Maou-sama no Machizukuri! – Tome 8 Chapitre 14

Depuis l’ouverture du casino, une activité intense avait pu être observée à Avalon tous les jours. Notre taux d’acquisition de clients réguliers était élevé, de même que notre taux d’acquisition de nouveaux clients qui avaient entendu parler de nous et de notre casino par le bouche-à-oreille.

L’une des raisons de ces augmentations était l’amélioration de l’accessibilité à notre ville grâce aux nouveaux aéroports Hippogriffes.

Cependant, il y avait un problème découlant de cela.

« Waouh, notre casino déborde de clients. Il semble que mon estimation était vraiment naïve. Je suis tellement heureux maintenant que nous n’ayons pas construit le bâtiment pour seulement 500 personnes. » (Procell)

Fafnir avait été construit dans l’hypothèse où il recevrait en moyenne un millier d’invités. Même s’il pouvait accueillir jusqu’à 2 000 personnes, il fallait également tenir compte des commerçants et des membres du personnel.

Plus nous essayons de nous rapprocher de la limite, moins la satisfaction cliente sera élevée.

Pour le moment, j’envisageais de réorganiser l’agencement actuel, de remplacer certains membres du personnel par des personnes plus compétentes ou d’ajouter tout simplement plus d’espace. Quoi que nous choisissions, il faudra un certain temps avant qu’elles soient mises en œuvre.

À cause de cela, j’avais décidé que chaque fois que le nombre d’invités atteindrait un millier, les admissions supplémentaires seraient interrompues. Nous n’admettrions des invités supplémentaires que lorsque les invités actuels étaient sortis ou lorsque plusieurs membres du personnel prenaient une pause.

C’était un acte d’équilibre délicat. Grâce à ce système et à la prise de décision de Conanna, nous avions pu satisfaire nos invités.

Cela étant dit, cela avait soulevé d’autres préoccupations.

Par exemple, certains invités — après tous les problèmes qu’ils avaient dû traverser pour se rendre à Avalon — se trouvaient parfois dans l’impossibilité de s’amuser au casino. Pour contrer cela, les marchands et moi-même avions besoin de faire un effort supplémentaire pour imaginer d’autres moyens par lesquels les clients pourraient passer leur temps libre, maintenant abondant.

Ce qui ne devrait pas être difficile étant donné qu’Avalon regorgeait déjà de choses fascinantes rassemblées dans le monde entier, même avant le casino.

Une autre façon de penser, c’était que cela donnait aux autres choses à Avalon une bonne chance de se développer.

« Il est surprenant de voir à quel point le nombre de ceux qui souhaitent immigrer ici a augmenté après l’ouverture du casino. » (Procell)

Plus il y avait d’installations de loisirs à Avalon, plus il fallait d’employés pour les gérer. De plus, il y avait aussi des gens qui jouaient au jeu dans le casino qui avait choisi de s’installer ici. Quoi qu’il en soit, ils avaient finalement décidé qu’il serait plus pratique de s’installer ici que de faire des allées retour.

Pour cette raison, le nombre de ceux qui souhaitaient résider ici de manière permanente était beaucoup plus important que prévu.

« Les choses vont si bien. Parfois, c’est presque trop beau pour être vrai. Il y a des erreurs de calcul ici et là, mais elles sont surtout pour le meilleur. Eh bien, inutile d’y penser pour le moment. C’est mieux de concentrer mon attention sur le test des capacités d’un hurleur des abysses. » (Procell)

Les hurleurs des abysses étaient les démons déverrouillés lorsque j’avais créé Tiro. J’étais certain qu’ils étaient au-dessus de la norme, mais ce que je voulais savoir, c’était à quel point ils l’étaient.

En fonction des résultats d’aujourd’hui, je pourrais également les inclure dans mon contrat pour la réunion de demain avec Stolas, où nous aiderions les forces de chacun à se renforcer.

***

Pour les tests, j’étais allé à la Mine.

C’était dépourvu d’humains — ils ne seraient pas autorisés à entrer même s’ils trouvaient l’entrée — et c’était spacieux, ce qui en faisait un bon endroit pour se déchaîner.

Malgré tout, et vu le fait que cela avait toujours été utile, je songeais à supprimer cette salle de donjon dans un proche avenir. La Mine était située dans le même étage que la ville, et Avalon commençaient à être à l’étroit. Il n’y avait pas de solution simple face à l’augmentation de la population. Je m’étais donc demandé pourquoi ne pas déplacer la pièce Mine dans le nouvel étage et à la place de la remplacer par une autre pièce Plaine.

« Père, je suis tellement excitée de voir le nouvel enfant ! » (Kuina)

« Gaugau. » (Tiro)

« Fufu, les nouveaux enfants iront bien. Ouais, pas besoin de s’inquiéter… beurk, j’aimerais avoir de l’argent maintenant pour acheter de l’alcool. Hé, hé, quand le nouvel enfant arrive ici… » (Ruhe)

« … Ruhe-sama, s’il vous plaît, gardez votre jeu à un niveau modéré. Même notre seigneur est consterné. » (Duke)

Quatre de mes démons étaient avec moi dans la pièce.

Les hurleurs des abysses pourraient potentiellement former une autre force principale de notre potentiel de guerre, de sorte que Kuina, le démon suprême, était ici. De même, Duke était ici parce qu’il commandait mes monstres. Pendant ce temps, Tiro et Ruhe étaient présentes, car c’étaient elles qui travailleraient avec les hurleurs des abysses dans l’autre dimension.

De plus, quelques Golems de Mithril étaient également présents. Ils devaient être les mannequins de test des hurleurs des abysses. Selon Rorono, tant que nous ne briserons pas les noyaux de golem, nous pourrions aller aussi loin que nous le voudrions.

La toujours joyeuse Ruhe ne l’était pas aujourd’hui.

Elle avait joué et perdu tout son salaire et ses bonus au casino, la laissant sans le sou.

Être sans le sou n’était pas un vrai problème de vie ou de mort pour elle, considérant qu’elle était un démon et n’avait donc pas besoin de nourriture pour vivre. Mais encore une fois, sans alcool pour en profiter, elle était plutôt d’humeur amère.

Je me sentais désolé pour elle, mais je savais que je ne devais pas l’aider. Car si je le faisais, elle ne ferait que devenir de plus en plus accro au casino.

« Dès que je toucherai le salaire du mois prochain, je récupérerai tout ! Avec intérêt ! Il ne reste que deux jours d’attente. Je suis vraiment enthousiaste ! » (Ruhe)

Après l’avoir entendue dire qu’elle allait récupérer ses pertes, je savais que Ruhe était du genre à tout jouer.

Ruhe n’était pas la seule de mes démons à venir au casino.

Par exemple, Rorono y était aussi allée. Par curiosité, elle était allée voir le bâtiment construit par ses partisans, les Naines-forgeronnes, alors qu’elle était occupée par le développement des Chevaliers d’Avalon. Et même si elle avait juste l’intention de s’amuser un peu, elle avait complètement dominé le jeu de cartes qui ressemblait beaucoup au blackjack en utilisant sa mémoire incroyable et ses compétences en calcul.

On pourrait théoriquement être imbattable dans certains jeux de cartes comme le blackjack si l’on mémorisait les cartes qui avaient été jouées puis calculaient les chances que les autres cartes apparaissent. Mais encore une fois, mémoriser et prédire laquelle des 312 cartes (à partir de 6 jeux comprenant 52 cartes chacune) allait être tirée ensuite n’était pas une tâche facile.

Soit dit en passant, les jetons utilisés dans notre casino pourraient être convertis en espèces ou en cadeaux, selon la préférence de l’invité. Les prix des cadeaux comprenaient des choses qui pourraient être achetées nul part ailleurs que dans Avalon, ce qui rendait notre casino encore plus populaire.

« Ruhe, utilise-le avec modération, d’accord ? » (Procell)

« … mais peut-être que corrompre les Dragons des Ténèbres à l’avance pourrait être la méthode… » (Ruhe)

« Ruhe, écoute, ne fais pas ça, tu entends ? Cela gâchera les courses pour tout le monde, y compris pour toi. » (Procell)

« Ahahaha. Je plaisantais, patron. Je rigole. Je ne ferai jamais une chose pareille, tu sais. » (Ruhe)

J’étais absolument sérieux. Pendant ce temps, Ruhe avait juste regardé de côté.

Eh bien, peu importe, ce n’est pas comme si elle pouvait offrir aux Dragons des Ténèbres quelque chose de plus intéressant que le prix de la course.

Pour les Dragons des Ténèbres, rien ne valait mieux que de pouvoir se régaler autant que de besoin des animaux sauvages de la région de la forêt pendant une journée entière.

En d’autres termes, même si je la laissais seule, Ruhe ne pourrait pas trouver un pot-de-vin que les dragons accepteraient.

« Pourquoi ne commençons-nous pas par le programme d’aujourd’hui ? Nous allons avoir un nouveau camarade, non ? »

« Oui. Grâce à une certaine personne, nous avons été un peu distraits. »

À moins que nous ne passions à autre chose, il ferait nuit avant même de commencer.

Très bien, commençons.

« Grimoire. »

En récitant les paroles de pouvoir, mon grimoire de Seigneur Démon s’était matérialisé.

Et quand j’avais pensé aux hurleurs des abysses dans mon esprit, le livre s’était ouvert à la page qui les concernait.

Cette page contenait une image d’un hurleur des abysses, une description simple de ceux-ci et le coût de leur achat avec DP.

Ils avaient l’air d’être plus petits que Tiro, mais ils donnaient l’impression d’être aussi féroces.

Quand j’avais lu la description sur la page, j’avais confirmé qu’en plus d’avoir d’excellentes capacités physiques et un bon sens de l’odorat, ils possédaient aussi [Transfert] et une capacité liée à une autre dimension.

« Maintenant, montre-toi, Hurleur des Abysses ! »

J’avais payé 1200DP et j’avais convoqué le chien démoniaque.

« Gau ! »

De la magie dans l’air, un énorme chien bleu foncé était apparu.

Il avait des crocs dépassant de sa bouche qui correspondaient à ses yeux démoniaques.

Ses oreilles étaient relativement petites, ce qui laissait penser que son audition n’était pas excellente. Par contre, son nez était grand, ce qui laissait supposer qu’il avait la disposition d’un chasseur.

« Woah, c’est une minuscule Tiro-chan ! » (Kuina)

« Guruu. » (Tiro)

« Bien que ce soit une Tiro plus petite, n’est-il pas plus vrai que Tiro est trop énorme ? Celui-ci sera généralement considéré comme énorme lui-même. » (Procell)

« Hahaha, ça a l’air féroce, n’est-ce pas ? Ça a l’air fiable, d’accord. »

Le hurleur des abysses semble avoir fait bonne impression sur mes démons.

En tout cas, ressemblant à un chien, le hurleur des abysses semblait être un démon qui comprenait le concept de hiérarchie. Il s’était assis avec obéissance devant moi et avait attendu mes instructions.

J’avais saisi cette opportunité pour utiliser mes pouvoirs de Seigneur Démon et consulter ses statistiques.

Race : Hurleur des abysses

Rang : B

Nom : Aucun

Niveau : 57

Force physique : B+

Endurance : D

Agilité : A

Magie : D

Chance : E

Spécial : B+

Compétence :

Rugissement sombre

Transfert

Celui qui rôde dans les ténèbres

Un avec la meute

Comme il était normal pour un monstre ayant des capacités de type autre dimension, les statistiques de hurleurs des abysses étaient dans l’ensemble faibles. Cependant, étant donné sa spécialisation en force physique et en agilité, il serait quand même assez simple à utiliser.

Ses compétences étaient globalement faciles à utiliser aussi.

Rugissement sombre : Lance un rugissement rempli de pouvoir magique. Si la cible est touchée avec succès, son corps sera raidi et affaibli. Les chances de succès seront réduites de moitié pour les démons de Rang A et supérieurs. Lorsque cette compétence est utilisée simultanément par un groupe de détenteurs de compétences, le taux de réussite est augmenté.

Notez que la puissance des effets affaiblissants ne reçoit aucun bonus, mais uniquement le taux de réussite.

Transfert : Permets à l’utilisateur de se déplacer à n’importe quel emplacement de son donjon. En préparant une paire de cercles de transfert (une pour le port d’origine et une pour la destination), un transfert en dehors du donjon est alors possible.

Celui qui rôde dans les ténèbres : Permets à l’utilisateur d’entrer et de sortir de l’autre dimension par le biais d’une ombre plus grande que l’utilisateur. Il est possible de quitter l’autre dimension instantanément, mais dans ce cas, l’ombre à utiliser pour la sortie doit se situer à une centaine de mètres de l’ombre utilisée pour entrer.

Un avec la meute : quand au moins dix détenteurs de compétences de la même race sont présents dans la même salle de donjon (ou dans un rayon de 1 km en dehors d’un donjon), cette compétence s’activera, donnant ainsi à ces détenteurs la capacité à partager les sens les uns avec les autres tout en augmentant leur force physique et leur endurance d’un rang.

Il n’était plus nécessaire de préciser l’utilité de Transfert.

Entrer et sortir de l’autre dimension à travers les ombres était merveilleux. Bien que les ombres doivent être plus grandes que les hurlements des abysses, le fait que ces ombres soient presque toujours présentes le rendait facilement accessible.

Cependant, leur capacité était différente de celle de Tiro dans la mesure où il leur fallait le point de sortie situé à moins de 100 mètres du point d’entrée. Les compétences des Chanteurs des Océans étaient également limitées de la même manière lorsqu’ils quittaient instantanément l’autre dimension. Peut-être que pour les démons dont le rang est inférieur au Rang A, de telles limitations sont appliquées.

En ce qui concerne Rugissement sombre, si l’ennemi était un faible, c’était génial. Cette compétence pourrait être utilisée pour perturber l’activité dans une vaste zone via le son. Cependant, contre les démons de Rang A et au-dessus, c’était une compétence qui pourrait ruiner l’ennemi. Mais là encore, je n’avais jamais eu l’idée de faire combattre les hurleurs des abysses contre de tels démons.

Enfin, un avec la meute. C’était, à mon avis, la pièce maîtresse. Cela allait améliorer leur force physique déjà impressionnante en plus de leur endurance plutôt discutable. Et, en partageant leurs sens, ils pourraient non seulement éliminer leurs angles morts, mais également être en mesure de lancer des attaques parfaitement coordonnées. S’ils devaient former une autre force principale, je devais quand même en préparer beaucoup, alors cette compétence était fondamentalement une cerise très délicieuse.

« … Mais comme prévu, ils ont les mêmes points faibles que Tiro. »

Les hurleurs des abysses avaient très peu de pouvoir magique.

Pour les besoins de l’expérience d’aujourd’hui, j’avais convoqué ce hurleur des Abysses avec un niveau statique, ce qui signifie qu’il était déjà au niveau 57. Même si, son statut magique D lui permettait d’utiliser le Transfert environ quatre fois par jour. Le transfert consommait beaucoup de puissance magique, après tout.

Et compte tenu de la consommation d’énergie magique liée au passage à l’autre dimension, il était probablement préférable de limiter l’utilisation de Transfert à deux fois par jour. Une limite aussi stricte pourrait être contournée en faisant simplement plus de hurleurs des abysses, ce que je ferais encore une fois s’ils réussissaient l’expérience d’aujourd’hui.

Eh bien, cela suffit de regarder les spécifications. Il était temps de le tester.

« Hurleur des abysses, il semble que tu aies exactement les capacités que j’espérais avoir. Il est temps de me montrer ta vitesse et ta force. Tu vois ce Golem de Mithril ? Ce sera ton ennemi. Montre-moi que tu peux le vaincre. » (Procell)

« Gau ! » (Hurleur des abysses)

Le hurleur prit de la distance.

Pendant ce temps, le Golem de Mithril se prépara. En tant que Golem de Mithril, il possédait un pouvoir comparable à un démon de Rang B. En tant qu’opposant, nous devrions pouvoir mieux comprendre l’efficacité des monstres des hurlements des abysses.

Un instant plus tard, le Golem de Mithril avait utilisé la mitrailleuse lourde Browning M2 suspendue à son épaule.

Sa forme de base était si bonne et si populaire qu’elle avait même été utilisée par l’armée américaine. Celle utilisée par le Golem de Mithril, cependant, était un modèle fabriqué en série par les Naines-forgeronnes pour être l’arme standard des Golems de Mithril.

Elle crachait dix balles de 12,7 mm par seconde et la vitesse de déplacement de ces balles était trois fois supérieure à celle du son. En gros, c’était une arme infernale.

En réaction à la pluie de balles tirées, le hurleur des Abysses s’échappa de la ligne de tir en utilisant son indice d’agilité A et se dirigea vers l’ombre d’un bâtiment voisin. En utilisant cette ombre, il était entré dans l’autre dimension.

… Ouais, les démons ayant accès à l’autre dimension sont super. Tant qu’ils y restent, ils sont pratiquement invincibles des attaques menées dans cette dimension.

Et puis, alors que le golem recherchait le hurleur des abysses, celui-ci sortit de son ombre. Grâce à l’heure de la journée, cette ombre était suffisamment grande pour pouvoir être utilisée par le hurleur des abysses.

Dans les airs, le hurleur des abysses mordit dans la nuque du Golem du Mithril, enfonçant son croc dans la lourde armure du golem. Le golem avait balancé son bras, mais le hurleur des abysses avait tout simplement fait volte-face avant de pouvoir être touché.

Après que le hurleur des abysses ait ajusté sa posture en plein vol et atterri en toute sécurité, j’avais interrompu le combat.

« Très bien, hurleur des abysses, Golem de Mihtril, tu peux t’arrêter maintenant. Nous en avons assez vu. » (Procell)

Maintenant que j’avais vu non seulement les statistiques du hurleur des abysses, mais également ses performances en combat réel, j’en avais sans doute une compréhension plus profonde.

C’était certainement un démon qui pourrait tirer grand profit du nombre fournit grâce au Maelstrom.

Cela dit, j’avais aussi trouvé des défauts. L’une était qu’ils pourraient utiliser plus de puissance d’attaque. Lorsque le hurleur des abysses enfonça ses crocs dans le cou du golem, la morsure était plutôt superficielle. Idéalement, j’aimerais qu’ils aient assez de puissance d’attaque pour détruire même les Golems de Mithril.

Quand elle aura terminé le développement des Chevaliers d’Avalon, je demanderai de l’aide à Rorono.

« Alors, quelles sont vos impressions ? » (Procell)

Je l’avais donc demandé à mes démons qui regardaient.

« Ils passent ! Kuina n’a aucune objection à faire d’eux une autre force principale ! » (Kuina)

« Gaugau! » (Tiro)

« Bien. Ils ne sont pas mauvais. S’ils coopéraient avec les Chanteurs des profondeurs, notre domination dans l’autre dimension serait plus assurée que jamais. » (Ruhe)

« Mon seigneur, je pense que nous pouvons les utiliser même en dehors de l’autre dimension. Ils vont faire des unités terrestres fantastiques avec leur mobilité. De plus, disposer de démons pouvant utiliser Transfert élargira certainement la gamme de tactiques que nous pouvons employer. »

J’étais du même avis qu’eux.

Ainsi, les avantages l’emportant largement sur les inconvénients, j’avais décidé d’acheter un Maelstrom capable de produire continuellement des hurleurs des abysses. En fait, une fois que j’avais gagné assez de DP, je comptais en acheter un de plus pour que les hurleurs des abysses puissent être utilisés à la fois comme combattants d’une autre dimension et comme forces terrestres.

120 000 DP par Maelstrom étaient effectivement une dépense importante, mais avec le casino, je pouvais le récupérer rapidement.

Et ainsi, après les Dragons des Ténèbres qui étaient nos forces aériennes, j’avais obtenu une force principale sous la forme des hurleurs des abysses. À partir de là, il ne restait plus qu’à augmenter leur nombre et à utiliser leurs pouvoirs pour l’avenir d’Avalon.

***

Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *