Maou-sama no Machizukuri! – Tome 10 Chapitre 8

J’avais utilisé la médaille Désespoir, ma médaille Création et une médaille d’imitation de Planète pour créer un nouveau démon.

Je visais à ce que ce soit un ange déchu.

Les anges déchus étaient des démons extrêmement rares. Leurs statistiques ainsi que leurs compétences étaient excellentes et avaient une grande utilité.

Heureusement, cela était vrai pour l’Ange Déchue Raphaël, le nouveau démon que je venais de créer. Mais il y avait un problème avec elle : elle était un peu malad… euh, avait une mauvaise coordination.

*

Nous sommes allés à la Caverne Cramoisie pour lui faire gagner de l’expérience.

Le magma chaud partout illuminait la grotte autrement sombre que nous avions traversée.

Monter de niveau était vital. Elle pourrait être un démon de rang S, mais étant donné qu’elle était encore au niveau 1, elle n’était pas particulièrement forte.

« Ne t’éloigne pas trop de Kuina ! » (Kuina)

« Compris, Maître Kuina ! » (Raphaël)

Kuina était en tête et derrière elle se trouvait Raphaël et moi. Celle qui protégeait nos arrières était Rorono.

Kuina était là pour former Raphaël tout en remplissant son devoir de me garder. Pendant ce temps, Rorono était venue pour avoir une idée du type d’arme qui conviendrait le mieux à Raphaël.

J’en avais profité pour revoir une fois de plus le statut de Raphaël.

Race : Ange Déchue Raphaël

Nom : Sans nom

Niveau 1

Statistiques :

Force : D

Endurance : D

Agilité : D

Magie : S +

Chance : S +

Spécial : S ++

Compétences :

Halo des séraphins : le pouvoir d’un ange du plus haut rang. Les ennemis de type sacré dont le rang est inférieur à séraphin subiront une diminution de 1 rang pour toutes leurs statistiques. De plus, cette compétence double les dégâts infligés aux ennemis de l’attribut Ténèbres et Morts.

Magie de la Lumière Ténèbreuse : donne un coup de pouce (extralarge) à la magie. Permets l’utilisation de magies de lumière noire, qui sont des sorts qui ont à la fois sacré et obscurité. Lors du calcul des dommages causés à la cible, la valeur la plus faible entre la résistance à la lumière et la résistance à l’obscurité de la cible serait prise en compte.

Ange aux ailes noires : grâce à la protection divine accordée par la lumière noire, l’endurance et la résistance magique sont toutes deux augmentées d’un rang. En vol, l’Agilité est augmentée d’un rang.

Sanctuaire de la Lumière Ténèbreuse : Il pleut de la lumière sombre pour construire un sanctuaire. Ayant l’utilisateur de compétences comme centre, ce sanctuaire peut avoir un rayon compris entre 20 et 200 mètres. Plus le sanctuaire est étroit, plus les effets sont importants. Tous dans le sanctuaire seront enveloppés et affectés par ses effets.

Chute du paradis : à la condition que l’utilisateur de compétences perde ses attributs liés aux anges ainsi que ses aptitudes pour les compétences et la magie liées à la lumière, l’utilisateur des compétences se plongera dans encore plus d’obscurité, verra toutes ses statistiques augmentées de 2 rangs, et acquérir des capacités spéciales. Lors de la troisième utilisation de cette compétence, la chute dans les ténèbres sera complète et irréversible.

Ses statistiques étaient extrêmes, à plus d’un titre.

Les statistiques qui pourraient être plus importantes dans les batailles à courte portée — Force physique, Endurance et agilité — étaient à D. En échange de cela, les statistiques qui pouvaient être considérées comme importantes dans les batailles magiques — Magie et spécial, ainsi que peut-être la chance — étaient au moins de S+.

Mais ses compétences étaient plus dignes d’attention que ses statistiques.

Étant donné que le Halo des séraphins était efficace contre les démons à l’attribut sacré ainsi que les démons à l’attribut ténèbres, il était extrêmement avantageux. Les séraphins étaient le rang le plus élevé dans la hiérarchie des anges, donc il ne devrait y avoir que quelques démons de l’attribut sacré qui ne seraient pas soumis au halo des séraphins.

La Magie de la Lumière Ténèbreuse était également puissante.

Il y avait très peu de démons résistants à la lumière et à l’obscurité. Il était presque toujours vrai que si un démon avait une résistance à l’un, il serait faible à l’autre.

Ange aux ailes noires avait augmenté ses statistiques et n’avait que des conditions facilement remplissables. Même si l’augmentation de certaines de ses statistiques d’un rang peut sembler super, en réalité, cela n’avait élevé que ces statistiques à C. Pourtant, cela pourrait être plus que suffisant.

Toutes ses compétences jusqu’à présent pouvaient être louées avec certitude, mais les deux autres étaient plutôt difficiles à utiliser.

Je n’avais aucune idée de la façon dont son Sanctuaire de la Lumière Ténèbreuse affecterait ceux s’y trouvant.

En premier lieu, pourquoi aurait-elle — dont les statistiques de proximité étaient assez faibles — été se placer dans une position si désavantageuse où elle était non seulement près de ses ennemis, mais aussi confinée avec eux ? Même si le sanctuaire pouvait avoir un rayon allant jusqu’à 200 mètres, la question est toujours d’actualité.

Et puis, il y avait sa compétence la plus problématique de toutes : Chute du paradis.

« Raphaël, écoute. N’utilise absolument pas Chute du paradis, d’accord ? » (Procell)

« Compris ! Je ne l’utiliserai pas. » (Raphaël)

Si je ne lui avais pas dit cela, un tel scénario était plus que possible :

« Raphaël, utilise Chute du paradis ! » (Procell)

« Oui, tout de suite ! Chute du paradis ! » (Raphaël)

Oui, un scénario où elle l’utiliserait avec joie.

La chute du paradis à première vue du moins, semblait être une compétence très puissante. Son effet d’augmenter toutes ses statistiques de 2 rangs était plus que ce que Berserk offrait. Cependant, les compétences qui nécessitaient des attributs liés aux anges tels que les compétences sacrées deviendraient inutilisables. Dans le cas de Raphaël, elle perdrait l’accès au Halo des séraphins, à la magie de la Lumière Ténèbreuse et à l’ange à ailes noires. Le sanctuaire de la lumière noire pourrait également devenir inaccessible.

Pour être franc, je pensais que ça n’en valait pas la peine. Mon intuition me disait que sa vraie valeur se montrerait après la troisième utilisation, mais évidemment, je n’avais aucune intention de prendre un tel pari.

« Maître Kuina, ce sera ma toute première chasse et pour être honnête, je suis assez nerveuse. » (Raphaël)

« C’est naturel d’être comme ça la première fois ! Surveille simplement ton maître et apprends ! » (Kuina)

« Oui, Maître Kuina ! » (Raphaël)

Même si elle regardait autour d’elle avec agitation, les yeux de Raphaël étaient pleins de respect chaque fois qu’elle regardait Kuina.

Peu de temps après, les oreilles de Kuina se dressèrent, la réaction qu’elle eut quand elle trouva un ennemi.

« Raff-chan, regarde là-bas. » (Kuina)

« D-donc c’est mon premier ennemi ? » (Raphaël)

Une centaine de mètres plus loin dans la direction indiquée par Kuina se trouvait un lézard rouge. Pour être plus précis, c’était une Salamandre, un démon de rang D.

Il n’a pas fallu longtemps avant qu’il nous remarque aussi et qu’il souffle des flammes comme moyen de nous menacer.

« Pour l’instant, essaye de tirer avec ton fusil d’assaut, Raff-chan. De cette distance, tu devrais pouvoir la vaincre simplement. » (Kuina)

« J’y vais ! » (Raphaël)

Son arme actuelle était l’ANAR-04 Laevateinn.

Contrairement au fusil antimatériel d’Aura qui était utilisable à peu près uniquement par elle, Rorono avait conçu et fabriqué ce fusil d’assaut afin que quiconque, avec une formation suffisante, puisse tirer le maximum de son potentiel. C’était une arme tellement facile à utiliser et à hautes performances que c’était l’arme de choix de beaucoup de mes démons, en particulier du corps du renseignement.

Afin d’augmenter le taux de réussite de Raphaël, nous lui avions appris à tirer en une rafale de trois coups.

Malheureusement, tous ses coups avaient manqué.

Rorono en était grandement perplexe.

Peu importe à quel point Raphaël était une tête en l’air, à cette distance, elle ne devrait pas réussir à rater. Pour aggraver les choses, la Salamandre n’avait fait aucun mouvement d’esquive et chargeait en fait tout droit.

« Eeeehhhhhh? Pourquoi je ne frappe pas ? » (Raphaël)

Et puis, son chargeur était devenu vidé de toutes ses balles.

Elle avait essayé de récupérer un autre chargeur dans son sac et de remplacer celui vide, mais elle avait fait tomber le sac.

« Raff-chan, pas le temps de le ramasser. Utilise ta magie ! Peut-être que tu peux faire quelque chose qui frappe ! » (Kuina)

« O-oui, Maître Kuina ! Explosion de lumière ténébreuse ! » (Raphaël)

Elle leva la main vers la Salamandre. J’avais ensuite ressenti une magie écrasante qui était incroyable pour un démon de niveau 1.

Au moment suivant, une lumière sombre jaillit de sa main levée et éradiqua tout ce que la Salamandre avait du cou vers le haut.

Une telle vitesse et trajectoire droite. Donc, c’est la Magie de la Lumière Ténèbreuse, hein.

Tout comme le terme lumière noire le suggérerait, la lumière noire qu’elle a tirée avait voyagé en ligne droite à la vitesse de la lumière. Cela signifiait que tant que la cible était dans la ligne de tir, l’évasion était impossible.

Kuina et Rorono avaient été assez surprises.

À l’origine, sans l’utilisation d’armes à feu, il était difficile pour un démon de niveau 1, même un rang S, de porter un coup fatal à un véritable démon de rang D. Et pourtant, Raphaël en avait facilement décapité. Vraiment, une statistique magique de S+ et des statistiques de ses diverses compétences n’étaient pas une plaisanterie.

Cela m’avait ensuite fait imaginer à quel point sa magie de la lumière noire pouvait être puissante une fois qu’elle avait atteint son niveau maximum. Une telle pensée m’avait fait frissonner.

… Je veux dire, une attaque instantanée qui ne peut être évitée ! À part les démons comme Aura qui pouvaient attaquer de si loin ou les démons comme Kuina qui étaient immunisés contre la magie, la plupart des démons mourraient sans se battre.

« Incroyable ! Cela m’a surpris, Raff-chan. » (Kuina)

« … avec ce pouvoir, les armes à feu ne seraient pas nécessaires. Quel pouvoir absurde ! » (Rorono)

« Ouaip, exactement, Rorono-chan. Raff-chan, vous savez, Kuina commençait à penser que tu étais une cause perdue, mais tu m’as fait changer d’avis ! » (Kuina)

« En fait, Maître Kuina… » (Raphaël)

« Qu’est-ce qui ne va pas ? (Kuina)

« Cette magie vient tout juste d’utiliser tout mon pouvoir magique. Pouvons-nous un peu nous reposer ? » (Raphaël)

« Donc, tu es après tout une cause perdue… » (Kuina)

Étant donné qu’elle s’était épuisée en une seule attaque, il semblait que le rendement de son attaque n’était pour le moins pas très bon.

Eh bien, une fois qu’elle aurait atteint certains niveaux, son pouvoir magique total devrait également augmenter. De plus, avec un peu de chance, elle aurait obtenu une meilleure maîtrise des choses au fil du temps.

*

Après avoir donné à Raphaël une potion à base de pommes d’or pour améliorer sa récupération de pouvoir magique et l’avoir laissée se reposer un peu, nous avions continué notre chasse.

Afin de compenser quelque peu le point faible de la Magie de la Lumière Ténèbreuse de Raphaël, Kuina et Rorono avaient essayé de lui apprendre davantage sur la façon d’utiliser une arme à feu.

Malheureusement, il n’y avait eu aucune amélioration.

Si l’on utilisait une arme à feu, ils pouvaient toujours avoir une puissance de feu lorsqu’ils avaient épuisé leurs réserves de puissance magique. De plus, ils pourraient combattre même les ennemis résistants ou immunisés contre la magie.

« Dis, Rorono, peux-tu fabriquer un pistolet qui puisse être utilisé par n’importe qui et dont les balles toucheront toujours l’ennemi ? » (Kuina)

« Je ne peux pas. Même si je le pouvais, plusieurs fonctionnalités devraient être sacrifiées au point que l’arme serait finalement sans valeur. » (Rorono)

« Ohh. Dommage… » (Kuina)

« Maître Kuina, Maître Rorono, je suis vraiment désolée ! » (Raphaël)

Depuis un certain temps maintenant, Raphaël s’excusait et baissait la tête à plusieurs reprises. Elle se sentait désolée de ne pas s’être améliorée malgré un enseignement patient et gentil.

Les deux lui pardonnaient volontiers chaque fois. Ce n’était pas une mauvaise enfant, juste une personne maladroite.

Oh, au fait, jusqu’à ce moment, elle était tombée sept fois. Dans deux de ces incidents, ses sous-vêtements avaient été découverts.

« Raff, tu n’as pas à t’excuser… Je te promets, sur ma fierté en tant que meilleur forgeron du monde, je vais fabriquer une arme que même toi tu peux utiliser. » (Rorono)

Rorono était étrangement excitée.

« Uhm, Maître Kuina, Maître Rorono, mon niveau a augmenté, tout comme ma puissance magique totale. Pour cette raison, je veux faire quelque chose qui reconstituera mes réserves de pouvoir magique. Pouvons-nous le faire ensuite ? » (Raphaël)

« Tu peux faire quelque chose comme ça !? » (Kuina)

« Si j’utilise mon Sanctuaire de la Lumière Ténèbreuse, oui. » (Raphaël)

Ohh, son sanctuaire a un pouvoir comme ça ? Quelle utilité ! Peut-être que cela suffit pour compenser le faible rendement énergétique de sa Magie de la Lumière Ténèbreuse…

« Alors, pourriez-vous vous distancier de moi quand le prochain démon apparaîtra ? Je veux éviter de vous tuer accidentellement. » (Raphaël)

« Me tuer ? C’est absurde ! Voyons voir, essaye ! » (Kuina)

Il semblait que cette suggestion blessait la fierté de Kuina.

Elle était assez fière de sa force, donc si un démon de bas niveau dit qu’ils pourraient la tuer accidentellement, elle ne pourrait pas garder le silence à ce sujet.

« M,— mais c’est vraiment dangereux, tu sais. » (Raphaël)

« C’est bon ! Kuina peut se défendre ! » (Kuina)

« Kuina, tu sais que tu ne devrais pas faire des choses inutilement dangereuses. » (Procell)

« Bon sang, Père, tu ne crois pas en Kuina ? » (Kuina)

Il semblait que sa décision était prise et qu’elle n’écouterait donc plus les avertissements.

Que dois-je faire ?

Kuina était en effet capable de résister à la plupart des choses.

De plus, j’avais peur de ne laisser Raphaël à l’intérieur de son sanctuaire avec personne d’autre qu’un démon hostile. En plus de la défense de Raphaël étant mince comme du papier, elle était maladroite et avait de mauvais réflexes.

Je pourrais donner à Kuina l’ordre direct de rester à l’écart et elle n’aurait d’autre choix que de lui obéir, mais peut-être que lui confier des choses est le meilleur choix.

« … Très bien. Kuina, continue de protéger Raphaël. » (Procell)

« Compris ! » (Kuina)

*

Nous étions maintenant dans une zone où le magma jaillissait.

Dans le bassin de magma dans le sol se trouvaient des serpents qui avaient des écailles de lave. Ces démons étaient à juste titre appelés Serpent de lave.

Lorsque Raphaël s’était approché du lac de magma, cinq de ces serpents de lave de rang C s’étaient également approchés d’elle.

Elle s’était ensuite préparée à lancer son sanctuaire en faisant monter sa puissance magique et en formant un énorme réseau magique sous les pieds.

… Est-ce juste moi ou quelque chose est étrange avec cette scène ?

Raphaël, pour le peu de temps que je l’avais connue, était assez timide.

Et pourtant, il n’y avait aucune trace de peur ou d’inquiétude maintenant qu’elle faisait face à plusieurs puissants démons de rang C. Au contraire, elle souriait faiblement. Elle regarde ses ennemis !

L’air autour d’elle avait complètement changé. Cela m’avait laissé me demander si son sanctuaire de lumière noire avait des caractéristiques qui changeaient sa personnalité.

En tout cas, les serpents de lave avaient commencé à lui sauter dessus.

Afin de soutenir Raphaël de manière discrète, Kuina a préparé son fusil de chasse se préparant à agir si c’était vraiment nécessaire.

Dans l’instant suivant cependant, une lumière sombre avait rempli les environs et coupa tous les sons.

Alors que je n’étais plus aveuglé par la lumière, j’avais vu une demi-sphère sombre devant moi. Je ne pouvais pas du tout voir ce qui se passait à l’intérieur du dôme.

« C’est son sanctuaire ? Est-ce que tout ce qui l’entoure est donc affecté par ça ? » (Procell)

« Quelle puissance sinistre ! Mon instinct me hurle que c’est dangereux. Le simple fait de le regarder me fait me sentir mal. Je pourrais même me faire tuer si j’essaye d’entrer. » (Rorono)

Rorono tremblait, ce qui était rare pour elle.

Que se passe-t-il à l’intérieur ?

Deux minutes s’étaient écoulées et le dôme avait commencé à se défaire.

La scène qui s’était déroulée devant moi m’avait surpris.

Ce n’est pas le fait que les cinq serpents de lave étaient au sol — c’était attendu — c’est la façon dont ils sont morts qui m’a surpris. La lumière dans leurs magnifiques écailles de lave avait maintenant disparu, ce qui leur donnait l’impression d’être juste couverts de saleté. Leurs corps étaient également tous desséchés, il n’en restait que de la peau et des os.

En moins d’une minute, ils étaient morts l’un après l’autre et avaient rapidement commencé à se transformer en particules bleues.

Au centre de tout cela se trouvait Raphaël. Elle flottait dans le ciel, ses ailes déployées autant que possible.

L’expression sur son visage suggérait qu’elle regorgeait de vitalité et qu’elle était peut-être même extatique.

« Ahh, c’était tellement délicieux. » (Raphaël)

Raphaël l’avait dit et s’était ensuite léché les lèvres. Pour une raison quelconque, cette action était tout à fait captivante.

Mais quand j’avais regardé sous elle, j’avais été plus surpris qu’avant.

« Kuina ! » (Procell)

« P-Père, je-je vais, b, bien… » (Kuina)

Kuina s’était effondrée au sol.

Elle avait transpiré beaucoup, sa respiration était irrégulière, et était trop faible pour faire autre chose.

« Je t’ai dit que c’était dangereux, Maître Kuina. Mon sanctuaire te dévorera, que tu sois ami ou ennemi. Mais ta force vitale était vraiment délicieuse… elle est si juteuse, si douce et si sucrée, haaa, totalement différente de ces petits démons. Oh, comme je veux y goûter à nouveau. » (Raphaël)

Raphaël descendit et chuchota ainsi à l’oreille de Kuina.

Il semblerait qu’elle soit toujours dans son autre personnalité, celle provoquée par sa compétence. Quoi qu’il en soit, d’après ce que j’avais vu jusqu’à présent, je pense avoir suffisamment de compréhension de son sanctuaire de lumière ténébreuse.

« Cela a surpris Kuina. Ton sanctuaire de lumière ténébreuse a aspiré la force vitale et le pouvoir magique de tout le monde à l’intérieur et l’a pris pour toi. Nous devenions de plus en plus faibles, mais tu devenais juste plus forte… c’était presque comme si tu étais invincible. » (Kuina)

Ce pouvoir était une capacité qui absorbait la force des ennemis et la transformait en sa propre nourriture. Même si l’ennemi avait assez de force pour briser le sanctuaire d’une manière ou d’une autre, elle pourrait simplement l’arracher avant que tout mal ne soit fait et l’utiliser à la place pour intensifier davantage son sanctuaire.

Mais le plus effrayant de tout cela était peut-être qu’il pouvait même laisser Kuina dans cet état en seulement deux minutes. Kuina était immunisée contre la magie, et pourtant cela fonctionnait contre elle. En d’autres termes, les résistances n’avaient pas d’importance pour cette compétence.

Sans aucun doute, c’était une capacité terrifiante. Quant à savoir comment le combattre, c’était soit rester hors de portée, soit tuer Raphaël le plus rapidement possible.

« Je pense que je comprends maintenant tes capacités. … Encore, abstiens-toi de l’utiliser quand il y a des alliés à proximité, d’accord ? » (Procell)

Je voulais la gronder, mais je savais que ce n’était pas de sa faute. Kuina avait insisté pour le tester et je l’avais autorisée. Blâmer Raphaël serait pathétique de ma part.

La mettre en garde de ne pas laisser une telle chose se reproduire était très bien cependant.

« Compris ! De plus, je suis complètement rétablie maintenant, Votre Majesté. Allons chasser le prochain démon. Oh, mais Maître Kuina est toujours fatiguée, n’est-ce pas ? » (Raphaël)

« Qui, moi ? Je vais bien. Ce n’est rien. » (Kuina)

Kuina pouvait prétendre autant qu’elle le voulait, mais je pouvais voir qu’elle souffrait toujours.

« Rorono, sois la garde pendant un petit moment. Kuina, va boire des potions et repose-toi. Je te porterai en attendant. » (Procell)

« Mhm, compris. » (Kuina)

Kuina était sur le point de protester, mais quand je l’avais portée comme une princesse, elle était devenue silencieuse. Elle avait arrêté de bluffer, s’était accrochée à moi et était entrée dans une humeur joyeuse.

Je savais que Kuina aimait être portée comme ça, alors je l’avais utilisé pour la piéger. Heureusement, cela a assez bien fonctionné.

« Alors, je serai à ta charge, Maître Rorono. … tu sais. » (Raphaël)

« Mhm. J’observerai ton style de combat à proximité. Si les choses tournent mal, je viendrai t’aider. Dis-moi quand tu souhaites utiliser ton sanctuaire de lumière noire. Contrairement à Kuina, je vais me mettre hors de portée. » (Rorono)

« Oui, Maître Rorono ! » (Raphaël)

Et donc, la première chasse de Raphaël s’était terminée relativement pacifiquement.

Pour une première chasse, elle avait pu monter de quelques niveaux.

De plus, j’avais acquis une meilleure compréhension de ses capacités.

Elle possédait une capacité dangereuse, mais il ne faisait aucun doute qu’elle était puissante.

Je devrais consulter Duke plus tard sur la meilleure façon de la déployer. Si nous le faisons correctement, Avalon gagnerait encore un autre atout.

Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *