Maou-sama no Machizukuri! – Tome 9 Chapitre 7

Moi, mes démons et notre équipement étions transportés dans le donjon du Seigneur-Démon Agares par les dragons des ténèbres.

Le temps était compté. L’ennemi faisait partie d’une alliance formée pour s’opposer à moi. Si je prenais trop de temps, il pourrait peut-être appeler au secours.

« Ce donjon à l’air sale. » (Aura)

« Kuina n’aime pas ça non plus. » (Kuina)

Le donjon du Seigneur-Démon Porc était un château.

Plus que probablement, les donjons de type château étaient choisis par les Seigneurs-Démons sans parents pour les guider. En outre, son choix de conception était vraiment horrible.

En tout cas, après l’atterrissage, nous nous étions rassemblés près de l’entrée du donjon.

Les Chevaliers d’Avalon formaient un mur de défense devant tandis que les Hurleurs des abysses mettaient en place des cercles de transfert.

Quand les humains avaient vu le grand nombre de dragons, ils s’étaient enfuis aussi vite que possible.

C’était la bonne décision compte tenu du fait que le donjon allait se transformer en champ de bataille.

Nous ferions aussi attention que possible, mais malgré cela, certains humains qui se seraient aventurés dans le donjon pourraient toujours être blessés.

Sauf si…

« Je vais vous laisser la première vague, Rorono. Prends Tiro et les trois chevaliers et déchaîne-toi le plus rapidement possible. Une fois que nous leur aurons montré que nous devons être pris au sérieux, déclare la Guerre. S’ils acceptent de faire une Guerre officielle, nous nous regrouperons et recommencerons. Si ce n’est pas le cas, nous continuerons à nous déchaîner jusqu’à briser le cristal. » (Procell)

Si possible, j’aimerais qu’ils acceptent notre déclaration de Guerre.

Cela ne changerait pas beaucoup les choses s’ils le faisaient, mais dès que nos donjons seraient connectés, les humains à l’intérieur des donjons seraient transférés dans un espace différent où le temps ne s’écoulerait pas, éliminant ainsi le risque de tuer des aventuriers.

Les humains n’avaient rien à voir avec ce combat. Je ne voulais pas que le sang de ces créatures soit sur mes mains.

Quant au Seigneur-Démon Porc, il devrait trouver une Guerre formelle aussi favorable et l’accepterait très probablement.

Après tout, contrairement à moi, il n’avait aucun moyen de transporter une grande quantité de forces de combat sur une longue distance. Au moins, aucune qu’il pourrait préparer tout de suite. Donc, dans l’état actuel des choses, nous étions les seuls à l’offensive.

Dans une Guerre cependant, à cause de l’espace blanc liant les donjons, il aurait la possibilité d’envoyer ses démons attaquer Avalon et essayer de briser mon cristal.

Une des choses qui acceptant ma déclaration lui serait négative était que cela lui enlèverait toute possibilité de se faire aider par d’autres Seigneur-Démon. Mais encore une fois, nous avions agi à un tel moment que c’était presque impossible.

De plus, une Guerre a l’attrait d’avoir la possibilité de recevoir une récompense du Créateur, si il la trouve intéressante.

« Mhm, laisse-moi faire, maître. Je vais te montrer la puissance des nouveaux modèles. »

Il y a quelque temps, des démons du Seigneur-Démon Porc étaient sortis du donjon et nous avaient entourés à distance.

Comme ils n’attaquaient pas, leur objectif était plus susceptible de recueillir des renseignements.

Leur perplexité était très apparente.

« Mon seigneur, les cercles de transfert ont été mis en place ainsi que notre formation défensive. » (Duke)

« Bon travail, Duke. » (Procell)

Avec cela, nous pourrions commencer à tout moment.

Les trois chevaliers de Rorono étaient également actifs.

Il y avait le chevalier rouge qui avait une armure lourde et un gigantesque lance-pieux.

Le chevalier blanc excentrique qui était essentiellement un chevalier avec des ailes.

Enfin, il y avait le chevalier noir qui avait un corps élégant. De plus, deux épées étaient suspendues à son dos, tandis que deux mitraillettes étaient sur ses hanches.

Chacun d’entre eux avait été conçu avec un concept différent.

Le chevalier rouge était spécialisé dans la charge ; le chevalier blanc pour des attaques de bombardement à longue distance et aériennes ; et le chevalier noir était pour l’adaptabilité.

Ils étaient accompagnés d’un total de dix Chevaliers d’Avalon.

Inutile de dire que c’était un spectacle à voir.

« Allons-nous commencer, Rorono ? Leurs éclaireurs sont revenus et ils auraient donc dû renforcer un peu leurs défenses. Cela devrait être une étape suffisante pour les chevaliers. Va me montrer leur force. » (Procell)

« Mhm, laisse-moi te la montrer. » (Rorono)

Quelle fille fiable !

J’étais certain qu’elle ferait ce que je pensais, peut-être même plus.

« Aura, tu fais la moue comme si tu étais mécontente, tu sais ? » (Procell)

C’est peut-être parce qu’elle n’a pas eu la chance de faire ses premiers pas ? Mais même dans ce cas, je m’attendrais à une telle réaction de Kuina plus qu’elle.

« Oh, je ne remets pas en question ta décision ou quoi que ce soit. C’est juste que, quand je vois ces gobelins et ces orcs, j’ai cette extrême envie de leur couper la tête. Donc, comme tu ne m’as pas fait rejoindre la première vague, je suppose que je me suis sentie frustrée… je me demande pourquoi. » (Aura)

« Peut-être que c’est parce que tu es une elfe ? » (Procell)

On racontait souvent à propos des elfes que des orcs allaient dans leurs villages et violaient leurs femmes.

Peut-être que cette haine profondément fugace était même inscrite dans leur ADN.

« En tout cas, je vais me déchaîner plus tard. Rorono-chan, gardes-en pour moi, d’accord ? » (Aura)

« Désolée, je ne peux pas promettre ça. Nous allons nous battre avec l’intention de tous les anéantir. » (Rorono)

Rorono était excitée, d’accord.

L’ennemi l’avait prise pour cible, il était donc naturel qu’elle soit énervée.

Tous les préparatifs terminés, j’avais décidé qu’il était temps d’entrer.

« D’accord, allons-y. » (Procell)

« Mhm. » (Rorono)

Après que Rorono ait acquiescé, les trois chevaliers et les Chevaliers d’Avalon avaient semblé être en activité.

*

En règle générale, les Seigneurs-Démons placent les démons les plus faibles dans les premiers étages de leurs donjons et les démons les plus puissants dans les zones les plus profondes. De cette façon, ils pourraient avoir un large éventail d’aventuriers plongé dans leurs donjons.

Toutefois…

« Hoh, il semblerait qu’ils nous réservent un accueil chaleureux. » (Procell)

Dans la première salle de donjon du premier étage, juste au moment de notre entrée, des centaines de démons nous avaient assaillis.

Le donjon du Seigneur-Démon Porc était un château et, généralement, la première salle de ce donjon était une large entrée.

Cela étant le cas ici, il n’y avait pas beaucoup de couvertures. C’était un bon endroit pour profiter du grand nombre d’ennemis.

Cependant, c’était un plan idiot contre nous. S’ils connaissaient la tactique que nous avions utilisée par le passé, ils n’auraient certainement pas choisi cet endroit.

Les forces ennemies étaient principalement composées de hauts gobelins de rang C.

De plus, plusieurs seigneurs-gobelins de rang B prenaient le commandement des gobelins.

Les démons de type gobelin étaient généralement faibles, mais ils étaient capables de se reproduire extrêmement rapidement.

De plus, même si le seigneur-gobelin n’était qu’un démon de rang B, il possédait une compétence qui rendait les gobelins plus puissants. Les compétences de renforcement à l’échelle d’armée étaient si puissantes qu’elles étaient presque exclusives aux démons de rang A et supérieurs.

« Rorono, c’est une belle vue, n’est-ce pas ? Je dirais que le nombre d’ennemis se situe autour de 300. Cependant, notre camp n’a que les trois chevaliers et les Chevaliers d’Avalon, ainsi que toi et Tiro. C’est 300 contre 15. Penses-tu pouvoir gagner ? » (Procell)

Cette fois-ci, j’allais faire en sorte que Tiro reste tranquille et ne se batte pas, mais gagne tout de même des points d’expérience pour monter de niveau. De plus, Rorono elle-même n’allait pas non plus combattre directement. Donc, cela ressemblait plus à un combat contre 300 contre 13.

En outre, c’était un terrain dégagé, malgré le manque de couverture, cela présentait encore quelques avantages pour le camp qui avait la plus grande force.

« Maître, nos ennemis cette fois sont assez intelligents. Réunissant un grand nombre de Hauts Gobelins et augmentant ensuite leurs faibles statistiques avec la compétence des Seigneurs Gobelins, ils ont une bonne quantité et un peu de qualité. Malgré tout, de tels petits tours n’ont aucune chance contre mes chevaliers. Nous allons les écraser. » (Rorono)

« Alors, j’attends ça avec impatience. » (Procell)

À partir de ce moment, ce champ de bataille allait devenir la scène de Rorono. Toute ingérence inutile de ma part ne ferait que ternir la beauté de sa performance.

Et donc, je me tenais à côté de Tiro et je ne devenais plus que l’audience de Rorono.

En passant, la susdite Tiro frottait simplement sa tête contre ma jambe. Décidément, quelle enfant !

Quelques instants plus tard, la force gobeline chargea comme une avalanche.

En réponse, Rorono leva la main. Avec juste ce geste, les golems commencèrent à bouger.

Les dix Chevaliers d’Avalon s’étaient ensuite avancés. Les modèles de Chevaliers d’Avalon fabriqués en série avaient des armes à feu et des épées comme armes standard. À l’heure actuelle, les dix étaient équipés de leurs armes.

Si les Golems de Mithril avaient la mitrailleuse lourde Browning calibre .50, les Chevaliers d’Avalon en avaient la version améliorée : la EDHB 02 Ascalon. Si le Browning M2 n’était pas censé être porté et ensuite utilisé par l’infanterie humaine, mais plutôt pour être utilisé sur quelque chose comme un hélicoptère de combat, l’Ascalon le serait encore plus. En fait, si un humain essayait de tirer avec l’Ascalon, il serait emporté par le recul.

Et ainsi, les dix Chevaliers d’Avalon avaient tiré à intervalles réguliers.

En un rien de temps, beaucoup de Hauts Gobelins avaient été transformés en viande hachée. Ce n’était pas une surprise si l’on considère les statistiques des Chevaliers d’Avalon et la puissance de feu de leurs armes.

« Gumooooooooooooooooooooooooo. »

Tout en utilisant les Hauts Gobelins comme boucliers, les Seigneurs Gobelins avaient crié.

Les gobelins étaient désespérés pour trouver un moyen d’échapper à l’assaut des balles qui venaient à leur rencontre. Et étonnamment, ils l’avaient fait. En creusant des trous dans le sol.

Creuser des tranchées était une tactique correcte contre les mitrailleuses lourdes.

Cependant, les gobelins n’avaient pas seulement des mitrailleuses lourdes comme adversaires.

L’un de leurs autres adversaires était le chevalier blanc qui avait l’air d’un avion de chasse et qui venait de décoller.

« Rorono, il y a quelque chose d’étrange au chevalier blanc. » (Procell)

« Mhm. Cette fois, il est en mode bombardement. » (Rorono)

Deux grands conteneurs étaient attachés aux ailes du chevalier blanc.

Quand il s’était ouvert, certains mots m’étaient venus à l’esprit : des lanceurs de missiles.

Alors qu’il volait à haute vitesse, le chevalier blanc avait envoyé des missiles vers les gobelins. Il avait tiré plus de cent missiles, chacun avec une puissance et une précision énormes.

Et parce que les gobelins s’étaient regroupés après avoir creusé des trous qui, selon eux, leur sauveraient la vie, ils étaient devenus des cibles plus faciles.

« En plus des missiles pouvant être guidés, ils semblent encore plus puissants que les bombes utilisées par les Dragons des Ténèbres. » (Procell)

« Mhm. Ces missiles ne sont pas des bombes ordinaires, après tout. Il y a un sort qui est alimenté par l’excès de pouvoir magique du chevalier blanc, ce qui est dû en grande partie à son système à double cœur. Un tel pouvoir destructeur est hors de portée des Dragons des Ténèbres. » (Rorono)

« Je vois. » (Procell)

« Il y a aussi d’autres raisons qui rendent difficile l’utilisation par les Dragons des Ténèbres. Tout d’abord, il me faut une journée entière pour terminer le nombre de missiles d’un conteneur… une journée entière, et pourtant, ça a disparu en un instant… » (Rorono)

« Eh bien, il n’est pas étonnant que tu ressentes cela après avoir utilisé ces choses contre des ennemis seulement de ce calibre. » (Procell)

« C’est pour montrer le pouvoir du chevalier blanc, donc on ne peut pas vraiment y faire quoi que ce soit. » (Rorono)

Après avoir utilisé tous ses missiles, le chevalier blanc avait plané dans les airs, puis avait abandonné les conteneurs. La raison pour laquelle il pouvait planer de la sorte était probablement due à un mécanisme anti-gravité dont il disposait.

De toute évidence, un avion de chasse pouvant voler en stationnaire était absolument monstrueux.

Ensuite, le chevalier blanc prépara ses armes et lança un barrage de balles à partir du haut… bien qu’il soit peut-être plus exact de dire qu’il avait tiré à plusieurs reprises sur les gobelins.

« Les armes utilisées par le chevalier blanc ont un calibre de 0,905 ou environ 22,9 mm. C’est presque deux fois plus que le fusil antimatériel d’Aura. Afin de réduire le recul et d’obtenir de la stabilité, j’ai utilisé un appareil anti-gravité. » (Rorono)

« C’est fou. » (Procell)

« Et pour augmenter sa précision, il fallait également augmenter le poids et la puissance derrière chaque coup. Au besoin, il pourrait aussi faire un tir rapide. Si cela n’était pas fait, le chevalier blanc tomberait loin derrière Aura, le vrai monstre, qui peut contrôler le vent librement. » (Rorono)

L’augmentation du poids de la balle et de son énergie cinétique la ferait certainement suivre une trajectoire plus droite, augmentant ainsi la précision.

Quoi qu’il en soit, en moins d’une minute d’une tempête de balles sur le front près des Chevaliers d’Avalon et du ciel sur le chevalier blanc, les 300 gobelins étaient presque anéantis.

À ce stade, la tempête s’était arrêtée.

« Gumooooooooooo. »

Un seigneur gobelin se retourna et courut.

En fuyant, j’avais alors ressenti un regain de pouvoir magique. L’instant suivant, le chevalier rouge était en mouvement. Il flottait grâce à une autre unité anti-gravité et utilisait toute la puissance magique produite par son système à double cœur pour charger en avant et attaquer avec son lance pieux au bras droit.

L’instant d’après, le chevalier rouge disparut.

Même avec mes yeux, je n’avais pas réussi à le suivre.

Au moment même où il disparaissait, un gigantesque pieu de métal apparut et transperça le seigneur-gobelin qui courait. Un couple de Chevaliers d’Avalon le long du chemin menant au gobelin avaient également été emportés.

Et ensuite, après ce qui semblait être une éternité, mais qui était en réalité moins qu’un battement de cœur, le Seigneur-Gobelin avait explosé avec une force énorme.

Rorono avait mentionné que le chevalier rouge possédait la plus grande vitesse, mais cela ressemblait plus à une téléportation.

Mes yeux étaient involontairement grands ouverts. Compte tenu de la vitesse et de la puissance de chargement du chevalier rouge, il pourrait tuer même un démon de rang S. Seuls quelques individus pourraient réagir à cette accusation, surtout si c’était la première fois qu’ils la voyaient.

« Les nouveaux propulseurs semblent fonctionner comme prévu. Avec cela, rien ne peut échapper au chevalier rouge. Sur une distance de 200 mètres, pas même le chevalier blanc. » (Rorono)

« Sans parler de sa puissance… » (Procell)

« Mhm. Il pourrait probablement rivaliser avec les attaques de Duke quand il est sous sa forme de dragon. » (Rorono)

Le lance pieux du chevalier rouge devait à l’origine être l’arme de Tiro. Et maintenant qu’il était personnalisé pour le chevalier rouge, il était plus fort qu’avant.

« Ah ! » (Rorono)

« Qu’est-ce qui ne va pas, Rorono ? » (Procell)

« L’ennemi est trop faible. Je n’ai même pas encore eu la chance de montrer le chevalier noir… quel dommage ! » (Rorono)

J’avais inconsciemment souri avec ironie.

« Il devrait y avoir d’autres chances pour cela assez tôt. Ce n’est que le premier affrontement, après tout. » (Procell)

Grâce à notre force de combat écrasante, nous avions décimé nos ennemis.

Mais avant que nous poussions à travers, il y avait quelque chose que je devais faire.

Et ainsi, j’avais fait en sorte que les Chevaliers d’Avalon rassemblent quelques-uns des Hauts Gobelins qui avaient survécu miraculeusement et les amènent devant moi.

Les gobelins avaient surtout l’intelligence de simples bêtes, mais les hauts gobelins étaient au moins capables de parler.

« Je veux que tu transmettes un message à ton maître. Ahem… » (Procell)

Très bien, aie l’air autoritaire. Je dois leur faire comprendre à quel point nous sommes sérieux.

« “Nous acceptons votre déclaration de guerre. Le péché pour avoir tenté de faire du mal à ma fille, c’est la mort.” Communique cela et ce message. “Si vous ne voulez pas vous engager dans une Guerre officielle ou si nous n’avons tout simplement pas de vos nouvelles dans les cinq minutes, nous allons reprendre notre invasion. Voulez-vous mourir en tremblant ou voulez-vous mourir en combattant ? Le choix vous appartient.” »

Pour moi, ce qu’il choisit était assez peu important.

Je ne voulais pas que les humains soient pris au milieu autant que possible, mais ce n’était pas au point que je considérerais cela comme une priorité. Je n’hésiterais pas simplement parce que les humains étaient dans le donjon.

Maintenant, je me demande comment il va répondre.

En attendant une réponse, j’avais parlé à Rorono de mes impressions sur ses trois chevaliers.

Mais après un moment, j’avais entendu une voix dans mon esprit.

{Enfants de la planète, la Guerre entre le Seigneur-Démon Création, Procell et le Seigneur-Démon Porc, Agares commencera par la présente. Montrer votre rayonnement, Enfants de la planète.}

Par la voix du Créateur, je connaissais la réponse du Seigneur-Démon Porc.

Après l’annonce, j’avais eu la sensation d’être transféré dans l’espace blanc.

Tous les démons que j’avais amenés pour envahir le donjon du Seigneur-Démon Porc y avaient été amenés en toute sécurité, tandis que tous les humains et les animaux des deux donjons avaient été déplacés ailleurs.

Je me demande quel genre de médaille il a.

Si nous brisons le cristal du Seigneur-Démon Porc, je pourrai créer la médaille porc. S’il s’avère que sa médaille était une médaille de rang A, j’aurais alors une autre médaille de rang A sans avoir besoin de détruire le cristal de la Caverne Cramoisie et donc perdre un endroit pratique pour gagner des points d’expérience.

Je n’ai pas eu de guerre officielle depuis mon combat contre Mal, Viscosité et l’Acier. Mon sang est en ébullition. Bon, il est temps de commencer le massacre.

Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *