Lv1 Skeleton – Chapitre 121

« Hm… Pourquoi y a-t-il autant de boules lumineuses ? »

« Nous avons détecté des centaines de corps énergétiques qui approchent à 3 heures. »

Lena me fit cette annonce de façon lugubre.

« Je vois. On dirait que les dieux égyptiens et olympiens ont finalement bougé. »

« Ah, alors l’attaque solaire, juste avant, c’était dans le seul but de leurrer Thor et de l’attirer loin de nous ? »

« Possible… »

Soudain, une myriade de lumières multicolores apparut au-dessus du centre de commandement du Nautilus, tandis que des dizaines de dieux apparurent.

« Johra, Odin a envoyé quelques renforts pour honorer notre contrat. »

Loki venait de se matérialiser à son tour pour m’adresser un sourire entendu.

« Merci mais avons-nous seulement une chance face à tant de dieux ? »

Je me tournai pour faire face à Gnoss.

« Eh bien… Peut-être que si nous pouvions ralentir le temps pour donner à Thor une chance de revenir… Au fait, Loki, ton père ne vient pas ? Je m’attendais à ce qu’il prenne part aux hostilités dans une telle situation d’urgence. »

L’expression de Loki fondit. Il répondit, clairement mal à l’aise.

« Eh bien, il y a peu… Il a été envoyé en mission par le Père du Ciel, peut-être que… »

« Ah, alors les Olympiens ont peut-être leur rôle dans tout ça. »

Loki hocha la tête en silence.

« Merde ! Nous n’avons simplement aucune chance de gagner une telle bataille. Comment va-t-on s’en sortir ? Allons-nous tenter de gagner du temps et attendre qu’un miracle se produise ? »

Les bras croisés, j’écoutais leur conversation d’une oreille distraite tout en me concentrant sur une simple pensée.

« Johra ? »

La troisième fois que j’entendis mon nom, je pus finalement sortir de ma transe.

« Gagnez simplement autant de temps que vous le pouvez. »

« Très bien, tu as entendu ça, Loki ? »

« Nous ferons comme tu demandes. Au nom du tout-puissant Odin, en avant ! »

« Pour Odin !! »

Les renforts entourant Loki hurlèrent le nom de leur dieu et maître avant de s’élancer en direction des dieux qui nous attaquaient, pouvoirs brandis de tous côtés.

« Je vais les rejoindre, Johra. »

« Ok. Mais si tu vois que ça devient trop dangereux, assure-toi de te barrer et de sauver ta propre vie. Compris, Thanatos ? »

S’inclinant l’espace d’une seconde, elle se raidit à nouveau et disparut dans un tourbillon d’ombres noires.

« Gnoss, combien de temps avons-nous ? »

« Hm… Lena ? »

« Quelle est la distance qui nous sépare de l’ennemi ? »

« Environ deux années-lumière. »

Elle resta silencieuse quelques secondes avant de répondre.

« En considérant la distance et la factorisation du temps que les dieux nordiques peuvent nous offrir, je dirais trois heures, au mieux. Si nous n’avons pas de chance, peut-être deux. »

« Bien. Le canon Extinction est-il opérationnel ? »

« Bien sûr… Mais ce ne sera pas suffisant contre ces dieux. L’énergie produite devrait être au moins dix mille fois plus impressionnante. »

« Je vais commencer les préparations. »

« Huh ? Tu ne m’as pas entendu ? Ce n’est pas possible, nous avons besoin de le rendre dix mille fois plus puiss… »

« Je sais. Mais sais-tu quel genre de dieu je suis, moi ? »

« Quoi ? Tu es devenu un dieu ? Pas étonnant que je ne parvienne plus à voir ton statut ! »

« Je suis le dieu de la création. »

« Le dieu de… Quel genre de dieu est-ce donc ? Je n’ai jamais entendu parler de… »

« Je suis le dieu de toutes les choses qui ont été créées et j’ai le pouvoir de rendre toute création infiniment plus puissante. Je sens, tout au fond de mon esprit que je suis le premier et le dernier. Il n’y a jamais eu et il n’y aura jamais d’autre dieu de la création. Je ne suis pas un dieu de la création, je suis le dieu de la création. »

« Ah ! C’est normal qu’on comprenne soi-même ses capacités mais maintenant que j’y pense, le premier dieu ayant existé avait soi-disant ces pouvoirs exacts. Attends, le premier et le dernier ? Est-ce seulement possible ? Je suis presque sûr que lorsqu’un dieu meurt, son pouvoir naît à nouveau dans un autre être. N’est-ce pas ? »

Je secouai la tête.

« Je n’en suis pas très sûr mais je sais simplement que si je m’éteignais, personne n’hériterait de mes pouvoirs. Pourtant, puisque je suis un dieu immortel, je ne peux pas mourir, hein ? »

« Eh… C’est incertain. Si tu te faisais attaquer par un certain pouvoir qui dépasse ce que tu peux supporter, puisque tu ne possèdes pas l’immortalité et l’indestructibilité au niveau max, il est possible que tu te fasses exterminer corps et âme. »

« Alors tout revient incessamment à la puissance. En tant que dieu de la création, je devrais être capable d’améliorer toute chose ayant été créée. »

« N’importe quoi ? Es-tu une espèce de dieu ingénieur ? »

« Peut-être. Ne perdons pas de temps et entamons le travail sur le canon Extrinction, modèle création divine. »

« Je pense que ça va être intéressant ! Allons-y, Lena ! »

Nous nous rendîmes au centre du Nautilus, dans une grande pièce où Lena projeta les composants et les instructions d’assemblage.

« Seras-tu capable de le terminer, Johra ? »

« J’ai besoin de temps. C’est un appareil complexe, n’est-ce pas ? »

« Bien sûr ! Après tout, c’est l’arme la plus puissante que l’humanité a créée après avoir rassemblé les recherches de deux univers. »

« Alors je sens que ça ne devrait pas être trop compliqué à améliorer. La capacité a simplement besoin d’être un peu remaniée… »

« Quoi ? Tu as déjà trouvé des imperfections ? Johra, comment est-ce possible ? Je pensais que c’était déjà parfait, et que si ça ne l’était pas, tu mettrais bien plus de temps à… »

Pour m’assurer de ce que j’avais vu, je passai une heure à examiner les plans avant d’ouvrir la bouche à nouveau.

« Lena. »

« Oui ! »

« Aide-moi à placer le canon Extinction à l’endroit que je t’indique, dans le cercle magique que je vais créer dans l’hologramme. »

Je créai un splendide cercle magique en me basant sur celui que Lena et Gnoss avaient créés précédemment tout en améliorant certaines parties.

« Ça a l’air cool, mais je n’ai jamais vu ces symboles auparavant. Je me demande comment ça fonctionne. »

« Je t’expliquerai le tout, et à Gnoss aussi, plus tard. Pour l’instant, aidez-moi. »

« Ok, que dois-je faire ? »

« Création. »

Je me mis à fabriquer un circuit imprimé afin de permettre de faire fonctionner le mécanisme de tir du canon.

« Oh ! C’est un circuit ? »

« Oui. Je peux fabriquer absolument tout ce que je veux. Il suffit que j’y pense. C’est une combinaison des compétences précédentes et de la nouvelle Création par la pensée. »

« Trop cool ! Où dois-je place ce circuit ? »

« Comment pourrais-je le savoir ? Lena, où est-ce qu’il doit le mettre ? »

« Ah, compris ! »

Après avoir installé le circuit, Gnoss et moi reculâmes et nous concentrâmes sur la source d’énergie.

« Pour la dernière partie… Création. »

Dans ma paume apparut une énorme pierre magique que je dus rattraper des deux mains.

« Ouah, Johra ?! Tu es abominable ! C’est quoi, cette pierre ?! La dernière fois, quand tu étais une Demi-Liche, tu pouvais à peine créer une pierre de la taille de ta main et maintenant, elle est presque aussi grande que moi ! »

« Lena, ouvre le compartiment pour pierres magiques. »

« Ouverture en cours. »

Je plaçai l’énorme caillou violet dans le cœur de l’arme et me tournai vers Gnoss.

« Retournons au centre de commandement. »

« Oui ! Je ne peux clairement pas attendre de voir ce que sera l’effet de ce canon amélioré ! Bordel de mille dieux, désolé à tous les dieux que j’ai offensés mais un canon Hyper-Extinction modèle dieu de la création ! Te rends-tu compte ?! »

« Hyper ? »

Tandis que nous marchions le long des couloirs, je me demandais pourquoi Gnoss l’avait rebaptisé ainsi.

« Ah, tu n’aimes pas ? »

« Je pense que ça ira, Johra. »

Lena s’immisça dans notre conversation. Même si je trouvais que c’était un ajout étrange, peu m’importait et je laissai rapidement tomber.

En arrivant au centre de commandement, je m’adressai immédiatement à Lena.

« Commence le compte à rebours. »

« Oui, monsieur ! »

Soudain, toutes les lumières à bord du vaisseau s’éteignirent.

« Hm… Y a-t-il un problème ? Est-ce bien sûr d’utiliser le canon dans ces conditions ? »

« Non. Les lumières ont simplement été éteintes pour créer l’ambiance et éviter que l’on ne perdre notre concentration. C’est parfait ainsi. »

Gnoss avait beau expliquer ça de manière stoïque, j’avais tout prévu et calculé les besoins en énergie afin que le Nautilus puisse fonctionner à plein régime pendant le tir et mes efforts avaient apparemment été vains.

« Redirection de toutes les sources d’énergie vers l’alimentation du canon Hyper-Extinction. Demande de permission pour démarrer la séquence de tir. »

« Assure-moi un joli compte à rebours, Lena. Et puis, contacte les dieux nordiques et Thanatos. Dis-leur de se bouger le cul vite fait bien fait s’ils ne veulent pas se faire toucher. Ils devaient être capables de revenir en utilisant cet arc-en-ciel nordique, non ? »

« Oui. Je viens de leur parler et ils sont sur le retour. »

« Compris. Verrouille la cible. »

Gnoss et Lena étaient aussi impatients que moi.

La trajectoire prévue pour le tir à venir apparut sur le seul écran encore allumé devant nous.

« Charge à 98%. »

La barre illustrant le pourcentage d’achèvement de la charge était presque pleine et clignotait.

« Activation de l’amplificateur de rayonnement. »

« Libération des verrous de sécurité. »

Les cinq lumières qui représentaient les garde-fous mis en place pour éviter un tir malencontreux du canon se mirent à scintiller sur l’écran.

« C’est un procédé plutôt long… »

« C’est normal. C’est mécanique. Nous avons besoin d’être sûrs que les verrous sautent et que nous disposons ensuite d’assez de puissance pour atomiser une étoile. »

« Hm… Alors, vas-y. »

« 10…9…8…

…3…2…1…

…Feu ! »

Un arc-en-ciel parfaitement minuté apparut sur le pont tandis que Loki et sa clique réapparurent.

« Je suis heureux que vous soyez revenus sains et saufs. Et merci d’avoir amené Thanatos à bon port. »

« Cela va de soi. Mais… que viens-tu de tirer ? J’ai senti une énergie des plus extravagantes et dangereuses arriver dans ma direction, il y a quelques secondes à peine. »

« C’est le canon Hyper-Extinction, modèle divin. Ha ha ha ! »

Gnoss ne put se retenir et hurla de joie, de fierté et d’impatience. Loki quant à lui acquiesça d’un air des plus sérieux.

« Un nom qui correspond bien à ce que j’ai ressenti. Si une magie si puissante venait à frapper un dieu de plein fouet, … même moi, je n’y survivrais pas. »

« Impact confirmé. Le choc EMP va arriver d’ici 20 secondes, préparez-vous à l’impact. »

« Un choc EMP ?! Je pensais que le bouclier Rohim était capable d’arrêter ce genre de chose. »

Gnoss secoua la tête.

« C’était vrai pour la version normale de l’arme mais on ne parle plus du tout de la même chose, là. Le bouclier sera sans doute incapable de tenir le coup. »

« Vraiment ? »

« Mise en déroute de tous les systèmes électroniques à l’exception du bouclier afin de les protéger de l’onde de choc. »

Un silence immédiat suivit l’annonce de Lena tandis que ce qui restait de lumière de veille devint un néant obscur au milieu de l’univers parsemé d’étoiles.

« Johra, c’est amusant. »

Thanatos était bien entendu dans son élément et avait l’air, si j’en jugeait par le son de sa voix, de beaucoup apprécier la situation.

« Alors… Est-ce que ça a fonctionné ? »

Peu après, Thor apparut à nos côtés. Il était reconnaissable, c’était le seul type qui faisait de la lumière dans le noir.

« Loki, mon frère, tu es de retour. »

« Oui. J’ai obtenu la responsabilité des guerriers d’élite d’Asgard de notre père. »

« Oui, j’ai observé ta bataille au loin mais avant de revenir, j’ai été témoin du lancement d’un sort extrêmement dangereux. »

« Johra ici présent a utilisé une arme appelée canon Hyper-Extinction afin de détruire nos trop nombreux adversaires. »

« hmmm… Mais il semble qu’il ne les a pas tous défaits. »

Thor désigna les cinq lumières qui se déplaçaient dans notre direction comme autant d’étoiles filantes.

« Si j’en crois leurs couleurs, nous avons affaire à Zeus, Hera, Hades, Ra et Horus. »

Gnoss émit un léger râle en se rendant compte de l’identité des arrivants.

« Ce sont naturellement les plus puissants ? »

« C’est un fait. Même si nous combinions la puissance de tous les autres dieux que nous venons d’abattre, nous serions encore inférieurs à ces cinq-là réunis. Peut-être que Thor pourrait se battre seul à seul avec l’un d’entre eux, et encore… »

« Oui, même si nous combinons nos forces, nous ne pourrons en gérer que trois au maximum. »

« Alors que sommes-nous supposés faire ? »

« Nous pouvons gagner du temps encore une fois mais je ne pense pas qu’ils nous donneront cette chance, cette fois-ci. »

« Hmmm… »

« Nous ne pouvons pas savoir qui va l’emporter avant d’avoir essayé. Je choisis de croire en Mjölnir ! »

Je me tournai vers Thor, surpris.

« Ton arme, Thor. A-t-elle été créée par Odin ? »

« Bien entendu ! »

« Mais à quoi penses-tu, Johra ?! Tout de même pas à améliorer la création d’un dieu ?! »

« Heh… Qu’avons-nous d’autre ? On ne pourra pas savoir si je peux le faire avant que j’essaye. Thor, peux-tu me prêter ton arme un moment ? »

« HA HA HA ! »

Thor explosa de rire, là, sur le pont du Nautilus, dans l’immensité ténébreuse de l’univers.

Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *