Maou-sama no Machizukuri! – Tome 8 Chapitre 6

Afin de préparer un programme pour le casino, j’avais utilisé mes pouvoirs de Seigneur-Démon pour les transférer dans mon donjon proprement dit. Plus précisément, le nouvel étage créé.

J’avais dit à un démon mort-vivant de demander à Duke de venir ici.

Ce nouvel étage avait trois pièces. La première était un cimetière, la seconde une mine. La troisième était un couloir de pierre étroit où une arme de destruction massive était déployée.

En gros, le cimetière était gardé par Duke, les squelettes et les monstres morts-vivants réanimés par Duke. Si jamais un ennemi s’échappait du premier étage du donjon proprement dit, il serait écrasé ici.

Pendant ce temps, dans la mine, les golems d’argent et les golems d’or fabriqués par les Naines Forgeronnes travaillant sans relâche jour et nuit creusaient pour trouver des minerais. En outre, les Dragons des Ténèbres nés des Maelstroms résidaient ici. Au cas où les combats dans la salle du donjon précédente seraient trop proches, je leur avais ordonné de se retirer ici.

Avec la MOAB, qui se trouvait autrefois dans la troisième salle du premier étage, déplacé dans la dernière salle du deuxième étage, cette salle de donjon était devenue notre dernière ligne de défense. Cependant, même si je le considérais comme un atout, c’était quand même une carte que j’avais jouée auparavant et qui était donc connue des autres. Pour compléter cela, j’avais prévu de déployer également dans cette pièce une arme plus atroce encore.

Mais une fois encore, étant donné que le réapprovisionnement de notre stock de MOAB venait juste d’être achevé et que Rorono venait juste de terminer les plans de cette nouvelle arme, il resterait encore un peu de temps avant que les Naines Forgeronnes finissent de fabriquer les pièces.

Évidemment, je pourrais dire à Rorono d’aider au processus de fabrication pour accélérer le processus, mais je préférerais qu’elle travaille avec son cerveau pour planifier d’autres armes nouvelles que de travailler avec ses bras.

Heureusement, contrairement à elle, je pouvais acheter des Naines Forgeronnes avec des DP. En d’autres termes, si je le voulais, je pourrais produire en masse des armes de destruction massive.

« Comme cela a toujours été le cas, le premier étage dispose d’une défense solide. Et, le deuxième étage dispose d’une défense encore meilleure. Mon donjon proprement dit a finalement l’air d’un véritable donjon. » (Procell)

Grâce à ces deux étages, la défense de mon cristal était devenue plus forte que jamais.

La première salle du premier étage était un chemin rectiligne où les Golems de Mithril et leurs armes lourdes avaient été installés.

La deuxième salle était le site de la pâtisserie et d’une usine d’armes gérées par les squelettes.

Pour ce qui est de la troisième pièce, il s’agissait d’un couloir de pierre extrêmement bon marché à ce moment-là, mais je pensais le changer pour quelque chose de plus utile.

Il y a eu une grave pénurie de bois d’œuvre récemment, donc le transformer en salle forestière n’est peut-être pas une si mauvaise idée.

En y pensant, Duke arriva.

À ses côtés se trouvait son adjudante qui était aussi sa femme. Comme toujours, les deux étaient vraiment intimes.

« Mon seigneur, comment puis-je vous servir ? » (Duke)

Duke, le dragonewt d’âge moyen, l’avait dit en inclinant la tête.

Comme toujours, chacune de ses actions était gracieuse.

« Pour qu’Avalon se développe, c’est quelque chose que je veux que tu fasses. Je veux que tu rassembles une vingtaine des Dragons des Ténèbres les plus brillants et les plus dociles. » (Procell)

« Oui, tout de suite, mon seigneur. Je convoquerai Pochi et l’unité d’élite qu’il dirige. » (Duke)

Duke avait salué et envoyé des instructions par télépathie.

En passant, Duke avait qualifié le chef des Dragons des Ténèbres de Pochi. Ce n’était pas un nom officiel, mais plutôt un surnom. Mes démons utilisaient ces surnoms pour se désigner les uns les autres. Cela aurait été très gênant sinon, après tout.

Néanmoins, pour que Duke fasse référence à un dragon de haut rang et féroce avec Pochi, c’est comme s’il ne les considérait que comme des chiens mignons et adorables.

« La Loi de la mort est pratique, n’est-ce pas ? » (Procell)

« Oui, en plus de renforcer tous mes subordonnés morts-vivants, cela me permet également de communiquer avec tous à la fois par télépathie. Pour moi, dont le devoir est de protéger Avalon, je compte beaucoup sur cette capacité. » (Duke)

En plus d’avoir l’attribut dragon, les Dragons des Ténèbres avaient également l’attribut mort-vivant. Cela signifiait qu’ils étaient également des cibles viables pour le souverain de la mort Duke et qu’ils étaient donc renforcés. C’était l’une des nombreuses raisons pour lesquelles j’ai créé deux Maelstroms.

Après un moment, j’avais remarqué un groupe de dragons occidentaux de taille moyenne volant dans le ciel. Peu après ils avaient atterri magnifiquement.

Ils n’étaient pas considérés comme des élites pour rien.

« Mon seigneur, je vous présente la crème de la crème parmi les Dragons des Ténèbres. » (Duke)

« Oui, ils semblent l’être. Alors, écoutez, je prévois d’ouvrir un grand casino en ville. Je veux que l’une de nos activités principales soit les courses de dragons. »

En m’entendant, Duke plaça une main sur son menton et commença à réfléchir.

« Courses de dragons, c’est ça ? » (Duke)

« Pour les humains, les dragons sont des êtres de peur et de respect. Ils vont sûrement devenir fous s’ils apprennent un jour que ces dragons vont concourir dans le ciel les uns contre les autres. Tout le monde en parlera et voudra venir à Avalon. Très probablement, même les non-joueurs vont faire un voyage juste pour voir les dragons. »

J’en étais certain.

Après tout, il n’y avait  nulle part ailleurs où les humains pourraient aller pour voir de si puissants monstres se battre et être encore en vie.

« Je vois. Certes, les humains vont se précipiter, mais j’ai certaines inquiétudes. La vitesse des Dragons des Ténèbres est supérieure à celle du son. Par conséquent, à moins que le parcours ne soit d’au moins de 20 km, la course sera terminée en un instant. D’un autre côté, si le parcours était si long, il serait alors beaucoup plus grand que ce que l’œil humain puisse le voir. »

Je m’étais également inquiété de ces problèmes. À cause de cela, j’avais imaginé une contre-mesure.

« Mon plan est d’avoir l’un des plus rapides Dragons des Ténèbres devant le groupe et de prendre en charge la capture de la course avec une caméra. Espérons que cela donnera un sentiment d’immersion aux invités qui visionneront les images capturées sur un grand écran à l’intérieur. »

« Ohh, c’est un bon plan. »

« De plus, nous devrions mettre en place un mécanisme permettant au plafond du casino de s’ouvrir pour révéler le ciel au-dessus. Si nous faisons cela et faisons en sorte que le casino soit une partie de la dernière étape de la course, même si ce ne sera que pour un instant, les invités pourront voir de leurs propres yeux la majesté des Dragons des Ténèbres lors de leur vol. »

L’expérience réelle de voir les Dragons des Ténèbres concourir les uns contre les autres était le plaisir que nous allions offrir avec cette course.

Cela dit, il y avait certaines considérations nécessaires à prendre en compte. L’une de ces choses était que les Dragons des Ténèbres possédaient la capacité appelée Peur. Cela pourrait causer une mort instantanée aux humains simplement en étant dans un rayon de cent mètres des Dragons des Ténèbres.

« Hmm, oui, je soutiens ça. Dernièrement, les Dragons des Ténèbres s’ennuieraient. Cette course devrait être une bonne distraction et un exercice pour eux. » (Duke)

« Est-ce vrai ? Eh bien, ce n’est pas tout. J’ai également l’intention de les récompenser pour leur participation. Comme vous le savez, la troisième salle du 1er étage du donjon proprement dit était à l’origine notre dernière ligne de défense. Cependant, avec l’ajout du nouvel étage, ce rôle a été attribué à la troisième pièce du second étage. Je pensais donc transformer cette pièce en une [forêt]. Si je le fais, des cochons, des sangliers et d’autres animaux vont se reproduire de temps en temps. Ce que je veux dire, c’est que nous pouvons offrir un repas à volonté pour toute la journée à quiconque remportera cette course. » (Procell)

Comme mentionné précédemment, une salle de forêt contribuerait à la pénurie de bois d’œuvre.

De plus, selon mon livre du Seigneur-Démon, un peu comme une mine, une forêt engendrerait des animaux, des fruits, des plantes médicinales plus rares, et bien d’autres, à mesure que le Seigneur-Démon deviendrait plus fort. Aura pourrait utiliser ces choses pour l’aider à faire des potions. En outre, nous pourrions également vendre le matériel rassemblé à cet endroit, en espérant attirer plus d’humains à Avalon.

Compte tenu de l’approvisionnement régulier en sangliers et en cochons, je pourrais nourrir mes démons autant que possible. Bien que les démons n’aient pas vraiment besoin de manger, ils l’appréciaient néanmoins. Les Dragons des Ténèbres adoraient la viande, cela devrait donc servir de belle récompense.

Comme pour confirmer, quand les Dragons des Ténèbres m’entendirent dire de la viande à volonté, ils poussèrent un rugissement satisfait. Maintenant, j’étais sûr qu’ils allaient tout donner dans les courses. Et s’ils donnaient tout, le public serait encore plus fasciné.

« Une forêt ? Oui, c’est une bonne idée. La Forêt gênera les mouvements de nos ennemis ainsi que réduira leurs capacités de combat. De plus, beaucoup d’entre nous ont une aptitude à se battre dans une forêt. Si les choses se gâtent, les Hautes Elfes et les Renards Mythologiques peuvent en faire leur terrain de chasse et anéantir nos ennemis. Je pense que nous verrons leur vrai talent briller là-bas. » (Duke)

Les Hautes Elfes, les Renards Mythologiques et les hurleurs des Abîmes – qui étaient les démons deux rangs en dessous de Tiro profiteraient certainement des nombreux obstacles ainsi que des difficultés d’accès fournies par une forêt.

Bon, c’est décidé, j’allais faire une salle forestière.

« Mais mon seigneur, où sera situé le casino ? Avalon est devenue très remplie récemment, n’est-ce pas ? » (Duke)

« Il sera construit dans les plaines. » (Procell)

Mon donjon avait une défense de donjon impitoyable à proprement parler et contenait la zone où se trouvait la ville d’Avalon.

La zone qui contenait la ville contenait trois pièces. La première salle était celle des plaines, la seconde était la ville d’Avalon elle-même et la dernière était la mine.

Il était difficile de rentrer dans le casino, qui allait être un gros établissement, dans Avalon déjà remplie, j’avais donc l’intention de le construire dans les plaines. La salle plaine mesurait 20 km sur 20 km. Cela devrait être suffisant pour que les Dragons des Ténèbres volent heureux.

« Je soutiens cela aussi, mon seigneur. Les Dragons des Ténèbres aimeront voler dans les environs. » (Duke)

« C’est bon à entendre. D’accord, informe d’abord les plus brillants Dragons des Ténèbres, mais fais-leur également savoir que tout le monde peut participer. Une fois que le casino battra son plein, je pense qu’il y aura environ 8 courses par jour. Nous devrons donc souvent alterner les membres participants. » (Procell)

« Compris. » (Duke)

« De plus, je pense organiser une simulation de course demain soir. Ce sera une démonstration pour les marchands que je vais inviter. Nous ne devons absolument pas avoir de problèmes. Je te laisserai la tâche de sélectionner les participants, Duke. Alors, choisissez six coureurs et un qui sera en charge de la caméra. » (Procell)

À cela, Duke hocha la tête.

En le connaissant, les participants auraient été choisis et auraient reçu des instructions en un rien de temps.

Cela finit, j’avais parlé à la Naine Forgeronne à côté de lui.

« Naine Forgeronne, voudrais-tu nous aider à nous libérer de cet état de dépendance à Rorono ? » (Procell)

Au début, la Naine Forgeronne était déconcertée par ce que je disais, mais après un moment, elle avait souri comme si elle comprenait ce que je voulais dire.

« Procell-sama, est-ce que c’est correct de supposer que nous, les Naines Forgeronnes, allons prendre en charge la construction du casino et des terrains de course ? » (Naine Forgeronne)

« Oui, c’est ça. Je veux aussi que vous assigniez des couleurs aux Dragons des Ténèbres et que vous les décoriez avec cette couleur. Si les invités ne peuvent pas distinguer les dragons les uns des autres, ils ne pourront pas choisir qui encourager et sur qui parier, non ? En fait, donnez-leur non seulement des caractéristiques distinctives, mais aussi leur propre identité. De plus, je veux que vous prépariez le parcours en lui-même. Je veux que ce soit un parcours d’au moins 100 km de long. De plus, même si tout est dans le ciel, je veux que le parcours soit aussi clair et reconnaissable que possible. » (Procell)

Étonnamment, même les détails comme les couleurs étaient importants.

« Laissez-nous faire ! Nous ferons de notre mieux pour ne plus laisser la charge de travail de Rorono-sama augmenter. »

« Comme tu l’as deviné, vous serez également responsable de la construction du casino. Nous avons besoin que ce soit fini d’ici une semaine. Les exigences minimales sont détaillées ici. Lis-le et dis-moi si vous pouvez le faire sans l’aide de Rorono. C’est bien si vous ne pouvez pas, mais dans ce cas, je demanderai à Rorono de superviser. » (Procell)

Après avoir reçu le document contenant les exigences de ma part, la naine-forgeronne avait alors commencé à le lire.

Les exigences les plus importantes du casino répertoriées étaient les suivantes : l’installation de moniteurs à grand écran ainsi que le mécanisme d’ouverture du plafond, un bâtiment assez grand pour accueillir au moins 500 personnes à la fois, un excellent équipement audio, et les systèmes de climatisation.

Tout cela et plus devait être terminé en une semaine. Inutile de dire que c’était beaucoup demander. Cependant, je pensais que les Naines Forgeronnes étaient des démons puissants et qualifiés, ainsi avec l’aide de leurs golems qui agiraient comme membres, un tel effort était possible.

Surtout pour leurs travaux sur le développement des infrastructures d’Avalon et les églises, bien sûr, Rorono avait amélioré certaines choses, mais la conception de base et la construction avaient été réalisées grâce aux Naines Forgeronnes.

En fait, Rorono avait dit de leur confier de plus en plus de choses : moins elles dépendaient d’elle, plus elles pouvaient progresser. Et j’étais d’accord avec elle. Ce casino allait être l’occasion parfaite pour une telle croissance.

« Vous pouvez parier sur ça ! Je veux dire, oui, nous pouvons le faire. Cependant, je voudrais demander l’aide des golems utilisés pour l’extraction des minerais ainsi que des Dragons des Ténèbres. Cela et l’utilisation des fonds illimités d’Avalon. Je crois que cela sera nécessaire. » (Naine Forgeronne)

« Accordé. Je compte sur vous tous. » (Procell)

« Oui, s’il vous plaît ! » (Naine Forgeronne)

Je suis sûr qu’elles peuvent le faire. Hmm, je devrais aller parler à Rorono plus tard.

Rorono aidait beaucoup les autres, mais était plutôt incapable quand il s’agissait de demander de se faire aider. Ce serait normalement une bonne chose, mais il était nécessaire de compter sur les autres de temps en temps. J’espérais que ce serait une bonne expérience pour elle aussi.

« Passons à autre chose, Procell-sama, Duke-sama, j’ai une proposition. Étant donné que nous avons un terrain aussi vaste et une attraction principale spectaculaire sous la forme de la course, je pense que limiter le bâtiment à une capacité de 500 personnes est une perte. Alors, pourquoi ne construisons-nous pas le casino pour pouvoir accueillir 1000 voire même 2 000 personnes ? Nous pouvons le finir à temps, alors pourquoi ne pas en faire plus ! » (Naine Forgeronne)

J’avais été involontairement abasourdi.

2 000 ? Je ne pouvais pas imaginer que tant viendront… non, au moment de la construction des aéroports, nous aurions vraiment besoin de beaucoup d’espace. Après la simulation de course demain, je devrais aller en discuter avec Conanna.

« J’accepte ta proposition. Allez me construire un casino pouvant accueillir 2 000 personnes. » (Procell)

« Laissez-nous faire, Procell-sama. »

Elle avait l’air très motivée et je ne pouvais donc pas m’empêcher d’être excité.

Bon, j’ai fait tous les préparatifs nécessaires. Demain, je vais rencontrer Conanna et discuter du recrutement du personnel qui gérera le casino, entre autres. Il y a aussi cette simulation de course demain. Je suis sûr que tout le monde sera abasourdi.

Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *