Maou-sama no Machizukuri! – Tome 8 Chapitre 1

Afin de créer le nouveau démon, je tenais trois médailles dans ma main et commençais la synthèse.

Autour de moi, Kuina, Aura, Rorono et Ruhe attendaient avec impatience la naissance du nouveau démon de Rang S.

Les médailles que j’utilisais étaient Bête, Temps et Création. Au début du processus, les médailles s’étaient transformées en particules de lumière qui s’étaient mélangées au sein de mon poing fermé.

Pendant ce temps, d’innombrables possibilités quant à ce que le démon pouvait devenir m’étaient apparues à l’esprit. Après quelques recherches, j’avais trouvé et sélectionné la possibilité que je voulais. Et c’était un chien qui chassait ses proies de manière persistante à travers le temps et l’espace.

La polyvalence de la médaille Bête était vraiment extraordinaire.

Toutes sortes de démons pourraient être créés avec. Malheureusement, en raison de la nature par défaut de synthèse, cette polyvalence signifiait également une chance plus faible que le démon souhaité soit créé. Mais là encore, ce n’était pas un problème avec la médaille Création puisque l’utilisateur pouvait choisir le résultat voulu.

En parlant de la médaille Création, celle que j’avais créée était Subspace (sous l’espace). Comme son nom l’indique, il s’agissait d’une médaille spécialisée pour l’autre dimension. Inutile de dire que sa compatibilité avec Temps était spectaculaire.

« Tu es celui que j’ai choisi ! Maintenant, viens ! » (Procell)

Après avoir dit cela, la concentration des particules de lumière avait augmenté. En choisissant de ne plus supporter la chaleur causée par cela, j’avais ouvert le poing.

Les particules de lumières, tout en brillant, s’étaient rassemblées à un endroit et avaient formé une silhouette.

À ce moment, on m’avait donné le choix et j’avais choisi le nouveau démon pour qu’il puisse monter de niveau, comparé à un niveau fixe. Bien que le démon commence au niveau 1, le fait de pouvoir monter de niveau lui permettait d’atteindre un plus haut niveau.

Le choix étant fait, les caractéristiques du démon commençaient à apparaître à mesure que l’intensité de lumière diminuait.

Bientôt, j’avais senti la présence d’un démon de Rang S.

Il est né. Et sans aucun doute, c’est le démon que je souhaite.

J’avais souri inconsciemment à cette pensée.

« Woah ! C’est un chien ! » (Kuina)

« Il semble fort. Et plutôt diabolique. » (Rorono)

« C’est le maître, alors j’ai pensé que ce serait une nouvelle petite-sœur. » (Aura)

« Oo, il semble assez fort. C’est rassurant de savoir que je vais maintenant me battre avec cet enfant. » (Ruhe)

Chacune de mes démones avait exprimé ses impressions sur le nouveau-né.

Le nouveau démon était un chien gigantesque. Il était si grand qu’un homme adulte pourrait sembler être un enfant à côté de lui. Son pelage était magnifique et noir de jais. Il avait également une langue épaisse, pointue, sortie à l’extérieur.

C’était Tindalos, le chien qui chassait constamment sa proie à travers le temps et l’espace.

« Gruuu. » (Tindalos)

Tindalos grogna. Cela semblait être un enfant énergique.

« Ravi de te rencontrer. Je suis ton maître, le Seigneur-Démon de la Création, Procell. Je vais compter sur toi à partir de maintenant. » (Procell)

Je l’avais déclaré puis j’avais ensuite tendu la main. En réponse, Tindalos étendit aussi sa patte et secoua la mienne. Il avait l’air assez intelligent.

« Père, pourquoi n’as-tu pas utilisé Humain sur lui ? » (Kuina)

« Eh bien ! Pour que vous, les filles, puissiez être les dirigeantes d’Avalon, j’avais besoin de votre intelligence et de votre capacité à communiquer, d’où l’utilisation d’Humain. D’autre part, tout ce que je voulais en cet enfant, c’est qu’il soit puissant en combat. » (Procell)

De plus, étant donné que ni Temps ni Bête ne pouvaient à eux seuls rendre un démon capable de se déplacer dans l’autre dimension, ce devoir incombait à ma Création. En d’autres termes, il n’y avait pas assez de marge de manœuvre pour une médaille Humain ou autre.

« D’ailleurs, maître, cette enfant est une fille. Et elle est encore un chiot. » (Rorono)

« … Mais, elle est déjà si grande. » (Procell)

J’étais surpris par le commentaire de Rorono.

Tindalos était déjà beaucoup plus grosse que moi, pourtant elle disait qu’elle allait encore grandir.

« J’étais surpris qu’un chien naisse, mais il semble être un bon enfant. Je ne sais pas comment, mais je sais que c’est le cas. » (Aura)

« Laisse là avec moi, chef. Après tout, nous nous battrons souvent ensemble maintenant. » (Ruhe)

Aura et Ruhe semblaient toutes deux satisfaites de Tindalos. Ce serait formidable si elles s’y attachaient.

Après cela, j’avais pensé que j’avais besoin de confirmer ses capacités en tant que Seigneur-Démon. Lorsque j’avais utilisé mes pouvoirs pour regarder ses statistiques, j’étais sceptique face à la haute qualité.

Race : Tindalos de Rang S.

Nom : aucun

Niveau 1

Force physique : S

Endurance : B

Agilité : S+

Pouvoir magique : B

Chance : C

Aptitude spéciale : A

Compétences :

Celui qui rôde dans les coins

Chasseur suprême

Gardien du temps

Transfert

Transformation humaine (B)

Elle avait des statistiques très axées sur l’offensive. L’agilité en S+ en avait fait le plus agile parmi mes démons, battant même Kuina et Aura.

Ses compétences étaient toutes aussi incroyables.

Celui qui rôde dans les coins : permets à l’utilisateur d’entrer et sortir de l’autre dimension par des angles aigus. Il est possible de sortir instantanément de l’autre dimension d’un angle aigu quelconque dans un rayon de deux kilomètres.

En d’autres termes, tant qu’il y a des angles aigus, Tindalos peut apparaître de n’importe lequel, attaquer, puis fuir, le tout dans un très court laps de temps.

Chasseur suprême : Activer en sélectionnant une cible visible. Les statistiques de la cible sont toutes réduites d’un rang, la magie et la force étant encore plus réduites. Permets également à l’utilisateur de détecter la position de la cible même si celle-ci utilise des compétences de dissimulations de quelques natures que ce soit ou même dans l’autre dimension.

Même si la condition d’utilisation demande de voir la cible était simple à remplir, ses effets, étaient d’une grande aide. Utilisée avec sa capacité dimensionnelle, elle pouvait chasser sa proie, peu importe sa position.

Chasseur suprême en effet.

Gardien du temps : permets au détenteur de la compétence de contrôler son propre flux du temps ou celui d’une cible visible. La consommation de magie est proportionnelle au multiplicateur utilisé. Le plus grand étant 3.

Cette compétence était simple, mais indéniablement puissante. Cela avait offert une accélération considérablement.

Le transfert, quant à lui, était sans nécessité d’explication.

Grâce à ces compétences, je pouvais dire que Tindalos était plus ou moins un démon spécialisé en corps à corps. Cependant, bien que ses compétences soient excellentes pour les duels, ça ne permettait pas d’avoir un avantage contre un grand nombre d’ennemis.

Mais ce n’était pas sa seule faiblesse. Chacune des capacités consommait beaucoup de pouvoir magique. Son pouvoir magique était de Rang B, autrement dit, si elle ne faisait pas attention, elle risquait de tomber à court de mana avant la fin du combat.

« Tindalos, je compte sur toi. Plus précisément, lors de la suppression des atouts ennemis. » (Procell)

Le plan de base était de laisser les petits démons à mes autres démons pendant que Tindalos lance une attaque-surprise sur les atouts ennemis.

C’est très bien, mais quelque chose me dérange.

Cela concernait la dernière compétence de Tindalos, la transformation humaine. Aucune des médailles utilisées n’aurait dû donner cette compétence, et pourtant elle l’avait. Ce qui me faisait me demander : comment a-t-elle obtenu cette compétence ?

March pourra sûrement répondre à cette question. Je devrais lui demander.

En pensant ainsi, j’avais caressé sa tête.

J’avais tellement caressé la tête de Kuina et des autres, j’avais confiance en mes capacités et il semblerait que cela fonctionnait aussi pour Tindalos.

C’était un chien gigantesque, mais quand elle se comportait de cette manière, elle était tellement mignonne.

« Gruuu~~ » (Tindalos)

Elle m’avait montré son ventre, alors je m’étais mis à la caresser. Quand je l’avais fait, elle semblait encore plus heureuse. Hahaha, quelle enfant adorable !

En suivant la situation, je m’étais mis à la caresser encore plus, elle s’était penchée sur moi en secouant la queue, ce qui m’avait malheureusement fait perdre l’équilibre.

Coincée au sol, elle me léchait avec enthousiasme le visage.

« Ça chatouille. Arrête. » (Procell)

Je pourrais m’habituer à ça. Le contact avec un animal pourrait bien être ce qui me manquait. Ce que je veux dire par là, c’est les filles sont mignonnes et tout, mais elles restaient des filles, alors je devais être discret. Avec un chien, je peux simplement me laisser aller et me réconforter avec toute cette gentillesse.

Juste quand je pensais cela, le corps de Tindalos se mit à briller. Quelques instants après, sa forme était devenue celle d’une fille mignonne, mais sans expression aux cheveux noirs et aux oreilles de chien.

« Guruuu~ » (Tindalos)

Sous cette forme, Tindalos avait continué à me lécher comme elle le faisait avant.

Bien que complètement nue.

Bien sûr.

Si c’était un chien qui me léchait, il n’y aurait rien de mal, rien de criminel. Et c’était surtout que Tindalos était : une chienne sous forme humaine. Contrairement à Kuina et Fel qui étaient de nature plus demi-humaine, il était impossible que Tindalos se sente honteuse à faire cela. Elle était juste heureuse.

Et puis, à ce moment, j’avais senti les signes d’un transfert. Est-ce une blague ? Maintenant ?!

« Yoohoo, Procell, je suis là ! Tu as dit que je pouvais venir à tout moment, non ? Eh bien, je ne peux pas attendre plus, alors je suis venue. J’ai apporté des cadeaux. » (March)

En disant cela, March avait ouvert la porte.

Son donjon et le mien étaient reliés par une paire de cercles de transfert et celui conduisant à Avalon était dans mon terrain. Pour être plus précis, il était caché dans la pièce adjacente à celle de recherches où j’étais actuellement. En d’autres termes, je n’avais pas eu le temps de relever Tindalos.

Et alors, March avait vu la situation dans laquelle je me trouvais : coincé au sol en me faisant lécher le visage par une fille nue d’une dizaine d’années.

Un sourire était toujours sur son visage, mais ses yeux devinrent rapidement froids.

« Qu’est-ce que tu fais, Pedocell ? » (March)

« Pedocell? N’est-ce pas pire que Lolicell ?! » (Procell)

Pedocell ?! Je préfère être appelé Lolicell que ça !

Après avoir fait reculer Tindalos — et l’attrister un peu —, j’avais expliqué les circonstances à March.

Bien que le malentendu ait été dissipé, j’avais un pressentiment que je garderai ce surnom encore un moment.

De plus, Kuina disait des choses comme « Tinda-chan si sournoise ! Kuina aussi ! Si un animal est correct, Kuina deviendra une renarde ! »

Aura plaisantait avec Kuina tandis que Rorono faisait un visage qui semblait approuver.

Les choses devenaient incontrôlables.

Pendant ce temps, la cause de tout cela, Tindalos avait repris sa forme de chien et se toilettait.

En tout cas, j’avais créé un puissant démon.

 

Il y a diverses manières dans lesquelles je pouvais penser à utiliser ses pouvoirs. Par exemple, pour s’assurer que Noir ne s’échappe pas une fois de plus.

Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *