Je Scellerais Les Cieux – Chapitre 155

Quatre heures passèrent lentement. Le pouvoir gravitationnel est réapparu une fois pendant le trajet de Meng Hao jusqu’au lieu de rendez-vous.

L’endroit était très étrange. Le soleil brillait dans le ciel. En y regardant de plus près, on pouvait vaguement distinguer la forme d’une lune. Apparemment, d’ici deux heures, ils se sépareraient.

Il voyagea encore une heure et découvrit une vaste plaine, couverte d’herbes aussi hautes qu’un homme. Et qui se balançaient dans le vent. On aurait dit une mer. Là, on n’entendait que le murmure du vent. Dans la plaine se trouvait une zone sans herbe où trois personnes étaient assises en tailleur.

Deux femmes et un homme. Ce dernier, d’un âge moyen, portait une robe grise. Il méditait, le visage inexpressif et les yeux fermés. Un air glacial s’échappait de son corps. Il était au dernier stade de l’Établissement des Fondations. Il s’agissait de l’un des trois Cultivateurs de l’Établissement des Fondations qui avaient voyagé sur le disque violet de Feng Shui.

Des deux femmes, l’une était d’un âge moyen, en surpoids. Ses traits étaient aussi ordinaires que ceux d’une fermière. Elle était membre du groupe des trois puissants Cultivateurs de l’Établissement des Fondations du disque violet.

L’air impatient, elle regarda la seconde femme du groupe. Cette dernière portait un voile qui couvrait la moitié de son visage et obscurcissait ses traits dans un flou mystérieux.

«Camarade Daoïste, m’as-tu invitée ici pour que je traîne à rien faire ? Je ne crois pas que notre destination soit aussi dangereuse qu’un repaire de dragon ou une tanière de tigre. Le Daoïste Sima et moi ne suffisons-nous pas ?» Demanda-t-elle avec un rire froid.

Sima ouvrit les yeux et regarda la femme voilée, une lueur dans le regard.

«Camarade Daoïste Li, attendez encore un peu s’il vous plaît,» dit la femme voilée d’une voix légère. «J’ai invité cinq personnes au total. S’ils ne viennent pas, nos chances de succès seront minimes.»

La femme appelée Li renifla. Elle semblait sur le point d’en dire plus mais en fin de compte,elle se tut.

«Patientez encore un peu », dit la femme voilée. «Le soleil et la lune cesseront de se chevaucher dans environ deux heures. S’ils ne sont pas arrivés d’ici là, nous n’aurons pas d’autre choix que de tenter à trois.»

Une heure passa et un rayon de lumière colorée apparut. Celui qui approchait portait une robe violette.

Cette personne était si rapide qu’elle arriva en l’espace de quelques respirations. C’était un jeune homme avec de beaux traits et un léger sourire sur le visage. A voir sa robe violette, il était évident qu’il n’était pas quelqu’un d’ordinaire. Il atterrit et balaya le groupe du regard. Avec un sourire, il joignit ses mains en guise de salutation.

«Je suis en retard,» dit Xie Jie. «Pardonnez-moi, chers Daoïstes. Désolé de vous avoir fait attendre, petite sœur Han.» Ce n’était nul autre que le disciple du Conclave, Xie Jie, de la Secte. Il regarda la femme voilée avec un sourire narquois en révélant son identité.

A sa vue, Li fronça légèrement les sourcils. Elle se leva et lui rendit son salut. L’homme froid, cependant, fit à peine un léger signe de tête.

La femme voilée fronça les sourcils alors que les deux autres la regardaient.

Elle eut un léger rire et ôta son voile. Son visage était incroyablement beau et délicat, sa peau aussi brillante que le jade. Sa beauté était telle qu’elle semblait illuminer tout ce qui se trouvait autour.

«Han Bei 2 vous adresse ses salutations à tous, camarades Daoïstes,» dit-elle. «À l’origine, je ne voulais pas révéler mon identité pour des raisons personnelles. Cependant, comme il semblerait que Frère Aîné Xie ne soit pas d’accord, je serai plus transparente vis à vis de mon identité pour le confort de tous.»

Cette femme n’était autre que Han Bei. Ses traits enchanteurs couplés avec son beau sourire ne permettaient pas d’être irrités contre elle.

Xie Jie sourit:

«Je ne savais pas que Sœur Han avait des choses à cacher. J’ai parlé trop vite, s’il vous plaît n’en soyez pas offensée.»

«Peu importe», répondit-elle avec un sourire. «Considérant l’activité de la Secte dans cet endroit, votre jeune soeur craignait que révéler son identité ne cause un malentendu. Mais avec Frère Aîné Xie ici, je n’ai rien à craindre. Nous aurons davantage de chances de succès..»

Li la regarda pensivement et Sima fronça les sourcils.

Ses paroles étaient comme une boule de coton avec une aiguille à l’intérieur. Xie Jie était sur le point de dire quelque chose lorsque soudain, il tourna la tête. Tout le monde fit de même, à l’exception de l’homme en robe grise.

Un faisceau de lumière colorée approchait, accompagné d’un vent rugissant qui fouetta l’herbe. Celui-ci prit alors l’apparence d’un vieil homme qui n’était autre que Xu Youdao.

Il se dirigea vers le groupe, les yeux brillants. Il regarda autour de lui un moment, puis se concentra sur Han Bei.

«Ainsi, l’invitation venait de la camarade Daoist Han. Je pense que vous me devez une explication concernant ce que fait la Secte dans cet endroit.»

Han Bei sourit.

«Avec vous et votre technique spéciale, Camarade Daoïste Xu, notre mission sera beaucoup plus facile à accomplir. Quant à l’explication, vous pouvez vous reposer, monsieur. Je vous expliquerait tout d’ici peu.»

En voyant Xu Youdao, Li s’empressa de joindre les mains pour le saluer. Xie Jie sourit et fit de même. Sima hocha simplement la tête. Jusqu’à présent, il n’avait prêté aucune attention à qui que ce soit.

«Tout le monde est là? »demanda Xie Jie avec un sourire.

«J’ai entendu dire que quelqu’un d’autre devait arriver,» répondit Li avec un sourire enthousiaste à l’attention de Xie Jie.

«Oh? dit ce dernier en plissant les yeux. Ces trois-là étaient des Cultivateurs tardifs de l’Établissement des Fondations, et pour autant qu’il se souvienne, il n’y en avait pas d’autres parmi les Cultivateurs indépendants. « Han Bei aurait-elle invité un autre disciple de la Secte du Tamis Noir? pensa-t-il.

«Qui est-ce…?» Il regarda Han Bei.«Qui est cette dernière personne que nous attendons? »Demanda-t-il en souriant.«Sœur cadette Han, cela vous dérangerait-il de vous expliquer?»

«C’est vrai», répondit Li. «Je suis très intéressée de savoir qui pourrait être ce dernier Daoïste. S’il est important, je serai sûre de me faire des amis. Dans le cas contraire, permettez-moi de vous demander ce que nous faisons assis là, à attendre.

Le Cultivateur en robe grise ferma les yeux et les ignora. Xu Youdao se tenait là, pensif, les yeux vacillants.

Han Bei resta un moment silencieuse puis dit:

«Je ne sais pas qui c’est, pas plus que je ne connaissais votre identité au départ. Ma supposition est que même s’il n’est pas une figure importante pour le moment, si nous ne l’avons pas dans notre groupe, nos efforts d’aujourd’hui pourraient bien s’avérer vains. Avec cette personne, nos chances de succès augmenteront de trente pour cent.» Elle avait dit cela calmement, mais avec une résolution de fer.

«Vraiment ?» dit Xie Jie. Son intérêt à présent piqué. «Et pourquoi la sœur cadette Han attache-t-elle autant d’importance à cette personne?»

Li eut un rire froid. Le visage rempli de dédain, elle sentait clairement que Han Bei exagérait. Elle ne croyait pas qu’un Cultivateur de l’Établissement des Fondations puisse être aussi utile. Avec un Cultivateur au stade de la Formation du Noyau, ç’aurait été une autre affaire, mais il était fondamentalement impossible pour une telle personne de les rejoindre.

«Pourrait-il s’agir d’un Cultivateur du Pseudo Noyau?» demanda Li avec un sourire moqueur. «Camarade Daoïste Han, tu devrais vraiment faire attention. Il y a beaucoup de gens dans le monde qui pêchent la gloire et les compliments.»

Non pas qu’elle n’aimait pas Han Bei; en fait, elle détestait toutes les belles femmes.

«Je ne suis vraiment pas sûre que cette personne soit au stade du Pseudo Noyau », répondit calmement Han Bei, en regardant Li d’un air égal.«En tout cas, il est vraiment extraordinaire. De cela, vous pouvez être certaine.»

Li n’ajouta rien. Soudain, Xie Jie leva la tête et regarda vers l’horizon, tout comme Xu Youdao. Bientôt, tous les yeux se fixèrent sur le faisceau de lumière qui se dirigeait vers eux.

C’était Meng Hao, bien sûr. Il siffla dans les airs, ses yeux balayant la terre. Il eut tôt fait de repérer la zone vide sur la plaine, sur laquelle brillaient le soleil et la lune, ainsi que les cinq personnes qui s’y trouvaient.

Il les regarda et atterrit sur le sol. Son expression était la même que d’habitude alors qu’il s’approchait.

Sitôt qu’il l’aperçut, l’expression de Xu Youdao vacilla. Une lueur brillante apparut dans les yeux de Han Bei, et un large sourire illumina son visage. Quant à Xie Jie, il posa sur Meng Hao un regard froid.

«Salutations, Camarades Daoïstes,» dit-il froidement. «J’ai été retardé en chemin » Il jeta un coup d’œil au groupe et son regard s’attarda un moment sur Han Bei.

«Au début de l’Établissement des Fondations?» dit Li en fronçant les sourcils avec un air hautain et dédaigneux. Elle brûlait d’envie d’ajouter grossièrement : «C’est la personne que le Daoïste Han prétend être essentielle? Elle pense qu’un petit cultivateur au début de fondation est si important? C’est risible. Ou peut-être est-ce que ce gamin est tombé par hasard sur cette zone?»

Meng Hao la regarda sans un mot.

«Je suis également très curieux à ce sujet», dit Xie Jie avec un sourire. Un scintillement presque imperceptible apparut dans ses yeux.

En entendant les paroles de Xie Jie, l’arrogance de Li redoubla. «Pour un jeune Cultivateur de l’Établissement des Fondations, être parmi nous est humiliant. Han Bei l’a peut-être recommandé, mais moi, Li, je vais le tester personnellement et voir quelles sont ses compétences.» Elle s’avança vers Meng Hao. «Utilise tout le pouvoir de ta base de Cultivation,» dit-elle. «Si tu parviens à survivre à un coup de ma part, alors je conviendrai que tu es qualifié pour nous rejoindre. Si tu n’es pas qualifié, tu seras tué par la Secte. Visiblement, la mort mettra fin à tous tes problèmes! »

Sur ces dernières paroles, elle se retrouva devant Meng Hao. Elle leva sa main droite et une lumière orange aveuglante apparut et se transforma en un fouet rose qui claqua à plusieurs reprises.

Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *