Kumo Desu ga, Nani ka? – Chapitre 247

J’ai résolu les divers incidents ayant eu lieu à l’académie humaine depuis les coulisses, puis je suis revenue dans la résidence d’Argnar. Je suis partie en plein milieu de notre conversation, après tout. Étrangement, son visage semblait pris d’une énorme convulsion – de quoi était-il si effrayé, au juste ? Comment peut-il réagir comme ça alors que je lui souriais joyeusement ? Il tremble en regardant le sourire de quelqu’un, quelle impolitesse.

En considérant les actions des elfes sur le territoire des démons, je dois pouvoir faire confiance à Argnar pour continuer ce qu’il fait. De toute façon, tant que Sensei ne fait pas partie de leur groupe, je ne pourrai pas moins me préoccuper de ce qui arrive à une bande d’elfes.

Quant aux actions de Potimas, il essaie essentiellement de s’emparer du pays de Yamada-kun. Lorsque Héros-kun n’est pas dans les environs, je l’ai observé s’introduire discrètement dans le château royal et, à commencer par le roi, incorporer un fragment de son âme à l’intérieur de toutes les figures importantes du pays. S’il en a un jour envie, il pourrait former une grande armée pour le chef des elfes.

Je n’ai pas informé Imouto-chan de ceci. De toute façon, même si je l’en informais, elle ne pourrait rien faire. Si moi, je ne peux rien faire vis-à-vis de cela, il est impossible qu’Imouto-chan puisse faire quoi que ce soit.

Oui, je ne peux rien faire à ce sujet. Malheureusement, sur une simple envie, Potimas peut faire tout ce qu’il veut de ce pays. Actuellement, il n’existe aucune méthode pour sauver les personnes qu’il a parasité. Il n’y a pas grand chose que je puisse faire avant qu’ils ne soient utilisés à l’exception de les tuer.

C’est vraiment une sale capacité. C’est comme s’il pouvait indistinctement employer un attaque similaire à celle que j’ai autrefois essayé d’utiliser sur le Roi Démon. Eh bien, même si je dis ‘indistinctement’, vu qu’il a attrapé la tête de Sensei, il est probable qu’il ait besoin d’un contact direct. Malgré tout, c’est effrayant de n’avoir aucune défense contre cette technique.

Si les personnes parasités pouvait résister et écraser l’âme de Potimas, ce serait génial, mais je suppose que c’est impossible. Les humains de ce monde sont en général faible aux attaques Hérétiques. Ou, plus exactement, c’est le cas car leur résistance Hérétique est faible. Je suppose que c’est parce que pour cette compétences et les choses du même genre, lorsque l’âme de quelqu’un n’est pas exposée aux attaques Hérétiques sur une longue période, cela mène à une diminution du niveau de leur compétence de résistance et l’âme elle-même continue alors à se dégrader.

Quant à la raison pour laquelle les attaques Hérétiques ne sont pas utilisées, c’est parce qu’elles sont interdites par l’Eglise. Eh bien, je suis assez sûre qu’ils le font parce que, si la magie Hérétique atteint le niveau maximum, son utilisation augmente alors le niveau de Tabou. Du point de vue de l’Eglise, laisser Tabou se répandre n’est pas quelque chose à leur avantage. Je devrais prendre contact avec l’Eglise tôt ou tard, je suppose.

Mais bien que je le pense vraiment, j’ai toutes sortes de choses à faire actuellement et j’ai aussi mis le pied dans quelques affaires dont je dois sortir. Ce n’est pas qu’aller voir une sorte de pape étrange est ennuyant, problématique ou quoi que ce soit du même genre. Ce n’est pas le cas, okay !

En outre, il est vrai que je suis occupée. Après être revenue chez Argnar, je me suis dirigée vers la résidence de la fille vampire. C’était déjà le milieu de la nuit. Malgré tout, cette fille délinquante a réussi à passer à travers la surveillance de mes clones et à dissimuler ses allées et venues. Comment a-t-elle réussie à tromper mes yeux ? Ne déploie-t-elle pas ses efforts dans une étrange direction ?

Donc, car je n’ai pas réussi à la trouver à l’aide des yeux de mes clones, j’ai fouillé les environs à l’aide des yeux de mon corps principal. J’ai trouvé ce qui semblait être le bon endroit et m’y suis alors précipitée.

Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *