Je Scellerais Les Cieux – Chapitre 161

Xie Jie ne fut pas le seul à se tourner vers Meng Hao. Xu Youdao et Sima lui lancèrent également un regard profond et significatif.

Son expression était calme, mais intérieurement, un éclair de compréhension venait de traverser son esprit. Il savait désormais pourquoi tout le monde l’avait regardé si étrangement lorsqu’ils étaient entrés dans le grand Chaudron.

Le fait qu’il ait pu entrer alors qu’il n’y avait pas de Meng parmi les Neuf Grandes Familles leur laissait à penser qu’il utilisait un nom d’emprunt.

Il demeura confus face à cette révélation et regarda, à travers les éclairs, les neuf statues massives parmi lesquelles, bien entendu, on pouvait voir des visages similaires à celle de Xu Youdao, Sima et même Xie Jie.

Ces statues représentaient leurs ancêtres. En effet, leurs noms de famille remontaient aux temps anciens, à des clans que certaines personnes appelaient les Neuf Grandes Familles.

«Suis-je un membre des Neuf Grandes Familles…? » se demanda Meng Hao.

Quelques instants plus tard, un sourire, quoiqu’un peu froid, se dessina sur son visage. Il était certain de ne pas être descendant de ces familles.

Il se souvint alors que lors de son entrée dans l’énorme chaudron, le miroir de cuivre avait vibré dans le sac du Cosmos. Ce n’était pas, en soi, une preuve de l’intervention du miroir. Mais il se rappela soudain que le celui-ci avait également réagi lors de la réunion secrète, au moment où Han Bei avait produit les informations concernant le premier volume du Classique du Temps.

«Han Bei a dû se préparer pour ce jour depuis longtemps, pensa-t-il, et ce n’était pas la première réunion secrète à laquelle elle participait. D’après ses informations, il ne suffisait pas d’être un Cultivateur puissant, mais fallait surtout être un membre de la lignée des Neuf Grandes Familles. En recoupant toutes ces informations éparpillées, il en arriva à la conclusion que cela devait être lié au miroir de cuivre.

«Qu’est-ce que ce miroir exactement? Il peut agiter les auras des bêtes sauvages pour les faire exploser, il a un pouvoir de duplication étonnant et m’a apparemment aidé à atteindre mes objectifs en utilisant des moyens sournois. Même si je ne suis pas membre des Neuf Grandes Familles, j’ai quand même pu entrer.»

Diverses pensées se bousculaient dans l’esprit de Meng Hao.

«Je ne sais pas si les Neuf Grandes Familles on un Meng ou non,» répondit-il froidement à Xie Jie. «Mais le fait que je sois entré en toute sécurité dans le chaudron soulève une question très importante.»

Son regard indiquait très clairement qu’il ne donnerait aucune réponse claire.

Les yeux de Xie Jie vacillèrent et il fronça les sourcils. Les paroles de Meng Hao le laissèrent sans voix. La réponse était ambiguë: peut-être faisait-il partie des Neuf Grandes Familles ou peut être pas.

– «Le Camarade Daoïste Meng vous a donné sa réponse,» dit calmement Han Bei. – «Frère Aîné Xie, je sais que vous avez sur vous des Pilules de Manteau Vert que le Chef de Secte vous a donné spécifiquement pour les utiliser ici. Inutile de nier.»

Xie Jie demeura un moment silencieux. Il regarda autour de lui, le visage sombre. Il frappa ensuite le sommet de sa tête et cracha une petite pilule verte de la taille d’un ongle qui explosa aussitôt, envoyant de grandes quantités de Qi vert dans toutes les directions. Les éclairs commencèrent alors à devenir légèrement transparents, comme s’ils étaient camouflés.

Les cinq hommes parcourent encore plusieurs centaines de mètres, Xu Youdao et Sima en tête.

Une centaine de mètres plus tard, Xie Jie, le visage sinistre, annonça:

«Je n’ai que trois Pilules de Manteau Vert!»

Il cracha une autre pilule, et ils foncèrent parmi les éclairs indistincts..

Grâce à la puissance des deux Pilules du Manteau Vert, ils furent en mesure d’atteindre l’emplacement des neuf statues. Celles-ci étaient impressionnantes, tout comme le chaudron en leur centre, qui semblait contenir les Cieux.

Une aura antique tournait autour de la zone, qui, en effleurant leurs visages, leur donnait l’impression d’être revenus à un temps primordial. On aurait dit qu’ils pouvaient ressentir l’immensité de cette époque.

Incapable de dissimuler son excitation, Han Bei, haletante, fixait la statue de son ancêtre. A côté d’elle, Xu Youdao, Sima et même Xie Jie, silencieux, faisaient de même.

Meng Hao qui semblait le plus calme du groupe, examina une à une les statues, incapable de comprendre ce qui pouvait bien se passer dans leur esprit. Finalement, son regard tomba sur le chaudron circulaire qui représentait les Cieux.

Alors même qu’il le regardait, quelque chose dans sa vision périphérique attira son attention. Quelque chose bougeait sur l’une des statues. Meng Hao ouvrit grand les yeux.

Là, sur l’épaule de la statue qui ressemblait à Sima, de la poussière était tombée, révélant une substance de forme carrée, qui avait l’air gélatineuse et un peu élastique, comme une plaque de gelée de viande.

Elle était pure et blanche et la plupart des gens auraient eu envie de la manger en la voyant. L’objet, posé sur l’épaule de la statue, se tortillait un peu, faisant tomber davantage de poussière. Meng Hao regardait, les yeux écarquillés, la bouche ouverte. Cette chose semblait vivante! Soudain, elle quitta l’épaule de la statue et vola vers sa tête. Une fissure apparut sur la surface de la gelée de viande, qui se transforma en une énorme bouche. Instantanément, les éclairs dans le ciel crépitèrent et dix d’entre eux s’abattirent sur la substance qui mâcha un moment, puis s’arrêta, comme pour les digérer.

Bouche bée, Meng Hao vit la gelée tomber au sol et bondir pour atterrir sur le chaudron circulaire où elle s’immobilisa.

Il n’était pas seul à avoir assisté à la scène, le bruit ayant attiré les regards de Han Bei et des autres. La jeune femme plissa les yeux tandis que Xie Jie les écarquillait. Il haleta et tous deux échangèrent un regard stupéfait.

– «C’est…»

– «C’est pour cet être que la Secte construit la Tour des Cent Esprits», dit soudain Sima. « Ils veulent capturer Exécration Ultime.»

Une lueur mystérieuse passa dans ses yeux tandis qu’il s’interrogeait sur les projets de la secte.

Avant que Han Bei et Xie Jie n’aient pu dire quoi que ce soit, la gelée bondit soudainement et le visage d’un vieil homme aux yeux fermés apparut, comme par magie, à sa surface. Son nez tressaillit et ses yeux s’ouvrirent. Ils semblaient remplis de frustration. Brusquement,la gelée s’envola et s’élança vers la sortie du chaudron carré. Mais soudain, elle s’arrêta dans les airs, comme si elle hésitait, resta là un moment à flotter et consomma d’autres d’éclairs.

Voyant cela, les yeux des cinq Cultivateurs se mirent à briller.

– «Pourquoi cette chose est appelé Exécration Ultime?» Demanda soudain Meng Hao à Sima.

– «Je l’ignore moi-même», répondit il. «Je n’ai pu découvrir aucune information sur son origine. La Secte a passé beaucoup plus de temps à faire des recherches à ce sujet. Tout ce que je sais, c’est qu’elle existe depuis les temps immémoriaux et elle a toujours été appelée Exécration Ultime.»

– «Je me fous du nom de cette chose,» dit Xu Youdao. «Voilà déjà une demi-heure que nous sommes ici. Si le Daoïste Han ne parvient pas à récupérer le reste du Classique du Temps, notre voyage ici n’aura été qu’une perte de temps! »

Sans un mot, Han Bei s’assit en tailleur sous la statue de son ancêtre.Elle fit des gestes d’incantation et son jade antique se mit à tournoyer autour d’elle en émettant une lueur verdâtre. Les yeux brillants, Meng Hao se rapprocha.

les alentours étaient relativement calmes, à l’exception des coups de tonnerre. Dix minutes passèrent tranquillement. Soudain, Han Bei ouvrit les yeux et se mit à psalmodier des incantations. Xu Youdao,Sima, et Xie Jie se rassemblèrent autour d’elle, toujours aussi vigilants.

Brusquement, elle se tut et et cracha une gorgée de sang sur le jade antique. Celui-ci émit une lumière verte aveuglante et vola vers les mains de la statue.

Il ne se deplaçait pas vraiment vite et bougeait d’avant en arrière dans les airs. Le sang s’écoula du visage de Han Bei, comme si elle avait du mal à le contrôler. Alors que le jade approchait de la statue, les deux parchemins dans les mains de la statue brillèrent. Des fissures apparurent à leur surface, et un boum résonna. Soudain, deux morceaux de jade sortirent des deux parchemins.

Tout le monde avait clairement vu cela se produire, et bien qu’ils puissent avoir des soupçons sur ce qui se passait, il était évident que deux morceaux de jade volaient loin des manuscrits ouvertes.

Les deux pièces de jade s’envolèrent, apparemment complètement hors de contrôle. Ils semblaient vouloir quitter le chaudron carré.

Avant qu’ils ne puissent aller très loin, ils furent saisis par la lueur verdâtre émanant de l’ancien jade de Han Bei. C’était comme s’ils étaient tous connectés d’une manière ou d’une autre. Les deux morceaux de jade qui s’échappaient s’arrêtèrent soudainement dans les airs; ils se mirent à trembler, comme s’ils se débattaient. Un bourdonnement puissant émana d’eux.

Han Bei toussa un peu de sang, et semblait immédiatement devenir apathique. L’épuisement couvrit son visage, et soudain, son ancien morceau de jade échappa à son contrôle et tomba sur le sol.

À cet instant, les deux autres morceaux de jade commencèrent à voler au loin. C’était très soudain, et personne n’avait le temps de réfléchir. Les yeux de Xu Youdao vacillèrent, et son corps s’élança dans les airs alors qu’il volait vers l’une des pièces de jade. Les yeux de Sima plissèrent, mais lui aussi s’élança, avant de se transformer en un faisceau de lumière verte qui se dirigea vers le second morceau de jade. Quant à Xie Jie, il vola vers le jade antique.

– «Pas de combat, camarades Daoïstes!» s’écria Han Bei. «Une grande tribulation viendra sur tous ceux qui ne sont pas de ma lignée qui touchent ces objets! J’ai une méthode pour rassembler les trois pièces de jade anciennes. Elle toussa encore du sang.

—–

A la fin de ce chapitre, Er Gen défie le public de deviner le sens du nom de “Exécration Ultime”.

Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *