Posséder ou Déposséder – Chapitre 122

« Eh ? »

Après que Wood soit revenu de son atelier, la voix de Nina résonna dans la boutique.

« Quoi ? Quelque chose ne va pas ? Tu n’es pas satisfaite ? »

Le commentaire fut émis par Wood, qui avait rapporté un tas d’équipements.

« Gantelets en Carapace Putréfiée (grade 4) et Echarpe en Fils Dorés (grade 4) pour Nina. Anneau de Force Vitale (grade 3) pour Lena. Et pour Marifa, Veste en Cuir de Démon Supérieur (grade 4) et Anneau de Bête Magique (grade 4). »

Après avoir reçu les équipements, Nina n’avait pas particulièrement l’air heureuse.

« Je suis … déçue. »

« Vous pensiez que je vous reconnaitriez avec seulement une semaine de travail ? Ce n’est qu’une infime portion de ce que m’a confié Yu. Je ne vous donnerai le reste que lorsque vous vous serez améliorés, ce serait tout simplement du gâchis sinon. » (Wood)

Après avoir entendu Wood, Nina et Lena lassèrent échapper un sourire amer.

« … Ugh. » (Lena)

« D’accord~ Je comprends. J’ai encore beaucoup à apprendre aux côtés de Jozu Boran. » (Nina)

« Alors tu apprends les ficelles auprès de Jozu Boran ? L’une des recrues de Mussu ? » (Wood)

« Oui, et nous sommes chanceuses de ne rien avoir à payer. »

« Tu sais, Jozu Boran, en plus de ses compétences en combat, est un expert en [Désarmement de Pièges] et possède une large expérience. Je vais continuer à apprendre assidument auprès de lui. »

Ce Jozu Boran était un aventurier de rang A. Avec l’argent qu’elles gagnaient actuellement, il était impossible pour Nina, Lena et Marifa de l’embaucher, alors un marché avait dû se faire dans l’ombre entre Mussu et Yu, car Jozu ne l’aurait jamais fait gratuitement.

« Lena, pourquoi me regardes-tu comme ça ? Tu veux rajouter quelque chose ? »

« … C’est … »

« Alors ? »

« Nina et Marifa en ont reçu deux. Pourquoi est-ce que j’en ai qu’un ? »

Apparemment Lena était déçue du nombre d’accessoire qu’elle avait reçu. Marifa quand à elle avait l’air heureuse en tenant les articles proches de sa poitrine. Elle tenait fort dans sa main l’Anneau de Bête Magique et le chérissait.

« Sais-tu ce que je ressens en regardant l’équipement qu’il vous a préparé ? Tu penses qu’il n’y a que le nombre qui compte ? Ces équipements sont tous de haute qualité, et même un aventurier de rang C aurait du mal à les acquérir à cause de leur prix. Cet Anneau de Force Vitale que je viens de te donner, connais-tu sa valeur ? C’est un anneau de grade 3, mais il pourrait facilement causer une petite guerre. Cela ne serait même pas étrange qu’il s’agisse du trésor national d’un pays mineur. »

« …. Mais … »

« Mais quoi ? Cet Anneau de Force Vitale a l’air normal, mais une fois équipé, l’effet et bien plus puissant que tu ne te l’imagines. De plus, il s’agit de l’un des objets les plus efficaces que m’a confié Yu. »

« D’accord … vieux barbu. »

« Satisfaite maintenant ? »

Après ça, ils continuèrent à discuter.

 

Pendant ce temps, Mussu discutait avec Yu. Actuellement, Yu avait atteint le 60ème niveau du donjon Enrio de Kusakai. Il venait de créer un portail pour parler avec Mussu. Au 60ème étage, les ennemis étaient principalement des Fourmis Charognards Défendant, avec une très haute défense, et des Soldats Fourmis Charognards.

La chose la plus ennuyeuse chez les Fourmis Charognards était leur odorat. Si elles sentaient que l’une de leurs compagnons était en train de mourir, elles venaient immédiatement en masse. Ce n’était pas parce qu’elles possédaient un sens de la camaraderie, mais parce qu’elles étaient gourmandes. Les Fourmis Charognards les plus faibles étaient de rang 5, et si une mourrait, l’odeur attirait en un instant jusqu’à plusieurs centaines de fourmis. Si cela arrivait, les aventuriers se faisaient mordre et déchiqueter par un nombre inimaginable de Fourmis Charognards.

« Cela faisait longtemps. »

« Je prévoyais de te rencontrer plus tôt, mais j’ai eu un peu de mal à collecter les matériaux de monstres. Comme d’habitude, je te laisse les livrer au maître de guilde. »

La personne qui aidait Yu à transporter les matériaux à la guilde était en effet Mussu.

« Ne t’inquiètes pas, le dernier arrivage a bien été livré à Mofisu. De plus, Nina apprends les ficelles du métier d’aventurier aux côtés d’un de mes membres, Jozu Boran. »

« Hmm. En fait, j’ai déjà demandé à quelqu’un de surveiller les filles. »

« Yu, j’ai été surpris en voyant que tu avais demandé à Joseph en personne d’escorter les filles. De plus … »

« Quoi ? »

« Cette compétence … »

Yu ne prit même pas la peine de cacher le fait qu’il pouvait utiliser [Magie Spatiale] devant Mussu.

« Tu fais l’ignorant ? Je pensais que tu savais depuis longtemps que je pouvais utiliser [Magie Spatiale], [Magie Spectrale] et [Alchimie]. »

« Oh, je savais ça ? D’ailleurs, tout est sûr autour de toi ? »

De l’autre côté du portail, Mussu buvait tranquillement son thé.

« Tout va bien, j’ai nettoyé toute la zone. »

Tandis que Yu et Mussu étaient tous les deux assis l’un en face de l’autre, une dimension les séparant, une ombre courut vers Mussu.

« Toi, tu es venu embêter Odono-san ? Je ne te le permettrai pas ! Mon nom est Zing, et Zing est fort ! »

« Oh, un enfant demi-humain ? »

Zing était sur le point de sauter sur Mussu à travers le portail, et Nungu se prépara au cas où l’enfant l’attaquerait vraiment. Mais avant que quoi que ce soit ne puisse arriver, Yu tapa le garçon demi-humain sur la tête.

« Ca fait mal ! Odono-san, pourquoi ? »

« Il n’est pas quelqu’un que tu peux te permettre d’offenser. Mussu est un noble avec un rang de Comte. Tu ne fais pas le poids contre lui. »

« M-Mais … uuuh … »

« Allez, va plutôt jouer là-bas avec Momo. »

Yu pointa du doigt l’endroit derrière Zing. Des enfants demi-humains y jouaient, et sur une table près d’eux étaient placés toutes sortes de confiseries. Momo souriait en ayant presque les larmes aux yeux en voyant un tel spectacle.

« Haha, ne t’inquiètes pas pour ça, c’est juste un enfant débordant d’énergie, et je ne me sens pas en danger. Alors, comme compensation pour avoir emprunté mes chefs cuisiniers pour préparer des confiseries, pourquoi ne me raconterais-tu pas une histoire intéressante ? »

« Ce n’est pas très intéressant, mais j’ai obtenu quelques informations. Récemment, un marchand vient à chaque donjon pour employer des aventuriers de haut rang et récolter des informations. Sa marchandise est de haut rang, alors il doit être employé par un noble. »

« Oh, un marchand, et que s’est-il passé après ? »

« J’ai voulu lui vendre des potions, et étonnamment il m’a tout acheté. Il m’a même demandé si j’en avais d’autres en stock. Je me demande si une grande guerre se prépare ? »

« Grande guerre, petite guerre, cela reste une guerre. »

« Je pense qu’il s’agit d’une guerre entre le royaume Ropugin et le royaume Mober. »

Lorsque Yu mentionna les royaumes pouvant être affectés, Mussu fut surpris et devint tout à coup sérieux.

« Quelque chose ne va pas ? »

« Je suis le troisième prince ru royaume Mober. La véritable identité de ce marchand m’intéresse. »

La tasse de Mussu était maintenant vide et Nungu y versa du thé fraichement préparé qui chatouilla le nez de tout le
monde.

« Alors si tu rencontres à nouveau ce marchand, pourrais-je compter sur ton aide ? »

Mussu lança un regard intéressé vers Yu, comme un enfant attendant son prochain jouet.

« D’accord, mais peux-tu me dire autre chose ? Cela concerne le langage. »

« Le langage ? »

« La [Magie Draconique] utilise le langage draconique, la [Magie Féérique] utilise de langage féérique, les hommes-bêtes, nains et elfes utilisent eux aussi les leurs, mais comment peuvent-ils comprendre le nôtre ? »

« Hmm .. notre langage ? »

« Je me disais qu’il s’agissait d’un langage unifié. Probablement parce que leurs ancêtres demi-humains l’ont appris à leurs enfants. Mais comment est-ce que les humains ont réussi à unifier cette langue au départ ? »

« Ne me surestimes pas trop. Connais-tu l’histoire de ce monde ? Vers l’an 300 du calendrier du Royaume Sacré, il y avait eu un massacre de masse dans tous les royaumes humains. Tous les royaumes humains ont vu leurs population chuter, où même s’éteindre, c’est peut-être pour ça que la langue a été unifiée ? »

Mussu qui était un noble avait une vague idée de ce qui s’était passé, et se mit à rire pour écarter un peu de tension.

« Je ne sais pas non plus … »

« Dans ce cas pourquoi ne demandes-tu pas à cette personne juste derrière ? J’ai l’impression qu’elle en sait bien plus que moi. »

Le regard de Mussu se posa sur une personne derrière Yu. Il s’agissait d’un personnage recouvert d’une robe et dont le visage était à peine visible. Il n’avait pas de peau ni de chair ; et n’était que constitué d’os. Il s’agissait sans aucun doute d’un mort-vivant.

« Et bien, je n’ai pas passé tout mon temps à monter de niveau comme un idiot, j’ai aussi étudié. »

« Allons, dis-moi ce que tu as appris. »

« Oh, je le ferais volontiers, mais on dirait que Shiro et Hisui ont terminé leur travail. »

« Shiro, le Ver Charognard ? »

« Oui, mais Hisui, la dryade, est toujours chez moi. Les deux travaillent ensemble cette fois. »

« Ah bon ? Ah, d’ailleurs, Mofisu voulait que je te dise que tu es monté au rang B. »

« Oh, le rang B … pas très important. »

Après ça, Yu nettoya la table et les chaises et les rangea dans son Sac à Objets avant de donner à Mussu un autre Sac à Objets rempli de matériaux de monstres. Puis, il partit sans même dire au revoir.

Mussu partit de l’espace créé par Yu avec Nungu après avoir prit le Sac à Objets.

« Nungu, que penses-tu de l’histoire de Yu ? »

« Concernant la guerre ? Je ne pense pas qu’il s’agisse de quelque chose de bien sérieux. »

Mussu et Nungu qui avaient presque atteint le bout de l’espace spécial furent arrêté par le mort-vivant de tout à l’heure.

« Tu as quelque chose à dire ? »

Nungu se plaça devant Mussu, au cas où quelque chose se passerait.

« Si vous avez de mauvaises intentions ou vous approchez du Maître avec des motifs ultérieurs, je me ferais une joie de vous faire souffrir, une souffrance bien plus atroce que la mort elle-même. »

Le mort-vivant n’avait pas de cordes vocales et utilisait donc la magie pour créer une voix sinistre et profond capable de faire trembler n’importe qui.

« Je vais garder ça à l’esprit. »

Mussu donna au mort-vivant une réponse rapide comme se de rien n’était, avant de se diriger vers l’extrémité de l’espace.

Lorsqu’il en sortit, il arriva dans une pièce de sa maison.

« Oh, il m’a surprit. Mais il n’a pas l’air d’avoir repéré Jozu qui était venu avec nous. »

Entre Mussu et Nungu, Jozu était présent à l’intérieur de l’espace de Yu mais effaçait sa présence et ses signes vitaux grâce à [Dissimulation]. Sa compétence était assez élevée pour faire disparaitre toute trace de lui, comme s’il était invisible.

« Mussu-san, il m’a remarqué.

« Quoi ? »

« Oui, ne vous faites pas avoir. Il a fait semblant de ne ps me voir. »

Lorsqu’il s’exclama cela, Jozu était parcouru de sueurs froides, mais Mussu sourit joyeusement.

 

Objets Récupérés :

– Gantelets en Carapace Putréfiée (grade 4) : augmente la résistance à la corrosion et la force.

– Echarpe en Fils Dorés (grade 4) : augmente la défense physique et la résistance au feu.

– Anneau de Force Vitale (grade 3) : +500 PV et +8% PV.

–  Veste en Cuir de Démon Supérieur (grade 4) : augmente la résistance magique et physique et  la vitesse de régénération des PM.

– Anneau de Bête Magique (grade 4) : renforce la meute et les capacités des compagnons.

Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *