J’étais Une Épée Quand Je Me Suis Réincarné – Chapitre 142

Nous avons finalement traversé les portes de la ville environ une heure après avoir rencontré Dias.
J’ai rapidement regardé autour de moi pour constater que, mis à part l’immense bâtiment cylindrique imposant, la ville était en fait étonnamment normale. En fait, la voir me faisait penser à Aressa.

« Commençons par aller à la Guilde des Aventuriers. »

« Nn. » (Fran)

Nous avions besoin de vendre les quelques matériaux que nous avions obtenu en chemin ici et de nous renseigner un peu plus sur les deux donjons de la ville.

Un fait important à noter était que tout le monde ne pouvait pas simplement se rendre au donjon et le conquérir. Vous aurez besoin de la permission d’abord. Je pense que ça ira bien. Klimt, le maître de la guilde d’Aressa, nous avait donné un permis à l’avance afin que nous n’ayons probablement pas de problèmes majeurs.

Trouver la guilde s’est avérée être une tâche relativement simple. Nous avons réussi à l’apercevoir après avoir demandé aux gens de nous indiquer le chemin et en marchant pendant 10 minutes. Le bâtiment de la guilde était assez grand, ce qui était logique étant donné que la ville contenait deux donjons.

« Les portes sont bien larges, hein ? »

« Nn. À peu près pareil que Barbra. » (Fran)

« Woof. » (Urushi)

La guilde de Barbra était un peu plus grande, mais celle d’Ulmutt semblait avoir été construite sur un terrain plus vaste.

Entrer dans le bâtiment m’a fait comprendre à quel point elle était vraiment grande. Il y avait vingt réceptions différentes, et les aventuriers qui demandaient service étaient tellement excédés qu’ils devaient former des lignes.

« Merde, cet endroit est tout simplement très animée. C’est encore plus vivant que la branche de Barbra. »

« Nn. Étonnée. » (Fran)

« Woof. » (Urushi)

Wow, il y a beaucoup d’aventuriers. Je pensais que Barbra était bondée, mais Ulmutt amène ça à un tout autre niveau. Je veux dire, cela a du sens étant donné les donjons et tout le reste, mais quand même, wow.

Fran a immédiatement rejoint la file avec le moins de personnes possibles. L’homme devant nous s’est retourné. Est-ce que quelqu’un est sérieusement sur le point de nous chercher déjà ?
Je me positionne pour « glisser accidentellement de mon fourreau » à tout moment.

« Juste pour que tu saches, cette ligne est seulement censée être pour les Rangs E. » (Aventurier)

Il s’est avéré qu’il nous signalait simplement que nous pourrions être au mauvais endroit.

L’homme nous a informés de la manière dont les choses étaient organisées. Il y avait cinq types de lignes différents, chacune ayant quatre compteurs correspondants. Les quatre premières étaient respectivement destinés aux aventuriers de Rang G, F, E et D, tandis que le dernier s’adressait à toutes les personnes de Rang C ou plus.

Fran a traversé une ligne après l’avoir entendu.

« Oh, allez, écoute moi, putain. Celui-ci est censé être pour les Rangs D. » (Aventurier)

« Nn ? » (Fran)

« Je viens littéralement de te dire que tu n’es pas censé utiliser cette ligne à moins que tu ne sois un aventurier de Rang D. » (Aventurier)

Vous savez, le mec qui nous a appelé avait l’air intimidant et tout ça, mais c’était en fait un gars très gentil. Je veux dire, il n’a pas tenu compte de l’apparence de Fran et l’a seulement rappelé à l’ordre. Il l’a appelée seulement pour lui apprendre patiemment quelque chose qu’elle ne savait pas.

J’avais le sentiment que c’était exactement ce qui se passait à Ulmutt. Il y avait pas mal de jeunes individus alignés autour de nous également, même si Fran était toujours définitivement la plus jeune. La plupart des jeunes gens semblaient avoir environ 15 ans et ils étaient beaucoup plus nombreux qu’à Aressa.

« C’est pourquoi cette ligne. » (Fran)

« Huh ? » (Aventurier)

« Actuellement Rang D. » (Fran)

« Quoiii ? » (Aventurier)

Sa proclamation semblait avoir surpris non seulement l’homme qui lui avait donné des conseils, mais également les aventuriers qui nous entouraient. Beaucoup avaient tourné la tête avec incrédulité.

« Ici. » (Fran)

Fran a montré à l’homme sa carte de guilde qui a immédiatement provoqué un élargissement de ses yeux sous le choc.

« La carte de guilde dit… c’est vrai… Attends, quoi ? Tu es mieux classé que moi ? » (Aventurier)

« Merde, sérieusement ? » (Aventurier)

« Elle est mieux classée que moi aussi !? » (Aventurier)

« Elle doit avoir triché ou quelque chose. » (Aventurier)

« O-Ouais, les chiffres. » (Aventurier)

« Mais si elle est vraiment forte ? » (Aventurier)

Les aventuriers autour de nous ont commencé à faire des bêtises. Fran, cependant, ne s’en souciait pas vraiment.

« Hey ! Toi ! » (Aventurier)

Quelqu’un a essayé de se battre avec nous. Je savais que cela arriverait, surtout avec toute cette agitation.

« Tu es une menteuse ! » (Aventurier)

« Ne pas mentir. » (Fran)

« Il n’y a pas moyen qu’une enfant comme toi soit une aventurière ! Cette carte est probablement une fausse. » (Aventurier)

« Toi aussi, gamin. » (Fran)

« N-Non je n’en suis pas un ! J’ai déjà 15 ans ! » (Aventurier)

Honnêtement, c’était habituel, à part le fait que la personne qui tentait de se battre avec nous était un enfant. L’adolescent jeta un regard noir à Fran. Son visage était teinté de rouge vif.

« Carte authentique. » (Fran)

« Je ne te crois pas ! » (Aventurier)

« Authentique. » (Fran)

« I-Il n’y a pas moyen qu’elle soit vrai ! Même si je suis toujours juste Rang G ! » (Aventurier)
Il a refusé de croire qu’il avait tort, pas que je puisse vraiment le blâmer à l’excès, vu que Fran est surréaliste en soi. Que faire cependant ? Comme, il n’y a aucun moyen de le contrarier comme d’habitude, vu que c’est juste un gamin et tout ça.

(Professeur, utilisez la violence ?) (Fran)

« Attends. »

(Nn ? Pourquoi ?) (Fran)

Bien que je sais que c’est un gamin, il n’y a aucun moyen pour moi de savoir si Fran pensait pareil. Honnêtement, je ne pouvais pas dire si elle le considérait comme un jeune ou un vieux, mais si elle est la plus jeune des deux. Cela dit, elle le voyait manifestement comme quelqu’un qui l’irritait et qui tentait de se battre avec elle de toute façon.

« C’est juste un gamin, alors laissez-le juste. »

(Alors que faire ?) (Fran)

« Hmmmm… »

Oh, c’est vrai. Nous pourrions totalement utiliser la Magie du Vent pour le faire taire pour le moment. Nous traiterons toujours avec lui normalement s’il tente réellement quelque chose.
En dépit du fait que nous avions décidé quoi faire, nous n’avons jamais eu la chance de mettre nos idées en pratique.

« Que se passe-t’il ici ? » (??)

« Oh, c’est Mlle Erza. » (Aventurier)

« Bon sang, est-ce que vous causez encore des problèmes ? Vous êtes vraiment vilains, les garçons. » (Erza)

« ――――! » (Fran)

« ――――! »

Fran et moi avons complètement gelé au moment où nous avons aperçu la personne qui est sortie de derrière la guilde. Fran, qui avait toujours été taciturne et calme, avait les yeux grands ouverts, surprise. J’ai l’impression que c’est peut-être la première fois que je la vois dans un tel état. Cela dit, j’ai compris ses sentiments. La personne que nous avons aperçue était une personne dont la présence dégageait réellement un impact.

« M-Mlle Erza. » (Aventurier)

« Oh, mon Dieu, serais-tu la source de toutes ces histoires, Yuuri ? » (Erza)

« Euh… non, je ne le suis pas. C’est juste qu’il y avait un enfant qui jouait à l’intérieur de la guilde, alors je lui parlais, c’est tout. » (Yuuri)

Le garçon qui se disputait avec Fran, Yuuri, devint soudain tout obéissant. Il a immédiatement commencé à rester au garde-à-vous. De même, tous les autres aventuriers s’étaient arrêtés et se redressaient également.

« Une enfant ? Oh, mon Dieu, comme elle est adorable. » (Erza)

« … » (Fran)

« Fran. »

« … » (Fran)

« Fran ! »

« Était juste un peu surprise. » (Fran)

« Tu as raison. »

« Oh mon Dieu, qu’est-ce que c’est ? » (Erza)

Il semble que ce soit la première fois que Fran rencontre quelqu’un comme celui qui se trouve devant nous. Encore une fois, je ne pouvais pas la blâmer, car j’avais été totalement pris au dépourvu.

« Ravi de te rencontrer, je m’appelle Erza. » (Erza)

« Fran. » (Fran)

« Fran, c’est ça ? Merveilleux, j’espère que nous nous entendrons bien. » (Erza)

« Nn. Juste une question. » (Fran)

« Oui ? » (Erza)

« Homme ? Ou une femme ? » (Fran)

L’homme qui s’appelait Erza prit la pose comme pour montrer son corps de chamois tout en appuyant légèrement un doigt sur l’une de ses lèvres. Il fit alors un clin d’œil et envoya un baiser dans la direction de Fran. Oh mon dieu pourquoi !?

« S-e-c-r-e-t. » (Erza)

Secret mon cul ! C’est totalement un mec !

Bien que je veuille lui parler pour ses conneries, je ne pouvais m’empêcher de penser que c’était une idée horrible de le faire.

La façon dont il tordait son corps ne semblait pas si dégoûtant. En fait, cela ne m’a pas laissé une si mauvaise impression, bien que je dirais que c’était probablement principalement à cause de la façon ridicule dont le reste de son apparence a paru.

Il portait un maquillage épais sur ses joues et un épais fard à paupières sur ses yeux. Ses lèvres étaient recouvertes d’un rouge à lèvres violet et sa tête, surmontée d’une coupe afro pourpre. Vous pouvez facilement distinguer ses collants et son corps musclé même s’il porte une couche d’armure de cuir. Putain de merde, c’était un homo légitime.

Nom: Bardiche Âge: 47 ans 
Race: Humain 
Job: Chasseur Indestructible
État: Normal 
Statut : (Niv.50/99)
HP: 580 PM: 229 STR: 255 VIT: 310 AGI: 148 INT: 112 MGC: 110 DEX: 151

Compétences :
Transport (Niv.3), Résistance aux conditions environnementales (Niv.5),
Panique (Niv.4), Vigilance (Niv.5), Maquillage (Niv.5),
Techniques de poing (Niv.5), Arts du poing (Niv.5),
Qigong de combat (Niv.5), Régénération (Niv.5), Couture (Niv.3),
Techniques du personnel divin (Niv.1), Arts du personnel divin (Niv.3),
Résistance aux conditions de statuts anormaux (Niv.6),
Résistance aux anomalies mentales (Niv.3),
Techniques du personnel SP (Niv.Max), Provocation (Niv.5), Embellissement (Niv.5), Résistance magique (Niv.4), Cuisson (Niv.3),
Manipulation de vigueur, Muscles d'acier, Tueur de Kobold,
Sentiment de douleur émoussé, Conversion de la douleur

Compétences supplémentaires :
Résistances améliorées

Titres :
Gardien d'Ulmutt, Tueur de Kobold,
Celui qui a réussi à surmonter la douleur

Équipements :
Masse du gardien, Armure écarlate en cuir de panthère,
Vêtements en soie arc-en-ciel, Sandales du Dieu de la beauté,
Boucles d'oreilles

J’éprouvais un besoin incroyable de me plaindre d’un tas de choses différentes. Comme, tout d’abord, son putain de nom était Bardiche, pas Erza. Deuxièmement, comment fait-il pour avoir l’air d’avoir 30 ans !? Cela dit, les deux aspects susmentionnés ne valent rien comparé à l’une de ses compétences.

Conversion de douleur : convertis la douleur en plaisir.

Cette compétence-là était la meilleure amie des masochistes. Attends, cela signifie-t-il qu’il existe également des compétences spéciales pour les sadiques ? Quelque chose qui améliore vos statistiques quand vous intimidez ou quand vous infligez de la douleur à quelqu’un ?

Quoi qu’il en soit, il me semblait que l’homosexuel masochiste était l’une des personnes les plus puissantes que j’ai jamais rencontrées après ma réincarnation.

L’homme, l’appréciant, m’a sûrement fatigué… C’est la première fois que c’est arrivé…

« Es-tu la même petite dame qui s’est battue juste devant les portes de la ville ? » (Erza) (ndt : ouais, c’est plus drôle comme ça, et je peux me moquer des fans de fairy tail en même temps.)

« Nn. » (Fran)

« Voudrais-tu venir avec moi alors ? Le maître de guilde m’a dit de t’emmener à sa façon si je te trouvais. » (Erza)

« Maître de guilde ? » (Fran)

« Oui. Il semble avoir quelques chose à te dire. Ça te dérange ? » (Erza)

Voulait-il nous gronder ou quelque chose comme ça ? Je ne pense pas vraiment que ce que nous avons fait quelque chose de suffisamment sérieux pour que nous ayons besoin que le maître de guilde nous prenne en charge personnellement.

De toute façon, c’était l’une des demandes personnelles du maître de guilde, alors ce n’est pas comme si nous pouvions refuser.

« D’accord. » (Fran)

« Merci. Dans ce cas, suis-moi. »  (Erza)

« D’accord. » (Fran)

« Oh, et Yuuri, tu devrais être un peu plus vigilant, tu sais ? Tu mourras au moment où tu mettras les pieds dans un donjon si tu ne juges pas bien la force des gens. » (Erza)

« Hein ? Quoi ? » (Yuuri)

« Par ici Fran ~ » (Erza)

« Nn. » (Fran)

Fran a suivi Bardiche… Erza ? Euh… je suppose que j’irai avec Erza, peu importe.

Fran suivit Erza alors qu’elle la conduisait au chef de guilde.

« Hmmm hmm hm hm hmmm hmmm » (Erza)

Oh mon dieu pourquoi ! Arrête de secouer ton cul pendant que tu te promènes, putain !

Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *