J’étais Une Épée Quand Je Me Suis Réincarné – Chapitre 144

Le maître de guilde poussa un léger soupir peu de temps après le départ d’Erza.

« Ouf. Il n’est pas un méchant, mais j’ai des difficultés lorsque je traite avec lui. » (Dias)

Je suppose qu’il veut dire qu’il ne peut pas supporter Erza sur un plan physiologique ou quelque chose comme ça. Fran semble aller bien, mais c’est d’autant plus vrai parce qu’elle n’a pas encore vraiment développé le sentiment d’espace personnel.

« Il est ce que j’appellerais un peu spécial, tu vois. » (Dias)

« Homme, mais aussi femme ? » (Fran)

« Ça en fait partie. » (Dias)

« Une partie ? Il y a plus que ça ? »

« D’autres parties aussi ? » (Fran)

« On dirait que tu seras coincé avec lui assez longtemps, alors je suppose qu’il ne devrait pas y avoir de problème à ce que je te le dise. En plus, j’aurais quelques soucis si tu tombais entre des griffes venimeuses. » (Dias)

Dias murmura plusieurs choses sous son souffle avec un regard sérieux sur son visage ; il semblait être perdu dans ses pensées.

« Erza est ce qu’on appelle un homme avec un cœur de femme. Il s’intéresse autant aux hommes qu’aux femmes et ses goûts s’étendent d’une génération à l’autre. En fait, toi et moi tombons dans sa zone de frappe. Il a même une inclination qui le rend heureux lorsqu’il est maltraité par les autres. » (Dias)

« … »

(Professeur ?) (Fran)

« Putain de merde ! Je pense que je me suis évanoui pendant une seconde. »

Donc, ce serait une femme (un homme) bisexuelle masochiste attiré(e) par tout et n’importe quoi ? Par exemple, n’est-il pas censé avoir un instinct l’empêchant de faire tout et n’importe quoi ? Qu’est-ce qui est arrivé à son instinct ? Putain de merde, je pense que plus je pense, plus je commence à ressentir un préjudice physique. Chacun de ces faits est aussi grave qu’un coup porté à l’intestin. Je dis que nous devrions rester le plus loin possible de lui, pour des raisons de santé mentale.

« ??? » (Fran)

Tout ce dont nous avions parlé semblait avoir traversé la tête de Fran. Je peux pratiquement voir un tas de points d’interrogation flottant sur elle.

(Professeur ? Comprendre ?) (Fran)

« Oui, mais je pense que c’est bien pour toi de ne pas en savoir davantage pour l’instant. »

(Pourquoi ?) (Fran)

« C-C’est un sujet pour adultes. Tu n’as pas encore besoin de savoir. En fait, je pense que tu seras plus heureuse si tu n’en savais rien. »

(Hm ?) (Fran)

Honnêtement, je préférerais plutôt qu’elle ne connaisse pas la vérité.

« T-Tout ce que tu dois vraiment savoir, c’est qu’Erza est un peu bizarre. C’est tout. »

(Nn. D’accord.) (Fran)

Ouf. Dieu merci, c’est fini. J’étais si confiant que je finirais par perdre ma capacité à penser de manière rationnelle si je devais réellement expliquer les inclinations d’Erza .

« Erza ne croit pas à simplement regarder avec amour les enfants, il va agir sous ses pulsions, mais cela ne veut pas dire qu’il les poursuit lui-même activement. Malgré tout, il reste l’atout d’Ulmutt, et certains enfants finissent par développer des goûts bizarres et l’approche par eux-mêmes. » (Dias)

Oh, alors c’est ce qu’il voulait dire par tomber dans les griffes venimeuses d’Erza ? Ouais, non, ce n’est plus de l’empoisonnement, c’est de la corruption.

« À vrai dire, un certain individu m’a averti à l’avance de ne pas te laisser tomber entre les mains d’Erza… Je suis sûr que je finirais par me faire assassiner par ledit individu si je ne faisais pas attention. » (Dias)

« Certain individu ? » (Fran)

« Amanda de Hairiti. Une de tes connaissances, je présume ? » (Dias)

« Nn. » (Fran)

« Elle m’avait envoyé une lettre faucon. Ici, n’hésite pas à jeter un œil si tu souhaites la voir. » (Dias)

Dias sourit amèrement en nous montrant la lettre. Elle parle de Fran et décrit ses traits avant de continuer encore et encore à dire à quel point elle était mignonne et bonne. Elle a fini par dire qu’elle se démarquerait probablement et que Dias devrait être conscient du fait que certains aventuriers essaieraient probablement de s’en prendre à elle. Cela a plus ou moins contraint Dias à trouver une activité pour Erza avant qu’il ne prenne complètement goût à Fran.

« Erza et Amanda entretiennent de très bonnes relations, mais Amanda refuse de céder à tout ce qui concerne les enfants. » (Dias)

« Nn. » (Fran)

« Je veux dire, encore une fois, il n’est vraiment pas si mauvais que ça… » (Dias)

Je devrais vraiment remercier Amanda. Nous lui devons beaucoup vu que le maître de guilde nous aide dans le dossier concernant Erza. Je veux dire, nous sommes reconnaissants qu’elle nous ait aidé à entrer en contact avec le maître de guilde, mais le fait qu’elle bloque l’accès à Erza était ce qui m’a vraiment donné envie de la remercier du fond du cœur. Par exemple, je sais qu’Erza n’est pas si mauvais que ça, mais il y avait de bonnes chances que je sois pris au dépourvu si Erza finissait par nous aimer et qu’il nous suive partout toute la journée.

« Très bien… Cela, te dérangerait-il si nous changions de sujet et commencions à aborder quelque chose d’un peu plus sérieux ? » (Dias)

Le visage de Dias devint soudain solennel alors qu’il plaçait ses deux mains devant lui de la même manière que le commandant Ik * ri. (ndt : référence Evangelion.)

« Cette épée n’est pas seulement une épée de tous les jours, hein ? » (Dias)

Les mots suivants qui sortaient de sa bouche avaient toute l’efficacité d’un explosif.

« Quoi !? »

« !! » (Fran)

« Heh, curieux de savoir comment je l’ai découvert ? Pourquoi ne pas me réanalyser si tu veux savoir ? » (Dias)

« ? » (Fran)

« Allez viens, essaie juste. Je t’ai dupé la première fois, tu sais ? » (Dias)

Hmmm… Je suppose que je vais faire ce qu’il dit. Je suis curieux de savoir comment il a réussi à me trouver, alors oui.

J’ai fini par essayer l’Analyse à nouveau après un moment de contemplation.

(Professeur ?) (Fran)

« Hmmm…? Il a plus de compétences… ? »

Il n’y avait pas de différences dans ses statistiques ou ses niveaux de compétences. Cependant, il avait deux compétences de plus que la dernière fois : Recouvrement d’Analyse et Lecture d’esprit. Les deux nouvelles compétences étaient Niv.8.

« Tu les vois ? » (Dias)

« Nn. » (Fran)

« Recouvrement d’Analyse peut être utilisé pour dissimuler toute la page de statistiques, mais il n’y a pas que ça. Je peux également concentrer les effets de la compétence sur quelques objets spécifiques afin de totalement les masquer. Je l’ai fait en particulier pour cacher Lecture d’esprit, ma carte maîtresse. » (Dias)

Putain de merde. Les compétences de Dias lui permettent d’attaquer les points faibles, donc lui donner une compétence comme celle-là à plat le rend complètement fou.

« Lecture d’esprit peut être utilisé pour déjouer les gens, surtout quand il est associé à Techniquement sénile. J’adorerais aussi avoir l’Analyse, mais il semble que je n’aie aucune affinité avec cette compétence. Je ne peux tout simplement pas l’obtenir, peu importe les efforts que je déploie. Oh, eh bien, il est assez facile de comprendre quelles sont les compétences basées sur l’arme et la magie que quelqu’un a juste en les regardant, et la plupart des gens ont tendance à penser à leurs compétences juste avant de les utiliser, donc je peux simplement gérer ce qui m’arrive en lisant l’esprit de mon adversaire à l’avance. » (Dias)

En analysant la compétence, j’ai pris conscience d’un problème urgent.

Lecture d'esprit : Permet de voir les pensées d'une cible.

Son habileté ne spécifiait pas qu’il ne pouvait lire que l’esprit des gens ou des animaux intelligents. Est-ce que ça veut dire qu’il peut aussi lire dans mes pensées ? Même si je suis une épée ? Attends, attends, peut-il lire dans l’esprit tout ce qui est capable de connaître une période de réflexion ?

« Heheheh, on dirait que tu paniques. L’as-tu compris ? C’est exactement comme tu le penses. Cette compétence m’a permis de réaliser que ton épée peut penser aussi, Fran. » (Dias)

« Merde, il vient de lire à nouveau totalement l’esprit de Fran. »

« Oh, juste pour que tu saches, je ne vais pas vraiment lire les pensées des gens au hasard, tu vois ? Je viens de voir le combat dans lequel tu as été impliqué plus tôt. Je pensais lire dans tes pensées et intervenir si tu voulais tuer les personnes qui t’avaient dérangé, ce qui aurait été une tâche assez facile, car la soif de sang est une chose simple à lire. Il se trouve que j’ai entendu une conversation télépathique. C’est à ce moment-là que j’ai compris que ton épée était aussi capable de penser. » (Dias)

Il a donc entendu parler de moi dès le moment où il nous a appelés ? Est-ce pour cela qu’il a appelé Fran ici pour commencer ?

« Alors, pourquoi ne me parles-tu pas de ton épée ? » (Dias)

(Qu’est-ce qu’on fait ?) (Fran)

« Hmm… Il semble qu’il ait nous a percé à jour. Il serait probablement vraiment en colère si nous essayions de cacher autre chose, alors…. »

Cela dit, ce n’était pas comme s’il avait des preuves réelles. Jouer au stupide est probablement encore une option. Nous ne savons pas vraiment quel est son objectif, et si le pire venait à se produire, il pourrait même finir par essayer de me confisquer et tenter de prendre mes pouvoirs.

« Hahaha, on dirait que tu ne me fais vraiment pas confiance du tout. Ne t’inquiète pas, je ne ferai rien qui puisse te mettre mal à l’aise. Je le jure même au nom d’Amanda. Je lui dois beaucoup, donc je ne serais pas capable de lui faire face si je te faisais du tort d’une quelconque manière que ce soit. De plus, je t’ai déjà parlé de ma propre carte maîtresse, alors il est juste que tu me parles de la tienne, n’est-ce pas ? Allons. » (Dias)

Le sourire de Dias ne contenait même pas la moindre trace de malice, et il ne semblait pas non plus mentir…

Hah…. Eh bien, je suppose qu’on ne peut rien y faire. Nous resterons ici pendant un moment, donc je ne veux pas faire de l’ennemi un maître du chef de guilde. Il finirait probablement par comprendre ce que nous pensions de toute façon, même si nous essayions de le lui prendre.

« Est-ce que je peux ? »

(Nn. On n’y peut rien. ) (Fran)

« Je suppose qu’on ne peut rien y faire alors. »

« Woah, est-ce que l’épée vient …? » (Dias)

« Oui, bonjour. Je suis l’épée de Fran. »

« Hahaha ! Hou la la ! Vous pouvez réellement parler, comme un humain!? Je ne m’attendais pas à ça. » (Dias)

« Nn. Professeur incroyable. » (Fran)

« Professeur ? » (Dias)

Et donc, j’ai demandé à Fran d’expliquer mon nom, et elle a tout fait pour que Dias le loue. Heureusement, Dias était plutôt doué pour lire l’ambiance. Il a donc complimenté le sens de mon nom, tout en complimentant Fran, presque trop en fait.

« Alors, as-tu besoin de quelque chose ? Ou bien était-ce seulement de la curiosité ? »

« Ah, désolé. C’est la première fois que je vois une arme intelligente, alors l’excitation a pris le dessus. J’avoue que j’étais un peu curieux, mais je voulais aussi donner un petit conseil. » (Dias)

« Conseil ? »

« Oui. Professeur, l’Analyse n’est pas une compétence si rare, mais il semblerait que vous l’utilisiez à bon escient ? » (Dias)

« Ouais, pas mal de fois. »

« Je sais que je ne suis pas vraiment qualifié pour le dire moi-même, vu la façon dont je lis les pensées des gens, mais vous devriez faire plus attention sur qui vous l’utilisez, car cela exposera votre existence et vos secrets. Il y a énormément de personnes qui haïssent la noblesse, ainsi que la famille royale, alors, vous et Fran serez arrêtez si vous étiez surpris en train d’utiliser cette compétence sur l’une ou l’autre de ces personnes. De nombreuses familles royales possèdent des Détection d’analyse, vous serez immédiatement remarqué. Et gardez à l’esprit que, tous les crimes que vous pourrez commettre, Professeur, retomberont sur les épaules de Fran. » (Dias)

En vrai, il arque un bon pont maintenant que j’y pense. L’Analyse donne accès a environ tous, donc les personnes ayant beaucoup de secrets détesteraient probablement être victime de cette compétence. Je ne l’avais pas vu sous cette perspective auparavant.

« Je suis sûr que Fran rencontrera des membres de la royauté en raison de son avenir en tant qu’aventurière. Par conséquent, garder cela à l‘esprit, sinon… » (Dias)

Dias a légèrement haché son cou au lieu de finir sa phrase avec des mots.

Oui, c’est logique. Faire chier la royauté n’est pas une chose avec laquelle on pourrait s’en tirer, du moins pas facilement. En le mettant comme ça, utiliser au hasard Analyse pourrait conduire à des résultats terrifiants. Je suppose que je serai un peu plus prudent.

« C’est tout pour les conseils liés à l’Analyse. Je veux quand même vous donner d’autre conseil sur autre chose aussi. » (Dias)

« Autre chose ? »

« Vous n’avez pas vraiment augmenté vos compétences en matière de détection, n’est-ce pas ? » (Dias)

« Qu’est-ce qui te fait penser ça ? »

« C’est parce que vous ne saviez pas quand j’ai utilisé Techniquement Sénile, Lecture de l’esprit, Pensée induite ou Ligne de visée induite. Je veux dire, je cache bien le fait que je les utilise, mais vous êtes trop sur la défensive, vous savez ? La force au combat mise à part, vous êtes vraiment indifférents aux personnes qui ont quelque chose à cacher, vous êtes simplement déséquilibré. Vous auriez dû être en mesure de réaliser que quelque chose n’allait pas si vous aviez entraîné votre capacité à détecter autant que celle utiliser pour les combats. » (Dias)

Nous avons toute une série de compétences en matière de détection, mais la plupart d’entre elles sont plutôt faibles. La plus haute serait Détection de présence, et même ce n’est que le Niv.5.

« La Détection de présence Niv.5 ne suffit-elle donc pas ? »

« Ce n’est pas. Si vous voulez affronter des adversaires plus puissants, vous aurez besoin d’au moins une compétence de Niv.8 ou de trois compétences de Niv.6. » (Dias)

Ces deux options sont assez éloignées.

« Ce n’est pas une nécessité absolue en général. Vous pouvez toujours agir à peu près de la même manière qu’Erza, qui prétend n’avoir rien à cacher, mais cela ne conviendrait pas pour vous deux maintenant, n’est-ce pas ? » (Dias)

« Oui, j’aimerais que peut de personnes soient au courant de mon existence. »

« Dans ce cas, j’ai un bon terrain d’entraînement, vous voulez y aller ? » (Dias)

« Le Donjon ? » (Fran)

« Exactement. Ulmutt possède deux donjons, n’est-ce pas ? » (Dias)

« Nn. » (Fran)

« Le Donjon occidental est pour les débutants. Il contient très peu de pièges et la plupart des Bêtes démoniaques qu’il contient vous combattront de front. C’est un bon endroit pour les débutants voulant améliorer leurs niveaux. Celui a l’est est à l’opposé de l’ouest. C’est pour les aventuriers plus expérimentés, il contient beaucoup de pièges. Les Bêtes démoniaques qu’il contient préfèrent également organiser des embuscades. La difficulté ne fait qu’augmenter au fur et à mesure que vous plongez dans les profondeurs du Donjon. De nombreux aventuriers de Rang D ont perdu la vie dans les limites du Donjon oriental. » (Dias)

« Alors, ce que vous dites, c’est que vous voulez que nous nous dirigions vers l’Est pour développer nos compétences en détection ? » (Dias)

« Exactement. Le Donjon oriental est parfait pour quiconque veut améliorer ses compétences de détection. Alors ? Vos compétences de détections ne vont pas soudainement s’améliorer, mais cela devrait quand même valoir le coup. En principe, vous devez faire vos preuves dans le Donjon occidental avant d’avoir accès au Donjon oriental, mais je peux faire abstraction de ça si vous le souhaitez. » (Dias)

« Je pense que c’est bon ? Je veux dire, nous avions prévu de nous rendre dans les donjons de toute façon… »

Je ne sais pas si nous arriverons à améliorer nos compétences, mais nous devrions au minimum nous entraîner un peu afin de pouvoir mieux utiliser certaines d’entre elles. Elles sont en générales assez difficiles à monter, donc je considère ça comme un bonus. Cependant, je me sens un peu gêné par tout cela.

« Pourquoi aller aussi loin ? »

Je n’arrive pas à lui faire confiance. Je doute qu’il fasse tout cela pour nous, juste par pure bonne volonté.

« Hahaha, je n’essaye pas de vous duper, vous savez ? C’est juste que c’est profitable pour la guilde. » (Dias)

« Nn ? Moi, explorant un Donjon, avantages pour la guilde ? » (Fran)

« Oui. Le Donjon occidental est rempli de novice, donc nous n’aurons aucune idée de quel est réellement la force de chacun. Je peux dire avec certitude que vous aurez plus de problèmes en entrant dans le Donjon occidental. » (Dias)

Ah, je vois. Le tournoi approche, Ulmutt reçoit donc un nombre considérable d’aventuriers. Avec plus de gens, vous avez tendance à avoir plus d’idiots, ce qui signifie plus de gens qui essaieraient de se battre avec Fran. La guilde sera probablement plutôt heureuse si elle parvient à minimiser l’agitation qu’elle provoque.

Il y a très peu d’aventuriers qui explorent le Donjon oriental, mais ceux qui le sont seront aussi relativement expérimentés. Ils ne vont probablement pas vous déranger tant que la guilde fera une annonce ou deux.

« Par conséquent, vous préférez nous envoyer dans le Donjon oriental plutôt que dans le Donjon occidental ? »

« Exactement, c’est un accord qui nous profite aux deux parties. Alors ? » (Dias)

« Qu’en penses-tu Fran ? »

« Ça ne me dérange pas. » (Fran)

« Bien bien. On dirait que vous êtes bien motivés. » (Dias)

Le maître de guilde semblait s’attendre à notre réponse, car il a immédiatement obtenu un permis pour le Donjon oriental, sur lequel le nom de Fran était soigneusement inscrit. Putain de merde, il était totalement prêt à nous recevoir.

En vrai, je ne peux vraiment pas haïr Dias, mais je ne peux pas non plus me résoudre à lui faire confiance.

Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *