J’étais Une Épée Quand Je Me Suis Réincarné – Chapitre 146

J’ai vérifié deux détails concernant nos compétences en détection avant de quitter le bureau de Dias.
Je lui ai demandé de vérifier une fois de plus si nous n’avions besoin que d’une compétence de Niv.8 ou bien de trois compétences de Niv.6.

« Personnellement, je peux savoir quand une personne utilise Analyse instantanément, car j’ai la bonne compétence, mais il est en général assez difficile de surprendre quelqu’un en train de le faire. Cette compétence est franchement furtive. C’est la même chose pour les compétences de type Lecture d’esprit. Elles sont toutes difficilement détectable. » (Dias)

Cela rendrait les personnes portant un secret complètement fou d’anxiété. Quelqu’un pourrait découvrir ce que vous cachiez sans soucis.

« Des compétences comme la Pensée induite et Sénilité sont beaucoup plus difficile à dissimuler. Même si je ne peux pas les rendre totalement indétectables malgré le fait qu’elles aient un haut niveau. » (Dias)

Ni les compétences d’Analyse, ni celles de Connaisseur n’impliquaient un effet quelconque susceptible d’influencer leurs cibles. Tout ce que l’on doit faire avec ce type de compétence, c’est de regarder et de vouloir en savoir plus, et c’était tout.

La Pensée Induite, par contre, est complètement foutue avec une cible. Par conséquent, c’est beaucoup moins difficile à détecter.

Prendre cette théorie et l’appliquer aux compétences en ma possession m’a permis de réaliser qu’il serait probablement difficile pour les gens de ressentir l’Analyse ou la Loi du Mensonge. En revanche, Voleur de compétence semblait être facilement remarquable.

« Je doute que la Détection de présence permette la détection de l’Analyse, même si elle est élevée au Niv.Max, mais la montée au Niv.8 devraient au moins suffire pour savoir si quelqu’un a l’envie d’utiliser l’Analyse sur vous. » (Dias)

En d’autres termes, le Niv.8 n’est pas suffisants pour y couper. L’auto-évolution nous a permis d’acquérir des compétences beaucoup plus rapidement que la moyenne, mais, le contrecoup est venu, nous montrant que nous ne connaissions pas de moyen d’évolution de ces mêmes compétences. Heureusement, il semblerait que le Donjon oriental soit là pour surmonter nos lacunes. Dans les deux cas, il semblait que notre objectif soit défini. Nous plongerions dans le Donjon et nous augmenterons la Détection de présence jusqu’au Niv.8, soit en absorbant des Pierres magiques, soit en utilisant des Points d’auto-évolution.

« J’y vais. » (Fran)

« Okay Okay, on se voit plus tard. Oh, et s’il te plaît, n’oublie pas l’affaire Klimt ! » (Dias)

Fran tourna le dos à Dias qui la pria de lui rendre service et quitta son bureau.

« Allons jeter un œil à la bibliothèque et voyons si nous pouvons rassembler des informations sur le donjon. »

“Nn.” (Fran)

“Nous n’avons pas beaucoup de temps, nous devons donc régler tous les problèmes majeurs avant d’explorer le Donjon.”

Nous avions besoin de trouver un endroit où rester la nuit. Cependant, ce n’étais pas ma plus grande priorité. J’avais quelque chose d’autre en tête, quelque chose de plus important qu’un lieu où dormir.

“Est-ce que le vieil homme Gallus est là ?”

***

Et ainsi, nous avions passé près de deux heures dans la bibliothèque ; une fois nos recherches finies, nous avons plutôt commencé à nous promener dans la ville à la recherche de Gallus. Il aurait dû arriver bien avant nous, surtout si l’on prend en compte les soucis que nous avions rencontré en cours de chemin.

Si nous le cherchions sans savoir s’il était là, c’est parce qu’il a dû être présent récemment. Beaucoup d’aventuriers d’Ulmutt ressemblent à ceux d’Aressa, dans le sens où ils se promènent avec des armes de haute qualité en fer ou en acier.

Nous avons alors commencé à poser des questions aux aventuriers, et il semble que nos suppositions fussent parfaitement fondées. Leurs armes ont bien été fabriquées par le vieil homme, mais c’est tout ce que nous savons, dans le sens où chaque aventurier pointent des directions complètement opposées lorsque nous demandions où il se trouvait. Il semblerait que Gallus ait parcouru la ville en empruntant des forges à d’autres forgerons pour fabriquer des armes, plutôt que de rester au même endroit, comme il le faisait à Aressa.

Fran et moi n’avons pas eu d’autre choix que de visiter de magasins d’armes au hasard en espérant le rencontrer, tout en écoutant les aventuriers en cours de route. Malheureusement, il semble que la plupart parlaient de sujets liés aux Donjons ou au prochain tournoi. Nous n’avons pas entendu parler de Gallus. Cela dit, nous sommes tombés sur une conversation de trois aventuriers qui a attiré notre attention.

“Hey, tu as entendu parler de la forteresse du Dieu du Mal ? Apparemment, elle est tombée du jour au lendemain. La forteresse Millenia, n’est-elle pas supposée être leur place la plus fortifiée ?” (Aventurier)

“Oui, mais ce n’est pas le seul endroit où les croyants du Dieu du Mal se sont rassemblés en masse. Des rumeurs disent que certains d’entre eux seraient même bénis par le Dieu du Mal lui-même.” (Aventurier)

“Attends, attends ? Je pensais que les seules personnes qui adoraient le Dieu du Mal étaient les criminels et les hors-la-loi ?” (Aventurier)

“Apparemment, les Gobelins et Kobolds, ayant reçu sa bénédiction, se sont mis en marche, même si je n’en ai jamais vu moi-même.” (Aventurier)

“Oh ! Ces choses ? J’ai entendu dire qu’ils sont difficiles à gérer. Alors, pourquoi certains pays ne font-ils aucun effort pour exterminer les croyants du Dieu du Mal ? C’est peut-être pour cette raison que Millenia est tombé.” (Aventurier)

“Oh, allez, tu sais que la Forteresse de Millenia est dans le Royaume de Reidos, non ? Il est hors de question que les reidosiens se donnent la peine de les éliminer. En fait, il est beaucoup plus probable qu’ils essayent de les utiliser à la place.” (Aventurier)

“Mais si les reidosiens n’ont pas écrasé la forteresse, qui l’a fait ?” (Aventurier)

“Qui sait ? J’ai eu vent de quelques rumeurs qui disaient que c’était parce qu’ils s’étaient disputés. Je l’ai entendu d’une de mes connaissances qui se trouvait dans la région lorsque cela s’est produit, et il a obtenu ses informations auprès d’un des rescapés de la forteresse. Apparemment, l’un des hauts gradés est revenu ce jour-là et a provoqué une tollé. Il a dit qu’il était totalement transformé, comme s’il avait renaît. Son corps est devenu celui d’une Bête démoniaque au lieu de celui d’un humain. Il a utilisé son nouveau corps pour tuer tous les autres dirigeants avant de rire et de prétendre qu’il les avait consumés pour augmenter son pouvoir. Il était comme un démon, disent-ils.” (Aventurier)

“Mec, c’est vraiment trop bizarre.” (Aventurier)

“Tu essayes de nous raconter une histoire d’horreur ou quoi ?” (Aventurier)

“Allez les gars, je suis sérieux. Bien que ce soit juste une rumeur, admettez qu’elle a peut-être été exagérée.” (Aventurier)

J’étais un peu surpris d’apprendre que les croyants du Dieu du Mal disposaient d’une sorte de forteresse et encore plus d’apprendre que celle-ci était déjà tombée aux mains d’un de leurs propres alliés.

(Tout à l’heure, parler de Zerrosreed ?) (Fran)

“Tu le penses aussi ?”

Pour moi, il semblait que Zerrosreed alimente sa compétence de Cannibalisme, peu importe les moyens. Cela, signifie-t-il qu’il finira par détruire toutes les forteresses du Dieu du Mal pour augmenter cette compétence si nous le laissons faire ? Ca pourrait être une sorte de plan ? Je veux dire, il extermine tous les disciples du Dieu du Mal, puis nous le tuons. Le seul problème, c’est que nous ne serons pas à quel point il sera fort au moment où nous le rencontrerons.

(Grognement.) (Urushi)

“Je sais que tu es énervé, Urushi.”

(Vaincra un jour.) (Fran)

“Oui, on va lui botter le cul. Mais d’abord, nous devons devenir plus forts.”

(Nn.) (Fran)

(Woof !) (Urushi)

Cette conversation était très intéressante, mais elle ne nous a pas vraiment aidés, nous avons donc continué à marcher dans la ville avec nos oreilles ouvertes.

Nous n’avons trouvé personne connaissant Gallus avant la troisième forge. Son propriétaire ressemblait beaucoup au vieil homme, il était aussi un forgeron nain.

“Déjà parti à Ulmutt ?” (Fran)

Il est parti il ​​y a quelques jours parce qu’il avait entendu parler de ce qui s’était passé à Barbra. Je suis presque sûr qu’il a décidé d’y aller, car il pense pouvoir aider.

On dirait que nous venons de nous manquer.

« Il a dit qu’il serait de retour avant le tournoi, tu pourras l’attraper si tu restes dans la ville assez longtemps.” (Vieil Homme)

“D’accord.” (Fran)

“Tu sais, Gallus m’a en fait parlé de toi à l’avance. Voilà donc à quoi ressemble son équipement nommé sur-mesure… ? Bon sang, c’est fabuleux.” (Vieil Homme)

Le forgeron regarda les pièces d’armure de chat noir de Fran avec des yeux brillants. Je veux dire, j’ai compris qu’il regardait l’armure, mais beaucoup de gens qui passaient par là semblaient le prendre pour un pervers qui lorgne une petite fille.

En fait, la plupart des passants le considéraient comme une sorte de cinglé, et certains lui avaient même lancé une série de regards sévères. Je ne pouvais pas m’empêcher de penser qu’ils allaient le dénoncer aux autorités, même si j’espère qu’ils s’en abstiennent.

Le forgeron nain, cependant, les a complètement ignorés et a même continué à faire des choses comme toucher le manteau et vérifier la qualité et le toucher de son tissu. Fran elle-même était plutôt heureuse que son équipement fût loué. Elle s’est donc arrêtée et a coopéré tout au long du processus d’inspection.

Il fallut cinq minutes au forgeron pour tout regarder et toucher avant de sourire avec satisfaction.

“Quel spectacle pour mes yeux endoloris. Merci pour cet honneur. N’hésite pas à venir ici si tu veux réparer ton équipement à bon marché. Je vais aussi t’aider à mettre la main sur des fournitures de donjon à prix réduit aussi.” (Vieil Homme)

Nous n’avions pas vraiment été préoccupés par la réparation de nos affaires, mais la partie fourniture semblait plutôt bien. Nous pourrions éventuellement avoir besoin de matériel pour plonger dans les Donjons, etc.

“Oh, oui. Demande-lui s’il connaît de bonnes auberges.”

“Nn. Connaître de bonnes auberges ?” (Fran)

“Tu n’en as toujours pas ? Personnellement, je pense que la Cave du Magasin d’épée est probablement l’un de mes endroits préférés. L’alcool qu’ils servent là-bas est génial.” (Vieil Homme)

Eh bien, c’est un nain après tout. Cela sonne bien et tout, mais un endroit avec beaucoup d’ivrognes serait assez bruyant ?

« Le bar est au sous-sol, donc il n’y a pas de problème en ce qui concerne le bruit. » (Vieil Homme)

“D’accord. Je vais vérifier.” (Fran)

“Dans ce cas, à la prochaine.” (Vieil Homme)

“Nn.” (Fran)

***

L’auberge que nous a présentée le forgeron avait des murs épais et avait une ambiance plutôt calme.

Nous avons quand même vérifié la cave, et il s’est avéré que ce n’était pas vraiment ce que j’imaginais. C’est plus un bar qu’une taverne. Il y a aussi une sorte de cafétéria, mais c’est bien calme.

Les boissons étaient servies au bar, on ne pouvait donc pas manger et boire en même temps. Par conséquent, il y avait beaucoup moins de gens qui faisaient du bruit. Il semble que le nain ait eu raison. Le bruit ne risque pas de nous déranger.

Notre chambre avait le même niveau en ce qui concerne la qualité. Le sol était propre et le lit moelleux. Nous avons même l’autorisation pour laisser Urushi entrer dans sa forme la plus petite, moyennant un coût supplémentaire.
Dans l’ensemble, cela semblait être un très bel endroit.

“Nn. Pas mal.” (Fran)

“Woof.” (Urushi)

Mieux encore, il semblait que Fran et Urushi aimaient aussi l’endroit.

“Maintenant que c’est fait. Des idées ?”

“Entrés dans le Donjon.” (Fran)

« Woof Woof ! » (Urushi)

Ils étaient tous les deux pleins d’énergie, ce qui, je suppose, n’était pas trop grave. De toute façon, nous avons beaucoup de quêtes.

“Très bien, mais vérifions toutes les quêtes que nous avons en premier.”

« C’est vrai. Oublié. » (Fran)

Nous avons commencé à placer les quêtes sur le lit afin de pouvoir les examiner plus facilement.
Maintenant que j’y regarde de plus prêt, il y en a une tonne. Est-ce vraiment acceptable pour nous de les prendre ? J’ai le sentiment que d’autres aventuriers pensent que nous sommes des privilégiés s’ils voyaient le nombre de quêtes. (ndt : à la base, ce n’est pas “privilégié” qui est utilisé, mais “népotisme”, donc pour éviter de mettre une définition au milieu de la phrase, j’ai changé de mot et en ai pris un plus simple.)

“Ce serait probablement préférable que nous ne disions à personne le nombre de quêtes que nous devons traiter.”

“Nn.” (Fran)

Euh, eh bien, je l’ai dit, mais il s’est avéré que la moitié des demandes étaient des demandes de type assujettissement. Elles sont comparables aux quêtes contre les gobelins, dans le sens où la demande pouvait être compléter par n’importe qui à tout moment.
L’autre moitié concerne la collecte de matériaux.

“Cornes d’Ogre élevé, Griffe d’homme mangeur de griffe.” (Fran)

« Je ne pense pas avoir entendu parler de ces Bêtes démoniaques. »

« Woof. »

« Cependant, les notes que j’ai prises à la bibliothèque disent qu’elles peuvent être trouvées à partir du dixième étage du Donjon oriental. »

« J’ai hâte. » (Fran)

Toutes les quêtes que nous avons reçues étaient clairement adaptées au Rang D, car il faut se rendre et faire des choses que des débutants auraient même du mal à faire. Il semblait aussi qu’il soit impossible de dépasser le 9ème étage du Donjon oriental si l’on est un Rang F ou plus bas.
Voyons voir… des Chiens Fantôme, des Traqueurs Noirs. Ouais, que des attaques surprises et furtives en perspectives.

Les informations de Dias étaient sur place.

En fait, il nous a fallu un certain temps pour examiner toutes les demandes que nous avons reçues. Fran et Urushi ont fini par s’ennuyer. Voilà, Fran devrait commencer à apprendre à se concentrer sur ce genre de choses. Rassembler des informations semble être une compétence de base assez importante pour les aventuriers.

Cependant, elle a réussi à passer une heure entière à examiner tout cela, alors je suppose que c’est techniquement une très grosse amélioration. Elle commençait à s’endormir après seulement cinq minutes d’habitude.

« D’accord, allons-y. »

« Attendre. Pas encore. » (Fran)

Oh ? Est-ce qu’elle va relire toutes les informations à nouveau ?

« Manger d’abord. » (Fran)

« Woof ! » (Urushi)

« Oh. Oui, oui. Faisons cela. »

Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *