Je Scellerais Les Cieux – Chapitre 175

Un fort sentiment emplit Meng Hao. C’était comme si la zone qui l’entourait était coupée de tout le reste. Il avait l’impression que sa base de Cultivation était sur le point de se dégrader comme s’il allait bientôt revenir au stade initial de l’Établissement des Fondations.

En même temps, une vision incroyablement réaliste apparut dans son esprit. Il était de retour au Mont Daqing, dans le Comté de Yunjie, à la fenêtre de sa chambre, sous le clair de lune. Il se vit assis en train de lire.

Meng Hao n’avait jamais subi ce type d’attaque magique auparavant. Ses yeux se plissèrent.

Le quatrième pas du jeune homme en robe blanche descendit!

Ce faisant, l’esprit de Meng Hao chancela, et plus de visions apparurent. Il réalisa soudainement que l’état causé par son adversaire serait impossible à briser une fois le septième pas atteint. C’était le pinacle, et quand ce dernier pas descendrait, son adversaire serait capable d’utiliser une pression si intense qu’il n’aurait pas besoin d’attaquer.

Cette pression contiendrait un pouvoir capable de balayer n’importe quel cultivateur de l’Établissement des Fondations!

«Si l’art est incassable, alors je dois briser le rythme!»

Les yeux de Meng Hao étincelèrent, et sa tête se releva. Il leva sa main droite et la pointa vers le sol. La terre semblait trembler, et pourtant, ce qui tremblait n’était pas la terre, mais Meng Hao. Des images fantomatiques apparurent de partout.

«C’est le Doigt de Scellement du Corps,» dit Meng Hao froidement. «Prenez soin de vous, Camarade Daoïste.» Il leva la main et pointa du doigt.

Soudain, le corps de Meng Hao s’arrêta de trembler. Les images fantomatiques se chevauchèrent et descendirent vers le jeune en robe blanche. Elles fusionnèrent dans son corps, et soudain, une image fantôme du jeune homme apparut. Le cinquième pas qu’il allait faire ne pouvait plus être complété.

Le jeune homme en robe blanche trembla, il regardait Meng Hao avec des yeux brillants, son expression était grave.

Meng Hao n’attaqua pas. Cette bataille était plus un échange de techniques qu’une bataille à mort. Meng Hao se tenait là indifférent, regardant calmement le jeune homme.

Après dix secondes, le jeune homme en robe blanche avait récupéré de l’impact. Cependant, la pression causé par la technique de ses pas s’était dissipé, annulé par Meng Hao.

Les Sept Pas Démoniaques du Lotus étaient un art qui utilisait la force de de la pression. Une fois déchaînées, même les bases de Cultivation de haut niveau auraient du mal à les briser. Depuis le moment où il était devenu une figure influente dans le monde de la Cultivation, le jeune homme en robe blanche n’avait jamais rencontré quelqu’un de l’étape de l’Établissement des Fondations capable de briser les Sept Pas du Lotus Démoniaque, même les enfants Dao des grandes puissances n’en étaient pas capables.

Mais aujourd’hui, dans cet endroit, il avait été témoin d’un événement sans précédent. Ses yeux brillaient d’une étrange lumière alors qu’il regardait Meng Hao. Son visage se remplit de respect; c’était une estime que seuls les experts puissants de la même génération ressentiraient l’un pour l’autre.

«Recevoir sans donner n’est pas un principe selon lequel je vis,» dit Meng Hao froidement. «J’ai aussi une attaque à partager. Je vous en prie, préparez-vous.» Il leva sa main gauche, utilisant l’ongle de son pouce pour trancher son majeur. Le sang coulait, rendant son majeur cramoisi. Sa main bougea dans un mouvement désinvolte, mais ses yeux étaient remplis de férocité.

Alors qu’il attaquait, les observateurs ne pouvaient rien voir de spécial. Cependant, les pupilles du jeune homme en robe blanche se resserrèrent instantanément. De son point de vue, tout avait soudainement pris la couleur du sang. Son expression vacilla légèrement, et un sentiment de danger imminent surgit en lui. Il leva sa main droite pour frapper sa sacoche spirituelle. Une branche apparut dans sa main sur laquelle poussaient trois feuilles fanées et trois feuilles luxuriantes. Il l’agita devant lui.

Aucun son ne pouvait être entendu, mais de légères ondulations apparurent. Meng Hao poussa un grognement et recula de trois pas. Ce faisant, son pouvoir commença à décliner, alors il s’arrêta et fit un pas en avant.

Ce dernier semblait piétiner directement le cœur du jeune homme en robe blanche, dont l’esprit tremblait. Son corps se balança, comme si une force massive et invisible le pressait. Il recula de quelques pas, le sang s’écoulant de son visage malgré l’aide de son objet magique. Alors que son visage pâle revenait à la normal, il jeta un regard profond à Meng Hao.

«Aîné, je suis Li Shiqi.» Il semblait que ce jeune homme en robe blanche portait le nom d’une fille.. Il fixa Meng Hao et demanda d’une voix douce, «Camarade Daoïste, est-ce que je pourrais me renseigner sur votre illustre nom?»

Meng Hao eut une étrange impression en regardant le jeune en robe blanche. Il y avait quelque chose d’étrange chez lui. Il réfléchit un moment, puis répondit, «Meng Hao.»

«Frère Meng, la personne que tu as sous ta garde est en fait un parent de mon frère cadet. J’espère que vous pourrez le libérer. S’il a fait quoi que ce soit pour vous offenser, je vous présente mes sincères excuses.»

Meng Hao regarda le jeune en robe bleue qui se tenait à côté de Li Shiqi. Il regardait Sang Luo au loin. Meng Hao leva sa main droite, et le filet noir se relâcha. Sang Luo, le visage pâle, s’élança avec toute la puissance qu’il pouvait rassembler. Le chapeau de Meng Hao le poursuivit à toute vitesse.

«Eee? Ne t’enfuis pas. Meng Hao, comment as-tu pu faire une telle chose?» La gelée de viande rugit de rage alors qu’elle fonçait en direction de Sang Luo. «Tu ne peux pas faire ça, c’est immoral! tu ne peux pas le laisser partir. Je ne l’ai pas encore sauvé du chemin du mal… ».

Sang Luo trembla alors qu’il courait vers le Cultivateur à la robe bleue. Son visage était couvert de terreur alors qu’il s’accrochait sur les vêtements de son grand frère et regardait avec horreur le chapeau qui approchait.

Li Shiqi choqué, regarda le chapeau.

La voix de la gelée de viande parut soudainement surprise. «Eee? Qu’est-ce que tu regardes? Vous êtes une femme? Mon Dieu, vous ressemblez à un gars, mais vous êtes en fait une fille. Étrange, très étrange. Pas de canne, pas de canne!» Il retourna auprès de Meng Hao, se posant sur sa tête et changeant à nouveau de couleur en vert vif.

Le visage de Li Shiqi était soudainement extrêmement disgracieux alors qu’elle fixait le chapeau, puis Meng Hao. Tous les bons sentiments s’étaient soudainement évaporés.

Meng Hao fit un sourire ironique. La gelée de viande avait soudainement rendu tout cela très clair. Meng Hao avait soudainement une compréhension aiguë de la raison pour laquelle les gens appelaient la gelée de viande Exécration Ultime.

Ignorant le regard de Li Shiqi, il toussa, signe qu’il se préparait apparemment à parler pendant au moins trois jours et trois nuits sans s’arrêter. «Étrange, si étrange. Tu es en fait une femme… hein?» Au milieu de son excitation, la gelée de viande semblait avoir trouvé quelque chose d’intéressant. Il regarda au loin.

Ce fut à ce moment précis que dans la Secte Démon du Sang, assis en tailleur sous l’arbre étrange, le corps du Seigneur Démon trembla soudainement. Il rétracta immédiatement sa vision, coupant toute connexion avec le monde extérieur.

«Bon sang,» dit l’image indistincte du Seigneur Démon, haletante. «Comment cette chose abominable est-elle réapparue? Son excellence ne l’avait-elle pas piégé? Et pourtant, le voilà, attaché au corps d’un disciple de la Secte de Scellage de Démon!»

«Je ne peux pas m’en mêler. Selon les légendes, il y avait de nombreux experts puissants dans les temps anciens qui sont devenus fous…. Il a l’air faible, il ne doit pas avoir été capable de me sentir…. »

De retour dans le village de montagne du Clan Xiao, le chapeau regardait au loin. Il semblait perdu dans ses pensées pendant un moment, après quoi il ramena son regard vers Li Shiqi.

Li Shiqi renifla froidement puis regarda Meng Hao avec colère. Sans un mot, elle s’envola vers sa secte. Le Cultivateur en robe bleue toussa, puis prit Sang Luo et se transforma en un faisceau coloré qui s’élança au loin.

«Eee? Vous partez, petite fille? Ne partez pas! Je n’ai pas fini de parler… »

Le visage de Meng Hao se remplit à nouveau d’une expression sombre. Les Cultivateurs survivants voulaient partir. Malheureusement, leurs Piliers du Dao étaient sous pression et ils étaient incapables de bouger. Ils fixèrent nerveusement Meng Hao.

«À partir de ce jour, aucun d’entre vous n’est autorisé à entrer dans le Clan Xiao,» dit Meng Hao froidement. Il fit un mouvement rapide de sa manche, libérant les Cultivateurs. Ils donnèrent immédiatement de profonds arcs à Meng Hao, et s’engagèrent à suivre ses instructions. Après cela, ils fuirent à pleine vitesse.

Quand ils furent partis, Xiao Chang’en le visage pâle s’approcha. En serrant les mains, il s’inclina profondément devant Meng Hao.

– «Merci beaucoup, bienfaiteur!»

Tous les membres du Clan Xiao s’approchèrent et commencèrent à s’incliner devant Meng Hao. Xiao Caifeng le fixa d’un air absent pendant un moment, puis hocha la tête.

Meng Hao regarda autour de lui le Clan Xiao. «Je ne peux pas rester ici,» dit-il doucement. «Je dois partir dans quelques jours. La seule aide que je puisse apporter est ce que j’ai déjà fait.»

– «Ça suffit amplement », dit Xiao Chang’en en s’inclinant profondément. «La peur du bienfaiteur assurera la sécurité du Clan Xiao pendant des dizaines d’années. Une fois que le Clan Xiao aura produit un autre Cultivateur de l’Établissement des Fondations, notre position sera définitivement assurée. L’aura de mort qui émanait de son corps était devenue plus forte. Très probablement, il atteindrait la fin de sa vie dans un an.

Meng Hao ne dit rien. Après un long moment, il hocha la tête, puis retourna dans le brouillard de foudre.

Trois jours plus tard, Meng Hao décida de partir. Avant de partir, il avait coupé deux lianes et les avait laissées dans le Lac Spirituel. Il aida Xiao Caifeng à les marquer; à l’avenir, ils seront les protecteurs du Clan Xiao. Xiao Caifeng regarda avec un sourire triste le départ de Meng Hao, avec un coeur brisée.

Xiao Chang’en regarda Xiao Caifeng et soupira. Son corps semblait encore plus faible sous le soleil matinal. Il ne faisait que vieillir.

Plusieurs jours plus tard, Meng Hao volait toujours le long de la frontière entre la Secte Démon du Sang et la Secte de l’Épée Solitaire. Un froncement de sourcils couvrit son visage à cause des paroles incessantes du chapeau. Il n’avait pas cessé de parler depuis leur départ.

«Une femme. Wahaha! C’était une fille. Meng Hao, tu ne trouves pas ça étrange? Hey, pourquoi tu ne dis rien? Tu ne peux pas faire ça, c’est immoral. Il s’avère que vous vous êtes battu avec une fille! Cieux…. Vous savez, je suis un aîné de la génération précédente avec des formes en constante évolution. Comment peux-tu me traiter ainsi? Agir ainsi est très mauvais, très immoral…. »

Des veines de sang remplissaient les yeux de Meng Hao, avec une expression de désespoir. Il ne pouvait vraiment pas faire face à ce genre de tourment. Les bavardages interminables du chapeau suffisaient à rendre fou une personne. Meng Hao pouvait sentir son tempérament s’aggraver.

Mais attaquer le chapeau était inutile. Le maudire ne faisait rien. Il ne pouvait pas être jeté. Il était collé à lui comme une sangsue, apparemment attaché à lui pour la vie. Meng Hao ne pouvait pas imaginer d’autre alternative que de simplement devenir fou.

Il s’avança avec lassitude. Soudain, ses yeux vacillèrent alors qu’il aperçut huit faisceaux lumineux qui se dirigeaient vers lui. Ils étaient tous des Cultivateurs du stade de l’Établissement des Fondations. Les faisceaux de lumière étaient tous de la couleur du sang. Plusieurs des Cultivateurs maintenaient un sort, dans lequel se trouvait l’image indistincte d’une énorme bête de couleur sang. Elle flottait au-dessus d’eux alors qu’ils avançaient.

En voyant ces huit Cultivateurs, les yeux de Meng Hao brillèrent, et il parla soudainement à la gelée de viande. – «Vous dites que vous avez des formes en constante évolution? Je ne te crois pas.»

– «Tu ne me crois pas? »s’écria furieusement la gelée de viande. Elle semblait incapable d’accepter cela. Sa dignité et son honneur avaient été bafoués!

—–

Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *