Posséder ou Déposséder – Chapitre 13

« Attention ! Ton [Renforcement Corporel] va s’estomper. »

« Aaa … »

Avec une voix pathétique, Nina relâcha sa compétence.

« Gigigigig … »

« Crève ! »

Elle esquiva l’attaque du Soldat Gobelin et lui enfonça sa dague droite dans le cou. Elle délivra aussi un second coup avec sa dague gauche sur son corps.

« C’est vraiment dur de maintenir [Renforcement corporel] tout en combattant. »

« C’est pourquoi nous faisons cet entraînement. Tu dois aussi t’habituer à utiliser deux armes. »

« Hehehe … C’est vrai. »

Nina utilisait habituellement une seule dague. Allait-elle gagner une nouvelle compétence en utilisant deux armes ?

Nous sommes maintenant dans une cave, en pleine montagne. Nina ne s’était jamais aventuré profondément alors nous avions décidé d’essayer le 2ème niveau ensemble. La cave faisait 3 niveaux de profondeur, et nous chassions habituellement au 1er.

« Ce 2ème niveau n’a pas beaucoup d’ennemis. »

« Ne sois pas imprudent. Il y a un boss au 3ème niveau. »

« Un boss ? »

Dans les donjons ou labyrinthes, il existait toujours un puissant monstre différent des autres. Même s’il était vaincu, il réapparaissait après quelques temps. Toutefois, à l’intérieur des donjons, les monstres se battaient eux-mêmes entre eux pour la conquête du territoire.

« Nina, je suis occupé à faire des potions là. Tu dois tuer tous les monstres. »

« Eh ? Tous ? »

« J’ai déjà découvert et appris toutes les faiblesses et mouvement des ennemis, tandis que toi tu n’utilises même pas ton cerveau et combat en utilisant tes réflexes. Tu dois observer attentivement les mouvements de tes adversaires Nina. »

En disant cela, j’étais déjà en train de fabriquer ma 7ème potion.

Après que nous ayons tué les bandits, Nina m’avait apporté tout ce qu’il me fallait pour créer des potions. Nous avions gagné 17 ors et 2 argents en vendant l’équipement, et je n’en avais dépensé que 5 argents et demi.

La chose que je trouvais étrange était l’eau propre. L’eau propre pouvait être substituée par de l’eau de source, et la qualité de la potion devenait encore meilleure. Je pouvais facilement la vendre dans une grande ville ou à un marchand. Peut-être que je pouvais devenir un vendeur de potions ambulant ?

« Nina, tu risques de te faire tuer si tu ne fais pas attention. »

« Ce ne sont que 3 Soldats gobelins. »

Plus d’adversaire nous avions, meilleurs devenaient les mouvements de Nina, parce qu’ils ne pouvaient pas bouger librement tout en faisant attention à leurs compagnons.

« [Coup de Dague] ! » Nina activa sa compétence. L’un des Soldats Gobelins rata son esquive et mourut sur le coup.

« Tu ne devrais pas crier comme ça le nom de la compétence que tu utilises. Si l’adversaire est humain, il peut ainsi se préparer à la bloquer. »

« Hii … Ce n’est pas de ma faute ! Je ne suis pas encore habituée à utiliser mes compétences sans incantation. »

Nina était capable de chanter son [Coup de dague] dans son esprit, mais elle le disait toujours à voix haute en l’activant. Les avantages de chanter dans sa tête étaient que l’ennemi n’avait aucun moyen de savoir quelle attaque allait être lancée. Un avantage décisif durant un combat contre d’autres aventuriers. Toutefois, elle ne pouvait s’empêcher de le prononcer à voix haute en l’activant.

Pendant ce temps, Nina parvint à tuer le reste des gobelins.

« Aaaa … j’ai réussi à tous les vaincre. »

« Bien. Tu veux qu’on s’arrête la pour aujourd’hui ? »

« Ouais. Mon rang de guilde va bientôt passer à E grâce à Yu. »

Bien sûr, c’était parce que, quand nous tuions des monstres, Nina s’occupait à chaque fois de la complétion de la quête auprès de la guilde.

Comme d’habitude, sur le chemin du retour, je chassai des lapins cornus. J’avais aussi réussi plus tôt à terminer le bain. Il était temps de laisser Stella l’essayer.

« Je suis rentré. »

« Bienvenue, Yu. Nina-chan, entre toi aussi. »

Je réchauffai immédiatement l’eau du bain.

« Grand-mère Stella, s’il-te-plait prends ça. »

Je lui donnai une potion que je venais de créer un peu plus tôt.

J’avais fait moi-même la potion, mais je gardais cette capacité secrète, même pour Stella. Elle ne voulait pas prendre de potions car elle pensait qu’il s’agissait d’argent gâché.

« Mais, tu l’as acheté ? »

« Ne t’inquiètes pas. Les herbes que j’ai récoltées aujourd’hui étaient de très bonne qualité, alors j’ai reçu un petit extra. De plus, je l’ai acheté en solde à un marchand itinérant. Vas-y, bois. »

« Merci .. »

Le dîner d’aujourd’hui était du pain avec du ragout de lapin. Mais peu importe combien de fois je vois Nina manger, elle mange toujours autant.

Après le diner, j’amenai grand-mère Stella au bain.

« Yu, est-ce que c’est une baignoire ? C’est donc ça que tu fabriquais ? »

« Oui. Il fait froid aujourd’hui, alors profites-en pendant que l’eau est chaude. »

« Merci, merci beaucoup. »

Parce qu’il y avait une source située tout près, nous n’avions pas besoin d’aller loin pour chercher de l’eau.

« Grand-mère, l’eau est déjà à la température idéale. Vas-y, entre. »

« Je suis la première à l’utiliser ? »

« Bien sûr, je l’ai construite pour toi après tout. Alors c’est à toi d’y entrer en première. »

Les yeux de Grand-mère Stella s’humidifièrent, ce qui suffisait à payer tous mes efforts. De plus, en fabriquant le bain, mes compétences [Forge] et [Alchimie] étaient toutes deux montées au niveau 2.

Après quelques instants, Grand-mère Stella finit de prendre son bain.

« Yu, c’était parfait. Avec toute cette eau chaude, j’ai l’impression d’être une reine. »

« Je suis heureux que ça te plaise. Dans ce cas, je vais y aller moi aussi. »

« Attends ! Je vais y aller avec toi. » S’exclama Nina tout à coup. Récemment, elle mangeait ici, elle dormait ici, et maintenant elle voulait prendre un bain ici. Et avec moi en plus ?

« De quoi est-ce que tu parles ? »

« Yu, une femme et un homme en dessous de 18 ans peuvent prendre un bain ensemble, ce n’est pas un problème. »

« C’est vrai ? Et puis de toute façon, même si c’est vrai, il n’y a pas de place pour nous deux ! »

« J’ai le devoir de te surveiller étant donné que je suis plus âgée que toi, alors écoute-moi ! »

Tandis que j’étais toujours abasourdi, Nina me traina de force jusqu’au bain. Je n’eus pas d’autre choix que de me déshabiller.

« Quoi ? Tu ne prends pas de bain finalement ?

« N-Non .. Ce n’est rien … »

Quelle femme étrange.

 

Je regardais le corps de Yu tandis qu’il retirait ses vêtements. Je ne m’en étais pas aperçue avant, mais le corps de Yu était couvert de cicatrices et de marques de brûlures. Je pouvais en voir partout sur son corps.

Combien d’années avait-il souffert ? Quels genres de tortures avait-il vécu ? Pourquoi, alors que ça devait lui faire si mal, il ne me les avait jamais montré et ne m’en avait jamais parlé ?

Mes larmes se mirent à couler, alors je m’empressai d’entrer dans le bain pour les cacher.

Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *