Maou-sama no Machizukuri! – Tome 7 Chapitre 5

Après ma rencontre avec le Seigneur-Démon Noir, j’étais retourné à Avalon. Comme ça avait simplement fini comme une réunion, Kuina était mécontente.

Cela étant dit, la réunion s’était déroulée à peu près comme prévu. Bien que je ne puisse plus reculer de ce conflit maintenant que le Seigneur-Démon Noir et moi continuerons probablement, et cela jusqu’à ce que l’un de nous tombe, je n’étais pas vraiment enclin à le faire.

Je n’avais aucune intention de perdre non plus. Je voulais pleinement protéger à la fois Avalon et mes démons.

***

Ensemble avec Kuina, je m’étais dirigé vers le chariot près du premier arbre.

Je m’y étais dirigé pour commencer à préparer la visite de la famille royale d’Axera, tandis que Kuina s’y dirigeait pour changer de tenue.

Quand elle était sur le point d’ouvrir la porte, ses oreilles de renardes s’étaient dressées.

« Père, il y a quelqu’un à l’intérieur. » (Kuina)

Les sens de Kuina étaient précis. Même sans ouvrir la porte, elle pouvait sentir s’il y avait des gens à l’intérieur. Elle pourrait également dire si les personnes à l’intérieur étaient Rorono ou Aura.

Méfiante face à cet intrus, Kuina avait préparé son fusil et avait ouvert la porte.

« Je commençais à me lasser d’attendre, Maître. Vous m’avez manqué ! » (Fel)

Tout en remuant sa queue de louve blanche, une jeune fille ressemblant beaucoup à Kuina avait bondi vers moi. C’était Fel.

Tout comme Kuina, elle était une démone de Rang S spécial ayant été créée avec des médailles de Rang A. Pour être précis, le Seigneur-Démon du Temps avait utilisé les médailles, Création, Temps et Bête pour la créer.

« Ça fait longtemps Fel. Je sais qu’aujourd’hui était le jour pour ramasser l’alcool, mais j’avais quelque chose à faire. J’avais bien demandé aux renardes mythologiques d’aider pour cela. Tu n’avais pas à attendre. » (Procell)

Il avait été convenu que je devais envoyer du vin au Seigneur-Démon du Temps chaque semaine. Aujourd’hui était le début de cet accord.

Perché sur l’épaule de Fel se trouvait le démon corbeau qui pouvait utilisé la magie de transfert. Selon toute vraisemblance, c’était celui chargé de transporter le vin.

« Uuuuh, vous êtes si méchant, Maître. Je ne peux pas venir à Avalon et vous rencontrer. Donc, vous voyez, j’ai dû attendre ici. » (Fel)

Derrière Fel se trouvaient les renardes mythologiques, elles baissaient la tête à plusieurs reprises.

Je vois.

Il semblait que bien qu’elles aient essayé de faire que cela reste une simple livraison, elles avaient été contraintes de guider Fel ici.

On ne peut rien y faire.

C’était seulement pour une courte période, mais Fel avait combattu comme ma subordonnée.

Un petit service comme celui-ci était très bien.

« En tout cas, bienvenue, je suis heureux de te revoir. » (Procell)

Quand j’avais caressé sa tête, le balancement de sa queue était devenu plus intense. C’était charmant.

« C’est confortable de se faire caresser la tête comme ça, Maître. » (Fel)

« Je ne suis plus ton maître, alors tu n’as plus à m’appeler comme ça. » (Procell)

« Même ainsi, le Maître restera le Maître. » (Fel)

Cela ne me dérangeait pas particulièrement qu’elle soit si attachée à moi.

En tant que tel, j’avais décidé de lui caresser la tête un peu plus longtemps. Pendant que nous étions comme ça, Kuina s’était approchée.

« Ça fait un moment, Fel-chan ! » (Kuina)

« Tu m’as manqué aussi, Kuina ! » (Fel)

Les yeux de Fel brillaient de joie quand elle regardait Kuina.

Les deux firent alors un high five. Comme d’habitude, ces deux filles étaient aussi proches que des sœurs.

En les regardant, une idée m’était venue.

« Oh. Kuina, si Fel venait se joindre à ton entraînement spécial, cela t’aiderait, n’est-ce pas ? Il n’y a pas beaucoup de monstres qui peuvent se battre sur un pied d’égalité comme toi. Je pense que ce serait une expérience formidable pour vous deux. » (Procell)

Duke était à peu près le seul à Avalon qui pouvait rivaliser avec Kuina dans une bataille frontale. Cependant, parce qu’il y avait des inconvénients et des risques quand Duke se battait à pleine puissance, les laisser se battre n’était pas quelque chose que je pouvais laisser faire inconsidérément.

Mais avec Fel comme adversaire, Kuina pourrait probablement se battre autant qu’elle le souhaite.

« C’est une bonne idée ! Fel-chan, si tu veux, on peut s’entraîner ensemble ! J’ai récemment fait une nouvelle technique ! » (Kuina)

« Cela semble intéressant. Ça fait si longtemps que je n’ai pas joué avec toi. Maître, est-ce que je peux emmener Kuina dans le donjon de Père ? Si nous utilisons l’Arrêt du Temps, nous pouvons tout faire. Nous pouvons même nous battre jusqu’à la mort. Je ne pense pas que mon corps puisse supporter cette nouvelle technique sans aide. » (Fel)

J’y avais réfléchi un moment.

L’arène créée par le Seigneur-Démon du temps avait été conçue avec un mécanisme qui inverserait l’écoulement du temps après le combat, ramenant tout à l’état initial peu importe les blessures subites.

Fondamentalement, les combattants pourraient gagner une expérience de combat valable sans risque. Pour Kuina, qui avait combattu des ennemis pour la plupart inférieurs, être capable de se battre contre une ennemie redoutable comme Fel serait sûrement utile.

C’était une installation enviable.

« Ta proposition est intéressante, mais ça ne posera-t-il pas de problème ? » (Procell)

« Bien sûr, nous devons d’abord demander la permission de Père. Mais une fois que je lui aurais dit que j’ai ramené une amie à la maison, je suis sûre qu’il dira oui. D’ailleurs, si je devais combattre Kuina, je deviendrais aussi plus forte ! Ce ne sera pas bon que pour elle. » (Fel)

C’était certainement comme elle le disait. Être capable de se battre avec Kuina serait tout aussi utile pour Fel.

Alors, je vais accepter son offre.

« D’accord, mais toi, Kuina ? Est-ce que tu aimerais y aller ? » (Procell)

« Oui~ ! Kuina a toujours voulu se battre contre Fel-chan jusqu’à la mort pour savoir qui est la plus forte. Je vais lui montrer à quel point grande sœur est incroyable. » (Kuina)

Comme on pouvait s’y attendre du démon le plus fort d’Avalon, elle disait des choses effrayantes avec un sourire.

Je ne pouvais m’empêcher de sourire amèrement à cela.

« Renardes mythologiques, veuillez embarquer le vin d’Avalon. Kuina et Fel, j’ai une faveur à vous demander. Puisque Kuina est imposée, apporter un cadeau pour le Seigneur-Démon du Temps est le moins que nous puissions faire. Alors, avec cet argent, trouvez quelque chose qu’il pourrait aimer. » (Procell)

Je l’avais dit et leur avais ensuite remis à chacune de l’argent.

« Woaaahhhh ! Avec autant, nous pouvons acheter des cadeaux pour l’ensemble des Chevalier Chronos ! Merci ! » (Fel)

« Nous allons sélectionner les meilleurs cadeaux ! » (Kuina)

« S’il en reste, gardez l’argent. » (Procell)

« Compris ! » (Fel)

« Youpis~ ! » (Kuina)

De bonne humeur, les deux se précipitèrent. Pendant ce temps, les Renardes mythologiques transportaient précipitamment le vin d’Avalon en suivant les deux filles.

C’est génial d’être énergique. Maintenant, je devrais faire un peu de travail.

Alors que je pensais à cela, Fel un peu essoufflée était revenue.

« Maître, j’ai presque oublié ! J’ai un message de Père. Ne prends pas le Seigneur-Démon Noir à la légère. Dans le pire des cas, utilise la montre d’argent… C’est ça. Ah ! Kuina, attends ! » (Fel)

Juste après avoir remis le message, Fel était partie.

J’avais ensuite sorti la montre de couleur argentée qui pendait autour de mon cou. C’était une belle montre ornée d’une bonne qualité.

Cependant, ce n’était pas une montre ordinaire.

Cette montre contenait le pouvoir du Seigneur-Démon du Temps.

Je l’avais reçu comme récompense de sa part après qu’Aura se soit portée volontaire et ait réussi à surmonter son défi. (Volume 2 du LN)

C’était l’un des atouts que je gardais. Pour que le Seigneur-Démon du Temps me dise de l’utiliser, il fallait que quelque chose se prépare. Peut-être que cela avait à voir avec les pouvoirs du Seigneur-Démon Noir.

« La grande variété de capacités du Seigneur-Démon Noir est gênante. » (Procell)

Généralement, la puissance et les monstres d’un Seigneur-Démon pouvaient être trouvés à partir du nom de leur pouvoir.

Cependant, le nom du Seigneur-Démon Noir était trop général, trop obscur. Et cela rendait ses actions difficiles à prévoir.

C’était inefficace, mais si ses actions étaient difficiles à prévoir, nous devions simplement nous préparer à tout.

Ma Création, qui était au même niveau sinon plus haut que son Noir nous permettait de le faire.

Et ainsi, tout en préparant toutes sortes de contre-mesures, nous résolvions des problèmes immédiats. Par exemple, l’affaire de la famille royale d’Axera qui vient à Avalon.

***

Après cela, Kuina était fréquemment allée chez Fel pour s’entraîner.

Selon Kuina elle-même, elle avait complètement maîtrisé sa nouvelle technique et gagnait plus que Fel.

J’étais un peu curieux de savoir comment elle surmontait la capacité de contrôle du Temps de Fel.

Aussi, quelques jours après la visite de Fel, nous avions accueilli une délégation en avance de la famille royale.

Après leur avoir offert des délices du monde, les avoir divertis avec les chansons de Ruru, leur avoir offert des divertissements en soirée et leur avoir offert des cadeaux, la délégation était repartie avec des sourires aux lèvres.

Grâce au fait qu’il était connu que nous pouvions écraser unilatéralement l’une de leurs villes dans une guerre, cette délégation s’était comportée de manière différente de la précédente. C’était un signe qui montrait qu’ils faisaient au moins un effort pour construire une bonne relation avec nous.

Aussi, selon eux, la famille royale devait arriver d’ici une semaine.

Je n’étais pas tout à fait sûr et avais demandé au corps de renseignement de confirmer cela, mais le chef de la délégation semblait être conscient de la véritable identité de leur dieu. Il semblait également insatisfait d’être utilisé.

Même si la famille royale était comme lui et n’était pas tout à fait pour cette religion, l’influence de celle-ci était trop forte. Si jamais ils devaient être excommuniés de cette religion, ils perdraient le soutien de leur peuple et leur royaume tomberait vraiment sous le contrôle de l’église.

Si les choses sont ainsi, je peux en prendre avantage. Je peux leur fournir une issue.

Il y avait aussi eu un développement à Avalon récemment.

Peut-être était-ce dû aux instructions de ce type, mais ses croyants étaient plus actifs que jamais.

Chaque jour et nuit, ils faisaient campagne contre moi.

Je devrais bientôt aussi faire quelque chose à leur sujet.

Établir une nouvelle religion dès que possible était une solution. En ayant un groupe de personnes m’adorant et défendant mon nom, cela réduirait les chances que la religion du Seigneur-Démon Noir fasse que les gens se retournent contre moi.

Même si ce n’était pas intentionnel à l’époque, heureusement, nous avions déjà planté de nombreuses graines suggérant qu’Avalon était une ville aimée par un Dieu.

Et maintenant, tout ce que j’avais à faire était de me proclamer comme le Dieu et qu’Avalon était la capitale sacrée de la nation que je fonderais.

… ça et penser à un nom pour ma religion. Je devrais consulter tout le monde pour que nous puissions en trouver un bon.

Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *