Je Scellerais Les Cieux – Chapitre 191

Le Cultivateur de l’Âme Naissante du Clan Wang tourna la tête et regarda Excentrique Song. Meng Hao continua d’avancer vers Wang Tengfei qui battait en retraite. Il leva la main et attrapa l’index de Wang Tengfei.

«C’est donc le doigt que j’ai coupé cette année là», dit-il froidement. Les yeux de Wang Tengfei brillaient de haine, ainsi que d’une agréable surprise.

Il avait développé ce poison à un grand prix. Il aurait pu se faire repousser un doigt normal, mais il avait plutôt décidé de persévérer et d’endurer la douleur nécessaire pour faire pousser un doigt empoisonné.

Pour lui, c’était une métamorphose. Il avait atteint cette conclusion dans un éclair d’illumination, il prendrait sa défaite et la transformerait en une gloire brillante.

La douleur lui avait causé pas mal de tourments, mais il en avait souffert et avait créé un doigt empoisonné qui était comme un précieux trésor personnel.

Wang Tengfei savait que toutes personnes subiraient des revers dans sa vie. Cependant, transformer un revers en un trésor peut rendre la vie vraiment glorieuse.

Peut-être qu’il avait raison, mais parfois, le destin peut être cruel. Aujourd’hui… il est tombé sur Meng Hao.

Il y avait certaines choses que Meng Hao ne faisait pas intentionnellement. Qu’on le veuille ou non, cependant, la Lys de Résurrection tricolore non seulement le rendait immunisé contre tous les autres poisons, mais rendait également son corps extrêmement toxique.

Lorsque Wang Tengfei vit Meng Hao attraper son doigt empoisonné, il se mit à rire. Le rire contenait à la fois de la haine et des acclamations insouciantes. Il pouvait juste imaginer comment Meng Hao, en quelques instants, commencerait à dépérir et à se transformer en une mare de sang.

Cependant, alors même que son rire commençait à retentir, il s’arrêta soudainement. Un regard d’incrédulité absolue apparut sur son visage. Son doigt disparut dans la main de Meng Hao, et après l’espace de quelques secondes, un bruit sourd se fit entendre. Une brume noire apparut qui semblait être sensible, elle trembla, comme si elle n’osait pas s’approcher de Meng Hao.

Meng Hao relâcha sa prise. Le corps de Wang Tengfei trembla et du sang jaillit de sa bouche. Il tituba en arrière, regardant fixement l’espace précédemment occupé par son index. Il repensa soudainement à la scène d’il y a sept ou huit ans, quand il avait été vaincu. Il avait toujours pensé qu’il était un élu parmi les élus, et son adversaire un simple insecte. Sa défaite avait été un accident, et maintenant il avait atteint l’Établissement des Fondations. Son adversaire était loin derrière lui.

Mais aujourd’hui….

«Vous avez raison, vous et moi ne sommes pas des ennemis,» dit Meng Hao indifféremment. Il avait une certaine timidité dans son expression en regardant Wang Tengfei au visage pâle. «Ce terme est trop significatif. Cela ne convient pas à notre relation.» Il ne tenta pas de tuer Wang Tengfei. Ce n’était pas que le tuer ne valait pas la peine, mais plutôt, le tuer dans cette situation causerait trop de complications.

Le point le plus important dans tout cela était que Meng Hao semblait toujours détruire les projets et les biens appartenant à Wang Tengfei. Cela lui laissa un sentiment étrange qui le rendit soudainement moins disposé à le tuer.

Tout ce qui les entourait était silencieux. La femme invisible regardait tendrement Meng Hao. Un sourire apparut sur son visage, et quand elle vit Meng Hao dissoudre le poison, celui-ci se transforma en un regard d’amour.

Voyant le sourire timide de Meng Hao, la femme rit et secoua la tête. Le regard aimant devint encore plus fort.

«Ce gamin a toujours été un joueur…. »dit la femme calmement. «Il ne peut s’empêcher d’attirer des filles.» Elle jeta un coup d’œil à Han Bei puis à Li Shiqi, comme si elle les considérait comme des belles-filles potentielles.

«La lignée du Clan Han… n’est pas à la hauteur. Elle ne le fera pas. Quant à l’autre… elle semble intéressante. Elle est assez puissante, au moins.»

Souriant timidement, Meng Hao retourna à sa place à côté de Chen Fan. Fatty accourut, donnant à Meng Hao un clin d’œil.

Son visage pâle, Wang Tengfei retourna sans un mot à sa place à côté de Wang Xifan. Il rit amèrement, ayant apparemment perdu toute volonté de se battre. Wang Xifan ne dit rien. Il regarda Meng Hao, ses yeux rayonnant d’une intention meurtrière.

Meng Hao leva les yeux, ses yeux rivés sur Wang Xifan. Quand leurs regards se croisèrent, Meng Hao repensa à cette année alors qu’il était assis au sommet de la Montagne de l’Est dans la Secte Reliance. Aujourd’hui, cependant, il n’était plus quelqu’un que Wang Xifan pouvait tuer d’un simple regard.

«Je me demande si je serai capable de me battre contre le stade de la Formation du Noyau après avoir formé mon neuvième Pilier du Dao Parfait?» Il se posait la question depuis un certain temps déjà. Après avoir vu la puissance incroyable de ses Piliers du Dao Parfait, cela lui fit ressentir encore plus d’anticipation pour le Noyau Parfait. De plus, il voulait vraiment savoir s’il pouvait se battre contre l’étape de la Formation du Noyau alors qu’il était encore dans l’Établissement des Fondations!

Mais une chose était sur à partir d’aujourd’hui, Wang Xifan était quelqu’un que Meng Hao avait décidé de tuer.

Voyant la froideur dans les yeux de Meng Hao, l’intention meurtrière de Wang Xifan devint plus intense. Il avait le sentiment que s’il ne tuait pas Meng Hao rapidement, il pourrait perdre à tout jamais la chance de le faire.

«Ce Meng Hao progresse trop rapidement….» Wang Xifan devait admettre qu’il avait négligé Meng Hao.

Ce fut à ce moment que le son des cloches retentit, remplissant la capitale. Soudain, des faisceaux de lumière multicolores emplirent le ciel. Tout le Clan Song passa de la nuit au jour.

Dans le monde extérieur, il faisait maintenant nuit. Au fur et à mesure que le changement se produisait, l’énergie spirituelle au sein du Clan Song s’épaississait soudainement. Cependant, à part les membres du Clan Song, personne ne pouvait l’absorber par des exercices de respiration. Sauf… Meng Hao. Ses yeux brillaient. Il n’avait pas besoin de faire quoi que ce soit pour absorber l’énergie spirituelle. Elle se déplaçait naturellement dans son corps, mèche par mèche, reconstituant lentement ses quatre Piliers du Dao Parfait. En plus de remplir ses quatre Piliers du Dao presque vides, l’énergie était assez abondante pour créer les contours de son cinquième Pilier du Dao.

Bien sûr, il ne serait pas possible de solidifier complètement le cinquième Pilier du Dao. Cela ne pouvait pas arriver en peu de temps. Peut-être s’il restait dans le Clan Song un long moment.

Les cloches sonnèrent, et la lune et le soleil alternèrent leurs positions. Alors que le jour et la nuit se croisaient, une lueur colorée apparut dans l’air. Soudain, trois silhouettes sortirent de la lumière.

De nombreux membres du Clan Song regardèrent la lueur multicolore avec des regards de vénération. Cela poussa les Cultivateurs des autres Sectes et Clans à lever les yeux.

Les trois silhouettes devinrent peu à peu distinctes. Ils semblaient se solidifier à partir de rien. L’un était un vieil homme qui portait des robes blanches. Son visage souriant ne révélait pas la moindre panique à cause des événements qui venaient de se produire dans le Clan Song.

À côté du vieil homme se trouvaient deux hommes d’âge moyen. Ils étaient beaux, et avaient de profondes bases de Cultivation.

Le vieil homme dit: «Je suis si reconnaissant que vous puissiez tous participer à la cérémonie du Clan Song à la recherche d’un beau-fils! S’il vous plaît, commençons!» Il rit de bon cœur, puis agita sa main droite. La place entière trembla, et d’innombrables tables de banquet apparurent de nulle part. En même temps, le temps semblait tourner autour d’eux, et soudain, ils n’étaient plus sur la place du Clan Song, mais flottaient quelque part dans le ciel.

Ils étaient entourés de nuages, et tout semblait céleste dans la nature. Des servantes apparurent, leurs traits indistincts, mais leurs silhouettes gracieuses. Elles se déplacèrent avec grâce en plaçant respectueusement de l’alcool et des Fruits Spirituels sur les tables.

Le bruit du vent, des eaux qui coulaient et des cris d’oiseaux remplissaient l’air. Tout semblait extrêmement gracieux et élégant. Ni Meng Hao ni aucun des autres Cultivateurs de l’Établissement des Fondations n’avaient jamais vu quelque chose comme ça auparavant. Certaines personnes regardaient autour, d’autres fixaient les servantes.

Les Cultivateurs de l’Âme Naissante qui dirigeaient les diverses Sectes et Clans éclatèrent en un sourire d’admiration. «La base de Cultivation de Song Tian est profonde. Ce changement de temps cosmique est vraiment du plus haut degré de perfection.»

Le vieil homme n’était nul autre que le Patriarche Song Tian du clan Song. Selon les rumeurs, il avait depuis longtemps atteint le stade de la Scission Spirituelle. Cependant, il était vraiment impossible pour quiconque de le savoir avec certitude, ou même d’en trouver des indices.

Song Tian rit et s’assit en tailleur, suivi par les deux hommes d’âge moyen qui l’accompagnaient.

Le Cultivateur d’Âme Naissante du Clan Wang fit un mouvement rapide de sa manche. Le visage sombre, il s’assit à côté de Song Tian, fixant Excentrique Song. De toute évidence, il était encore en train de ruminer le fait qu’il avait été obstrué par Excentrique Song plus tôt.

Meng Hao était assis à l’une des tables de banquet à côté de Fatty. Maintenant que Meng Hao était là, Fatty refusa de s’asseoir avec la Secte du Givre Doré, exigeant plutôt de s’asseoir à côté de Meng Hao. Il discuta énergiquement de ses expériences dans la Secte du Givre Doré. Il ressemblait exactement à ce qu’il était dans la Secte Reliance. De temps en temps, il sortait une Pierre Spirituelle et la réduisait en morceaux entre ses dents.

Soudain, Fatty sortit ce qui était clairement une épée volante extraordinaire. Avant de commencer à l’utiliser pour curer ses dents.

«Un de mes amis de la Secte m’a donné cette épée pour me protéger,» dit-il. «Mais quand je me cure des dents, je ne me sens pas très bien après. Si tu le veux, c’est à toi.» Il tendit l’épée vers Meng Hao.

Il se trouvait qu’elle était couverte de salive de Fatty….

Meng Hao hésita. À côté de Fatty, les yeux de Zhou Daya s’écarquillèrent. «Petit Patriarche, dit-il, cette épée est une arme magique héritée de la dix-neuvième lignée….»

«C’est tellement ennuyeux! Une arme magique est une arme magique. Ah, peu importe. Je suppose que je ne peux pas te le donner. Mais j’ai d’autres choses.» Il sortit une autre grande arme magique, dont la lueur brillante attira instantanément un peu d’attention.

– «Vous aimez celle-ci?» dit Fatty, ravie. Son expression fit sourire Meng Hao.

Chen Fan soupira, regardant avec envie Fatty. Il savait à quel point Fatty était important pour la Secte du Givre Doré. Il ne pouvait que secouer la tête.

Han Bei sourit doucement à Fatty.

– «Camarade Daoïste Li, cela vous dérangerait de vous écarter? J’aimerais vraiment m’asseoir ici.»

Fatty fixa Han Bei puis regarda Meng Hao. Baissant la voix, il dit, «Meng Hao, cette nana a une très bonne peau. Entre elle et Chu Yuyan, qui pensez-vous est la plus belle ?»

Meng Hao leva son verre à ses lèvres et prit une gorgée d’alcool, puis s’éclaircit la gorge.

Fatty rit bruyamment, puis fit de la place pour Han Bei. Elle s’assit, visiblement pas offensée par Fatty. Elle regarda Meng Hao, cligna des yeux, puis rit.

Elle se glissa un peu plus près de lui, et lui murmura doucement à l’oreille, «Frère Meng, comment vas-tu me remercier pour l’affaire concernant Xu Qing?»

—–

Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *