J’étais Une Épée Quand Je Me Suis Réincarné – Chapitre 140

Nous avons vu quelqu’un qui se tenait devant l’auberge alors que nous nous dirigions vers elle.

« Colbert ? » (Fran)

« Oh, vous voilà. Hey. » (Colbert)

« Faire quoi ? » (Fran)

« Je me suis rendu compte du fait que vous quitteriez bientôt la ville, alors je pensais peut-être à vous offrir à manger. J’ai un assez bon restaurant en tête. » (Colbert)

« Nn. J’attends ça avec impatience. »

« De même. J’ai aussi invité les Jeunes Filles Écarlates. Nous allons faire une petite fête. » (Colbert)

« Nn. Ça m’a l’air bien. » (Fran)

« Oui, il y a quelque chose que je voulais demander. Comment va le Professeur ? A-t-il été affecté négativement par l’incident ? A-t-il été victime d’une blessure ? » (Colbert)

« Aucun problème. Déjà guéri. » (Fran)

Toutes mes blessures se sont assez bien régénérées, alors tout allait bien pour moi.

« Qqq-quoi ?! Est-ce qu’il va vraiment bien ? E-Est-ce que ses blessures lui ont laissés des séquelles !!? Nn-nous devons lui faire une potion ! Une potion de la plus haute qualité possible ! » (Colbert)

Colbert, apparemment, semblait penser que c’était un gros problème, alors qu’il attrapa Fran par les épaules et commença immédiatement à crier. C’était une action pour laquelle elle l’aurait probablement frappé s’il n’avait pas été une de ses connaissances.

« … Nn. » (Fran)

Mais depuis qu’il est l’une de ses connaissances, elle a fini par être complètement décontenancée par son action soudaine, et a à peine réussi à dire une réponse.

Oui, Colbert était l’un de mes fans pour une raison étrange.

Et, maintenant que j’y pense, il nous a vraiment aidés à nous en sortir. Il a joué un rôle important dans la lutte contre les Bêtes démoniaques et dans le concours de cuisine. Je voudrais le remercier si possible… Hmmm…

(Professeur ?) (Fran)

« Dis-lui que je vais te rejoindre pendant deux heures. Je prévois de venir avec un doppelganger. »

Le seul problème était que mes doppelgangers apparaissaient toujours en portant un t-shirt, un maillot et une paire de sandales. Cela dit, cette apparition était seulement quelque chose que mes doppelgangers avaient commencé à adopter récemment, principalement parce que je m’étais finalement habitué à cette compétence. Dans le passé, je me couvrais avec la cape de Fran, il était donc probable que les apparences des doppelgangers étaient probablement liées au niveau de la compétence et à ma capacité à reproduire des images. Je me souviens que l’annonceur système apparaissant dans tous les clones qu’elle a invoqués avec une armure d’aspect cool et tout le reste, donc je devrais pouvoir faire tout cela aussi si j’augmentais un peu plus le niveau de la compétence.

Mais de toute façon, je sens que je finirais par décevoir Colbert si je m’habillais comme ça. En fait, je doutais un peu que le magasin me laisse même entrer. Cela serait probablement mieux de respecter le code vestimentaire. Attends, est-ce que porter un pardessus fonctionnerait ? Oui, je vais probablement avec ça.

(Je vais lui dire. Colbert sera content.) (Fran)

L’excitation de Colbert a traversé le toit au moment où Fran lui a communiqué mes intentions.

« Q-Quoi !? Le Professeur va enfin faire son apparition, vous dites !? » (Colbert)

« Nn. » (Fran)

« Dans ce cas, je ne peux tout simplement pas me contenter de l’emmener dans une salle à manger dans les faubourgs de la ville ! » (Colbert)

« Ok pour ça ? » (Fran)

« Je n’ai pas d’autre choix que d’utiliser chacune des connexions que j’ai et de réserver une salle dans le meilleur restaurant ! » (Colbert)

« Peu importe tant que savoureux. » (Fran)

« Je dois immédiatement chercher un restaurant approprié… Attends, non… Il serait extrêmement impoli de conduire le plus grand chef cuisinier du monde dans un simple restaurant… Je dois immédiatement chasser une proie pour qu’elle puisse être cuisinée par lui… Je me souviens qu’il y avait des rumeurs sur un dragon nichant dans la cage de l’arbre de cristal… » (Colbert)

Putain de merde.

Les trois filles s’approchèrent alors que nous essayions de trouver un moyen de le calmer.

« Quel est le problème, Colbert ? » (Judith)

« C’est un peu effrayant et dégoûtant… » (Maia)

« Le fait que je le considère comme un aventurier me donne envie de pleurer. » (Lydia)

Il semblerait que leurs critiques on ramener Colbert à la raison.

« Oh hey. Quand est-ce que vous êtes arrivées ici ? » (Colbert)

« Nous sommes plus intéressés par ce que tu faisais. » (Judith)

« C’est vrai. » (Maia)

« Quelque chose de bien est-il arrivé ? » (Lydia)

« Ouais ! Tu vois… » (Colbert)

Aw merde. La question de Lydia a fini par faire replonger Colbert.

Heureusement, les quatre filles ont finalement réussi à l’emmener à l’endroit qu’il avait initialement réservé.

Et ainsi, trente minutes ont passé.

« Nom nom nom nom » (Fran)

« Bon ? Comment, c’est ? Bon, non ? » (Colbert)

« Mmphnom » (Fran)

La nourriture semblait incroyablement délicieuse. Fran avait glissé dix assiettes entières dans sa gorge et ne s’était pas encore arrêtée.

« Avez-vous entendu parler de la Guilde des Alchimistes ? Il semble qu’ils envisagent d’envoyer du personnel de la capitale afin de réorganiser la branche de Barbra. » (Judith)

« Auparavant, ils avaient priorité dans l’achat de Pierres magiques, mais apparemment, ils vont perdre cela maintenant. En fait, ils vont maintenant avoir des restrictions et des limites d’achat aussi. » (Maia)

Oui, j’ai pensé qu’ils ne se débarrasseraient pas complètement de la Guilde des Alchimistes. Barbra était une ville dans laquelle un grand nombre de ressources étaient mises à disposition. Les avantages des recherches effectuées ici dépassent de loin les coûts potentiels.

En outre, les nouvelles restrictions devraient permettre d’éviter que de tels incidents ne se reproduisent. J’espère.

« J’ai aussi entendu dire que les deuxièmes et troisièmes fils du seigneur sont morts des suites de l’incident. » (Judith)

« Oh, les deux idiots, non ? » (Lydia)

« Je suppose qu’ils ont été tués par les monstruosités ? » (Maia)

Euh, je pensais que Phillipe avait dit qu’ils allaient dire qu’ils étaient morts de maladie ? Dire qu’ils sont morts dans l’incident apporterait probablement de la pitié au ménage et inciterait un peu plus les gens à apporter leur soutien à la famille Krysten. Phillipe ne semblait pas si disposé à faire quelque chose comme ça, alors je suppose qu’ils ont probablement fini par recevoir l’ordre de mentir ou quelque chose du genre.

« Il semble qu’il y ait eu beaucoup de rumeurs qui circulent bien que tout cela se soit passé hier soir. » (Maia)

« Oh oui, j’ai entendu quelques personnes dire à quel point elles craignaient que ce soit un signe du réveil du Dieu du Mal. » (Lydia)

« J’ai aussi entendu parler de comment un autre pays tirait les ficelles dans les coulisses. » (Judith)

« Il y avait même un groupe qui disait qu’un démon était responsable de la mort de toutes les monstruosités et du sauvetage de la ville. » (Maia)

« Oh, allez, c’est absolument impossible. Pourquoi y aurait-il même un démon dans la ville pour commencer ? » (Lydia)

« C’est un peu comme ça que les rumeurs sont. » (Judith)

Les trois Jeunes Filles Écarlates essayaient de mettre la conversation en marche en utilisant des rumeurs, mais Fran était trop occupée à manger pour pouvoir y prêter attention. Elles ont naturellement remarqué, mais n’y ont pas vraiment prêté attention. Au lieu de cela, elles finirent par en rire tout simplement maladroitement avant de la rejoindre dans la gourmandise.
Et ainsi, le reste de la nuit a fini par devenir un festival de mangeur.

« Cet endroit est assez célèbre pour ses prix bas et sa bonne cuisine. » (Maia)

« La viande qu’ils vendent ici est délicieuse aussi. » (Judith)

« Je pourrais juste continuer à manger ça pour toujours. » (Lydia)

« Oh, bon Dieu vous trois, au moins, retenez-vous un peu ! » (Colbert)

La nourriture gratuite est toujours la nourriture la plus délicieuse que vous puissiez obtenir.
Cela semblait vraiment bien. L’atmosphère était animée et tout le reste aussi, alors je voulais participer. C’était de toute façon l’heure.

« Fran, c’est le moment. »

« Vais chercher Professeur. Sera de retour bientôt. » (Fran)

« S’il vous plaît, permettez-moi de vous rejoindre ! Je dois simplement le saluer à son arrivée ! » (Colbert)

C’est un peu troublant. J’avais prévu d’utiliser Synthèse de Doppleganger juste à l’extérieur du magasin.

(Téléporter.) (Fran)

« Oui, je suppose que je n’ai pas vraiment d’autre choix, n’est-ce pas ? »

« Pas loin. Aura besoin d’une minute. » (Fran)

Je me suis téléporté un peu plus loin et j’ai créé un doppelganger. Normalement, Fran pourrait nous téléporter tous les deux, mais cela ne semblait pas fonctionner. Cela fonctionnait normalement parce que je comptais comme une pièce d’équipement, mais un doppelganger humanisé n’était pas un genre d’équipement. Heureusement, cela n’avait pas vraiment d’importance, car mon doppelganger pouvait toujours utiliser la Magie Spatio-temporelle de toute façon.

Nous nous sommes donc téléportés au restaurant.

Je portais un grand manteau par-dessus mon maillot et mon t-shirt. J’aurais immédiatement été qualifié de suspect au Japon, mais peu importe, c’était ce que c’était.

« L’ais ramené. » (Fran)

« O-Ouais. Alors il est… » (Colbert)

« Ravi de vous rencontrer. Je suis le Professeur de Fran. »

« C-C’est, c’est un plaisir de vous rencontrer aussi ! Je suis Colbert et un grand fan de votre cuisine. La nourriture que vous avez préparée était exquise, que ce soit du curry, des sushis ou des plats servis pendant la compétition. Permettez-moi de devenir l’un de vos disciples ! » (Colbert)

« Désolé. »

« Il a été refusé immédiatement ! » (Judith)

Euh, je ne m’attendais pas à ce qu’il me le demande, surtout pas tout de suite. Merde, est-ce que ça a gâché l’ambiance ?

« Merde… Je suppose qu’on ne peut pas s’empêcher de voir que je ne suis pas aussi doué que Miss Fran, là-bas. » (Colbert)

Heureusement, il a fini par accepter son rejet de manière aléatoire, ce qui m’a un peu perturbé. J’avais l’intention de le remercier, mais j’ai fini par faire quelque chose d’impoli à la place.

Je lui ai rapidement donné quelque chose pour rattraper le coup. J’avais prévu de lui donner plus tard en guise de remerciement, mais le moment semblait parfait.

« Je ne peux pas faire de toi l’un de mes apprentis, mais je peux donner ceci. »

« Ce…? Attendez ! Q-Qu-quoi !? Vous êtes en train de blaguer ! Est-ce vraiment bon pour moi d’avoir ça !? Est-ce que je suis en train de rêver !? » (Colbert)

« Qu’as-tu reçu, Colbert ? » (Judith)

« Dégueuuuu. » (Lydia)

« Est-ce que c’est censé être une carte au trésor ou quelque chose d’autre ? » (Maia)

« Tais-toi Lydia, tu es grossière ! A-Ahh, d’accord, alors comme je le disais, merci beaucoup de m’avoir donné quelque chose d’une telle valeur ! » (Colbert)

La chose que je lui ai donnée était ma recette de riz au curry. Je suis content qu’il ait été si heureux de las recevoir, cela en a vraiment valu la peine.

Le Conglomérat Luciel avait demandé à acheter la recette du pain au curry lorsque nous étions à la recherche de Pierres magiques. J’ai donc pensé que ce serait une bonne idée de remettre des copies de cette recette au curry à toutes les personnes qui nous ont aidés.

Naturellement, je savais que le conglomérat ne serait pas très heureux que nous donnions gratuitement la recette du riz au curry s’ils finissaient par acheter le pain au curry, même si les deux plats étaient techniquement différents. Cela dit, nous avions toujours besoin d’argent pour acheter des Pierres magiques. Nous avons donc fini par leur proposer plusieurs autres recettes bon marché afin de les apaiser. En conséquence, ils finirent par accepter de nous laisser donner la recette du roux du curry.

Les autres personnes à qui nous avions prévu de donner la recette étaient Io, le vieil homme de la Guilde des Chefs, et le cuisinier de l’auberge où nous logions.

J’aimerais vraiment que cela finisse par devenir la spécialité de Barbra ou quelque chose du genre. Je suis vraiment impatient de voir toutes les variations issues de la recette.

Mais oui, la fête s’est bien déroulée. Nous avons réussi à calmer Colbert et à nous amuser.

Il s’est en fait avéré être le premier repas auquel je participais réellement depuis ma réincarnation. Je veux dire, j’étais tout à fait d’accord pour être une épée, mais ce n’était pas mal du tout non plus. Honnêtement, j’ai vraiment apprécié les deux heures que j’ai passé à faire n’importe quoi.

On aurait dit que Fran avait elle-même passé une bonne nuit. En fait, elle avait fini par fredonner dans la douche après être rentrée à l’auberge.

« Ooo… » (Urushi)

« Voici un hamburger super épicé. Mange-le et remonte un peu ton moral. »

« Ooo… » (Urushi)

Urushi était vraiment déçu de ne pas pouvoir se joindre à nous et a donc manqué un tas de plats délicieux.

« Ne t’inquiète pas, il y aura plus de bonnes choses à manger à l’avenir, alors rassure-toi, d’accord ? »

« Oaf… » (Urushi)

Et alors, le matin est venu.

La première chose que nous avons faite a été de nous diriger vers la porte de Barbra avec un ciel bleu clair au-dessus de nous.

« Ça ressemble à une bonne journée pour partir en voyage. »

J’ai rapidement passé en revue nos plans afin de les confirmer.

Nous allions partir pour Ulmutt ; il nous faudrait environ cinq jours pour y arriver.

Nous allions ensuite plonger dans les deux donjons de la ville et monter de niveau avant de participer au concours d’arts martiaux de la ville. Cela va sans dire, mais notre objectif serait de le gagner.

« Ulmutt, hein ? Je suis vraiment impatient d’y être. »

« Pour plonger dans un donjon. » (Fran)

« Woof ! » (Urushi)

Nous avons acheté tout ce dont nous avions besoin, appris tout ce dont nous avions besoin, et même offert à tous nos adieux qui importait.
Amanda avait pleuré en réponse à notre départ. Elle n’allait pas partir avant que l’orphelinat ne soit remis sur pied, mais il semblait qu’elle eût prévu de nous retrouver à Ulmutt une fois que ce sera fait.

« J’espère que nous serons beaucoup plus forts la prochaine fois que nous la rencontrerons. »

« Nn. Volonté à coup sûr. » (Fran)

« Ouaip. Quoi qu’il en soit, je pense qu’il est temps que nous partions.

« Nn. » (Fran)

« Woof ! » (Urushi)

Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *