secte. Au loin, au milieu de la foule, se trouvait Xu Qing, le visage pâle.

 

Lorsque le regard de Meng Hao tomba sur elle, Xu Qing trembla, apparemment choquée de le revoir. De nombreuses années s’étaient écoulées, et Meng Hao avait vécu de grands changements. Mais, elle le reconnut immédiatement. Elle l’avait amené à la Secte de la Reliance et il était devenu son petit frère. Sous la lune, il lui avait donné la Pilule de Cultivation Cosmétique.

 

Xu Xing revit des scènes du passé traverser son esprit. Les souvenirs de cette époque, ainsi que les frustrations, fusionnèrent dans son cœur pour onduler comme un rêve.

 

Leurs regards se croisèrent, même si mille personnes les séparaient.

 

Meng Hao lui adressa un sourire chaleureux. La seule raison qui l’avait amené à la Secte du tamis noir, était de la voir.

 

Il se retourna et disparut par la porte noire. Au même instant, le cœur de Xu Qing sembla se vider. Elle avait fait un pas en avant, machinalement.

 

Mais il était trop tard. Meng Hao était parti. Elle ne comprenait pas les sentiments qui l’assaillirent, même si extérieurement, elle apparaissait toujours comme une femme froide.

 

En temps ordinaire, personne ne pouvait l’émouvoir. Elle protégeait son coeur férocement. Toutefois, pour une raison inconnue, un sentiment de joie avait surgi en elle. Un sentiment qu’elle ne pouvait pas étouffer !

 

«Hé, je te parle, sal***!» C’était la fille coquette qui se tenait à côté d’elle. «S’il te plaît à faire comme si tu ne m’entendez pas, très bien». Dit-elle d’un ton venimeux. «Mais penses-tu vraiment pouvoir m’éviter? Oh !» Elle rit froidement. «Tu as été blessée la dernière fois. Si le frère Aîné Zhao n’avait pas demandé à la sœur cadette Han de te sauver, tu serais morte. Mais, malgré cela, tu reste indifférente et tu deviens de plus en plus arrogante!» La femme coquette fixait le beau visage de Xu Qing. Elle voulait désespérément que celle-ci termine comme elle.

 

Xu Qing se retourna pour affronter celle qui l’avait si mal traitée durant toutes ces années. Un mot à la fois, elle dit: «Ce jour-là dans la Terre Sainte, c’est votre propre Frère Aîné Zhao qui a enfreint les règles et m’a presque tuée. Et Sœur Aînée Han ne m’a pas sauvé parce que votre Frère le lui avait demandé. Elle m’a sauvée, en échange de ma sacoche spirituelle.» Répondit-elle d’un ton froid et sérieux. Elle était comme ça.

 

La femme coquette était loin d’imaginer que Xu Qing, dont elle se moquait constamment et qui n’avait jamais osé lui répondre, le ferait aujourd’hui. Elle la fixa un moment, puis rit froidement.

 

«Alors, la sal**** ose parler,» Dit-elle avec dérision. «Frère Aîné Zhao a déjà tout arrangé. Tu ne pourras pas t’enfuir cette fois. Je vais rester là te voir perdre ta virginité. Finalement, tu me remercieras.» Les Cultivateurs autour d’elle commencèrent à voler vers la porte noire.

 

Le corps de Xu Qing étincela alors qu’elle marchait sur sa brume colorée et filait vers l’avant.

 

La femme coquette la suivit et remarqua un homme devant elles, vêtu d’une tunique violette. L’homme se retourna et fit un charmant sourire.

 

Le bellâtre était jeune et avait une base de Cultivation correspondant au début de l’Établissement des Fondations. Il hocha légèrement la tête. Puis son regard tomba sur Xu Qing, et ses yeux se remplirent d’un désir brûlant.

 

Cet homme n’était nul autre que le frère Aîné Zhao.

Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *