Martial God Asura – Chapitre 239

La soif de sang de Chu Feng était aussi perçante que l’air froid et pouvait emporter son âme. Tous ceux qui étaient sur place, de l’extérieur vers l’intérieur, étaient gelés jusqu’au cœur. Ils tremblaient de peur et continuèrent de reculer. Certaines de leurs jambes étaient même si faibles que certains s’agenouillèrent sous la pression.

“Que se passe-t-il? Cette aura, effrayante…”

“Ce garçon est-il encore humain?”

Certaines personnes tremblèrent en prononçant ces mots, qui furent repris par tous ceux qui étaient là. Ils étaient terrifiés par cette intention meurtrière. Ils avaient vraiment peur. La peur venait de leur propre cœur.

“De quoi avez-vous peur? Il n’est qu’un déchet d’une école de second ordre. N’importe lequel d’entre nous peut le tuer d’une pichenette.” Juste à ce moment, l’homme au bouc poussa un cri de colère.

Ses mots avaient en effet rétabli un peu la confiance des gens affaiblis derrière lui. Ces derniers ne savaient pas exactement d’où venait cette aura meurtrière autour de Chu Feng.

Ils savaient seulement que ce n’était pas de la pression, donc ils ne pouvaient pas déterminer son niveau de culture. Cependant, inconsciemment, ils pensaient qu’elle ne serait pas trop élevée. Au moins, il ne devait pas encore avoir atteint le royaume d’Origine.

Ainsi, les personnes reprirent confiance et endurèrent leur peur. Non seulement ils ne reculèrent plus, mais ils marchèrent même vers Chu Feng avec leurs intentions malveillantes initiales. Ils voulaient finir ce type qui les mettait mal à l’aise.

“Frère, je sais que tu peux t’échapper. Cours! Laisse-moi et cours! Tant que tu vivras, notre famille gardera espoir. Tu ne peux pas mourir!” Voyant cela, Chu Guyu supporta la douleur dans son corps et rugit en direction de Chu Feng.

S’il avait enduré son harcèlement pendant six mois, c’était parce qu’il ne voulait pas qu’il lui arrive quoi que ce soit. Cependant, à ce moment, Chu Feng était là. Cela le faisait paniquer parce que pour lui, son cadet pouvait être humilié, sa culture pourrait être détruite.

“Courir? Il n’a plus cette chance!” Mais juste à ce moment, le barbu attaqua soudainement. Un poing fort et puissant, accompagné du pouvoir d’Origine, fut lancé vers Chu Feng.

Lorsque ce poing l’atteignit, Chu Guyu perdit tout espoir. Il sentait que son propre petit frère était indubitablement mort. Il sentait que sa famille Chu était complètement terminée. Cependant, dans la seconde qui suivit, il fut complètement choqué.

Chu Feng leva à peine la paume de sa main, et avec un coup clair, il tint le poing de son assaillant dans sa main. Après cela, son poing fut complètement écrasé en morceaux. Suite à cela, Chu Feng agita son bras, et le bras entier du barbu fut arraché, non sans larmes.

“Ahh ~~~~~~~~” Du sang et de la chair se répandirent dans l’air. La scène sanglante rendait les gens effrayés et horrifiés, mais celui qui avait le plus peur n’était nul autre que le barbu devenu soudainement la victime. Il souffrait d’une douleur incomparable. Ses cris misérables étaient comme ceux d’un cochon qu’on saignait.

“Tu…Tuu……”

A cet instant, les expressions de tous ceux qui étaient là changèrent radicalement. Ils étaient stupéfaits. Bien que leur leader ne soit pas si fort, il était au moins dans le royaume d’Origine. Comment son bras pourrait-il être arraché de force par un disciple d’une école médiocre?

Mais à l’instant suivant, ils virent finalement les méthodes de Chu Feng. Ce n’était pas la force puissante de Chu Feng. C’était la méthode de torture qui surpassait complètement celle du barbu. Ils virent ce qu’était la vraie cruauté.

Chu Feng ramassa la dague que l’homme avait laissé tomber sur le sol et commença à couper la chair de son corps, petit à petit. Il n’avait même pas fini quand des os étranges apparurent après avoir coupé tout son corps au point où plus aucune chair n’était intacte.

À ce moment, on entendit des cris de dégoût et d’horreur. C’était trop terrifiant. La torture consistait à infliger de la douleur à une personne tout en la laissant en vie, et en cela, Chu feng excellait visiblement.

Alors qu’ils regardaient l’homme barbu, complètement sanglant, à part la tête, presque chaque partie de son corps était découpée jusqu’à l’os. Les disciples de l’école Lingyun virent ce qu’était un véritable démon.

“Ah ~~~~~”

Ils se retournèrent pour courir. Cependant, ils ne purent pas sortir de la taverne. Au contraire, ceux qui osaient s’approcher de l’entrée de la taverne se transformèrent instantanément en une mare de sang. À cet instant, du sang s’agglutina à l’entrée de la taverne.

“Ma… Ma… Maître…”

“Veuil… veuillez nous épargner. Nous avons été forcés! S’il vous plaît épargnez nos vies!”

À cet instant, les gens qui étaient encore dans la taverne n’osaient pas avancer ni se retirer. Tous s’agenouillèrent sur le sol, au bord de l’effondrement. Cependant, Chu Feng ne leur prêta aucune attention et continua d’exercer sa violence envers l’homme barbu.

En même temps, Chu Guyu regardait l’ennemi dont il avait une peur incomparable être réduit à un état aussi méconnaissable par son jeune frère, et regarda aussi les gens qui l’avaient intimidé plusieurs fois avant de s’agenouiller devant son petit frère alors qu’ils suppliaient sans cesse. Chu Guyu était sous le choc.

Il comprit enfin pourquoi son jeune frère n’avait pas l’intention de battre en retraite plus tôt. C’était parce qu’il avait déjà grandi. Il était capable de tuer facilement ceux du royaume à l’Origine, et il était si fort qu’il pouvait le protéger, lui son frère aîné…

À cet instant, des larmes couvrirent le visage de Chu Guyu. Il pleurait avec émotion et non avec douleur, ni ne pleurait à cause de ses griefs. Il pleurait parce que sa famille verrait enfin une lueur d’espoir. L’espoir qu’il attendait toujours.

“Frère, ça suffit. Laisse-les partir.”

Soudain, Chu Guyu le stoppa. Quand il regardait son frère qui avait mis son pire ennemi dans un tel état, sa fureur et sa haine avait déjà disparu. Il ne pouvait pas supporter de voir l’homme barbu tourmenté comme ça. Même s’il l’avait blessé, il avait également senti que les actions de son jeune frère lui avaient déjà infligé une punition bien plus grande encore.

“Frère.” Après avoir entendu l’appel de Chu Guyu, les yeux rouges de Chu Feng brillèrent soudainement. La bête emplie de rage qu’il était devenue avait finalement retrouvé ses sens.

Quand il regarda son frère aîné qui saignait et souffrait encore, Chu feng ne s’embêta plus avec l’homme barbu. Il alla rapidement devant son frère aîné, sortit une pilule médicinale et la fourra dans sa bouche.

“Merci… Frère Guyu. Merci frère Guyu.”

En voyant cela, les plus heureux n’étaient nul autre que ceux qui étaient encore à genoux dans la taverne. Ils se prosternèrent d’abord devant Chu Guyu, puis en trébuchant, commencèrent à sortir de la taverne.

Pour eux, à ce moment précis, la petite taverne, la taverne qu’ils avaient attaqué à de nombreuses reprises était comme une arène de combat clandestin. C’était tellement terrifiant que ça les avait presque tués.

Donc, quand ils prirent leur jambes à leur cou, c’était comme s’ils étaient retournés dans le monde humain.

* bang bang bang bang bang * Cependant, alors qu’ils pensaient qu’ils avaient échappé à une calamité, suite à une pensée de Chu Feng, ils explosèrent comme des feux d’artifice pourpres les uns après les autres, avant de ne n’être plus que des flaques de sang.

Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *