Maou-sama no Machizukuri! – Tome 8 Chapitre 2

Je m’étais déplacé de la pièce où j’avais créé le nouveau démon à un salon proche.

March, Aura et Ruhe étaient avec moi dans la pièce. J’avais confié à Kuina et à Rorono une tâche spéciale et importante.

Ce fut un jour pour le moins mouvementé.

Je venais de créer un nouveau démon : Tindalos, le chien qui chasse sa proie dans l’espace et le temps.

Grâce à l’utilisation d’angles aigus, elle pouvait aller et venir dans l’autre dimension. De plus, tant qu’il y avait des angles aigus dans un rayon de deux km, elle pourrait instantanément s’y téléporter.

C’était une capacité extrêmement polyvalente et puissante, surtout si l’on considère les angles aigus présents partout. Même les cailloux dans le sol en avaient.

En d’autres mots, à moins que l’ennemi ne soit conscient de la capacité de Tindalos et l’amène dans une pièce circulaire, une attaque-surprise pouvait être lancée.

Pour rendre cette attaque-surprise encore plus efficace, Tindalos disposait d’une autre capacité lui permettant de suivre toute cible une fois qu’il l’aura vue, que sa cible utilise ou non une compétence de dissimulation ou se trouve dans l’autre dimension.

Donc, si je le voulais, je pourrais utiliser Tindalos pour assassiner un Seigneur-Démon hostile qu’elle n’a vu qu’une fois au cours de négociation plusieurs jours auparavant.

« Un tel pouvoir ! Je ne peux pas croire qu’elle soit un démon ayant accès à l’autre dimension. » (Procell)

En plus de ses incroyables compétences, elle avait des statistiques incroyables.

Généralement, un démon qui avait des capacités d’accès à l’autre dimension avait également des capacités inférieures à celles des autres démons du même rang. Cependant, étant donné que Tindalos avait été créée avec trois médailles de Rang A, elle avait des statistiques aussi élevées que Rorono et Aura.

Cette combinaison parfaite de compétences et de statistiques faisait de Tindalos un atout précieux pour mon potentiel de guerre. Je ne pourrais pas me plaindre à cet écart. Dans d’autres cependant…

« Père ! Nous avons fini d’habiller Tiro-chan ! » (Kuina)

« C’était un vrai combat. Apparemment, Tiro déteste mettre des vêtements. » (Rorono)

Kuina et Rorono entrèrent dans la pièce ainsi, accompagnées par Tindalos quelque peu boudeuse.

Pour le meilleur ou pour le pire, Tindalos était un chien. Pour cette raison, le concept de honte lui était étranger. Et pourtant, elle possédait la capacité de transformation humaine lui permettant de devenir une jeune fille aux oreilles de chien.

En fait, un peu plus tôt, elle m’avait attrapé et m’avait léché le visage alors qu’elle était nue sous cette forme. La vue d’une jeune fille me léchant était déjà assez grave, mais une fille nue faisant de telles choses était encore pire. C’était à la limite de criminel.

Et donc, à cause de cela, March avait mal compris la situation et m’avait baptisé Pedocell.

« Garurururu~ » (Tindalos)

Tindalos l’avait jappé, puis se précipita vers moi pour se blottir contre moi. Il semblait que la raison pour laquelle elle boudait avait disparu en me voyant.

Tindalos était adorable, mais c’est son caractère adorable qui me troublait, malheureusement.

« Tiro, tu n’as pas à utiliser tout le temps la transformation humaine, tu sais. » (Procell)

En imitant Kuina, j’avais appelé Tindalos, Tiro.

Appeler un démon par un surnom n’était pas la même chose que de le nommer. Il n’y avait pas de risques, mais également pas d’avantages. C’était juste un moyen plus commode de se référer au dit démon.

Heureusement, Tiro semblait aimer son surnom.

« Garuuuu~ » (Tindalos)

Cette enfant devrait être assez intelligente pour comprendre ce que je venais de dire, mais elle n’avait pas repris sa forme de chien.

Elle devait avoir une sorte d’objectif ou quelque chose du genre en restant comme cela. Oh bien, peu importe pour le moment. Avant toute chose, je dois parler à March. Si quelqu’un sait comment Tiro peut utiliser la transformation humaine, c’est bien elle, la médaille maître étant Bête.

En parlant de ça, March était occupée à boire son thé noir devant moi quand elle se mit soudain à sourire et à dire quelque chose.

« Eh bien. N’es-tu pas populaire avec les enfants, Pedocell ? » (March)

Le malentendu d’avant aurait déjà dû être réglé, et pourtant, elle utilise encore ce surnom.

« Pour avoir pleuré, n’ai-je pas déjà expliqué que ce qui s’était passé plus tôt n’était pas en mon contrôle ? » (Procell)

« Oui, oui. Je rigole juste, d’accord ? Donc, de toute façon, je suppose que tu veux savoir comment cette enfant peut utiliser la transformation humaine malgré le fait que les médailles utilisées n’ont rien à voir avec ça, non ? Eh bien, la raison est simple, vraiment : cette enfant est Tindalos. » (March)

Je sais qu’elle est Tindalos. Ce que je veux savoir, c’est comment elle a obtenu la transformation humaine. Mais c’est March, je suis sûr qu’elle a l’explication.

« Est-ce que tu peux élaborer un peu plus ta réponse ? » (Procell)

« J’ai lu dans un livre de la bibliothèque du Créateur sur le Tindalos. Selon lui, un Chien de Tindalos est à peu près ce que tu voulais, un chien qui traverse les sous-espaces et manipule le temps. » (March)

J’avais hoché la tête. C’était précisément la possibilité que je voulais parmi toutes les disponibles, alors je l’avais saisie.

« Cependant, cette enfant n’est pas un chien de Tindalos. C’est un être transcendant cela. Ce que je dis, c’est que cette fille est Tindalos elle-même. » (March)

« J… je vois. » (Procell)

J’avais finalement compris.

En y réfléchissant, comme j’avais utilisé ma médaille Bête pour la créer, j’avais décidé arbitrairement qu’elle était une Chienne de Tindalos alors que son statut indiquait clairement autre chose.

« Comme tu le sais peut-être, un Chien de Tindalos est plutôt un cauchemar incompréhensible, et le Tindalos lui-même l’est encore plus. Cela étant dit, il y a bien des choses qui peuvent se manifester sous la forme d’un monstre. En d’autres termes, sa forme, de chien ou autre, est sans importance. Je veux dire, même les histoires sur les Chiens de Tindalos ne l’ont pas explicitement décrit comme étant un chien, mais simplement une assemblée de corruption. Pour ce qui est de savoir pourquoi l’apparence humaine, c’est probablement en réponse à ton souhait dans ton subconscient. Et c’est pourquoi je t’appelais Pedocell plus tôt. Comprends-tu maintenant ? » (March)

« … Ce n’est toujours pas sympa à entendre. » (Procell)

J’avais reconnu et accepté ce que March avait dit. Cependant, mon désir pour que Tiro ait une apparence humaine, ne faisait pas de moi un lolicon. Tout ce que je voulais, c’était un compagnon avec lequel je pourrais développer un lien.

« En fait, il y a quelque chose qui me préoccupe. La transformation humaine de cette fille pourrait satisfaire tes souhaits, Pedocell, mais elle est beaucoup trop faible. Un démon de son rang devrait avoir quelque chose de plus fort, n’es-tu pas d’accord ? C’est peut-être une compétence qui évolue en montant de niveaux. Qui sait, cela pourrait devenir quelque chose d’étonnant, comme une capacité lui permettant de prendre d’autres formes. Ou peut-être même lui donner une arme spéciale humaine. » (March)

Alors que March disait ça, je regardai Tiro qui inclinait la tête avec joie, inconsciente de ce qui se passait. Peu de temps après, elle avait bâillé, était revenue à sa forme de chien et avait commencé à dormir.

Quelle enfant terriblement insouciante !

C’était assez difficile de l’imaginer être quelque chose d’aussi effrayant alors qu’elle agissait comme ça.

Dans tous les cas, j’avais remarqué quelque chose quand elle s’était transformée. Bien qu’elle ait retrouvé sa forme de chien, ses vêtements ne s’étaient pas déchirés. Au contraire, les vêtements s’étaient adaptés à son corps de chien.

« Rorono, ses vêtements sont incroyables. » (Procell)

« Mhm, si je puis me permettre de le dire moi-même. Ces vêtements sont tissés avec du pouvoir magique et avec comme base ceux de Kuina, ils ont la possibilité de changer de forme en fonction du porteur. En raison du manque de temps, il s’agit d’un travail rapide. J’ai l’intention d’en faire de bien meilleurs après ça. Cette enfant ne peut pas utiliser des armes comme nous, alors je veux au moins lui donner un bon équipement de protection. » (Rorono)

« Comme c’est gentil de ta part, merci. » (Procell)

« C’est ma petite-sœur, c’est donc tout à fait naturel. » (Rorono)

En disant cela, Rorono caressa la tête de Tiro.

Grâce à la nature bienveillante et attentionnée de Rorono, je n’avais plus à craindre qu’une fille nue me pousse au sol.

« Rorono, Aura, merci pour tout. Vous pouvez maintenant retourner à vos tâches. Kuina, Ruhe et moi nous occuperons du reste. Nous amènerons Tiro à la Caverne Cramoisie. Elle se battra souvent aux côtés de Ruhe et sera parfois avec Kuina, alors je pense que le mieux est que vous vous familiarisez. Eh bien, comment ça sonne ? Kuina ? Ruhe ? Allez-vous aider Tiro à monter de niveau ? » (Procell)

« Oui ! » (Kuina)

« Bien sûr, chef. Je dois le faire si je veux une vie plus facile, non ? » (Ruhe)

Bien. Il semble qu’elles aient hâte d’aider.

Comme ça, Rorono et Aura quittèrent la pièce. Pendant ce temps, Kuina et Ruhe avaient récupéré leurs armes.

« Eh bien, je ferais mieux de rentrer aussi. Je me suis bien amusée à te taquiner, Procell. » (March)

« Désolé, tu as fait tout ce chemin, mais je n’ai pas pu bien t’accueillir. » (Procell)

« Oh, ça va. Je ne veux tout simplement pas déranger. Prends soin de cette enfant, d’accord ? Sans aucun doute, elle t’aidera beaucoup. » (March)

« Oui, je sais. J’espère qu’elle pourra remplacer tout ce qui manque à Avalon. » (Procell)

Tindalos était un démon qui pouvait aider Ruhe à se battre dans l’autre dimension.

Elle possédait également la capacité de traque la plus puissante, capable de détecter n’importe qui, n’importe où.

En outre, elle pouvait également utiliser Transfert, éliminant ainsi notre dépendance totale au démon corbeau de Temps.

Vraiment, Tindalos était tout ce que je souhaitais.

Il y avait aussi le démon devenu disponible à l’achat — en utilisant des DP — lorsque j’avais créé Tiro. C’était seulement un démon de Rang B, mais c’était toujours un démon puissant et pratique. À tel point que j’envisageais déjà d’acheter un Maelstrom plus tard dans la soirée. Ainsi, Avalon allait devenir encore plus fort.

« Eh bien, il semblerait que tu saches quoi faire. Fais tout ce que tu peux, d’accord ? » (March)

« Oui, je le ferai. Je manque de temps après tout. » (Procell)

Je parlais du délai de grâce d’un an protégeant les nouveaux Seigneurs-Démons comme moi. Si je ne faisais rien, cette période serait gâchée.

En tout cas, j’avais vu March partir.

Après cela, j’avais pris une profonde respiration et j’avais parlé.

« Kuina, Ruhe, Tiro, allons-y. Tiro, montre-nous ce que tu peux faire, d’accord ? » (Procell)

« Guruu~ » (Tiro)

Tiro répondit avec enthousiasme. En entendant cela, je ne pouvais pas m’empêcher de sourire.

Alors, nous nous étions dirigés vers le cercle de transfert qui nous mènerait à la Caverne Cramoisie.

Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *