Martial God Asura – Chapitre 209

– “Cette voix, comment est-ce possible…?”

Su Rou réagit instantanément en entendant le son de la voix. Cependant, après y avoir réfléchi un instant, elle trouva cela impossible. Même si la personne à laquelle elle pensait avait gagné du talent, il n’aurait pas pû croître aussi rapidement.

Quant à Shangguan Yue et Shangguan Tian, ils étaient aussi stupéfaits. Bien qu’ils ne puissent pas identifier la personne à la cape grise, à partir de son rire, ils pouvaient dire qu’il s’agissait d’un jeune homme. Pourtant, comment une personne aussi puissante pouvait n’être qu’un jeune homme?

“Aujourd’hui, je vais vous faire comprendre ce qu’est la mort.”

Sous leurs regards ébahis, Chu Feng enleva progressivement la capuche de sa tête. Son beau visage apparut devant les trois personnes.

“Chu Feng, c’est vraiment toi!” À cet instant, Su Rou ne put s’empêcher de crier de surprise et ses beaux yeux brillèrent de mille feux.

Elle n’aurait jamais pensé que la personne qui avait vaincu Shangguan Yue et qui puisse utiliser les Formations Spirituelles d’un Spirite du Monde à la Cape Grise était vraiment Chu Feng. La vérité était arrivée trop brusquement et elle le croyait difficilement.

– “Comment est-ce possible? Tu… n’as-tu pas déjà…?”

Cependant, contrairement à Su Rou qui avait du mal à l’admettre, le visage de Shangguan Tian était déjà rempli de peur parce qu’il se souvenait clairement avoir chassé Chu Feng jusqu’à la rivière du Dragon… Il aurait déjà dû être mort. Comment était-il possible qu’il apparaisse ici? Il était même devenu si fort en si peu de temps.

Tandis qu’il regardait les expressions choquées de Shangguan Tian et de Shangguan Yue, Chu Feng sourit indifféremment et dit à Shangguan Tian: “Vous souvenez-vous des mots que je vous ai dit ce jour-là sur la falaise du suicide?”

– “Je vous ai dit de prier pour que je meure.”

– “Sinon, je reviendrais sans aucun doute vous trouver. Ce jour-là, ce ne serait pas fini que pour toi, Shangguan Tian. Ce serait aussi la fin de ta famille Shangguan.”

Après avoir entendu les mots de Chu Feng, le visage de Shangguan Tian était déjà sombre comme la cendre. Il savait enfin pourquoi il avait une mauvaise prémonition à l’instant où Chu Feng avait sauté de la falaise.

“Ami, y a-t-il un malentendu entre nous?”  Dit faiblement Shangguan Yue quand il vit que Chu Feng allait attaquer Shangguan Tian.

– “Un malentendu? À l’origine, je n’avais ni rancune ni haine envers votre famille Shangguan. Cependant, vous deviez me tuer quoi qu’il arrive. Tout ce que vous faites aujourd’hui correspond aux dettes que votre famille Shangguan me doit. Cependant, moi, Chu Feng, je les ai juste encaissées avec des intérêts plus élevés.”

Après avoir parlé, Chu Feng leva la main et l’empala. Shangguan Tian devint une mare de sang, et rapidement après, le jeune homme se dirigea vers Shangguan Yue. La Technique de Meurtre du Tigre Blanc qui avait une puissance d’attaque incomparable déchira l’air et hurla avant de prendre la vie de Shangguan Yue.

Après avoir tué toute la famille Shangguan, Chu Feng se dirigea rapidement vers Su Rou. Quand il regarda Su Mei qui avait un visage blanc et une aura faible, une pointe d’inquiétude apparut sur son visage calme.

Cependant, après avoir utilisé son pouvoir spirituel pour l’examiner, il poussa un soupir de soulagement. Bien que Su Mei ait été blessée, ce n’était pas très grave. Elle allait rapidement guérir après dix jours de repos.

Mais malgré cela, Chu Feng emporta Su Mei loin de l’étreinte de Su Rou. Il sortit des remèdes de son sac Cosmos et les donna à Su Mei en l’aidant à les ingérer.

– “Ne dois-tu pas me donner une explication?” Finalement, Su Rou resta silencieuse pendant un long moment.

Chu Feng leva la tête et découvrit que la grande beauté au visage de renard le regardait avec ses yeux enchanteurs. Il y avait même un peu de peine sur son visage.

“J’ai un Esprit du Monde dans mon corps et j’ai déjà établi un contrat avec elle. Elle peut me prêter son pouvoir, et ma véritable culture est le 2ème niveau du royaume d’Origine. Quant à la culture que j’ai montrée plus tôt, qui était au 1er niveau du royaume Profond, c’était le pouvoir que l’Esprit du Monde m’a prêté.” Chu Feng ne cacha rien. Après tout, Su Rou était sa première femme et il lui accordait beaucoup confiance.

“L’explication que je voulais n’était pas celle-là.” Les beaux yeux de Su Rou brillaient mais personne ne savait ce qu’elle pensait.

– “Pas celle-là? Oh, je sais.” Chu Feng fut d’abord légèrement surpris, mais après quelques réflexions, il sourit et dit: “Ils venaient de l’école du Vide. Je leur ai promis que je leur poserais une Formation Spirituelle afin qu’ils soient prêts à risquer leur vie pour moi.”

– “Pas celle-là non plus!” Le visage de Su Rou semblait être de plus en plus mal, et on pouvait même voir des larmes vacillantes dans ses beaux yeux. Ses dents d’un blanc pur continuaient de mordre légèrement ses lèvres séduisantes.

– “Alors, que veux-tu que je t’explique?” Chu Feng était perplexe.

“Chu Feng, tu es un salaud!” Soudain, elle gifla férocement le visage de Chu Feng.

“Je…” Après avoir été giflé, Chu Feng était toujours perplexe.

“Je savais que tu étais ce genre de personne. Les mots que tu as prononcés étaient tous des mensonges. Ce jour-là, tu as clairement dit que tu allais m’épouser avec la petite Mei, mais maintenant, pourquoi as-tu proposé un mariage avec la petite Mei et me laisses-tu sur le côté?” Su Rou se leva et pointa Chu Feng en se plaignant. Son charmant visage était déjà plein de larmes.

À ce moment, Chu Feng comprit soudainement. Après une demi-journée, la beauté attirante était jalouse. Jalouse de sa propre sœur, Su Mei.

– “Éggy, prête-moi à nouveau ton pouvoir.” Cria-t-il dans son cœur.

– “Pourquoi faire?” Eggy constata la fébrilité de Chu Feng, elle était confuse au sujet de ses intentions.

– “Vite!” Chu Feng était assez anxieux.

En réponse, elle ne pouvait que lui prêter son pouvoir. Après tout, il était son maître et de plus, elle voulait aussi savoir pourquoi il voulait son pouvoir. Cependant, lorsque Chu Feng fit les actions suivantes, Eggy resta complètement sans voix.

“Mm…” Soudain, Chu Feng se leva et passa ses bras autour de la taille de Su Rou et embrassa la grande beauté. Sans rien dire d’autre, il embrassa les lèvres séduisantes de Su Rou. Au même moment, une autre main touchait le corps attirant de Su Rou.

“Mm. voyou, lâche-moi!” Au début, Su Rou avait même fait de son mieux pour lutter, mais comment pourrait-elle faire quoi que ce soit contre la culture actuelle de Chu Feng? Peu à peu, elle ne se défendit plus contre les douces attaques de son amant.

Juste à côté de Su Mei, Chu Feng poussa Su Rou au sol. Les deux êtres enlevèrent leurs vêtements et deux corps nus s’entrelacèrent l’un avec l’autre. Bien que la première fois, il ait été forcé (ndc: les deux étaient drogués); Cette fois-ci Su Rou était prête.

Du visage complètement rouge de Su Rou, on pouvait voir la lumière de son bonheur. Cette fois, elle était prête à donner son propre corps à Chu Feng.

Mais malgré cela, Eggy ne put s’empêcher de commenter: “Tu es une Bête!”

Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *