Maou-sama no Machizukuri! – Tome 9 Chapitre 14

Après avoir nettoyé le labyrinthe de transfert, nous avancions à nouveau à un rythme soutenu.

Cependant, étant donné qu’une demi-journée s’était déjà écoulée depuis le début de là guerre, notre conquête de donjon prenait trop de temps.

Je n’avais pas imaginé que battre un donjon centré sur l’idée de ralentir ses opposants puisse prendre tant de temps.

Comparés au sauvetage de March, nous avions beaucoup moins de troupes ennemies. Peut-être même pas un dixième de ce que nous avions à l’époque.

Mais grâce à l’utilisation habile de salles de donjon difficiles à traverser ainsi que de salles de donjons comportant de nombreux pièges, nous avions passé plus de temps à avancer maintenant qu’à l’époque. Et cela ne tenait pas encore compte des salles de donjon qui restaient.

Les méthodes du Seigneur-Démon Porc avaient été une leçon précieuse.

En ce moment, nous nous reposions dans une des salles difficiles à traverser.

Mes démons avaient commencé à montrer des signes de fatigue, alors j’avais décidé de faire une pause avant de passer à la salle suivante. Ils avaient pris des potions de récupération pour améliorer leur récupération de pouvoir magique et d’endurance.

Et, pour tirer le meilleur parti de ces temps morts, les Hurleurs des abysses avaient créé un cercle de transfert et étaient rentrés à Avalon avec les golems brisés et les démons grièvement blessés. Quelques instants plus tard, ils revinrent avec des golems de Mithril portant autant de munitions et de potions que possible.

Tant que des démons pouvaient utiliser Transfert ainsi que la possibilité de créer des cercles de transfert, rentrer à la maison puis revenir au front était possible, ce qui signifiait que la réorganisation des forces combattantes était relativement simple.

Pendant que j’y participais, j’avais également demandé aux Chanteurs des profondeurs de retourner à Avalon pour vérifier le statut. Un Chanteur des profondeurs m’avait transmit le rapport de Duke.

« Duke est vraiment incroyable. Toujours aussi fiable. » (Procell)

Il semblait que Duke et Ruhe allaient bien.

Ils avaient détruit les forces offensives envoyées. Duke avait ensuite utilisé sa Résurrection améliorée sur des démons ennemis notables et les avait convertis de notre côté.

La Résurrection améliorée de Duke avait des utilisations limitées par jour et il ne lui en restait que deux. Ces deux résurrections restantes étaient réservées à d’autres démons plus remarquables. Mais dans le cas où il n’y avait plus de renforts ni de meilleurs du moins, il avait préparé des candidats qui avaient été conservés avant d’être transformés en particules bleues.

Mais encore une fois, si nous brisions le cristal trop tôt, ces démons préservés disparaîtront également.

En tant que tel, Duke décida que si aucun meilleur démon n’arrivait dans les trois heures, il se contenterait d’utiliser les démons conservés.

Ce fut une chance de gagner des unités qui rivalisaient des démons de rang A.

La détermination des éléments à ressusciter était d’une importance cruciale et Duke avait intérêt à le reconnaître.

« La fin est en vue, tout le monde ! Allons-y ! » (Procell)

Revitalisés par le repos, mes démons m’avaient répondu avec enthousiasme.

Cette fois aussi, nous allions gagner sans perdre personne.

Après avoir toujours été de l’avant et agi comme notre bouclier, la moitié des Chevaliers d’Avalon avaient été brisés, mais ils pourraient tout simplement être réparés plus tard. Quant à mes démons, beaucoup avaient été blessés, mais pas de morts. Ils devraient récupérer complètement compte tenu du temps.

*

Trois heures s’étaient écoulées depuis la pause.

Il était évident de voir que les forces du Seigneur-Démon Porc agissaient étrangement.

C’était comme si toute la chaîne de commandement avait disparu. C’était juste démon après démon qui nous chargeait imprudemment. C’était presque comme s’ils attaquaient plus par peur de quelque chose que n’importe quoi d’autre.

S’ils voulaient attaquer sans aucune sorte de plan, alors le résultat serait décidé par la qualité des démons impliqués, et notre équipe avait certainement l’avantage.

« Je vois. » (Procell)

D’autres Chevaliers d’Avalon étaient endommagés, et les trois chevaliers avaient également été déployés.

Et le chevalier noir était particulièrement remarquable.

Selon Rorono, le chevalier noir était plutôt banal par rapport aux deux autres.

Comparée au chevalier rouge à l’armure lourde, qui avait aussi un bras droit extraordinairement grand et au chevalier blanc qui avait des ailes, l’apparence du chevalier noir était bel et bien du côté simple.

Le chevalier noir avait une forme élancée et un corps humanoïde au design élégant.

L’idée était d’avoir un cadre squelettique capable de faire des mouvements plus variés qu’un être humain, des muscles artificiels offrant une excellente souplesse et de multiples boosters puissants assurant la mobilité et le contrôle de l’attitude.

En pensant à ces concepts, je pensais que ce serait relativement normal, mais après l’avoir vu se battre, je pouvais affirmer avec certitude que le chevalier noir était un autre golem étrange.

Son style de combat impliquait deux épées et deux fusils.

Les Chevaliers d’Avalon pouvaient à peine manier leurs nouvelles mitrailleuses lourdes, mais le chevalier noir en brandissait deux.

Il utilisait ces armes toutes à la fois. Et pourtant, malgré cela, il affichait des mouvements si raffinés.

Non seulement cela, dans chaque combat, dans chaque seconde qui passait, ses mouvements s’amélioraient.

C’était l’apprentissage.

« Rorono, qu’est-il arrivé d’être produit en chaîne et d’être polyvalent ? En fin de compte, c’est juste un autre golem flashy, n’est-ce pas ? » (Procell)

« C’est plus utile comme ça. » (Rorono)

La raison pour laquelle il était capable de manier deux épées et deux fusils à la fois était assez simple : il avait quatre bras.

Si vous y réfléchissez, c’était assez évident. Plus un golem avait d’armes, plus il était utile.

« Mais maître, il a en réalité plus de quatre bras. » (Rorono)

Des bras précédemment cachés étaient alors apparus et avaient changé les chargeurs des armes du chevalier noir.

C’était au milieu de la bataille et sans perdre un moment.

L’aptitude à transformer les golems sous la forme que le fabricant souhaitait lui donner pourrait être considérée comme l’un des atouts majeurs des golems. Cela n’avait aucun sens de le limiter à seulement deux bras, voire quatre.

En attendant, le chevalier noir cachait ses deux bras et sous-bras inutilisés dans son dos.

« Mhm, c’est la fin de l’expérience pour tester les capacités des trois chevaliers. Maître, il serait triste de continuer à les appeler simplement chevaliers rouges, chevalier blanc et chevalier noir. S’il vous plaît, envisagez de donner à chacun un nom. Contrairement aux démons, les nommer n’aurait aucun effet négatif sur vous ou vos pouvoirs. » (Rorono)

« Je comprends. Je vais y réfléchir. Compte tenu de leurs capacités, de leurs points forts et du fait qu’ils serviraient de l’un des atouts d’Avalon, un traitement spécial à leur intention devrait convenir. » (Procell)

Je vais devoir trouver de bons noms pour eux. Des noms qui donneront facilement une idée de ce que chacun d’eux fait de mieux.

Mais maintenant que l’essai sur le champ de bataille était terminé, j’attendais avec impatience leur production en série. Et si un seul pouvait être produit en masse, ce serait très probablement le chevalier noir. Le chevalier rouge et le chevalier blanc étaient forts, mais leur utilisation semblait un peu plus situationnelle.

En tout état de cause, après avoir terminé la salle de donjon actuelle et ses ennemis, il était temps de passer à la suivante.

*

La prochaine salle de donjon ressemblait beaucoup à une salle des fêtes.

Des tapis rouges avaient été déposés, l’endroit était rempli de meubles de première classe et il y avait même des lustres au plafond. Les goûts ostentatoires du Seigneur-Démon Porc étaient bien représentés dans cette salle.

À l’exception de l’endroit où se trouvait le cristal du Seigneur-Démon Porc, ce pourrait être la dernière zone de son donjon.

Au moment où j’étais entré dans la pièce, j’avais senti un changement d’air.

L’odeur de sang était épaisse. Il y avait aussi un son de quelque chose qui mangeait, comme si quelqu’un mâchait fort quelque chose de juteux.

Au moment même où une odeur nauséabonde me frappait au nez, je ressentais un pouvoir désagréable. Un pouvoir obscur.

… Un pouvoir obscur que je connaissais bien. Après tout, cela m’avait fasciné. L’éveil.

C’est donc ce que cela fait, à quel point cela est terrible du point de vue d’un étranger.

Quant à la source du son bruit, elle était au centre de la pièce.

Là où le tapis rouge était encore plus rouge, le Seigneur-Démon Porc était en train de grignoter son allié.

March m’avait parlé de sa capacité Porc, mais nous n’en savions rien après l’activation de l’éveil.

C’était dangereux, je le savais.

Il pouvait y avoir des exceptions, mais en général, plus les risques et les compromis sont importants, plus les capacités sont puissantes. Compte tenu de cela, il était impossible qu’une capacité qui oblige l’utilisateur à sacrifier et à dévorer ses alliés pour l’activer puisse être faible.

De cette scène de carnage, j’avais supposé quelque chose : plus il mangeait de démons, plus il devenait fort.

Mais pour qu’il soit aussi fort, combien en a-t-il mangé ? Des dizaines ? Des centaines ?

« … Attaquez. Écrasez-le. » (Procell)

Heureusement, même si nous étions entrés dans la pièce, il était si préoccupé par le fait de manger qu’il ne nous avait pas encore remarqués.

Le tuer maintenant nous épargnerait beaucoup de problèmes.

Il n’y avait rien de lâche ou de sournois à ce sujet. Nous étions en guerre, après tout.

Les trois chevaliers avaient été les premiers à agir.

Le chevalier rouge le chargea en réglant ses propulseurs au maximum, le chevalier blanc vola et ensuite tira sur lui en utilisant le fusil installé dans son cône de nez, tandis que le chevalier noir tirait à distance avec ses deux mitrailleuses lourdes.

Selon les instructions de Rorono, les trois chevaliers avaient activé Burst Drive. Burst Drive ne peut être lancé que par les golems installés avec des noyaux golem jumeaux. En surchargeant les cœurs au point que le pouvoir magique débordant produise de la lumière, les golems pourraient acquérir temporairement un pouvoir qui rivalisait avec des démons de rang S.

Une attaque de l’un des chevaliers pourrait tuer la plupart des démons. Et les trois chevaliers attaquaient simultanément.

Le pieu métallique du chevalier rouge avait émis un son tonal lorsqu’il heurta la poitrine du Seigneur-Démon Porc.

Le fusil de haut calibre du chevalier blanc avait frappé sa tempe directement.

Les mitrailleuses lourdes du chevalier noir le couvraient de balles.

Pourtant…

Le pieu métallique s’était brisé au contact, la balle de gros calibre n’avait même pas été capable de laisser une égratignure et le barrage de balles des mitrailleuses lourdes n’avait fait que le chatouiller.

« Guoooooooooooooooooooooooooooooooooooo»

Le Seigneur-Démon Porc rugit.

Juste après, il attrapa le bras droit du chevalier rouge, l’arracha et le lança. Le bras droit accéléra facilement à une vitesse trois fois supérieure à celle du son avant d’entrer en collision avec le chevalier blanc, faisant tomber ce dernier au sol.

Pendant ce temps, le chevalier noir s’était approché et avait frappé avec les épées qu’il tenait. Cependant, les lames basées sur le pouvoir magique qui étaient supposées être capables de couper n’importe quoi ne pouvaient pas couper la peau.

Agares avait riposté par un coup de poing qui avait provoqué beaucoup de dégâts. C’était le genre d’attaque que le chevalier noir, qui possédait un cerveau se développant, pouvait facilement éviter. Cependant, le coup de poing lui-même était trop rapide. Ainsi, bien que le chevalier noir ait anticipé le coup de poing et avancé, il l’avait toutefois reçu.

Le coup de poing avait détruit l’armure du chevalier noir, l’avait envoyé voler jusqu’à toucher un mur et l’avait rendue inutilisable.

En un instant, les trois chevaliers avaient été décimés.

Impossible, j’avais eu envie de crier.

Mais ensuite, le Seigneur-Démon Porc me regarda. Ses yeux devinrent rouges. Il ressemblait à une bête sauvage et affamée.

« Proccceeeeeeeeeeellllllllllllllllllll! Toi ! Je tuuuuuuuuuuuuuueeeeeeeeeeeeee !! »

Il l’avait déclaré et avait ensuite sauté vers moi.

Il y avait des centaines de mètres entre nous, alors j’avais pensé qu’il était impossible qu’il m’atteigne tout de suite. Mais sa vitesse et son élan avaient prouvé le contraire. En un instant, il était presque devant moi…

« Maître !? Esquivez, Chevaliers d’Avalon ! Protégez-le ! » (Rorono)

Rorono donna à la hâte des instructions aux Chevaliers d’Avalon qui formèrent alors un mur.

Cependant, le Seigneur-Démon Porc continuait juste à charger comme si le mur de défense de Chevaliers d’Avalon n’était rien d’autre qu’un mur de verre.

Ses muscles avaient gonflé à deux fois leur taille précédente, sa peau était devenue tellement plus dure et plus épaisse au point qu’elle ressemblait presque à une armure, et son visage était devenu celui d’un démon.

C’était comme voir un cauchemar.

Et maintenant, le poing qui avait détruit les Chevaliers d’Avalon venait pour moi. Ma mort était imminente…

« Vous n’allez pas tuer Père, pas tant que Kuina est là ! » (Kuina)

Une main de fille stoppa le poing du Seigneur-Démon Porc.

La différence de taille entre sa main et le poing était presque surréaliste, et pourtant sa petite main tenait fermement son poing sans reculer.

Le corps tout entier de Kuina était actuellement enveloppé de flammes dorées.

De plus, elle était devenue adulte, dans sa vraie forme.

Elle avait grandi, certaines parties se développaient et sa queue normalement charmante et moelleuse le devenait encore plus. En outre, toute trace de puérilité disparut de son visage, la transformant en une beauté absolument renversante.

Elle était dans sa forme plus jeune seulement pour économiser de l’énergie. Mais encore une fois, même si elle l’appelait ainsi, il n’y avait pas beaucoup de démons qui pourraient la forcer à se battre sérieusement et à assumer sa vraie forme.

« Père, Rorono-chan, Tiro, Kuina veut se battre contre lui. La chance de se battre sérieusement ne vient pas souvent, alors ne vous mêlez pas tant que l’un d’entre nous n’est pas mort, OK ? » (Kuina)

Kuina avait dit cela après avoir chassé le Seigneur-Démon Porc avec un éclat de flammes. L’explosion avait laissé une traînée de feu que Kuina avait suivie pour atteindre l’ennemi.

Si la seule préoccupation était de gagner, faire que Kuina se batte avec Rorono et Tiro était la voie à suivre, mais si l’on envisageait l’avenir, il serait plus avantageux de laisser Kuina se battre seule pour qu’elle puisse acquérir plus d’expérience dans la lutte contre un puissant ennemi.

« D’accord, mais si tu perds, prépare-toi à être punie, tu entends ? » (Procell)

« ’ Kay ♪! Un ennemi en dehors de Fel-chan qui ne perdra pas facilement même après que Kuina devienne sérieuse, Kuina va en profiter pleinement ! » (Kuina)

Kuina réprimant toujours son pouvoir, je ne le remarquai pas vraiment, mais elle était si forte maintenant que même moi, son allié, j’avais froid dans le dos.

Ensuite, Kuina avait élégamment fait signe au Seigneur-Démon Porc de venir à elle avec tout ce qu’il avait.

En réponse, ce dernier avait rugi furieusement.

La question qui se posait maintenant était de savoir qui entre le Seigneur-Démon Porc — qui avait obtenu un pouvoir extraordinaire via l’éveil — et Kuina — qui était mon plus puissant démon — était la véritable bête.

Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *