Je Scellerais Les Cieux – Chapitre 164

Une lumière violette brillait au milieu des sourcils de Han Bei. Haletante, elle sauta dans les airs vers l’une des pages. Meng Hao bondit également dans les airs, se déplaçant avec autant de vitesse que possible après l’autre page.

Ils volèrent simultanément et dans des directions différentes, esquivant la foudre pendant la course poursuite. Au moment où chacun s’apprêtait à mettre la main sur sa page respective, la gelée de viande, qui les observait depuis tout ce temps, entra soudainement en action.

Son mouvement fit cligner les yeux de Meng Hao et le regard de Han Bei tomba. Les deux étaient remplis de peur.

L’objet en lui-même n’était pas dangereux, mais il semblait apprécier sauter sur la tête des gens, puis, attirer la foudre. En d’autres termes, son arrivée annonçait une calamité !

«Bon sang! »dit Meng Hao, ses yeux se plissant quand il vit la gelée de viande se diriger vers lui. Han Bei, qui se déplaçait dans une direction différente, poussa un soupir de soulagement.

En gardant un œil sur la gelée de viande, Meng Hao attrapa la page de jade et sprinta aussi vite que possible. Il rangea le brouillard d’éclairs dans la foulée, ce dernier pourrait être un outil efficace pour menacer les autres dans cet endroit, mais ne servirait qu’à attirer la gelée de viande, et donc plus d’éclairs. Malheureusement, il semblait avoir agi trop lentement.

Car la gelée de viande était clairement très persistante. En un éclair, elle était au-dessus de la tête de Meng Hao.

Avant qu’il ne puisse faire quoi que ce soit, la gelée de viande trembla soudainement. Le visage du vieil homme réapparut à sa surface. Ses yeux étaient grands ouverts, et son expression était à la fois incrédule et agacé.

«Bon sang! Bon sang! Comment se fait-il que tu aies l’aura de cet oiseau?» Il battit en retraite comme s’il était complètement dégoûté par Meng Hao. Avant de vomir soudainement, comme s’il venait de manger quelque chose de dégoûtant.

Ensuite il se transforma en un flash de lumière et apparut soudainement devant Han Bei. Elle le regarda avec étonnement pendant que la gelée de viande, avaler la dernière tablette en une seule bouchée.

Il commença à mâcher, et quand elle vit cela, le cuir chevelu de Han Bei devint engourdi. Elle ne pouvait rien faire d’autre que reculer.

«Brut, brut, brut…» dit le visage sur la gelée de viande, son expression tordue alors qu’il regardait Meng Hao. On aurait dit qu’il avait peur de se rapprocher de lui.

Meng Hao avait une expression étrange sur son visage alors qu’il regardait la gelée de viande. Avant de jeter un regard horrifié à Han Bei.

Elle resta silencieuse un moment, puis dit: «Félicitations pour avoir acquis la technique de raffinage du temps du Clan Han, Camarade Daoïste Meng. Il y a trois pièces de jade au total, mais chaque page est une technique indépendante.» Un regard compliqué apparut dans ses yeux. Quand soudainement, les éclairs dans la zone commencèrent à devenir plus intenses.

Ils augmentairent rapidement en intensité, chaque carreau débordant de l’intensité féroce qu’il avait au début. L’heure s’était écoulée. À partir de maintenant, le manque d’objets repoussant la foudre était synonyme de mort et de transformation en cendres volantes.

«Vous avez acquis le jade, donc c’est à vous, Frère Meng,» dit Han Bei à la hâte. «Je n’en ferai pas la demande. Mais je dois te demander de bien t’en occuper. S’il vous plaît ne le perdez pas. La prochaine fois que nous nous reverrons, vous devez me remettre une copie. C’était notre accord.» Ensuite, elle tapa sa sacoche spirituelle. Et un disque violet Feng Shui apparut dans ses mains. Qui brilla, avant de se téléporter. Au même moment, la gelée de viande s’élança, pour emprunter une partie de la puissance de téléportation, afin de quitter le monde du chaudron.

Meng Hao regarda autour de lui les vastes champs de foudre, puis sortit immédiatement son propre disque Feng Shui violet. Il y versa son Sens Spirituel, pour activer son pouvoir de téléportation. En un instant, il fut amené loin du monde de la foudre.

Quand il réapparut, le ciel était sombre et la terre tremblait. Des Booms résonnèrent partout, et ses Piliers du Dao vibrèrent. Puis il toussa immédiatement une gorgée de sang et tituba pendant qu’il marchait. Il regarda autour de lui.

Il était dans la grande plaine, non loin de l’endroit où il avait rencontré Han Bei. Il prit une profonde inspiration. Han Bei ne mentait pas; le disque Feng Shui avait bien fait ce qu’elle avait dit.

Il leva la main, dans laquelle se trouvait le porte-bonheur. Il était sur le point d’y verser un peu de Sens Spirituel et de quitter cette étrange Terre Sainte, quand soudain une tour massive commença à s’élever au loin. Tout trembla, et un grondement emplit l’air.

Il pouvait voir que la tour dégageait une aura, de l’Établissement des Fondations!

C’était la Tour aux Cent Esprits, construite avec les Piliers du Dao de plus de deux cents Cultivateurs de l’Établissement des Fondations!

Meng Hao prit une profonde inspiration quand il vit la Tour des Cent Esprits. Autour d’elle se trouvaient des silhouettes de centaines de Cultivateurs. Ils émirent des hurlements aigus qui fusionnèrent en un puissant son de plainte. Le son s’éleva dans les cieux, obscurcissant tout dans le secteur.

Soudain une dizaine de Piliers du Dao, venant de plusieurs directions se fondirent dans la tour. Le pouvoir de cette dernière devint encore plus intense.

«Je suppose que le reste des Cultivateurs de l’Établissement des Fondations indépendants sont tous morts…» L’étendue du complot de la secte, le rendit sans voix. Ses Piliers du Dao vibrèrent. Mais il put les maintenir sous contrôle, car c’étaient des Piliers du Dao Parfait.

«Je ne dois pas rester ici plus longtemps…». pensa-t-il. Cependant, au moment où il releva la tête et regarda de loin. Ce qu’il vit le fit changer d’avis.

Il vola pendant dix secondes avant de s’arrêter au-dessus d’une plaine. Il y avait là un groupe de quatre Cultivateurs assis en tailleur. Autour d’eux circulait un sort protecteur qui semblait résister au pouvoir de la Tour des Cent Esprits.

L’un d’entre eux n’était nul autre que Lu Tao!

Meng Hao les regardait pendant qu’un membre du groupe crachait du sang. Son corps explosa soudainement, et un Pilier du Dao illusoire vola dans le ciel.

Après cela, un autre Cultivateur commença à trembler. Ses yeux s’ouvrirent brusquement et il fixa Lu Tao. Il rit amèrement. «Tu es méprisable…» Avant qu’il ne puisse finir de parler, son corps fut déchiré en morceaux alors que son Pilier du Dao s’envola. Le visage de la troisième personne devint pâle alors que son corps était également déchiqueté. Son Pilier du Dao vola au loin.

Cependant, la mort de ces trois cultivateurs rendit le sort protecteur beaucoup plus fort qu’il ne l’avait été tout à l’heure. Lu Tao était assis avec un visage pâle, grinçant des dents avec une volonté obstinée. La puissance de ce sort était la seule chose qui résistait à la force gravitationnelle de l’extérieur.

Meng Hao était pensif. Il pouvait voir clairement que les trois Cultivateurs étaient sous le contrôle de Lu Tao. En réalité, leurs Piliers du Dao avaient été des sacrifices de sang pour protéger Lu Tao. Leur mort avait simplement renforcé son sort.

Meng Hao, le visage calme, descendit vers Lu Tao. Il atterrit à côté du sort et regarda Lu Tao quelques instants, avant de tousser sèchement, pour attirer son attention.

Lu Tao se mit à trembler. Quand il ouvrit les yeux et regarda Meng Hao, un regard de choc couvrit son visage.

«Alors, c’est…le Camarade Daoïste Meng…» Il répondit avec une voix anxieuse pendant qu’il regardait Meng Hao.

«Joli sort,» dit Meng Hao froidement. Il ne parla ni rapidement ni lentement, mais ses mots le rendirent extrêmement menaçant. De son point de vue, il semblait que Meng Hao n’était pas du tout affecté par la force gravitationnelle.

«Camarade Daoïste Meng, que… que veux-tu?» Son cœur était rempli d’une profonde anxiété. Si Meng Hao interférait avec le sort, alors ce dernier se brisera. Il pouvait imaginer ce que la force gravitationnelle lui ferait après cela; son corps exploserait et ses Piliers du Dao voleraient dans le ciel pour rejoindre tous les autres dans l’énorme tour.

«Dites-moi ce que fait vraiment la Feuille de Coup de Tonnerre», dit-il calmement en regardant Lu Tao.

«Je te l’ai déjà dit, camarade Daoist Meng,» lâcha-t-il, devenant encore plus nerveux. «La Feuille de Coup de Tonnerre…» Avant qu’il ne puisse continuer, Meng Hao tendit la main et attaqua le sort circulant autour de Lu Tao.

Ce faisant, le sort trembla et une petite fissure apparut à sa surface. La terreur apparut sur le visage de Lu Tao.

«Arrête, Camarade Daoïste Meng, s’il te plaît… Je ne vous mens pas. La Feuille de Coup de Tonnerre peut vraiment…»

Meng Hao poussa un reniflement froid puis attaqua à nouveau. Un bruit retentit, et sept ou huit autres fissures apparurent dans le sort de protection. Lu Tao pouvait soudainement sentir encore plus de force gravitationnelle s’infiltrer à l’intérieur de celui-ci. Son Pilier du Dao trembla. Et son cuir chevelu devint engourdi, la peur se voyait dans ses yeux.

«Les feuilles de tonnerre sont rares dans le Domaine du Sud», dit-il en parlant aussi vite qu’il le pouvait. «Il existe des techniques spéciales qui peuvent les transformer en objets magiques de type foudre! Camarade Daoïste Meng, écoutez-moi, j’ai une fiche de jade ici comme preuve. Il suffit de lire la technique dans la fiche de jade et vous obtiendrez l’illumination!» Il produisit une fiche en jade qu’il montra à Meng Hao. Son corps entier trembla, et un air suppliant apparut sur son visage. Ses mots semblaient sincères, comme s’il ne cachait rien.

«Toujours en train de mentir ?» Une lumière froide brillait dans les yeux de Meng Hao. Son index droit frappa le sort. Un bruit se fit entendre tandis que d’autres fissures remplissaient le sort. Il y avait même un large trou. La force gravitationnelle afflua. On aurait dit que le corps de Lu Tao allait exploser à tout moment.

—–

Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *